Netflix aurait acheté les droits du prochain Scorsese

Nicolas Furno |

Ce serait un gros coup pour Netflix si la rumeur se confirmait : d’après le site IndieWire, le géant du streaming aurait acheté les droits exclusifs de diffusion pour le prochain film de Martin Scorsese. The Irishman signera le retour du cinéaste dans le genre du film de mafieux qu’il connaît déjà très bien. On sait que Robert de Niro y jouera le rôle principal et d’autres noms du cinéma sont évoqués, comme celui d’Al Pacino ou encore Joe Pesci.

Robert De Niro (à gauche) et Martin Scorsese (à droite) sur le tournage de Taxi Driver, sorti en 1976. Cliquer pour agrandir

Netflix devient de plus en plus agressif sur le marché du septième art et l’entreprise n’hésite pas à sortir son carnet de chèques pour acheter des œuvres. En France, c’est Divines qui est tombé dans le panier du service, mais chronologie des médias oblige, le long-métrage n’y sera pas disponible avant 2019… (lire : Chronologie des médias : vers une diffusion un peu plus rapide des films en VoD)

Si Netflix parvient effectivement à obtenir les droits sur The Irishman, la question de sa diffusion — prévue pour 2019 — se posera de la même manière. En France, le film ne peut pas sortir dans la moindre salle de cinéma, pas même dans le cadre d’un festival, pour être proposé en streaming. Martin Scorsese est passé huit fois à Cannes et peut-être que cet accord lui interdirait tout espoir d’y proposer son prochain film, par exemple.

En contrepartie, le site ajoute qu’un argument en faveur de Netflix aurait pesé en sa faveur : le service de streaming n’impose aucune contrainte de durée. The Irishman pourrait ainsi être anormalement long pour une sortie en salle, voire pourrait être une série. Après tout, Martin Scorsese a déjà travaillé sur deux séries différentes pour HBO (Boardwalk Empire et Vinyl) et Netflix diffuse ses séries en un seul bloc, ce qui conviendrait parfaitement à un long-métrage découpé en épisodes plus courts.


avatar koko256 | 

La question n'est pas de fustiger ceux qui vont au cinéma et ceux qui n'y vont pas... La question est cette chronologie des média stupide qui fait que Netflix ne peut pas mettre le film dont il a l'exclusivité au cinéma s'il veut le passer sur son réseau.
En lisant les commentaires à chaque fois que le débat cinéma / télé arrive, on voit bien que le cinéma attirerait tout de même du monde même si l'on pouvait l'avoir directement en DVD. Cette manière de forcer les gens à aller au cinéma même si ça les gonfle (prix, bruits des autres, odeur des autres, type grand juste devant, salle minable, salle à 50km, son trop fort, pas de choix simple de la langue, des sous titres et de la 3D quand on a des horaires de loisir réduits, pas possible de regarder en deux fois) c'est très égoïste. La liste est longue mais le nombre d'arguments pro cinéma l'est aussi.
À propos de la connexion Internet, dans le temps, en VOD, on pouvait pré télécharger le film. Ça n'est plus le cas?

avatar levincefr | 

Un film à pirater en perspective alors. Genre je vais payer un abo netflix pour voir un film que j'aurais bien aimé aller voir au cinéma. De toute façon la mode aujourd'hui est à l'abonnement. Il en faut pour tout. Bientôt il en faudra un pour aller chier dans ses propres toilettes !

avatar arekusandoro | 

De plus, la on parle de Scorsese mais personne ne se pose la questions de tous les petits films qui n'ont pas droit à une exposition salle digne de ce nom ?? Divine à part sur Netflix a t-il une chance aux US ?? Absolument pas ! Manchester by the sea ? -> produit par amazon et qui sort au cinema ...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR