En bref : iDTGV, Textastic et Calendars

Nicolas Furno |

La SNCF est décidément très active sur l'App Store ! Après une application permettant de suivre les horaires ou quais de ses trains (SNCF Direct, d'ailleurs récemment mise à jour), après une application pour réserver ses billets de train (Voyages-SNCF), l'entreprise a développé une application iDTGV [1.1 – Français – Gratuit]. Grâce à elle, vous pourrez chercher et réserver des billets iDTGV, récupérer le billet numérique sur iPhone et ainsi en éviter l'impression, sauvegarder des trajets et recevoir des notifications quand des billets sont disponibles, mais aussi divers services une fois à bord. iDTGV contient ainsi un chat pour discuter avec les autres passagers, une sélection d'applications pour vous occuper ou encore la liste des activités proposées. L'application est bien réalisée et plaisante à utiliser si vous voyagez en iDTGV…

Textastic [1.1 – US – 3,99 € – iPad] est un éditeur de code compatible avec plus de 80 formats de fichier. Le grand écran de l'iPad rend envisageable un travail sur du code, peut-être pas pour créer un site web ou une application à partir d'une page blanche, mais cette application est très confortable pour éditer quelques fichiers. La coloration syntaxique fonctionne parfaitement, de même que l'indentation. La bonne idée est l'ajout au clavier d'une barre dédiée à la programmation avec tous les caractères indispensables aux développeurs ({ ] > \ etc.) et qui sont parfois pénibles à retrouver sur iOS. Les fichiers peuvent être transmis à Textastic via iTunes, via d'autres applications (en ouvrant le fichier dans…) ou encore en WiFi, l'application créant un serveur d'échange. Les fichiers peuvent être récupérés via iTunes ou le WiFi ou encore envoyés par mail. On regrette l'absence d'un moteur FTP qui permettrait de modifier directement des fichiers sur un serveur. Textastic permet par contre de visualiser les documents HTML dans un navigateur intégré.

Calendars [2.0.0 – US – 5,49 € – iPhone/iPad] intéressera tous ceux qui utilisent Google Calendar. L'application gère le calendrier de Google, en mode connecté ou déconnecté, mais aussi les tâches, nouveauté de cette version 2. L'interface est très riche, mais semble plutôt agréable et elle s'adapte en fonction du terminal. À noter une vue hebdomadaire qui est toujours absente sur iPhone. Parmi les possibilités offertes par Calendars, l'envoi de SMS en guise de notifications.

Si vous n'avez pas besoin des tâches, iOS est capable de gérer les calendriers Google. Il suffit d'ajouter son compte Gmail et d'activer dans les préférences du compte la synchronisation calendrier.

L'option à activer dans les préférences du compte Gmail


avatar PtitRital67 | 
idTgv est clairement jolie, j'ai mes eBillets dessus que je vais m'empresser de tester bientot par contre la sncf faut qu'ils se calment niveau application centraliser tout ça ça peut être pas mal parce que je sache c'est toujours de la même boite qu'on parle et la plupart du temps des mêmes services entre les application (Sncf direct, Resa, et mainteannt idTgv...)
avatar tigre2010 | 
Pour certain qui rechercherait un éditeur pour site web sur serveur FTP. Il en existe mais je ne sais plus les noms. Taper "FTP" sur l'appstore. :-)
avatar nicodeb | 
Justement non, une cause de cette multiplication des app (et des emmerdes) c'est que ce ne sont justement pas les mêmes entités, voyage-sncf, idtgv, sncf (app sncf direct) sont indépendants. On pourrait ajouter réseau ferré de France qui aurait une app qui indiquerait les travaux sur les lignes.. PS : je prend le train tous les matins depuis deux mois et ai eu le temps de comprendre en partie cette division verticale imposée par Bruxelles et les problèmes qu'elle entraine..
avatar PtitRital67 | 
je vois pas ce qui empeche plusieurs entités à se regrouper pour faire une application je doute que ce soit Bruxelles qui bloque de ce coté là, la séparation administrative et tout ça ok mais là...
avatar Homer Simpson | 
@ luisdeejay Imposé par Bruxelles, pas si sûr. Dans bien des domaines de ce qui est soit-disant imposé par Bruxelles, la France a fait de l'excès de zèle. Pour s'en rendre compte, comparer avec les autres pays européens. Bruxelles est un bon prétexte à la privatisation/destruction des services publiques en France. Cf. aussi la séparation EDF/GDF avec entre autres l'argument "chacun son métier". Aujourd'hui EDF vend aussi du gaz, et GDF de l'électricité. Cherchez l'erreur.
avatar mikrobauten | 
Tant d'imbécillité, c'est épatant.
avatar tifilou68 | 
Les différentes antités de la SNCF ont tout intérêt à segmenter le marché et à ne pas se regrouper dans une seule application : ça complique la comparaison des prix déjà eux-même compliqués. Tout bénef'.

CONNEXION UTILISATEUR