Project Spartan : Facebook à l'assaut d'iOS

Anthony Nelzin-Santos |

this-is-spartaTechCrunch, récemment acquis par AOL, semble décidé à percer tous les secrets des projets en cours chez Facebook : après avoir levé le voile sur le nouveau système de partage de photos du réseau social, le site américain s'attaque aujourd'hui au « projet Spartan ».

Project Spartan est le nom de code d'une nouvelle plateforme mobile entièrement construire autour des technologies HTML5 : le but de Facebook est de s'abstraire des magasins d'applications pour venir se loger avec des applications dans le navigateur. Et pas n'importe quel navigateur : Facebook développe son projet Spartan avec Mobile Safari en tête, et l'App Store en trame de fond.

Le but de la société de Mark Zuckerberg serait très clair : « utiliser les appareils iOS contre Apple elle-même pour faire sauter le goulet d'étranglement qui existe dans la distribution d'applications mobiles ». Facebook compte utiliser sa force de frappe (700 millions d'utilisateurs) pour s'attaquer à une des plateformes parmi les plus dynamiques et les plus cohérentes, un véritable assaut frontal — le nom du projet est révélateur.

MG Siegler de TechCrunch assure avoir eu une démonstration officieuse du projet Spartan. Il se présente, au premier regard, comme une version Web de l'application Facebook, qui fait déjà elle-même très peu usage des fonctions natives. Un nouveau menu a cependant fait son apparition : il permet de lancer des applications Web liées à Facebook. Environ 80 développeurs travailleraient main dans la main avec Facebook pour réaliser leurs applications compatibles, comme Zynga (Farmville, etc.) ou le Huffington Post (groupe AOL).

Facebook, qui est une plateforme servant de base à des applications, amènerait donc ce paradigme à iOS, sur lequel elle ne se contenterait plus d'être reléguée au rang de simple application. On peut comprendre pourquoi les relations entre Apple et Facebook se sont refroidies ces derniers mois (lire : Entre Apple et Facebook c'est “compliqué”), et pourquoi la firme de Cupertino a choisi de promouvoir Twitter, intégré comme service de premier niveau dans iOS 5 (lire : iOS 5 : Twitter inside), en lieu et place de Facebook, prévu pour iOS 4 (lire : Des restes de Facebook dans iOS).

Les applications seraient donc hébergées sur les serveurs de leur créateur : Facebook servirait à la fois de vitrine, de composant nécessaire (connexion au profil, interaction entre les joueurs, etc.), et de système de paiement. C'est en effet le dernier bastion que Zuckerberg voudrait faire tomber : le système de micro-paiement de l'App Store, un des rares utilisés à très grande échelle. Facebook s'y est essayé dans le passé avec ses crédits, pour le moment sans rencontrer le succès. En débarquant dans un monde habitué aux systèmes de micro-paiement avec l'App Store, Facebook espère s'attirer de nouveaux utilisateurs — payants.

L'initiative de Facebook pourrait paradoxalement aider Apple : les applications les plus populaires sur le réseau social sont les jeux, catégories d'applications aussi très populaires dans le monde Flash. En passant par le HTML5, Facebook aiderait à faire changer les mentalités sur cette question et donc aiderait Apple à éliminer Flash.

Android sera aussi concerné par le projet Spartan, mais iOS est considéré comme la plateforme de référence et le marché à cibler en priorité. La date de lancement n'est pas encore connue, mais le projet Spartan devrait être dévoilé en 2011.

[Via TechCrunch, image (cc) Wji14]


avatar an3k | 
Facebook voudrait fournir une sorte d'App Store à eux avec uniquement des applis HTML 5 et en s'affranchissant du coup totalement de l'Apple Store.
avatar eipem | 
@ mdmdh : Je crois que l'idée de Zuckerberg est de faire un AppStore au sein de Facebook, sur lequel il ferait tourner des jeux en HTML5 via Safari Mobile, donc sans passer par l'AppStore. Il veut concurrencer Apple en somme. Je lui souhaite bien du courage... Et ce nom? Spartan? Genre je pars en guerre? Je suis le seul à trouver ça ridicule? Il aurait tout aussi bien pu appeler son projet Napoléon ou D-Day ou La Grosse Berta...
avatar m_enfin | 
C'est facebook... dans le genre ridicule ils sont pas mauvais !
avatar Rescape | 
La vraie question : Facebook existera-t-il encore dans dix ans ? Apple, si.
avatar m_enfin | 
Apple, dans 10 ans oui. Facebook c'est moins sûr malgré sa valorisation complètement sur-réaliste...
avatar jolepabo | 
En gros, tu pourras avoir un mini AppStore dans Facebook, le tout en ligne. Ils sont en train de créer un réseau dans le réseau, c'est fort... Et dangereux! Quoiqu'il en soit, les années a venir s'annoncent très intéressantes.
avatar Terenn | 
Apple va changer son règlement, interdire le paiement in-app en dehors de son store (comme elle l'a déjà fait) ou bloquer l'appli FB.
avatar an3k | 
Que veux-tu bloquer ? Tu te contenteras de te connecter sur un site WEB avec ton navigateur. C'est très malin de la part de FB.
avatar Jeje680 | 
ce ne sera pas l'appli FB qui tournera mais une page web ouverte dans un navigateur. Que veux-tu bloquer? c'est impossible. En fait c'est intelligent de la part de FB même si c'est pas gagné d'avance. C'est intéressant et passionnant cette concurrence, ça va pousser chacun à être le meilleur surtout Apple (tant vis à vis des dév que vis à vis des utilisateurs) qui est ici attaquée de front. C'est une menace à prendre au sérieux, même si a priori FB est plus fragile. Perso j'ai toujours pas de page FB, et pour le moment y a rien qui m'incite à y aller, au contraire: le respect de la vie privée ne sera jamais garanti.
avatar an3k | 
En passant par HTML 5, il sera de toutes façons structurellement possible de contourner tous les Stores existants (AppStore, Android Market, Marketplace etc...) C'est le prix à payer. Dans le principe, ce n'est pas choquant. Souvenons d'ailleurs que c'était ce qu'Apple imaginait au tout début (des applis natives HTML et pas du tout un App Store qui n'est arrivé que plus tard). Beaucoup d'applications n'ont pas forcément une grosse interactivité et pourraient assez facilement être réécrites en HTML 5
avatar an3k | 
Beaucoup d'applications fonctionnent uniquement online. A l'étranger, tu te connectes en wifi. Et puis HTML 5 a les prémices d'un mode déconnecté...
avatar Ellipse | 
A la première visite sur le site, il te propose d'installer un cache spécifique. Essayes ft.com si tu as un iPad, ça fonctionne plutôt bien je trouve et ça comporte de nombreux avantages (indépendance vis à vis de la plate-forme en premier lieu) @docdav Apple va rien changer du tout. Le projet de Facebook, c'est du web, rien que du web.
avatar m_enfin | 
Le seul pb, même si je suis pour créer des boutiques html5, c'est s'il faut un compte facebook, aucune chance !
avatar -oldmac- | 
Facebook c'est une société capitaliste. Pourquoi lui en vouloir de gagner de l'argent? Après ça, rien ne les empêches de développer une web app en html5. Le bon point c'est que ça va forcement faire évoluer l'html5 et donc aider a faire disparaitre Flash. Du coup Adobe nous pondera une app pour créer des trucs que l'on ne pouvais faire qu'avec Flash, mais pour html5
avatar m_enfin | 
Le problème n'a jamais été d'en vouloir a qui que ce soit de se faire de l'argent ... :)
avatar pr0de | 
Le nombre d'utilisateurs de facebook baisse au Canada et aux Etats-Unis. Dans maximum 4~5 ans, on n'en entendra plus parler, quoique la saloperie est coriace.
avatar boccob | 
Le truc c'est que les stats sur les utilisateurs de FB sont relativement peut fiable (voire pas du tout).
avatar wbensalah | 
Les avantages : -Ne plus être dépendant de son device -Pouvoir utiliser son app html5 depuis n'importe ou -L'identification unique Les inconvénients: -Les limites du html5 -Le système de paiement Quand on regarde le top des apps payantes iphones lesquelles peuvent être vraiment menacée par un équivalent en html5, je ne suis pas convaincu qu'il y en ait beaucoup.
avatar m_enfin | 
Ben la ou le HTML5 est intéressant c'est pour tous les journaux déjà, les sites web mobiles (arrêter de faire une app pour un site quoi ...). Et le mode déconnecté qui justement était un problème pour les devices mobiles. Tout le monde y va de toute façon, entre Google Apple et même Microsoft, on est parti pour en faire quelque chose de big et ça c'est temps mieux.
avatar boccob | 
Facebook visera les mini jeu, c'est tout. Et puis aprés il y a une question de confiance. Est ce que je vais laisser mon num de CB a apple ? oui. Je ne sais pas pkoi. Peut etre parce qu'en cas de soucis, j'ai quelqu'un de "physique" à contacter. Est-ce que je ferait la même chose pour FB, clairement pas. Vous avez déjà eut un "conseillé" FB au bout du fil ? ou dans une boutique ?
avatar m_enfin | 
Pas forcément besoin de ça, que la société soit web ce n'est pas grave, voir Amazon ou Google (pour les sociétés web), mais Facebook n'inspire pas confiance (même d'un point de vue sécurité), ça c'est une réalité pour le coup ...
avatar Jeje680 | 
@tap +1 c'est ça la différence: qui a confiance en FB? Des jeunes… qui n'ont souvent pas de numéro de carte de crédit. Pour le reste, je serais curieux de voir les stats sur la proportion d'utilisateurs FB prêts à leur confier leur n° de CB: 5, 10%? et parmi ceux-là combien sont de la catégorie joueurs, et parmi ces derniers combien ne sont pas déjà comblés par l'offre en jeux iOS… Qui vivra verra
avatar pr0de | 
@elemapi : pareil. Déjà, le simple fait qu'Apple vende des produits onéreux et non gratuits est assez rassurant, même si la finalité est la même : de gagner de l'argent. Pour facebook, on ne sait TOUJOURS PAS ce qu'ils font des données utilisateurs.
avatar Laurent-Apple | 
Il manque plus que l'optimisation de l'HTML 5 pour éviter de plomber la batterie (quand je vois que de bêtes animations couchent mon Mac Pro sous Safari, ça fait peur...). (Oui ça sent le Flash...)
avatar Pitiousss | 
Ce qui voudrait dire que l'on a peut de chances de voir Facebook en natif sur iOS ? Mais quel dommage madame Chambié c'est balo.
avatar lz700 | 
C'est toujours la question une web app en html5 est compatible avec le plus grand nombre mais a moins de fonction alitées , pour le visuel c'est simple mais au niveau des commandes plus fines ce n'est pas la meme chose. Ca dépend de lapp qu'on veut faire. Par exemple ils disent adieu aux notifictons push.
avatar FabienR. | 
Hé ben moi je soutiens pleinement l'integration de twitter sur iOS pratique simple et fun. Facebook a part être un effet de mode et utilise parmi tous les gens de mon entourage n'est qu'une usine a gaz de fric vivement que cette mode passe
avatar snark | 
Pour moi la seule chose qui restera de FB dans 10 ans, et encore il faudra rendre le modèle de business rentable, c'est l'exploitation du graphe de relation. Son accès se fera via des API uniquement, car selon moi le site Web ne mérite pas de perdurer plus que quelques années... Ça va bien pour des ados qui y passent 2h/jour
avatar swanny | 
tout ca parce que steve n'a pas voulu mettre un bouton facebook sur l'iphone...

CONNEXION UTILISATEUR