Netflix aurait acheté les droits du prochain Scorsese

Nicolas Furno |

Ce serait un gros coup pour Netflix si la rumeur se confirmait : d’après le site IndieWire, le géant du streaming aurait acheté les droits exclusifs de diffusion pour le prochain film de Martin Scorsese. The Irishman signera le retour du cinéaste dans le genre du film de mafieux qu’il connaît déjà très bien. On sait que Robert de Niro y jouera le rôle principal et d’autres noms du cinéma sont évoqués, comme celui d’Al Pacino ou encore Joe Pesci.

Robert De Niro (à gauche) et Martin Scorsese (à droite) sur le tournage de Taxi Driver, sorti en 1976. Cliquer pour agrandir

Netflix devient de plus en plus agressif sur le marché du septième art et l’entreprise n’hésite pas à sortir son carnet de chèques pour acheter des œuvres. En France, c’est Divines qui est tombé dans le panier du service, mais chronologie des médias oblige, le long-métrage n’y sera pas disponible avant 2019… (lire : Chronologie des médias : vers une diffusion un peu plus rapide des films en VoD)

Si Netflix parvient effectivement à obtenir les droits sur The Irishman, la question de sa diffusion — prévue pour 2019 — se posera de la même manière. En France, le film ne peut pas sortir dans la moindre salle de cinéma, pas même dans le cadre d’un festival, pour être proposé en streaming. Martin Scorsese est passé huit fois à Cannes et peut-être que cet accord lui interdirait tout espoir d’y proposer son prochain film, par exemple.

En contrepartie, le site ajoute qu’un argument en faveur de Netflix aurait pesé en sa faveur : le service de streaming n’impose aucune contrainte de durée. The Irishman pourrait ainsi être anormalement long pour une sortie en salle, voire pourrait être une série. Après tout, Martin Scorsese a déjà travaillé sur deux séries différentes pour HBO (Boardwalk Empire et Vinyl) et Netflix diffuse ses séries en un seul bloc, ce qui conviendrait parfaitement à un long-métrage découpé en épisodes plus courts.

avatar iVador | 

Super nouvelle !

avatar macosZ | 

Ils peuvent le sortir sur Netflix puis au cinéma. De mémoire c'est ce qu'ils avaient fait avec Beasts of no Nations

avatar Lestat1886 | 

@macosZ

Oui et c'est dommage, peu de personnes l'ont vu et ceux que je connais qui l'ont vu l'ont tous piraté parce qu'ils n'avaient pas accès à Netflix...

avatar Lestat1886 | 

Si le prochzin Scorsese ne sort pas au Cinéma pour être distribué exclusivement sur Netflix, caserait tres dommage... et une porte ouverte pour le piratage sans compter les limites de distribution que ca pose au niveau mondial

avatar simK | 

Pourquoi une porte ouverte au piratage?

De toute façon ceux qui téléchargent les films le font que ça sorte au cinéma ou sur Netflix... et à force de rien payer il faudrait que tout soit gratuit dans la vie.

Paradoxalement les jeunes ne veulent plus se bouger le cul pour travailler mais faudrait être millionnaire tout de suite pour se payer tous les trucs à la mode...

Et pour la distribution au niveau mondial, pas de soucis vu la majorité des pays qui ont accès à Netflix.

avatar jerry75 | 

@simK

Faux ! Je paye Netflix et je n'ai le droit qu'à 30 % du catalogue mondial. Pourtant je paye aussi cher qu'un américain ou canadien ...
une explication peut-être ?

avatar John McClane | 

Un film en plusieurs épisodes (comme Kill Bill par exemple), avec Scorsese aux commandes, moi j'achète tout de suite !

avatar lambs | 

La chronologie des médias nous emmerde. Voir un film au cinéma ou sur un petit écran est une philosophie différente.

avatar debione | 

Un film avec scorsese, je vais le voir immédiatement au cinéma...
Il sortira d'abord sur netflix, pas de prob, je connais de nombreux sites pirates...

Si il y a un domaine ou je vais pirater sans vergogne et sans aucune arrière pensée c'est bien sur les exclusivités culturelles...

Comment peut-on se réjouir que de voir les grosses entreprises capitalistes restreindre l'accès à la culture, avec le 50% des gens qui applaudissent? Merci Netflix/Apple et consort, roi de la déculturation des gens n'ayant pas les moyens de se payer leurs offres complètement hors de prix...

avatar reborn | 

@debione

Celui qui restreint l'accès, c'est celui qui vend les droits ;)

avatar Nicolas Furno | 

@ debione : je suis le premier à râler contre la chronologie des médias et les accords d'exclusivité. Mais si tu peux aller au cinéma, tu peux forcément payer les 10 € nécessaires à Netflix, je trouve l'argument gonflé.

Sans compter que l'abonnement est sans engagement. Donc pour moins cher qu'une seule place de ciné, vous pourrez accéder à l'ensemble du catalogue Netflix pendant un mois, en plus de voir le film en question.

Cela étant, l'expérience du cinéma n'a rien à voir. Mais ce n'est pas de la faute de Netflix s'il doit choisir en France entre le cinéma et son propre service.

avatar debione | 

Non, mais ok, Netflix c'est 10€, et Apple Music? Et Tidal et bashibouzouk? Quand on aura dans dix fait le tour de toutes les boîtes qui font des exclusivités, c'est pas 10 mais 500€ qu'il faudra dépenser. A cela tu ajoutes évidement le prix de ton téléviseur hein, parce que bon regarder un film même sur les derniers macbook... A condition que les débits soient au top hein! Parce que la dans la plus grande partie du monde les débits sont merdiques... Par contre en Inde, en Afrique il existent des centaines de cinema en plein air... Bref de la culture de riche réservé au riche.

De même, nous sommes dans une politique des petits pas, aujourd'hui peut-être que cela sortira à terme au cinéma, mais demain ce ne sera plus le cas... Il faut non plus pas tomber dans une naïveté accablante, Netflix à choisi entre le cinema et son propre service... Ben c'est fait, ils ont choisit leurs propres services qui est un appauvrissement culturel de l'offre au plus grand nombre.

Bref, je vais le redire, les exclusivités c'est comme mettre son enfant en collège privé plutôt que public, comme aller dans un hôpital privé plutôt que public... C'est la masse qui ramasse dans la gueule au profit des quelques % de la population vivant sur le dos des autres (et potentiellement, je fais bien partie de la deuxième catégorie, ce qui ne m'empêche pas de soulever les incohérences).

Les 10€ je pourrais les mettre facilement, mais la voie facile est souvent la voie qui mène à l'enfer...
Bordel, on arrive déjà plus a voir de sport à la télé à cause de leurs putain de merde d'exclusivité, c'est vrai que c'est tout nouveau, et que l'on ne remarque pas que finalement, promouvoir les services tel que netflix, c'est promouvoir le moins d'accès.

avatar lablagueasim | 

@debione

Bravo 👍🏻

avatar simK | 

N'importe quoi...

ton argumentaire c'est je dois payer 10€ pour chaque service...

Ben oui, et si tu vas au cinéma c'est 10€, à un concert 80€, si t'achètes un CD de musique c'est 20€ etc... Bref comme avant quoi!

Tu fais des choix financiers et ça sera toujours le cas dans la vie... on a pas "droit" à tout.

Moi si Netflix a l'exclusivité par rapport au Cinéma pourquoi pas...
C'est l'habitude du "tout gratuit" qui vous a détruit la vision des choses.

Non le sport n'était pas gratuit sur France Télévision, la chaine payait les droits avec l'argent du contribuable.

Et sinon plutôt que de t'acheter un iPhone à 900€ et un Macbook Pro à 3000€, fais un choix plus raisonnable et avec les 2500€ qui te restera tu pourras t'abonner à tous les services que tu veux pour des années...

avatar debione | 

Rien à voir avec cette histoire de tout gratuit, j'ai les moyens et ce n'est pas du tout un problème que de mettre 10€ par mois...
Il faudra comprendre que ce n'est pas une position mercantile comme vous vous plaisez à la défendre, mais une position philosophique de vie en rapport à la CULTURE.

avatar narugi | 

@debione

Arrête de te plaindre. Payer pour la création est important. Télécharger nuit à la création. Le sport est payant oui. Comme un peu près partout dans le monde. D'ailleurs je vais même te dire que ayant vécu aux US pendant 1 an, cela est bien plus cher et difficile pour suivre le sport entre toutes leur network.
Une culture premium n'a jamais existé de tous temps. Elle a toujours eu un prix. Tu paies bien pour aller au Louvres.

avatar debione | 

@Narugi: Télécharger ne nuit pas à la production... Pour preuve jamais les maisons de disques n'ont fait autant de bénéf...
Je crée de la musique, elle est en vente sur bandcamp, et par la même j'ai mis en mp3 sur des sites pirates mes propres oeuvres (quid ont pas géniale mais ce n'est pas la question)...

