Apple teste l'autorisation tacite des augmentations de prix des abonnements

Mickaël Bazoge |

Apple a confirmé tester un changement de taille dans la manière dont la hausse des prix des abonnements dans les applications est prise en charge par iOS. Actuellement, le comportement standard est que l'utilisateur doit explicitement donner son aval à l'augmentation du prix. Le tout passe par une communication transparente, avec une fenêtre modale et un bouton à toucher pour confirmer son accord.

Il y a quelques jours, un développeur est tombé sur une nouvelle fenêtre l'informant du nouveau tarif pour l'abonnement mensuel à Disney+, avec un simple (et gros) bouton « OK » dont la finalité interroge : est-ce pour accepter la hausse ? Ou simplement pour fermer la fenêtre ? Il y a bien un petit lien pour gérer son abonnement — et éventuellement l'annuler à la lumière de l'augmentation du prix — mais dans tous les cas, il ne s'agit pas d'une demande d'accord formelle.

Augmentation d

Augmentation d'abonnement sur l'App Store : Apple est plus coulante avec Disney+

Si Apple a joué la grande muette jusqu'à présent, détruisant un peu plus la fable selon laquelle « tous les développeurs sont égaux », le constructeur a finalement indiqué que ce nouveau comportement était en phase pilote avec des développeurs de toutes tailles, dans plusieurs catégories et pays.

Ce changement est qualifié par le porte-parole d'Apple de « super » à la fois pour les développeurs et les utilisateurs. Bien qu'on se demande si le principe de l'acceptation automatique comme c'est le cas ci-dessus est tout à fait honnête vis-à-vis de l'utilisateur. Quoi qu'il en soit, des détails supplémentaires vont être donnés dans les prochaines semaines.

Voilà qui n'est pas sans rappeler d'autres initiatives opaques qui ont fini par se transformer en programmes officiels, à l'instar du traitement de faveur accordé à des services de streaming vidéo pouvant intégrer des systèmes de paiement alternatifs.

Non, Apple ne traite pas tous les développeurs sur un pied d

Non, Apple ne traite pas tous les développeurs sur un pied d'égalité


avatar TrollMan06 | 

Apple commence à nous faire du SFR 🤭

avatar ancampolo | 

@TrollMan06

Ouai c’est moche

avatar victoireviclaux | 

@TrollMan06

Pas vraiment, c'est une autre façon d'informer l'abonné (Apple ne décide pas des hausses d'abonnements non plus)

avatar DG33 | 

@victoireviclaux

Exact. Ce n’est pas Apple qui est responsable de la hausse de l’abonnement mais l’éditeur, qui doit préalablement informer ses abonnés, leur indiquer les conditions de résiliation, etc.
Donc tout doit être fait au préalable dans l’App ou par eMail.
L’information dans iOS n’est que le dernier maillon de la chaîne, au moment fatidique.

avatar bibi81 | 

Exact. Ce n’est pas Apple qui est responsable de la hausse de l’abonnement mais l’éditeur

C'est Apple qui reçoit l'argent. Et comme Apple se targue de ne pas donner d'informations à l'éditeur, l'éditeur ne peut pas prévenir le client. Donc c'est bien Apple qui est responsable.

avatar Ali Baba | 

@bibi81

Je ne vois pas de quelles informations l’éditeur pourrait avoir besoin pour prévenir d’une hausse de prix.

avatar r e m y | 

La liste des utilisateurs qui ont souscrit en passant par Apple, peut-être...

avatar Ali Baba | 

@r e m y

Parce que la hausse est limitée à ceux qui ont souscrit par Apple ? 🤔

avatar debione | 

@Ali Baba:

Dans le cas actuel oui... Vu qu'il est strictement interdit de mentionner des liens vers les sites éditeurs pour payer différemment.

avatar r e m y | 

On n'en sait rien, mais là il s'agit d'informer ceux qui ont souscrit via Apple et que le prestataire du service ne connaît pas nécessairement. Et ce sont bien les modalités d'information de ce type d'utilisateurs dont il est question ici, car c'est bien Apple qui "teste" un processus d'accord tacite venant remplacer l'accord préalable formel qui a cours jusqu'à présent (conformément aux conditions générales en vigueur).

