Freemium : l'Italie enquête sur les App Stores et Gameloft

Florian Innocente |

L’Autorité italienne de la concurrence a ouvert une enquête sur les principaux App Store et Gameloft à propos de leur pratique du freemium. La démarche fait écho à des discussions entamées à Bruxelles entre la Commission, des éditeurs de jeux, Apple et de Google. Les jeux freemium, qui pèsent pour plus de la moitié du marché mobile ludique en Europe, peuvent induire les utilisateurs en erreur sur le coût réel de l’application, selon l’Autorité.

« Les consommateurs pourraient être amenés à penser, à tort, qu'un jeu est entièrement gratuit et ils ne peuvent pas savoir à l’avance le coût réel du jeu » a expliqué le régulateur au Wall Street Journal « Il semble également qu'il y a un manque d’information sur la manière d'exclure ou de limiter la possibilité de faire un achat à l'intérieur de l'application. »

Bruxelles (qui n’a pas ouvert à proprement parler une enquête avec ce que cela implique de possibles sanctions) et l’Autorità Garante della Concorrenza e del Mercato (AGCM) sont en liaison sur ce dossier qui implique Apple, Google, Amazon et Gameloft, afin de parvenir à une position commune. S’agissant de l’Italie, l’enquête préliminaire doit s’achever avant la fin de l’année.

À Bruxelles, plusieurs pays européens travaillent à définir des règles pour les éditeurs et gestionnaires de plateformes de téléchargement afin d’encadrer le modèle économique du freemium vis-à-vis des utilisateurs. Les responsables de plateformes ont multipliés les éléments d’information autour des In-Apps. Ils sont mieux indiqués dans les fiches de présentation des jeux ou lors de téléchargements de mises à jour. Sur l’App Store, une notice explicative est affichée à demeure sur la page d’accueil et les systèmes d’exploitations peuvent limiter ou bloquer leurs achats. Mais dans le cas de l’Italie et de Bruxelles, c’est le principe du freemium qui est mis sous la loupe (lire Bruxelles veut mettre de l'ordre dans les achats In-Apps).

Les différents In-Apps dans un titre de Gameloft, et leur coût, détaillés dans l’App Store

S’il juge qu’il y a eu une conduite répréhensible, le régulateur italien peut décider d’une amende. Son montant toutefois ne dépassera pas les 5 millions d’euros. Apple a déjà eu maille à partir avec l’AGCM. En décembre 2011 elle a été condamnée à 900 000€ pour une information jugée trompeuse des contrats AppleCare vendus aux clients. 200 000€ ont été ajoutés un an plus tard au vu du manque de zèle à appliquer promptement la précédente décision à laquelle Apple s'est finalement pliée.

Sur le même sujet :
- Google aménage à son tour les achats intégrés
- Achats In-App : Apple prévient de nouveau les clients de l'App Store


avatar cookie | 
Quel fléau ce freemium ... Ça devrait être interdit
avatar marcplemay | 
Evidemment que le principe des achat in-app est un attrape nigaud ou tout est fait pour ne surtout rappeler combien de fric a déjà été dépensé. Apple comme toujours à inventé la simplicité pour faire chauffer la cb sans même que l'on s'en rende compte.
avatar ElGringo13 | 
@lukasmars : c est pas Apple qui a inventé le freemium ni qui l impose aux développeurs. les seuls qui ont encore un pouvoir c est les consommateurs en boycottant tout les jeux freemium ou tout au moins les plus abusifs
avatar freddut | 
Les consommateurs n'ont aucun pouvoir. Tu crois que les 50 boycotteurs lisant MacG vont peser sur la balance contre 50000 autres ? Je trouve que c'est une bonne chose cette enquête. Peut être que les jeux devraient clairement afficher combien on doit payer au total.
avatar freddut | 
Ils ont oublié quelques éditeurs dans leur liste freemium ? Genre King (candycruch) et pleins d'autres.
avatar Fumomono | 
@mko : C'est un mélange entre Free(Gratuit) et Premium. Un jeu payant sans achat in app est considéré comme Premium.
avatar eipem | 
Je trouve qu'on devrait aussi afficher le coût caché de l'utilisation d'une voiture ou d'une cafetière. Marre de me faire entuber. Ah ils sont doués les mecs pour nous faire banquer ! Bref... Au lieu de cracher à la gueule d'Apple et de la rendre responsable de tous vos malheurs (une réaction d'irresponsable) prenez vous en main et faites vos choix. Si le freemium ne vous convient pas, ne prenez pas. C'est pas plus compliqué.
avatar oxmosys | 
@joneskind Très juste remarque. On vit dans un monde où les gens sont de plus en plus assistés. A tous les niveaux. Or, sans un minimum d'autonomie ce sont des esclaves.
avatar Yassinou59 | 
Ce que tu n'as malheureusement pas compris c'est qu'à la différence de ta cafetière ou ta voiture, ici c'est gratuit à la base. Et que les jeux sont dans la catégorie "Apps GRATUITES". C'est l'enjeu de ce débat, qui n'a pas si idiot qu'on pourrait le penser. Peut-être qu'on arrivera simplement à une catégorie à part sur les stores, pour les jeux "gratuits mais non", différenciés des vrais (et rares) freeware.
avatar Louis | 
Ce que je reproche au freetoplay ? : le paytowin. J'ai beau réfléchir au problème, je trouve que l'équilibre est dur à trouver. Quelle offre apporter qui ne soit pas un avantage offert au payant sur le gratuit ?
avatar marcplemay | 
y'a pire aussi, genre enfermer 10 misérable gramme de café dans une dosette d'alu et vendre ça 4 ou 5 fois le prix.
avatar agerber | 
On a remplacé le mot démo par gratuit.
avatar Soseki | 
C'est bien ce qui induit en erreur.
avatar agerber | 
quel rapport entre asphalt 8 et les freemiums ? Le freemiuim est une catégorie pas un jeu particulier. Si pour toi devoir attendre 3 jours la construction d'une maison , d'un sort ou je ne sais et qu'avec de l'argent tu peux l'avoir de suite, tu n'as rien compris a ce qu'est un jeu, tout simplement. Un jeu est un espace ludique ou l'argent et la categorie sociale du joueur ne rentre pas en compte. C'est un des attraits du jeu.Tous les participants sont sur le même pied d'égalité au départ. (hormis les jeux dits d'argent comme le poker, pmu.. donc le freemium est un jeu d'argent..), car il te procure un avantage sur les autres joueurs. Je te laisse y réfléchir :p
avatar oliv-et-pomme | 
Le freemium est une gangrène qui ronge petit à petit le modèle des applications, après l'App Store on commence à voir apparaître des applications du même style sur Mac App Store... C'est désolant, car non seulement ça ruine l'expérience utilisateur, mais surtout, souvent le coût de toutes les options cumulées est supérieur au prix auquel l'appli aurait été vendue complète ! Et ainsi les utilisateurs qui ne veulent pas payer ET ceux qui sont prêts à débourser quelques euros sont lésés ! Ce système est la triste preuve que beaucoup boîtes se soucient uniquement du fric que leur rapportera leur bouze, quitte à foutre en l'air l'expérience utilisateur et sortir de la merde en briques .
avatar Alkolic | 
Il faut bien se rendre compte également que si ce modèle est devenu à la mode dans les jeux, où les éditeurs en profitent plus que de raison, il est pour bien d'autres une réponse au modèle apparu avec l'App Store. Pour résumer: - aucun mode demo: l'utilisateur n'a d'autre choix que oui ou non - app payante: ça nourrit le développeur, mais 1.- c'est déjà trop cher pour bcp, surtout si c'est juge pour tester - app gratuite: c'est bien sympa, mais ça ne fait vivre personne d'offrir son travail Autrement dit, l'idée d'avoir une app gratuite mais limitée permet aux utilisateurs de tester, puis de basculer ensuite sur une app complète avec un achat. Problème: beaucoup abusent de cette possibilité avec trop d'achats, et les utilisateurs ne comprennent pas forcément ce mode "gratuit pour tester, payant pour utiliser". Peut-être qu'un mode demo répondrait à une partie du problème...
avatar Grizzzly | 
@joneskind Bien entendu, avec un minimum de jugeotte on esquive le piege du freemium, on flaire l'attrappe nigaud à10 km. Mais la population ciblée par ce modèle économique ce sont aussi et surtout les gosses aux parents laxistes ou les ados attardés abusés par un système basé sur la frustration. En cela le modèle economique du freemium est crapuleux, il exploite des failles et faiblesses. Plus de lois dans ce domaine me semble légitime.
avatar Grizzzly | 
La loi sert aussi à protéger les plus faibles et à empecher les puissants de mettre en place un pigeonnage industrialisé.
avatar gasbur | 
Le Freemiun a l'avantage de pouvoir proposer plein de jeux "gratuits" à télécharger. Certains permettent de réellement jouer gratuitement, sans dépenser un sous, d'autres sont injouables si tu ne dépenses quelques euros de temps en temps. Un des solutions pourrait être : gratuit, sur quelques niveaux, puis payant pour terminer, mais payant 1 seule et unique fois. Pas avec un système, dans lequel chaque jour tu dois dépenser quelques centimes d'euros (non je ne vise absolument pas King :) Mais ce serait nettement moins rentable pour les éditeurs, et aussi pour apple qui, me semble t il, prend sa commission sur chaque paiement. en même temps en réfléchissant 5 min, il est facile de ne pas avoir d'achats intempestifs : sur mon iphone (et celui de ma femme, et sur l'ipod des enfants) le mot de passe est systématiquement demandé, et nos cartes bleus ne sont pas enregistrées chez apple, donc il n'est pas possible de valider facilement un achat dans un jeu.
avatar gasbur | 
Le Freemiun a l'avantage de pouvoir proposer plein de jeux "gratuits" à télécharger. Certains permettent de réellement jouer gratuitement, sans dépenser un sous, d'autres sont injouables si tu ne dépenses quelques euros de temps en temps. Un des solutions pourrait être : gratuit, sur quelques niveaux, puis payant pour terminer, mais payant 1 seule et unique fois. Pas avec un système, dans lequel chaque jour tu dois dépenser quelques centimes d'euros (non je ne vise absolument pas King :) Mais ce serait nettement moins rentable pour les éditeurs, et aussi pour apple qui, me semble t il, prend sa commission sur chaque paiement. en même temps en réfléchissant 5 min, il est facile de ne pas avoir d'achats intempestifs : sur mon iphone (et celui de ma femme, et sur l'ipod des enfants) le mot de passe est systématiquement demandé, et nos cartes bleus ne sont pas enregistrées chez apple, donc il n'est pas possible de valider facilement un achat dans un jeu.

CONNEXION UTILISATEUR