Infinity Blade plus rentable que Gears of War

Stéphane Moussie |

« Le jeu le plus profitable que nous ayons réalisé, en terme d'investissement et de temps par rapport aux revenus générés, est en fait Infinity Blade. Il est plus rentable que Gears of War. » Ces propos viennent de Tim Sweeney, CEO d'Epic Games, le studio de développement des jeux AAA Gears of War sur Xbox et d'Infinity Blade sur iOS donc.

Lors d'un keynote, Sweeney s'est exprimé sur la croissance des jeux sur mobile. « Epic a été vraiment surpris de la vitesse à laquelle les smartphones et les tablettes se sont améliorés. » Le CEO a déclaré que le nouvel iPad se rapprochait de la Xbox 360 et de la PlayStation 3 en termes de performances.

Le business model dans l'industrie du jeu vidéo est en train de changer selon Sweeney. « Activision investi presque 100 millions de dollars par an dans la franchise Call of Duty », autrement dit, les blockbusters sur les consoles de salon nécessitent des financements de plus en plus colossaux.

Le retour sur investissement le plus important est à aller chercher maintenant du côté du free to play (jeux gratuits au téléchargement qui contiennent des achats in-app). Une théorie mise en pratique donc dans Infinity Blade [1.4.1 – Français – 0,79 € [promo] – iPhone/iPad – 595 Mo – Chair Entertainment Group, LLC]... d'ailleurs en promotion à 0,79 € en ce moment, au lieu de 4,99 €.

Autre voie à suivre d'après le CEO d'Epic Games, les moteurs de jeu multiplateformes. Le sien, l'Unreal Engine, peut fonctionner aussi bien sur un smartphone que sur un PC haut de gamme. Le but est de réduire les coûts et faciliter le développement sur plusieurs écrans.

« La seule issue pour survivre est de s'adresser au marché mondial », professe Sweeney. Comprenez qu'il faut parvenir à pénétrer le marché asiatique avec des jeux free to play et mobiles.

[Via Gamasutra]

avatar solea | 
Haha c'est triste ^^ J'espère qu'on continuera de faire des jeux qui, à défaut d'être les plus rentables, sont de qualité. Parce qu'Infinity Blade… haha.
avatar solea | 
Attention quand même, Gears of War et Call of Duty, c'est pas du tout le même niveau de vente (malgré un traitement médiatique équivalent). Exemple, CoD : MW 3 (le plus vendu), c'est plus de 14 millions d'unités écoulées, et GoW 2 (le plus vendu), c'est 6,5 millions, moins de la moitié. Pour des coûts de développement qui à mon avis ne sont pas spécialement éloignés, et qui sont de toute manière bien plus élevés qu'un non-jeu torché (bien que graphiquement travaillé) tel qu'Infinity Blade. Après, je prêche pas pour ces titres, je hais les FPS. Mais là on parle de rentabilité, donc plus de ratio que de CA brut. Le jeu le plus rentable reste probablement Angry Birds. Un étudiant en première année qui a pris l'option "Adobe Flash" pour le moteur, un étudiant en BTS Chaudronnerie avec option "Arts Plastiques" pour les graphismes, et zou ^^
avatar Kerala | 
40 € c'est "rien" à côté d'abus pratiqués, par exemple, par un non jeu total de Gameloft : l'age de glace Avec les achats in-app tu peux y laisser plus de 700 € pour compléter des familles et de la décoration liées au dessin animé.
avatar Ellipse | 
C'est malheureux. GoW (que j'aime beaucoup) ou CoD, c'est pas la panacée mais c'est du blockbuster efficace et consensuel donc pourquoi pas. Mais Infinity Blade, c'est qu'une démo techno... et pourtant, ça se vend quand même. J'ai un peu peur pour l'avenir des grosses prods un peu plus chiadés type Mass Effect/Bioshock/Dead Space, etc..., qui doivent couter un sacré paquet de fric à produire et qui atteignent pourtant pas les ventes d'un Gears of War.

CONNEXION UTILISATEUR