L'abonnement étant souscrit auprès d'Apple, c'est Apple qui doit informer des évolutions de prix.
https://www.apple.com/legal/internet-services/itunes/fr/terms.html
"Abonnements: Les Services et certaines Apps peuvent vous permettre d’acheter un accès à du Contenu ou des Services sur la base d’un abonnement (ci‑après les « Abonnements payants »). Les Abonnements payants sont automatiquement renouvelés jusqu’à ce qu’ils soient résiliés dans la section Gérer les abonnements des réglages de votre compte. Pour en savoir plus sur la résiliation de vos abonnements, consultez la page https://support.apple.com/HT202039. Nous vous informerons si le prix d’un Abonnement payant augmente et, le cas échéant, nous vous demanderons votre accord pour continuer."

Ceux qui ont souscrit en direct auprès du prestataire peuvent évidemment être informés en direct selon les modalités prévues au contrat signé avec ce prestataire, mais ce n'est pas le sujet ici.

avatar radeon | 

Quand le tjrs plus arrive aux limites de l’acceptable

avatar vincentn | 

Pas sûr que ce soit légal en France et probablement d’autres pays. Il existe un minimum de règles et d’informations à avoir.

avatar raoolito | 

@vincentn

il est marqué TRES CLAIREMENT que le prix a changé, on a juste une maniere non directe d'accepter ou de refuser. c'est probablement legal

avatar vincentn | 

@raoolito

Et la possibilité de refuser et de résilier est en tout petit comparé à l’énorme OK. De l’UX design bien trompeur (un certain nombre de boîtes s’en sont fait la spécialité).

Des entreprises se sont fait taper sur les doigts pour moins que ça par l’autorité de la concurrence.

avatar Paquito06 | 

@raoolito

“il est marqué TRES CLAIREMENT que le prix a changé, on a juste une maniere non directe d'accepter ou de refuser. c'est probablement legal”

Sachant aussi qu’il y a une fenetre avec un bouton ok dont le tap peut etre capturé, c’est surement bien plus legal et transparent qu’un courriel informatif ou un courtier postal dont on ne voit pas toujours la couleur… Bonjour operateurs 😅 🤨

avatar vincentn | 

@Paquito06

Cette fenêtre n’apparaît que si l’on ouvre l’application.

Prenons le cas d’un opérateur de services qui décide d’augmenter ses tarifs à compter d’un mois M+1.
Si je n’ouvre et n’utilise pas l’application/service entre cette décision et l’augmentation effective, je ne suis légalement pas informé de la hausse et subit donc automatiquement cette dernière. Alors certes, dès sa réouverture j’aurais ce message et, même en tout petit et avec un parcours compliqué, la possibilité de résilier l’abonnement. Mais j’aurais tout de même subit une hausse indue du prix du service, que je ne souhaitais pas.

Le système actuel, probablement imparfait, m’informe de la hausse même si je n’utilise pas le service durant cette période. Et me laisse 30 jours pour la refuser et résilier. Si je laisse traîner ou ne lis pas le mail et les informations envoyées par Apple, j’en suis le seul responsable, le prestataire de services ayant lui respecté ses obligations d’informations envers la loi.

Ce qui n’est pas le cas du nouveau système testé ici. Tout du moins pour la France (et probablement le reste de l’UE).

Il s’agit de l’article L224-33 du code de la consommation qui régit tout cela. Le « support durable » étant entendu comme un mail ou un courrier papier.

avatar Paquito06 | 

@vincentn

“Cette fenêtre n’apparaît que si l’on ouvre l’application.”

S’il y a un mec qui sursaute pour une augmentation mensuelle a $1 mais n’ouvre pas l’application, on devrait lui facturer le double… 🥸

“Prenons le cas d’un opérateur de services qui décide d’augmenter ses tarifs à compter d’un mois M+1.
Si je n’ouvre et n’utilise pas l’application/service entre cette décision et l’augmentation effective, je ne suis légalement pas informé de la hausse et subit donc automatiquement cette dernière.”

Là, c’est apple qui t’avertit. Une sorte de double authentication en qq sorte. Car derriere, l’operateur du service t’envoie egalement un mail pour te l’annoncer. Le jour où, si et seulement si, l’operateur ne se repose uniquement que sur la notification via iOS, la question sera peut etre differente d’un point de vue legal. M’enfin, la loi s’ajuste au numerique. Le tout est quand meme de prevenir le detenteur du compte principal (là où le paiement est associé). Ce que j’espere, c’est que cette notification apparaisse vraiment pour le bon profil lorsqu’il y en a plusieurs 🤓

avatar fousfous | 

@vincentn

Enfin si tu n'utilises pas l'application je ne pense pas que le plus gros problème soit de ne pas être avertis de l'augmentation de tarif...

avatar vincentn | 

@fousfous

Ne pas ouvrir une app/utiliser un service pendant un mois parce que tu es en vacances, en déplacement pro ou surchargé de boulot, perso, cela m’arrive. Un exemple dernièrement , Netflix, pas plus tard que le mois dernier — pas le temps en fait — (et au final l’ouvrir juste ce week-end pour regarder le film la bulle, très médiocre)

Pour autant j’y suis resté abonné durant ce mois .

avatar Nesus | 

@vincentn

Si la fenêtre s’ouvre avant le prélèvement, c’est tout à fait légal en France. La seule chose qui est obligatoire, c’est le droit de se désabonner si cela ne vous convient pas, ce qui est le cas. Malheureusement, il n’y a pas de contrat, donc n’importe quelle entreprise peut augmenter ses tarifs sans autre obligation que de le notifier.

Ça n’est pas si deconnant de la part d’Apple, car après tout, soit on accepte soit on se désabonne et dans la majorité des cas les consommateurs préfèrent maintenir leurs services. Par contre, c’est toujours la manière de faire qui laisse pantois. Ils ne sont pas assez bête pour se dire que ça ne se verra pas, mais ils sont assez bête pour oublier de communiquer sur les changements parce qu’ils veulent garder la possibilité de revenir en arrière…
Apple et la communication…

avatar vincentn | 

@Nesus

Il y a contrat entre deux parties :le fournisseur du service et l’abonné (par tacite reconduction mensuelle ou annuelle).

Si l’on prend la peine de lire, en prenant l’exemple de Disney+, le contrat accepté par les deux parties lors du paiement, nous avons le texte suivant :

« En cas de modification des tarifs, nous vous avertirons trente (30) jours à l’avance par courriel envoyé à l’adresse électronique associée à votre compte. Si vous ne souhaitez pas accepter un changement de tarif, vous pouvez résilier votre abonnement conformément aux instructions figurant dans ce courriel et dans les Conditions Générales ci-dessous, et la résiliation prendra effet à la fin de la période de facturation en cours ou de l’essai gratuit. Si vous ne résiliez pas votre abonnement avant le début de la nouvelle période d’abonnement, date à laquelle la modification tarifaire prendra effet, votre abonnement sera renouvelé, sans aucune autre action de votre part, au tarif en vigueur au jour du renouvellement, et vous nous autorisez à prélever le nouveau montant correspondant conformément au mode de paiement associé à votre compte. »

Bref, mais c’est le cas de tous les services Netflix, Etc. , il faut une notification claire (par mail ou courrier) et 30 jours avant la hausse effective du prix de l’abonnement.

Cette nouvelle forme de notification testée par Disney+ ne l’est pas pour la France, quand bien même le nouveau prix est indiqué.

avatar Nesus | 

@vincentn

Ce sont des conditions d’utilisations, pas un contrat. Vous me direz que je suis tatillon et que ça ne change rien au cas dont nous parlons et c’est vrai, mais il y a quand même une différence.

avatar Ali Baba | 

@Nesus

Depuis quand les conditions d’utilisation ne sont pas un contrat ?

avatar Nesus | 

@Ali Baba

Depuis toujours, c’est bien pour cela que l’on nomme le premier contrat et le deuxième condition d’utilisation. La différence est très simple. Un contrat est bilatéral et négocié. Il demande une signature, deux exemplaires…

avatar r e m y | 

Premières lignes des Conditions générales d'Apple:
"Les présentes conditions générales constituent un contrat entre vous et Apple (ci‑après le « Contrat »). Veuillez lire le Contrat attentivement. Pour confirmer votre compréhension et votre acceptation du Contrat, veuillez cliquer sur « J’accepte »."

https://www.apple.com/legal/internet-services/itunes/fr/terms.html

avatar raoolito | 

evidement ca va hurler, mais je me demande si apple n'a pas des stats à la virgule prouvant que peu d'utilisateurs refusent les changements dans les prix des abonnements ?
ceci expliquerait cela, on en saura rien...

avatar misterbrown | 

Apple is evil

avatar marc_os | 

@ misterbrown

> Apple is evil

Capitalism is evil

avatar Yoshi_1 | 

Certains y voient un problème. J’arrive pas à identifier quel est le problème…
Si un vue modale s’affiche pour avertir d’un changement de tarif par l’éditeur, c’est toujours mieux que de recevoir un simple mail, qu’on pourrait éventuellement louper.

avatar mat16963 | 

@Yoshi_1

De nombreuses personnes (et c’est un problème) ont la fâcheuse tendance de cliquer sur tous les gros boutons « OK » qu’ils voient sans se poser de question ni lire le texte explicatif. Alors oui, une partie du problème est à chercher chez ces gens là, mais Apple profite de cette lacune de nombreux utilisateurs en proposant volontairement un design trompeur qui induit l’utilisateur lambda en erreur…
Je trouve l’ancien système beaucoup plus honnête, même si le nouveau ne me choque pas plus que ça non plus, le message étant tout de même assez clair pour quiconque lit un tant soit peu les messages explicatifs…

avatar Yoshi_1 | 

@mat16963

Le titre dit quand même « augmentation du prix ». Je pense qu’il faut être à la ramasse pour pas s’intéresser de plus près au contenu de la vue…
Pour l’UI, je suis plutôt d’accord. Il aurait fallu un bouton gris de la même taille que le bouton bleu qui dit « résilier l’abonnement »…

avatar Paquito06 | 

@Yoshi_1

“Le titre dit quand même « augmentation du prix ». Je pense qu’il faut être à la ramasse pour pas s’intéresser de plus près au contenu de la vue…
Pour l’UI, je suis plutôt d’accord. Il aurait fallu un bouton gris de la même taille que le bouton bleu qui dit « résilier l’abonnement »…”

Oui, rien que le titre ne pourrait etre plus explicite… et il y a un lien pour annuler…
A croire que certains regrettent le manque de communication, preferent la surprise sur le relevé de compte, et l’envoi de courrier recommandé avec A/R? 🤣

avatar Yoshi_1 | 

@Paquito06

J’ai du mal à saisir si la réponse est au second degré ou non 🤔

avatar Paquito06 | 

@Yoshi_1

Elle va dans ton sens ☺️

avatar Yoshi_1 | 

@Paquito06

Ah oui d’accord ^^

Mais par contre pour être honnête ils auraient dû proposer quelque chose de plus visible pour résilier juste.

avatar Paquito06 | 

@Yoshi_1

“Ah oui d’accord ^^
Mais par contre pour être honnête ils auraient dû proposer quelque chose de plus visible pour résilier juste”

Le lien hypertexte au dessus du bouton est deja suffisant, on dirait. Il pourrait etre absent, impliquant donc d’aller chercher cela dans les settings de l’iPhone, pour decourager davantage 🙃 On ne va pas proposer un bouton pour annuler sa souscription a chaque fois qu’on ouvre l’app non plus.

avatar mat16963 | 

@Yoshi_1

Bon en fait comme le dit @vincentn plus haut il y a aussi le problème des utilisateurs abonnés à certains services mais qui n’ouvrent pas régulièrement l’application concernée, et on un énorme retard dans leurs mails. Alors, oui, de nouveau, je dirais que c’est plutôt l’utilisateur qui est à blâmer… mais Apple profite de cette faille ce qui est à la limite de la morale…

avatar Dark Phantom | 

No way

avatar Beaubarre | 

Le truc honnête c'est un bouton OK et un bouton ANNULER de même taille.

Et encore on ne demande pas ANNULER d'abord ou en plus gros. Si je suis l'intérêt de l'utilisateur - le meux serait annuler par défaut puisque la plupart du temps se réinscrire / prolonger est super facile.

avatar Tao | 

Traitement de faveur jusqu’à qu’on se fasse choper et là y a plus qu’à dire “on expérimente”. Elle est belle la vie chez Apple.

avatar frankm | 

Ok = ok merci j’ai vu

avatar Glop0606 | 

Certains diraient : „c’est petit!“. Qu’ils continuent à croire que les gens ne captent rien de leurs petites manigances. Chez nous, Netflix suite à leurs augmentations incessantes, on a pris la formule simple HD (de toute façon leur 4K est de mauvaise qualité), Disney s’ils augmentent on fera la technique de l’abonné/désabonné.

