L’Apple TV devra être connectée pour les plus gros jeux

Nicolas Furno |

L’Apple TV ouvre la télévision aux applications, comme l’iPhone l’avait fait pour les téléphones. Sur le papier, on retrouve tout ce qui a fait le succès du smartphone d’Apple : une boutique d’applications intégrée à l’appareil, des achats simplifiés avec des prix fixes et une gestion automatisée des téléchargements et mises à jour. Qu’il s’agisse de jeux ou d’utilitaires, ces applications se retrouveront toutes sur l’écran d’accueil, comme sur iOS.

Pourtant, les applications que l’on pourra installer sur l’Apple TV sont assez différentes de celles que l’on connaissait jusque-là sur iOS. Et pour cause : Apple impose plusieurs contraintes nouvelles aux développeurs. Toutes les applications qui reposaient sur le moteur de Safari pour afficher leur contenu ne seront pas les bienvenues, et cela représente un grand nombre d’applications.

Mais ce n’est pas tout : l’espace de stockage alloué à chaque application est limité. On fait le point en trois temps.

1. Un premier téléchargement de 200 Mo au maximum

Le premier téléchargement depuis l’App Store est limité à 200 Mo. Concrètement, cela veut dire qu’il n’y aura aucun logiciel ou jeu affiché à plus de 200 Mo sur la boutique dédiée à l’Apple TV.

C’est 20 fois moins que les appareils iOS, pour lesquels on peut télécharger jusqu’à 4 Go lors du premier téléchargement sur l’App Store. Mais cela ne veut pas dire qu’un jeu est limité à 200 Mo : comme avec iOS 9, une application ne se limite plus au fichier téléchargé initialement sur l’App Store. À cela, il faut ajouter les ressources à la demande, chargées quand elles sont nécessaires.

Comment est-ce que cela fonctionne ? C’est le développeur qui rassemble les ressources grâce à un système de mot-clé. Par exemple, un niveau entier peut être associé à un même mot-clé et le jeu chargera toutes les ressources liées à ce niveau pendant que vous ferez le précédent.

Sur ce schéma fourni par Apple, un jeu a téléchargé en local les ressources correspondant au premier niveau, identifié ici par une étiquette verte.

Pour l’utilisateur, tout doit rester transparent. À chaque fois qu’il atteint le niveau suivant, les ressources sont censées être déjà téléchargées depuis les serveurs de l’App Store.

2. Jusqu’à 20 Go de ressources à la demande, jusqu’à 2 Go en local

Pour l’Apple TV, chaque application peut avoir à disposition jusqu’à 20 Go de ressources. Sur un ordinateur ou une console traditionnelle, cela veut dire qu’un jeu peut occuper 20 Go de stockage en local, mais les choses sont un petit peu plus compliquées sur le boîtier TV d’Apple.

Au maximum, une application peut occuper 2 Go sur les 32 ou 64 Go d’espace de stockage que compte l’appareil. Un même jeu ne peut pas dépasser cette limite, mais cela ne veut pas dire qu’il est limité à ces deux gigas pour autant. S’il le faut, une application peut supprimer des ressources devenues inutiles pour en télécharger d’autres, tout en restant en permanence dans la limite des 2 Go imposée par tvOS.

C’est plus complexe que le modèle traditionnel où toutes les ressources sont disponibles en local. Cette solution permet néanmoins à Apple de proposer un moyen de créer des applications de 20 Go, sans jamais remplir entièrement l’Apple TV. Avec 2 Go de stockage local maximum, le modèle de base peut stocker une dizaine de jeux sans problème.

Mais cela ne veut pas non plus dire que chaque application téléchargée sur l’Apple TV dispose de 2 Go de ressources en permanence…

3. tvOS gère ces ressources sans prévenir

Une application tvOS ne doit pas peser plus de 200 Mo lors de son premier téléchargement depuis l’App Store, elle dispose ensuite au maximum de 20 Go de ressources supplémentaires à télécharger, mais ne peut en stocker que 2 Go en local à tout moment. Ce qui vient encore compliquer les choses, c’est que les ressources supplémentaires sont gérées par tvOS et le système fait ce qu’il veut, quand il veut, sans vous prévenir.

Toutes les ressources chargées par une application après le premier téléchargement de l’App Store sont considérées comme optionnelles par le système. Concrètement, cela veut dire que si le stockage de votre Apple TV se remplit un petit peu trop, tvOS peut décider à tout moment de faire le ménage et de supprimer ces ressources.

Un développeur peut choisir lui-même de supprimer des ressources qui ne sont plus nécessaires pour en télécharger d’autres. Mais si le système de l’Apple TV en a besoin, il peut aussi prendre ce droit et les supprimer sans vous prévenir. Certes, l’application influence ce travail automatisé en associant des priorités à chaque ressource. Pour reprendre l’exemple d’un jeu, un niveau déjà effectué aura une priorité moins élevée que le niveau suivant.

Néanmoins, cela signifie aussi que vous pourrez vous retrouver avec un jeu incomplet au moment de jouer. Si vous avez une connexion internet rapide, vous ne vous en rendrez peut-être pas compte. Dans le cas contraire, vous devrez peut-être patienter longtemps avant de pouvoir poursuivre la partie. Plus que jamais, l’Apple TV n’aura de sens que connectée à internet, ce qui est aussi une différence fondamentale avec les consoles de salon traditionnelles.

Le développeur David Owen donne un exemple parlant de ce qui peut arriver de pire. Alors que vous avez bien progressé dans Disney Infinity (3,8 Go sur l'App Store iOS), vos enfants veulent commencer une nouvelle partie. Il faut alors télécharger les premiers niveaux du jeu. Sans connexion rapide, l'opération peut prendre de longues minutes. Les enfants s'impatientent et passent finalement à autre chose. Quand vous voulez reprendre votre partie, il faut retélécharger les niveaux supérieurs...

Sur l’Apple TV, ce mode de fonctionnement avec des ressources chargées à la demande est obligatoire. Les développeurs peuvent aussi l’utiliser sur les iPhone et iPad passés à iOS 9. Pour le moment, c’est une option, mais peut-être que ce sera une obligation à l’avenir ?

Tags
avatar fousfous | 

Ce genre de gestion c'est juste une horreur!
Et même avec la fibre attendre que les niveaux se téléchargent c'est très énervant...

avatar reborn | 

dans tous les cas seulement 64 go sur un cette apple tv qui est un media center c'est très con.

avatar C1rc3@0rc | 

Un element est aussi negligé, c'est que ce schema de fonctionnement multiplie considérablement les risques de hacking!

Mine de rien on est sur une nécessité de chargement fonctionnel en cours d’exécution!

Si Apple ne verrouille pas le truc avec un système de sécurisation totalement étanche ça va être la foire au DDoS et au MiM... J'imagine bien les studio qui pour garantir un fonctionnement optimal vont multiplier les "proxy dynamiques" et le nombre de sources!

Y a pas mille solutions possibles et la principale c'est d'utiliser un VPN... par soft et par ressources dans le pire des cas!
Wahouuu.

avatar 0MiguelAnge0 | 

Sony peut dormir sur ces deux oreilles...

avatar bonnepoire | 

Parce que t'as l'impression que c'est le même public et le même modèle? T'es un marrant toi. Les deux ne sont pas en concurrence frontale. Du tout.

avatar rikki finefleur | 

"Les deux ne sont pas en concurrence frontale. Du tout."
Ca c'est clair ! mais alors vraiment pas du tout.

avatar lmouillart | 

Pour ce qui est des fonctions de mediacenter (plex et consultation locale), location/achat de films & musique, et applications / consultation web, il y a quand même pas mal de recouvrement.

avatar nova313 | 

@ 0MiguelAnge0 :

Exactement, car leur gestion du cloud est aussi désastreuse. Mircrosoft est vraiment le seul à savoir gérer le cloud.

En bidouillant mon aTV DevKit, le mode screensaver avec des fonds d’écran animés, que l’on appel « Aerial », pèse tout de même 500 Mo, et il est possible de mettre à jour ces fonds d’écrans tous les jours, semaines ou mois. Apple promet de mettre régulièrement des nouveaux fonds d’écrans à disposition. En tout cas, ces vues « Aerial » sont absolument sublimes. D’ailleurs, les DevKit ont un DD de 28 Go, et 1,5 Go est alloué au système d’exploitation.

avatar CKJBeOS | 

@nova313

Aie, faut avoir une aTV spéciale pour dev dessus ;(
ça marche pas comme ios ou son propre device suffit.

ca m’intéressait, mais la un peu moins.

avatar SugarWater | 

C'est logique cela favorise la consommation de nouveau contenu en prenant le moins de place possible sur la box au détriment du confort d'utilisation. Après tout pourquoi pas : sur console la plupart des données sont sur un disque un peu plus lent comme le seront les données sur internet. J'étais septique mais là je comprends mieux et c'est plutôt malin!

avatar Sometime | 

@SugarWater :
Votre remarque tient en supposant que le temps d'accès depuis Internet soit comparable au temps d'accès a un disque dur "plus lent" classique, ce qui pourrait ne pas être le cas pour toutes les connexions...

avatar SugarWater | 

@Sometime :
L'TV étant une boîte à streaming, assez pour un film en haute définition, ça peut passer non?

avatar C1rc3@0rc | 

En fait la memoire est vue comme un cache (c'est deja le cas de l'AppleTV), donc oui.
Par contre le problème c'est que l'on reporte sur la charge reseau le poids des donnees a transférer, pour la première fois que l'on utilise le film/application ca n'a pas d'impact, par contre des que l'on relance le truc, on recommence a charger les reseau, et cela a chaque fois!

Dans les pays ou les abonnements sont illimités (down et up) le client n'aura pas de souci. Par contre dans la majorité des pays ou la quantité de data est limité ca va faire exploser la facture, et ce sera le cas pour l'Amerique (USA et Canada)!

L'autre probleme ca va etre au niveau des fournisseur et des infrastructures. On a deja vu un peu le probleme avec Youtube et la guerre entre Google et les operateurs qui a declenché le debat sur la neutralité du Net.
La on va encore plus loin avec ce modele "d'encloudisation" generalisé: la surcharge va augmenter de maniere ingerable!
Meme la fibre optique est limité en debit et en vitesse, et avant il y a la limitation des materiels gerant les noeuds

Et on ne parle pas de la quantite d'energie que cela va couter!

Le probleme c'est que cette approche n'est pas specifique a Apple mais que c'est la tendance actuelle: cloudisation de tout et surtout de n'importe quoi.

On va a la catastrophe!

avatar Sometime | 

@C1rc3@0rc :
Les USA ont globalement des offres illimités.

Rien ne dit que c'est ce choix technique qui va drastiquement augmenter les échanges. Prenons l'exemple d'un jeu niveau a niveau. Tout le monde ne le recommence pas en boucle et donc un chargement à la volée une fois ne change pas grand chose à la quantité de données. De nouveaux modèles de systèmes de distribution se développent par ailleurs.

La neutralité du Net est plus préoccupante, mais a malheureusement déjà été attaquée, notamment aux Etats-Unis. Et Netflix qui paye sa redevance, la paye quelque soit le canal de distribution - smart-télé, internet fixe, ou box.

avatar poulpe63 | 

cool : avant on devait attendre que ça charge depuis le CD/DVD, avec l'ATV4, on va attendre le téléchargement. Perso, je ne télécharge qu'autour des 500ko/s (qd tout va bien ; l'équivalent d'un lecteur de CD 4X), si il y a, par exemple, une 30aine de Mo à télécharger entre chaque niveau, ça va promettre près d'une minute pour télécharger ça : c'est beau le progrès ;p

avatar Lestat1886 | 

Mais puisqu'on vous dit que le cloud c'est l'avenir olala :)

avatar proximo | 

Et comme dirait une certaine pub de laisserfaire, le cloud c'est le cloud.

avatar Kikool | 

Faudrait d'abord qu'il sorte pour le connecter :p

avatar bonnepoire | 

En même temps un AppleTV non connecté ça servira à rien.

avatar Nesus | 

@bonnepoire :
Non mais clairement. Il n'y a personne ici qui utilise l'Apple TV !?? Franchement, quand vous louez/achetez un film vous croyez qu'il se stock sur l'apptv ?
Si vous avez une connexion qui ne soit pas de qualité ce n'est même pas la peine d'acheter ce produit. Ce n'est pas un média center. C'est un appareil de LECTURE et Apple continue tout logiquement à la développer ainsi.

avatar C1rc3@0rc | 

Bon la solution existe: un bon NAS et utiliser un reseau P2P pour collecter les données!

Au fait Kim dotcom il en est ou?

avatar C1rc3@0rc | 

Bah t'as pas tort, mais cet usage est limité aux nouvelles fonctions de l'Apple TV. Si on utilise pas de jeu, on utilise pas Siri, on utilise pas itunes store pour charger la musique/film/... et que l'on reste avec son NAS avec ses 16To qui sert uniquement sur le reseau local, l'AppleTV 4 reste un bon produit.

Le mal c'est le cloud!

avatar macinoe | 

Je trouve que le positionnement de l'Apple Tv n'est toujours pas clair.
C'est quoi au juste ?

Une mauvaise console ?
Un media center ?
un relais pour airplay ?

Je ne sais pas si je suis une exception, mais je ne vois pas ce que je pourrais en faire.

Question lecture de vidéo j'ai déjà l'embaras du choix.
Brancher une clé usb sur ma télé ou sur ma box, acceder à mes lecteurs reseaux, les lancer via airplay sur ma freebox...

youtube, dailymotion, tout ça je peux le faire mais je n'utilise pas.

Des jeux ? Je ne suis pas un grand joueur, mais si je l'étais je prendrais une bonne console.

Les box qui permettent de lancer des jeux, on sait ce que ça donne, c'est naze.

Bref cet Apple TV arrive bien tard sur un marché totalement encombré par des tas de solutions qu'on a déjà.

A moins d'être un extremiste du full Apple, je ne vois pas à qui ça s'adresse.

avatar bbtom007 | 

@macinoe :
A priori pour le marché us au niveau des box. Après faut pas se leurrer c'est une console casual gamer et pour les soirées peperes ca peit dépanner.

avatar Michaël. | 

@macinoe :
C'est autant une mauvaise console que "l'iPhone n'est pas fait pour jouer à des jeux vidéos" ...

avatar rikki finefleur | 

A l'heure ou le prix d' un disque dur de 1 To est vraiment pas élevé, cette gestion de l'espace est mémorable.
On est en 2015 et pas en 2002 !

avatar Mrleblanc101 | 

@rikki finefleur :
Justement en 2015 c'est une hérésie les HDD lol ! Surtout sur un petit appareil comme l'aTV qui doit être ultra rapide... On-demand ressource est complètement transparent et vous paniquez pour rien

avatar bonnepoire | 

Est-ce que l'AppleTV3 sera mise à jour et accepterait de petites applications?

avatar Thegoldfinger | 

@bonnepoire

Non seul l'apple tv 4 qui a un A8 aura Acces au App.

avatar kouriachicoach | 

En gros la version 64 go sert à rien

avatar bugman | 

@kouriachicoach :
Avant achat (parce que j'ai pas mal de film achetés/loués là qui ne demande que d'arriver dans le salon), je me demande aussi.

avatar Elmediterraneo | 

Apple impose ces limitations des la naissance de la plateforme pour préserver l'expérience utilisateur. Petit a petit ces limitations comme sur iOS.

avatar Crkm | 

Ça vaut pas un bon PC tout ça

avatar deodorant | 

Pas de port gigabit bizarrement !

avatar bonnepoire | 

Mais quel intérêt à part pour les geeks qui n'y connaissent rien? Sors-moi au moins un argument, je suis curieux!

avatar costin5959 | 

En même temps pour pouvoir profiter de contenus vidéo de haute qualité faut avoir un minimum de bande passante non ?

avatar hackarien | 

onLive ...
Onlive a été crée par le créateur des technologies de streaming de QuickTime (racheté par Sony depuis ).
Le concept, exécuter les jeux (entre autres) sur le cloud et "streamer" la vidéo et l'interaction (clavier / souris).
Ça marchait très bien même avec des adsl à 2-3 Mbps ... L'Apple TV n'étant pas un équipement à utiliser en mobilité ça a du sens...
Les développeurs sont ils prêts pour ça ?? C'est une autre histoire.

avatar albert-a-l-ouet | 

Selon moi, l'optimisation va trop loin, tout sa pour ne pas fournir plus de stockage ou connecter un DD externe...

Ridicule... le concept est intéressant mais mal présenter et sa donne a apple une image de radin.

avatar Michaël. | 

@albert-a-l-ouet :
Auprès des geeks. Les personnes normales verront le prix de 150 balles en passant devant dans un magasin et ne se poseront pas toutes ces questions.

avatar debione | 

Ce qui est navrant avec cet Apple TV, c'est qu'avec pas grand chose de plus Apple aurait pu se positionner en concurrent sérieux des consoles... Mais la le message est clair: Vous aurez des capacités de stockage ridicule (sans possibilité de pouvoir mettre au moins une pauvre clef usb), vous aurez un proc avec toujours une bonne génération de retard, pour tout jeu un tant soit peu intéressant il faudra une connexion qui dépote...

En fait j'ai presque l'impression qu'Apple essaye sur ce segment ce qu'essaye, avec le succès que l'on connait, la méthode constructeur de smartphone pour Android: Construire un sous produit, et du coup avoir un sous produit...Mais moins cher hein!

avatar Mrleblanc101 | 

@debione :
Hey... Elle coûte 150$ aussi ! Pas 400$ comme les console alors faut arrêter de rêver et sortir de sa bulle ! Surtout que si Apple a une XboxOne/PS4 killer, elle la ferra payer bien plus cher (500-600$)

avatar CNNN | 

Bienvenu en 2015 les amis :)
Perso j'ai la fibre orange et tant mieux si je l'utilise

avatar SugarWater | 

Le processeur ne fait pas tout. La wii était à la ramasse par rapport à la ps4. Et puis il y a métal qui améliore les performances sans rappeler que rare sont les jeux qui tirent bien parti des ressources matérielles de manière optimisée. Moi je pense que les gens veulent juste un wii sport en mieux, ce que peut apporter cette box à faible coût...

avatar SugarWater | 

Par rapport à la ps3-360 pardon

avatar albert-a-l-ouet | 

@Michaël. Certainement, et je peux comprendre qu'ils soient charmer par le produit.

Cette nouvelle façon de gérer le stockage se veut innovateur si on par du principe que l'on a une connexion internet adapter et que l'Os Tv se veux intuitive.

Je ne sais pas si elle va êtres plus adopter par les Français que l'ancien modele.
Il s'agite d'un produit dont la diversité dépende majoritairement des entrepris annexes intégré au produit et en fonction des pays on n'à pas la même diversité, quantité et surtout qualité de programmes proposer.

Comme beaucoup je continuerais à brancher mon ordinateur a ma télévision, en utilisent mon téléphone comme remote mouse :D

avatar SugarWater | 

Une bonne occase de voir des clones de jeux wii. Les clones ayant fait aussi les belles fortunes de l'appstore mobile

avatar melaure | 

Encore un beau produit avec du bridage de partout ! Les dérives de la dépendance au net ne cessent d'empirer avec la pomme . C'est vraiment le genre de produit que je ne veux pas voir chez moi !!!

CONNEXION UTILISATEUR