Didi Chuxing : le géant chinois du VTC pourrait revenir sur l'App Store après avoir payé une amende d'un milliard de dollars

Félix Cattafesta |

Le gouvernement chinois devrait imposer une amende de plus d'un milliard de dollars au géant local du VTC Didi Chuxing, nous apprend aujourd'hui le Wall Street Journal. Celle-ci fait suite au serrage de vis des autorités chinoises quant aux géants du numérique : l’État cherche à imposer son équivalent de RGPD quitte à taper sur les plus gros poissons du secteur. Une enquête sur la collecte et l'usage des données personnelles de Didi Chuxing avait été ouverte l'année dernière.

Tim Cook et Liu Qing, la présidente de Didi Chuxing.

L'application de VTC avait alors été supprimée des différentes boutiques d'apps et il lui était impossible d'enregistrer de nouveaux clients. Les conséquences de cette sanction se sont vite fait ressentir, l’app passant de 15,6 millions d’utilisateurs actifs en juin à 10,9 millions en août. Après un an d'enquête, l'affaire touche à sa fin : Didi Chuxing devrait pouvoir faire son retour dans les boutiques d'apps nationales une fois l'amende payée. La somme représente tout de même 4,7 % de son chiffre d'affaires pour 2021.

Apple est proche de Didi Chuxing : la Pomme dispose d'un siège au conseil d'administration et a investi 1 milliard de dollars dans le groupe en 2016. Ce n'est sûrement pas le meilleur investissement qu'ait fait Tim Cook, car la société chinoise a déclaré une perte nette équivalente à 27 millions de dollars pour le quatrième trimestre 2021. Son entrée à la Bourse de Wall Street l'été dernier à tourné à la catastrophe suite aux pressions du gouvernement chinois, et le groupe s'est rétracté 6 mois après son arrivée. Il est d'ailleurs toujours sous le coup d'une enquête de la part de la SEC, le gendarme des Bourses américain.


avatar IceWizard | 

Bien fait pour eux. On leurs avaient pourtant bien dit qu’il fallait que 60% du conseil d’administration soient d’anciens généraux à la retraite, ou des proches du gouvernement, avec des attributions d’actions à prix « aménagés ».

Mais non, ils se sont crus en Occident, et paf .. le retour de bâton !

CONNEXION UTILISATEUR