avatar Liena1 | 

Ca ne ressemblerait pas à du dark pattern ?? 🤔

avatar Adodane | 

@Liena1

Oui c'est ça

avatar r e m y | 

Cette augmentation tacite doit s'accompagner d'une modification des conditions générales de vente qui pour l'instant, stipulent que l'utilisateur du service doit donner son accord avant toute augmentation de prix.
Si les conditions générales restent en l'état, tant que l'utilisateur n'a pas confirmé son accord (donc s'il ne clique pas a minima sur OK, même si on peut se demander si cliquer sur OK doit être considéré comme un accord ou simplement le fait qu'on a été informé ), le nouveau prix n'est pas censé être appliqué.

https://www.apple.com/legal/internet-services/itunes/fr/terms.html
"Abonnements: Les Services et certaines Apps peuvent vous permettre d’acheter un accès à du Contenu ou des Services sur la base d’un abonnement (ci‑après les « Abonnements payants »). Les Abonnements payants sont automatiquement renouvelés jusqu’à ce qu’ils soient résiliés dans la section Gérer les abonnements des réglages de votre compte. Pour en savoir plus sur la résiliation de vos abonnements, consultez la page https://support.apple.com/HT202039. Nous vous informerons si le prix d’un Abonnement payant augmente et, le cas échéant, nous vous demanderons votre accord pour continuer."

avatar debione | 

@r e m y |

On s'en fout un peu en l'état des CGU d'Apple non? Elle ne font office de rien et en tout cas pas de loi. La loi en France stipule:

Pour les contrats de communications électroniques : l’article L224-33 du code de la consommation, tout projet de modification des conditions contractuelles de fourniture d'un service de communications électroniques est communiqué par le prestataire au consommateur par écrit ou sur un autre support durable à la disposition de ce dernier au moins un mois avant son entrée en vigueur.

Voilà donc c'est par écrit sur papier lettre ou support durable par le prestataire envers le consommateur. Donc je suppose mail uniquement pour le support durable, car une notification n'est pas un support durable.

Je sens qu'Apple risque de se manger encore un ou deux procès si ils persistent... (et après ce sera les autorités les connards qui empêchent les gentils boîtes de faire leurs business)

avatar r e m y | 

On s'en fiche, oui et non car il est plus simple de contester auprès d'Apple une augmentation qui aurait été faite en ne respectant pas leurs propres CGU, qu'en invoquant la législation. Et d'autre part ces CGU sont plus favorables que la loi en précisant que l'augmentation est soumise à l'accord préalable de l'abonné au service (quand la loi exige uniquement une information avec un préavis).

avatar debione | 

@r e m y |

Une notification à l'ouverture n'est en rien un support durable ni un préavis... Et ce préavis permet justement d'obtenir l'accord préalable de l'abonné au service, car il est interdit de ne pas pouvoir interrompre un contrat si une des parties en modifie les clauses.
Donc clairement les CGU d'Apple sont bien inférieur à ce que préconise la loi.

avatar r e m y | 

Je n'ai jamais dit que cette notification était acceptable! Je répète que ce "test" d'Apple n'est pas conforme à leurs propres CGU qui aujourd'hui consistent à informer par mail l'utilisateur et à demander son accord explicite avant d'appliquer une hausse de l'abonnement.

avatar byte_order | 

Je pense sincèrement que si le texte d'information affiché dans ce nouveau panneau reste le même, y'a un problème juridique autour de l'action de cliquer sur le bouton "Ok", qui n'est pas explicite, d'autant que c'est, pour l'utilisateur lambda, la seule façon de fermer ce panneau, ce qui peut être parfaitement la seule chose qu'il veut faire en cliquant sur ce bouton.

Mais, comme à chaque fois, entre l'activation de ce nouveau panneau plus ambiguë qu'avant et un jugement (ou début d’enquête) concernant sa possible non-conformité vis à vis des règles applicables dans le marché concerné, les gains tirés d'acceptations tacites de l'augmentation de l'abonnement (et donc son renouvellement, également), acceptations qui ne l'auraient pas forcément été aussi facilement tacites sans cette ambiguité, ces gains là, et la commission revenant à Apple dessus, ne reviendront jamais dans la poche des utilisateurs abusés.

Pourquoi respectez les règles quand vous pouvez profiter d'une prime à l'impunité pendant quelques années parce que vous avez les moyens de faire durer ce temps là toute contestation juridique ?...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR