Apple officialise la reconduction automatique des abonnements en cas de hausse des prix, sous conditions

Mickaël Bazoge |

Si un abonnement souscrit dans une application vient à augmenter, l'utilisateur doit accepter explicitement l'augmentation ; cela passe par une fenêtre modale et un bouton à toucher pour confirmer son consentement. En l'absence de feu vert, l'abonnement s'arrêtera à la prochaine facturation. Cela va changer, comme l'a annoncé Apple dans une communication aux développeurs.

Pour gérer vos abonnements, rendez-vous dans l'application App Store, touchez votre image de profil, puis sélectionnez le menu Abonnements. Vous pouvez ensuite les annuler.

Le nouveau système renverse le précédent cul par-dessus tête. La reconduction est désormais automatique en cas de hausse du prix de l'abonnement. Attention, Apple place quelques garde-fous. D'abord il faut que la législation locale autorise cette pratique de margoulin : on a vu que le Royaume-Uni a poussé les consoliers à désactiver complètement le renouvellement automatique de leurs services sur abonnement, augmentation du prix ou pas.

Royaume-Uni : la pratique du renouvellement automatique des abonnements a du plomb dans l

Royaume-Uni : la pratique du renouvellement automatique des abonnements a du plomb dans l'aile

En outre, le développeur ou l'éditeur de l'application doit respecter quelques critères : l'augmentation ne doit pas dépasser 5 $ par mois et 50 % du prix de l'abonnement (50 $ pour un abonnement annuel et 50 % de son prix) ; et c'est limité à une hausse de prix par an, pas plus. Les abonnements dont la hausse des prix va au-delà de ces seuils ne seront pas renouvelés automatiquement, il reviendra à l'utilisateur d'accepter l'augmentation.

Par ailleurs, Apple s'engage à notifier l'utilisateur en avance, par courriel 30 jours avant la date de renouvellement pour les abonnements mensuels et annuels, ou 7 jours avant un renouvellement hebdomadaire. Puis par une notification (7 jours avant la date de renouvellement) ainsi que dans un message dans l'application (au premier lancement de l'app durant la période d'information).

Le constructeur va également communiquer avec l'utilisateur sur les manières de gérer ses abonnements, et le cas échéant pour les annuler. Bien sûr, sans changement de prix de l'abonnement, sa reconduction est tacite et automatique, rien ne change ici.

Apple avait commencé à tester cette nouveauté il y a quelques temps avec Disney+, ce qui nous a valu le panneau d'information ci-dessus. Peut-être que la version finale sera rééquilibré en faveur du consommateur, car on voit surtout le gros bouton « OK » et beaucoup moins le lien permettant de gérer l'abonnement.

Apple teste l

Apple teste l'autorisation tacite des augmentations de prix des abonnements

Pour expliquer ce changement de taille dans la façon dont les augmentations de prix des abonnements étaient gérées jusqu'à présent, Apple plaide que les services offerts par ces derniers pouvaient s'interrompre involontairement. L'utilisateur doit alors se réabonner dans l'application pour en bénéficier à nouveau. On peut avoir un peu de mal à voir en quoi cette solution était pire que la nouvelle, en tout cas il va falloir plus que jamais surveiller de près les messages et notifications de l'App Store…


avatar valcapri | 

@shoyu

Il y a bien pire qu’eux et qui font bien plus de dégâts sur notre planète. Et des entreprises qui appartiennent en partie en plus à nos États ou qu’ils ont aidé via des remises fiscales. Et qui peuvent se permettre de se délocaliser après sans problème.

Je dis juste que l’Europe devrait aussi regarder dans d’autres directions.

avatar byte_order | 

@valcapri

Two wrongs don't make a right, comme disent les anglosaxons.

> Je dis juste que l’Europe devrait aussi regarder dans d’autres directions.

Car bien sur, cet article prouve qu'elle ne regarde que dans une seule !?

avatar Krysten2001 | 

@debione

Ah bon ? C’est justement une bonne chose 😉

avatar jujulec | 

jusqu'ici Apple ne nous avais pas trop habitué aux méthodes de voyous...

avatar oomu | 

@jujulec

faut trouver la croissance, rognure par rognure.

avatar oomu | 

je croyais cela interdit en France, la reconduction tacite si augmentation.

avatar jujulec | 

@oomu

Ce n’est pas interdit, il y a juste un devoir d’information dans les délais impartis pour une éventuelle résiliation…

avatar fte | 

"Apple plaide que les services offerts par ces derniers pouvaient s'interrompre involontairement."

C’est juste.

Mais des services peuvent maintenant se poursuivre involontairement.

Lequel a le plus de chance de passer inaperçu ?

avatar byte_order | 

> Apple plaide que les services offerts par ces derniers pouvaient s'interrompre
> involontairement. L'utilisateur doit alors se réabonner dans l'application pour en bénéficier
> à nouveau. On peut avoir un peu de mal à voir en quoi cette solution était pire
> que la nouvelle,

Facile.
Avant :
- rupture de l'abonnement par défaut en cas d'augmentation de tarif == pas de paiement automatique via Apple, donc pas d'augmentation automatique de sa commission. Le temps que l'utilisateur se rende compte du pourquoi, dont certains qui se rendent compte qu'en fait non ils ne vont pas renouveler, c'est de l'argent de perdu pour Apple.

Après :
augmentation automatique donc paiement automatique du nouveau tarif donc perception automatique d'une commission augmentée. Le temps que l'utilisateur se rend compte, pour ceux qui s'en rendront compte, le mois en cours est déjà dû, et c'est donc de l'argent capté qu'avant n'était pas capté.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR