Europe : la menace du sideloading s'approche dangereusement d'Apple

Mickaël Bazoge |

L'App Store s'apprête-t-il à vivre une révolution forcée ? Le Digital Markets Act (DMA), voté par le Parlement européen en décembre dernier pourrait en effet être rapidement mis en œuvre — selon les sources du Wall Street Journal, il est possible que la négociation sur le texte soit finalisée d'ici la fin du mois !

« Le sideloading est l'ami du cybercriminel », selon Craig Federighi.

Le projet de loi contient une mesure qui autorise le sideloading, c'est à dire l'installation d'application sur l'iPhone en dehors de l'App Store. Évidemment, c'est quelque chose qu'Apple refuse absolument, car cela menace l'activité de sa boutique, et tout particulièrement la juteuse commission prélevée sur les achats intégrés et les abonnements.

Auprès du WSJ, le constructeur a ressorti les mêmes arguments martelés depuis des mois : « Les gouvernements et les agences du monde entier ont explicitement déconseillé le sideloading, qui paralyserait les protections de la confidentialité et la sécurité auxquelles s'attendent les utilisateurs ». Un discours similaire à celui de Tim Cook et de Craig Federighi qui ont directement porté le fer. En vain, semble-t-il.

Pour Tim Cook, forcer le sideloading comme le voudrait Bruxelles « détruirait » la sécurité de l

Pour Tim Cook, forcer le sideloading comme le voudrait Bruxelles « détruirait » la sécurité de l'iPhone

Craig Federighi dit tout le mal qu

Craig Federighi dit tout le mal qu'il pense du sideloading, « le meilleur ami des cybercriminels »

Les législateurs en sont à finaliser les termes du DMA, qui pourrait contenir des exceptions liées à la sécurité. De quoi donner un peu de mou à Apple. Si le Parlement et les États membres tombent d'accord sur le texte (ce qui devrait être le cas d'ici fin mars), il prendrait effet au début de l'année prochaine. Apple aura donc un peu de temps pour implanter les changements voulus par l'Union européenne, qui pourraient servir de modèle ailleurs dans le monde.

Néanmoins, quand on voit comment Apple traîne des pieds aux Pays-Bas pour respecter l'exigence d'ouverture aux systèmes de paiement alternatifs pour les apps de rencontre, on peut penser que la Pomme ne va pas faciliter les choses pour le DMA dont l'ampleur est bien plus importante.

Aux Pays-Bas, Apple préfère enchaîner les amendes plutôt que de modifier les règles de l’App Store

Aux Pays-Bas, Apple préfère enchaîner les amendes plutôt que de modifier les règles de l’App Store

Pour éviter qu'Apple se contente de payer les amendes plutôt que de mettre en musique les dispositions du DMA, le texte prévoit des sanctions autrement plus imposantes. Elles pourraient aller jusqu'à 10 % du chiffre d'affaires annuel mondial de l'entreprise, soit 37 milliards de dollars (!). Comme aux Pays-Bas, la Pomme pourrait s'adresser aux tribunaux pour obtenir gain de cause, ou gagner du temps.


avatar octopoulpe | 

Mais le consommateur est libre d’acheter un téléphone android et de jouir de toute la « liberté » qui va avec non ? Pourquoi venir pourrir iOS alors que le choix est déjà possible ?

avatar Dylem | 

Tu es libre de rester sur l'appstore si tu en as envie et de garder ta "sécurité" si tu en as envie, non? Pourquoi refuser que les autres puissent installer des apps hors du store alors que ça ne change rien à ta vie?

avatar armandgz123 | 

@Dylem

+1

avatar shaba | 

@Dylem

Parce que ça va impacter tous les utilisateurs en diluant les apps à travers des boutiques alternatives plus ou moins fiables. Je suis d’accord avec lui, ceux qui ne sont pas contents sont libres d’aller ailleurs. Ce n’est pas à des bureaucrates ignares en technologie de décider pour les utilisateurs.

avatar yoyo14 | 

@shaba

Apple n’a qu’à rendre son store incontournable…

avatar mateodu13 | 

@yoyo14

Il l’est actuellement et c’est justement le but de cette loi : libéraliser le marché (avec une concurrence libre) des applications sur les produits Apple

avatar yoyo14 | 

@mateodu13

Là c’est différent. Il est pas incontournable il est obligatoire ^^

avatar MGA | 

@mateodu13

Le marché est libre au sein de l’app store. Il y a des règles (certes floues et inconstantes comme dans la vraie vie) mais en dehors du respect des règles qu’est-ce qui entrave la liberté du marché ?

avatar debione | 

@ MGA:

Les règles justement... Un peu comme si tu disais: "J'ai expurgé tout les non-blancs de mes amis" et derrière: "je n'ai jamais vu de comportement racistes entre mes amis"

avatar shaba | 

[modéré] FI

avatar yoyo14 | 

@shaba

Très clairement, ce système est favorable à Apple bien moins aux développeurs surtout aux petites structures ou développeurs indépendants. Ce système hyper centralisé ne peut profiter qu’à un petit nombre d’élus… ah oui et 72 milliards de CA rien que pour son AppStore…. Il faut que l’argent circule pour que l’économie tourne…

avatar shaba | 

@yoyo14

Ce système est favorable aux devs aussi qui bénéficient d’un cadre sécurisé mettant les acheteurs en confiance, d’outils de devs fournis, d’un accès aux API, d’un système de gestion des paiements etc. Les 15-30% demandés en contrepartie ne sont pas indécents je trouve.

avatar yoyo14 | 

@shaba

Dans ces cas là autant retourner au moyen âge avec les seigneurs qui garantissent la sécurité des paysans et font les investissements nécessaires pour la construction de four et de moulin 😜.

Évidemment, tout n’est pas négatif dans l’AppStore

avatar shaba | 

@yoyo14

C’est pas vraiment comparable… il n’y a aucune exploitation ni racket. Et on peut aller librement sur Android…

avatar fte | 

@shaba

"Et on peut aller librement sur Android…"

Non. Apple ne me permet pas d’installer Android sur mon téléphone.

avatar shaba | 

@fte

Bah encore heureux 😀
Mais tu sais très bien ce que je voulais dire.

avatar mateodu13 | 

@yoyo14

C’est même la mafia italienne qui en a fait sa spécialité (racketter les commerçants contre une protection).

Dans le cas présent c’est exactement cela.
Le développeur n’a pas d’alternatives à l’AppStore pour proposer son application au téléchargement ainsi que lui proposer sur son propre magasin online des options à débloquer s’il s’agit d’une application ou des achats d’items s’il s’agit d’un jeu.

avatar Malouin | 

@mateodu13

Mais si t’es pas content, tu passes sur le trottoir d’en face !

avatar pat3 | 

@mateodu13

"C’est même la mafia italienne qui en a fait sa spécialité (racketter les commerçants contre une protection).
Dans le cas présent c’est exactement cel"

L’outrance ne fait pas la pertinence des arguments…

avatar MGA | 

@yoyo14

« les seigneurs qui garantissent la sécurité des paysans et font les investissements nécessaires pour la construction de four et de moulin 😜. » regardez notre société… rien n’a changé, même si la bourgeoisie à remplacé la noblesse, les petites mains que nous sommes sont beaucoup plus exploitées aujourd’hui qu’hier.

avatar bibi81 | 

Ce système est favorable aux devs aussi qui bénéficient d’un cadre sécurisé mettant les acheteurs en confiance, d’outils de devs fournis, d’un accès aux API, d’un système de gestion des paiements etc.

Donc les devs resteront sur l'AppStore et aucune crainte à avoir sur l'ouverture à d'autres boutiques !

avatar Godverdomme | 

@shaba alors pourquoi avoir peur de la concurrence? Juste parceque le store TE semble sympa ( a TOI) ne veut pas dire qu'un peu de choix ne montera pas des alternatives agréables avec leurs avantages et inconvénients

avatar MGA | 

@yoyo14

Clairement les dev dont vous parlez n’existent que grace à l’app store (et au play store). Aucun d’entre eux n’a aucune chance en dehors sauf les micro niches avec des utilisateurs fidèles qui vont augmenter ponctuellement leur CA mais pour les autres ce sera boutique alternative et donc frais alternatifs.

avatar pat3 | 

@yoyo14

"Très clairement, ce système est favorable à Apple bien moins aux développeurs surtout aux petites structures ou développeurs indépendants."

J’aimerais bien que tu nous prouves que le système de Google est favorable « aux développeurs surtout aux petites structures ou développeurs indépendants. »

avatar fte | 

@shaba

"C’est trop facile."

Exploiter la propriété d’autrui en lui refusant d’en disposer à sa guise est en effet trop facile. Il faudrait une loi rétroactive avec dédommagement des clients n’ayant pas pu jouir de leur propriété intégralement, un remboursement d’une partie du prix d’achat, ou mieux, un loyer mensuel versé aux propriétaires d’iPhone pour l’usage de leurs iPhone plus un pourcentage des ventes d’applications. 30% a l’air d’être un standard pour ce genre de commissions.

avatar shaba | 

@fte

Mais t’as fumé quoi toi ? Apple n’a jamais obligé ses clients à quoi que ce soit. Si le système ne convient pas on va voir ailleurs comme pour tout.

avatar Godverdomme | 

"Si cela ne convient pas on va voir ailleurs."

C'est exactement pour éviter ce genre de propos crétin qu'il y a des régulations.

avatar shaba | 

@Godverdomme

Ça n’a rien de cretin, ça s’appelle la concurrence. Apple a créé un système qui fonctionne d’une certaine façon et les utilisateurs et développeurs l’ont accepté. Pour ceux qui ne l’ont pas fait, Android peut mieux leur convenir sans doute.

avatar fte | 

@shaba

"et les utilisateurs et développeurs l’ont accepté"

Je suis utilisateur et je ne l’accepte pas. Epic est développeur et ne l’accepte pas.

Accepter sous la contrainte n’est pas accepter. Quand le choix est charybde ou scylla, on ne peut pas dire que choisir Scylla est accepter Scylla. C’est juste choisir le moins horrifiant.

Je ne sais pas lequel correspond à Apple, mais clairement ce n’est pas une licorne arc-en-ciel.

avatar Godverdomme | 

Non, il y a aussi des régulations sur Android, windows et Linux, d'où l'histoire avec les navigateurs, les Stores, et les logiciels. Il ne faut pas faire la Vierge effarouchée quand cela arrive enfin a Apple

Faut arrêter de croire que liberté c'est faire tout ce que l'on veut.

avatar sachouba | 

@shaba

Et donc, si Google décide demain d'interdire le sideloading sur Android, qu'est-ce que tu proposes ?
Que les utilisateurs mécontents développent leur propre système d'exploitation ?

avatar shaba | 

@sachouba

Ça serait une bonne nouvelle pour eux aussi.

avatar Abd Salam | 

@shaba

Ça s’appelle créer et entretenir une position dominante…

Certes, tout l’intérêt de la concurrence libre et non faussée (par le gouvernement) est d’être faussée par des agents privés !

Personne ne veut d’une concurrence véritable (ou concurrence contrôlée par l’État) ! seulement d’un système où on peut facilement dominer les plus faibles.

avatar Dylem | 

"Ce n’est pas à des bureaucrates ignares en technologie de décider pour les utilisateurs"

Exactement, donc il faut laisser les utilisateurs installer des apps en dehors du store s'ils le souhaitent.

avatar shaba | 

@Dylem

Non, il faut laisser Apple gérer. Et si les consommateurs ne sont plus heureux et quittent le navire, tant pis pour Apple.

avatar Dylem | 

Grave, comme ça, ils jettent leurs câbles, airpods, et montre à la poubelle. :D

En plus d'être un raisonnement simpliste, c'est aussi complètement con.

avatar shaba | 

@Dylem

Y’a aucun rapport 🤣

avatar Dylem | 

bah si, Apple t'enferme dans l’écosystème, tu peux pas dire "les gens peuvent aller où ils veulent" quand ils ont mit 200€ et 400€ dans des appareils qui ne fonctionnent uniquement sur iPhone...
mon dieu.

avatar shaba | 

@Dylem

Mais tu te rends compte que tu décris justement la raison pour laquelle les gens achètent et adhèrent à l’écosystème Apple ? Tout le monde sait que tu es dans un écosystème fermé avec ses avantages et inconvénients. Et les AirPods fonctionnent sous Android comme de simples écouteurs Bluetooth…

avatar fte | 

@shaba

"Mais tu te rends compte que tu décris justement la raison pour laquelle les gens achètent et adhèrent à l’écosystème Apple ?"

Ce n’est pas ma raison.

Tu te rends comptes que tu généralises une croyance des raisons alors qu’au fond les raisons des gens t’échappent complètement ?

avatar Dylem | 

Les gens adhèrent à l’écosystème Apple pour pleins de raisons, et désolé, mais la "sécurité" ne ressort que très peu.

C'est surtout un effet de mode, l'effet des bulles bleus, etc.

avatar Adiibou | 

@Dylem

Pour ma part, le côté fermé me rassure et je n’ai pas envi de me retrouver à aller me créer un compte dans x boutiques pour récupérer mes apps, je préfère payer plus chère mon application (c’est un choix disponible pour les développeurs aussi) mais je n’ai pas envi de faire de mon iPhone un Android premium, aux concurrents de faire de bons produits
Nous n’y pouvons rien si vous ne trouvez pas de produits qui vous conviennent ailleurs, je n’ai pas envi de perdre ma simplicité de gestion ainsi que mon petit surplus de sécurité pour satisfaire des gens qui voudraient pouvoir installer des apps depuis d’autres boutiques
Je pense qu’il est plus pertinent d’attaquer la taxe prise par Apple que de forcer une ouverture

avatar Dylem | 

Installer des apps en dehors du store ne changera rien à tes habitudes, ça tombe bien.

avatar Adiibou | 

@Dylem

Bah si, creation d’un nouveau compte dont je n’ai pas besoin Potentiellement moins de tests sur les apps Moyens de paiement moins pratique Je m’en passerai

avatar Adiibou | 

@Dylem

Bah si, creation d’un nouveau compte dont je n’ai pas besoin Potentiellement moins de tests sur les apps Moyens de paiement moins pratique Je m’en passerai ☹️
Le problème étant que certaines apps quitteront sûrement l’AppStore pour profiter de taxes plus avantageuses.. C’est pour ça que je préfère revoir la taxe Apple

avatar Dylem | 

Non, les apps ne quitteront pas le store.
Ils pourront être sur les deux.

Faut arrêter d'extrapoler au pire et regarder ce qui se fait ailleurs.
Facebook est disponible sur le Galaxy Store et le Playstore.

Et si Apple veut garder les apps, ils baisseront la commission. ;)

avatar fte | 

@Adiibou

"Je pense qu’il est plus pertinent d’attaquer la taxe prise par Apple que de forcer une ouverture"

Ça ne l’est absolument pas. Une entreprise décide de ses prix, de ses marges. La concurrence permet de réguler des prix ou marges inappropriées.

Donc une ouverture à la concurrence est nécessaire. Et que le plus attractif pour la clientèle emporte le morceau, que ce soit en pers de marché ou en captation des bénéfices d’un secteur.

avatar Adiibou | 

@fte

Ouais enfin si Bosch décide de faire des embouts propriétaires pour les vendre hors de prix, on ne va pas passer une loi pour leur dire d’accepter des embouts d’autres formats 🤷🏻‍♂️ Ça revient au client de savoir ce qu’il achète

avatar byte_order | 

@shaba
> Non, il faut laisser Apple gérer.

Mauvaise nouvelle : les règles du marché unique de l'Union Européenne sont votées par les députés européens.
Je sais, c'est choquant.

Mais Apple tout comme vous êtes libre de ne pas vouloir être présent dans cet espace.
Y'a d'autres choix possibles, elle et vous êtes libre de partir ailleurs.

Oui, c'est le même argument "si vous n'êtes pas content, vous pouvez aller voir ailleurs".
Oui, c'est le même argument "les gens savent à l'avance", aussi : Apple tout comme vous saviez à l'avance que c'est l'Union Européenne qui décide des règles dans son espace.

C'est énervant, hein, quand quelqu'un semble décider pour vous de ce que vous avez le droit de faire ou de ne pas faire ? ;-)

avatar Adiibou | 

@byte_order

Ça me fait de la peine mais ce que tu dis est pertinent 🤷🏻‍♂️ J’entends complètement ton point

Après si c’est pour ne pas subir des choix que je trouve débile vote par l’Europe, il n’est pas tout à fait simple d’aller dans une autre crémerie (En témoigne la guerre actuelle, je pense que beaucoup de leurs citoyens n’assument pas les choix de leurs pays mais les subissent et ne peuvent pas se dire « oh si j’allais me poser dans un autre pays, c’est si simple »)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR