Apple abandonne son programme de développement gratuit pour les étudiants

Anthony Nelzin-Santos |

Apple a fermé son « iOS Developer University Program », le programme de développement réservé aux établissements scolaires et universitaires qui donnent des cours de programmation sur l’iPhone. Lancé en 2008, quelques semaines après les programmes plus généralistes, il avait la particularité d’être complètement gratuit. La firme de Cupertino propose désormais un système de dispense pour les établissements éducatifs.

Image Apple.

La portée pédagogique du Developer University Program, qui permettait de former des équipes de 200 étudiants concevant et testant leurs applications entre eux, était doublée d’une visée commerciale évidente, puisque les projets des étudiants pouvaient ensuite être publiés sur l’App Store. La boutique qui cherchait à remplir ses étals en 2008 contient aujourd’hui des millions et des millions d’applications de qualité fort variable.

Les établissements scolaires et universitaires doivent maintenant adhérer au Developer Program en demandant une dispense de paiement. Apple ne fait pas payer les organisations gouvernementales, les associations à but non lucratif et les institutions éducatives souhaitant distribuer des applications gratuites sans achats intégrés. Les startupeurs en herbe devront donc payer leur propre abonnement à la sortie de l’université s’ils veulent pouvoir monétiser leurs créations.

avatar fte | 

À une époque lointaine, la WWDC était un moment de rencontre ou beaucoup de gens se connaissaient et où les huiles d’Apple connaissaient les participants…

À une époque lointaine, nous étions reconnus et appréciés de développer pour ces plateformes, nous avions droit à des réductions, nous pouvions converser avec les ingénieurs relativement librement…

La WWDC est devenue une sorte de foire monstrueuse, une loterie pour y participer, plus personne ne se connaît, l’alcool a remplacé les conversations techniques, les discussions avec les ingénieurs sont insipides et vides.

C’est comme si c’était une faveur qu’Apple nous fait de nous permettre de développer pour ses plateformes, une faveur payante bien entendu, de multiples façons.

L’eau de la marmite a chauffé progressivement. Beaucoup ne se sont pas encore rendus compte que le cuisto a ajouté de la sauce dans le bouillon.

avatar pat3 | 

@fte

Le COVID a définitivement mis fin à cette époque. On peut trouver ça triste, on peut aussi penser que ça correspondait à cette époque et que les temps ont changé.
De plus, il y a déjà un très grand nombre de devs qui étaient I connus d’Apple à cette époque regrettée. Au regard du nombre de devs de la plateforme, ce que tu relates ne devait être possible que pour un nombre restreint r d’haopy fews.

avatar ratz | 

@pat3

Cad le Covid? Pouvez vs pousser le raisonnement svp

avatar pat3 | 

@ratz

Ben les salons et les événements ont pris du plomb dans l’aile avec la crise COVID, qui a provoqué la fermeture de beaucoup d’entre eux, et des « sauteries » afférentes.

avatar occam | 

@fte

> "comme si c’était une faveur qu’Apple nous fait de nous permettre de développer pour ses plateformes, une faveur payante bien entendu"

Sur le fil adjacent, au sujet de Winamp, j’évoque le player Strawberry (tous les Linux, Win, Mac), dont seule la version Mac est payante : il n’y a qu’un seul dev pour Mac, qui doit entretenir un compte dev chez Apple pour faire signer son app.

La « faveur payante » se répercute. For the rest of us, comme ils disaient.

avatar ezeta | 

On peut très bien apprendre à développer sans payer… la limite sans paiement est la publication de l’appli. Du coup ce ne doit pas être une grande perte.

avatar fte | 

@ezeta

"Du coup ce ne doit pas être une grande perte."

C’est juste une touche d’assaisonnement supplémentaire.

Ça sent bon tu ne trouves pas ? J’ai faim !

avatar hugome | 

@ezeta

Euh non, la limite est de pouvoir l’avoir sur ton téléphone. Sans compte développeur, il faut recompiler tous les 7 jours.
Donc Apple te fait payer le droit de mettre ton appli sur ton téléphone.
Ils ont sûrement besoin de ça pour vivre.

avatar melaure | 

Non lucratif … donc une association 1901 info a accès gratuitement ?

avatar PtitXav | 

Je ne trouve pas ça choquant. Si on publie sur l’AppStore, on utilise les ressources Apple dont le stockage et le système de distribution.

avatar Gotmilker | 

@PtitXav

« La boutique qui cherchait à remplir ses étals en 2008 »
Je ne sais pas si c’est choquant mais de les virer c’est mesquin.

avatar redchou | 

@PtitXav

Ça tombe bien, on aimerait pouvoir s’en passer… 🤷‍♂️

avatar hugome | 

@PtitXav

ça concerne aussi le cas où tu veux juste mettre ton appli sur ton téléphone

avatar Moebius13 | 

Quelle mesquinerie, c’est bien du made in Apple by Cook tout ça 🤮

avatar melaure | 

@Moebius13

C’est vraiment le patron d’Apple qui me manquera le moins après son départ !

avatar Steekus | 

pas de petites économies...

avatar occam | 

Apple est le « Bon Pasteur, le Vrai Berger » : il veille sur ses brebis jusqu’à la tonte, il les trait, il en abat quelques-unes de temps à autre. L’innovation est qu’en attendant, il les fait encore payer pour paître.

CONNEXION UTILISATEUR