Pourquoi? Parce que la CULTURE DOIT ÈTRE ACCESSIBLE AU PLUS GRAND NOMBRE!

avatar iPoivre | 

@debione

Super le cinéma et la chronologie des médias... j'habite dans une petit ville de province, avec un petit cinéma et une sélection de films très mauvaise... je fais quoi, 150km pour voir des films de qualité, j'attends 3 ans ou alors je télécharge illégalement ?

Ben le choix est vite fait...

C'est le monde de la création et l'état qui prend en otage les services de distribution du type Netflix, pas l'inverse.

avatar macfredx | 

@debione

Je partage 👍

Merde aux exclusivités ! S'il le faut, moi aussi je piraterai ! 😠

avatar arekusandoro | 

@debione
N'importe quoi...déjà si Netflix finance un film il est normal qu'ils le diffusent ? Du coup je suppose que avec ton arguments tu peux télécharger (illégalement) avec bonne conscience les séries Canal, Netflix et celles diffusés sur OCS ou que sais-je encore. Avant l'argument était de ne pas pouvoir voir les séries, puis que c'était trop long...et maintenant ça....
Il y aura toujours un argument pour ne pas payer...le ciné c'est trop cher, les abonnements c'est trop cher...bla bla bla
Aussi incroyable que cela puissent paraître, faire des films ou des séries ça coûte de l'argent et si je comprends que l'on ne puisse pas être abonnés à tous les services disponibles (ou à aucun), ton argument est le pire jamais entendu...

avatar debione | 

Heureusement que je n'ai pas dit que j'irais direct le voir au ciné...

Aussi incroyable que cela puisse paraître tu me réponds sans m'avoir lu...

Et la on ne peut même plus parler d'argument mais d'invention pure et dure...

T'es abonné à netflix et du coup ma prose te gène, c'est cela j'ai juste?

avatar jerry75 | 

@debione

Mais le pire s'est que même si tu payes quand tu habites en France on te fait chier ! T'as pas le droit de voir ce que tu veux mais uniquement ce qu'un petit nombre de bien-pensants t'autorisent à regarder.
Enfin au final on s'en fou il y a toujours une solution pour lutter contre les dictateurs

avatar ludmer67 | 

Si j'ai envie d'aller au cinéma, je ne veux pas que ceux qui n'y mettent jamais les pieds me traitent de vieux con (à mon âge !) parce qu'Internet existe et qu'il faut s'y plier. À quand une coupe du monde jouée en studio, à huis clos, et diffusée en streaming uniquement ?

Silence, le dernier film de Scorsese, ne peut se voir que dans l'atmosphère calme et intimiste d'une salle de cinéma. Je trouve désolant qu'un cinéphile comme Scorsese, qui oubliait son asthme au milieu des pellicules, puisse accepter de distribuer son film sur Netflix, pour qu'il soit vu sur un écran d'ordinateur ou un écran de télévision. Scorsese, avec De Niro, Pesci (et dans une moindre mesure, Al Pacino, que j'associe toujours à Tony Montana, c'est-à-dire à un beauf sans classe), qui plus est sur Jimmy Hoffa, un personnage disparu dans des conditions troubles, qui traverse les films de mafia italo-américaine (sans compte les Soprano !), tout cela fait de The Irishman un film attendu.

avatar MiRouF | 

Pour changer de point de vue sur Pacino je te conseille de regarder Serpico, Dog Day Afternoon, Scent of a Woman, Carlito's Way, Panic in Needle Park ou encore Insomnia, sans parler de Heat. Tu verras qu'il a été un très grand acteur (après je t'accorde que ces dernières années ce n'est pas ça !)

avatar ludmer67 | 

C'est drôle, parce que j'ai vu Serpico, Dog Day Afternoon et Heat, mais aussi la trilogie du Parrain, mais je reste sur Tony Montana ! Dans le Parrain 2, le plus grand, c'est de Niro.

avatar MiRouF | 

De Niro dans le Parrain est magique, c'est vrai ! Après c'est une question de point de vue, j'adore Pacino mais pas Scarface... Donc je ne l'identifie pas à ce film. Essaie Scent of a Woman, il a reçu un oscar je crois pour ce rôle assez atypique. Et ça te donnera envie de danser le Tango ;-)

avatar Antho60 | 

@MiRouF

Scarface. La loi et l'ordre aussi il me semble

avatar simK | 

Tu parles du cinéma où t'as des dizaines de merdeux qui font du bruit, qui parlent et qui jouent avec leur téléphone?

Non merci, je préfère encore mon canapé et depuis longtemps.

La seule fois où je vais au cinéma, c'est pour voir des films genre SW mais à 11h du matin en semaine pour être tranquille.

avatar arekusandoro | 

@simK
Je ne sais pas où tu vas au cinema....déjà préfère la VO à la VF...Ca va faire un premier écrémage...ensuite va voir autre chose que xXx3 ;)

Plus sérieusement jamais eu trop de soucis au cinema...

avatar jerry75 | 

@arekusandoro

Va faire un tour au halles à Paris. À l'ugc tu verras si tu arrives à voir un film sans être dérangé par tout un tas de comportements inciviques

avatar arekusandoro | 

De plus netflix et ses copains n'ont pas inventés les exclusivité...certains films sont diffusés exclusivement (en boucle depuis des années) uniquement sur certaine chaîne en exclusivité et ne sont pas dispo en VOD (par exemple).

De plus, si tu apprécie une série, tu te dois de la regarder légalement car aussi incroyable que cela puissent paraître si tout le monde fait comme toi...ils n'auront plus les moyens de financer leurs productions.

avatar arekusandoro | 

Ha et pour ce qui est du sport (désolé après je dis plus rien) c'est à cause des ligues qui vendent et non pas des acheteurs (Canal, Bein). La ligue de foot vend un truc 600 M€ : TF1 ou une chaîne sans abonnement achète les droits...pour le rentabiliser tu fais comment ?? Avec la pause pub entre la mi-temps ?? C'est impossible...déjà qu'à 12€/mois Be in perds de l'argent (pourtant ils mettent de la pub)...

avatar debione | 

Oui bien sur c'est de la faute des ligues et des grands méchants patrons... En tout cas pas des clients qui se sont rués sans réfléchir plus loin que leur petites personnes, que par l'étalement de leurs argents au détriment de ceux qui ne peuvent pas se le payer...

Se sont les clients et leurs capacités financières qui font les offres et pas le contraire... Mais priver sa petite personne pendant quelques mois d'un truc que l'on aime bien, c'est bien trop atroce et horrible... Et pourtant, cela ferait plier n'importe quelle entreprise.

avatar alan1bangkok | 

Entre Netflix et le cinéma j'ai choisi le cinema , entre  music et un concert j'ai choisi le concert , entre Bein et le stade j'ai choisi d'aller au stade
Les exclusivités sont une honte et entre les exclusivités et le piratage j'ai choisi le piratage

avatar debione | 

Merde, je suis pas le seul déséquilibré?

avatar jerry75 | 

Ça va faire des clients supplémentaires pour les sites de torrent ...

avatar MaTMaC | 

Je me range du coté des personnes qui trouve cela désolant.

Aller au cinéma, ce n'est pas uniquement poser son cul dans un siège et regarder un film.
C'est aussi sortir de chez soi, changer d'air, en profiter pour aller diner en tête a tête ou entre amis.

Aller au cinéma, c'est aussi profiter d'une qualité sonore rare dans un salon et d'une image TRÈS grand format. C'est avoir une ambiance feutrée propice à être immergé dans le film que l'on vit, pas seulement que l'on regarde.

C'est aussi, accessoirement, préserver de l'emploi en France.

Comme cela a été dit plus haut, pour s'abonner a Netflix et profiter d'une expérience "cinéma", il faut :
- un téléviseur grand format
- un home cinéma
- un bon canapé
- une TRÈS bonne connexion Internet
- avoir le temps d'en profiter

Personnellement, je ne suis pas abonné a Netflix.
Je n'ai pas le temps de profiter du contenu et je ne paierai pas 10€ juste pour voir Scorcese.
Parce que pour le coup s'abonner, voir le film, et résilier, ça ne fonctionne qu'une fois. Pour le prochain film ça se passe comment ?
Puis le contenu Netflix en France est franchement décevant. Vu qu'on a plus la possibilité d'avoir de VPN pour les US...

Le parallèle avec le sport dans un stade est pas mal.
J'aimerai bien voir vos têtes si BeIn Sport achetait l'exclu TOTALE de la finale de la coupe d'Europe : plus de matches au Stade, match a huit clos, seulement diffusé sur BeIn Sport !
=> C'est juste une hérésie et ça serait la 3ème guerre mondiale...
(le foot est un exemple, on peut prendre la finale de Roland Garros par ex)

Scorcese a juste vu la tonne de billets défiler devant ses yeux, je ne vois pas d'autres explications pour priver des milliards de spectateurs de son film...

Bientôt on ne quittera plus jamais son domicile (ou sa Maison ou Home... :P) pour faire quoi que ce soit.
L'avenir social fait peur :/

avatar iPoivre | 

@MaTMaC

Ton parallèle marcherait si le propriétaire du stade refusait d'installer des caméras pour diffuser le match en direct...

Aux US, sans cette chronologie des médias d'un autre temps, le film sortira en même temps en salle, il passera dans les meilleurs festivals.

Nos lois ultra protectrices font de plus en plus mal à la création et c'est pas avec la réactivité légendaire de notre gouvernement que ça va changer sous peu...

avatar romain90 | 

Alors autant je suis d'accord avec le côté social du cinema, passer une soirée à plusieurs et préserver du travail en France, autant je ne suis pas d'accord avec les autres arguments.

L'expérience au cinema peut être grandiose comme elle peut être atroce, suivant les personnes avec qui on partage la salle.
Quant au temps de profiter de Netflix, il faut moins de temps pour voir un film sur Netflix qu'au cinema. Quand tu dis que tu ne paierais pas 10€ pour voir Scorsese, combien tu payes exactement quand tu vas au cinema ? Et ce sont des offres sans engagements, à ma connaissance tu peux très bien résilier au bout d'un mois autant de fois que tu veux.

Pour le contenu disponible qui est décevant, c'est bien de la faute des cinemas justement qui s'accaparent le droit de diffuser les films. Sans les cinémas et la chronologie des médias, Netflix pourrait très bien proposer des films en même temps que les cinémas et ce serait au consommateur de choisir où il préférerait le voir, tranquillement chez lui en slip dans son canapé ou en partageant un moment avec ses amis.

Quant au parallèle avec le sport ca me semble vraiment bancal. Aller voir un match c'est un moment live. Ce serait plus comme assister au tournage du film.

avatar Paquito06 | 

Un ciné me coute $20 la place (NY), Netflix me coute $4/mois. Le calcul est vite fait. Et mon ecran fait 75'. Netflix & Chill 👌🏼

avatar debione | 

Il faudra comprendre que personne ici ne se plaint du prix pour sa petite personne, mais du fait de l'exclusivité...
Le mot veut pourtant bien dire ce qu'il veut dire, il exclue... Reste à savoir qui et pour quelle raison, et ce qu'à terme, dans 10-20 ans, cela sera devenu... Une acculturation générale... Comme si l'humain en avait besoin.

avatar arekusandoro | 

@debione
Mais RIEN ne peut être gratuit ... ou alors faut m'expliquer comment. Mon soucis c'est les gens qui téléchargent en 2017 en utilisant des arguments assez douteux, avant le contenu n'était pas ou peu dispo...ce n'est plus le cas, ok ça peut coûter cher mais franchement 7€/mois pour autant de séries/films...c'est pas si cher que ca je trouve. je suis sur que tu serais super content qu'on te vole ton travail....

avatar arekusandoro | 

@debione
Quand un film sort...il est exclusivement au cinema...tu es contre ca aussi ?

avatar Moumou92 | 

Cela s'appelle du business, a toujours existé et existera toujours... en quoi ca vous dérange????

avatar PouletDu14 | 

Je suis abonné à Netflix et j'ai la carte UGC illimité donc dans tous les cas je verrai le film.

Mais je suis contre ce genre d'initiative. Un film c'est fait pour être vu au cinéma. On peut tenter de reproduire l'expérience avec un bon écran, du bon son... mais quand le cinéaste fait son film il l'imagine pour être vu dans un cinéma.

Alors ok certaines personnes préfèrent rester chez elles (prix, manque de temps, popcorn bruyant), mais on ne doit pas commencer à restreindre la diffusion de films en salles pour forcer les gens à les regarder chez eux.

avatar arekusandoro | 

@PouletDu14
Ce sont deux modes de diffusions différents, complémentaires. Combien de films sont en exclusivités sur netflix vs le nombre en salle ? Après il faut aussi voir le bon côté : netflix touche un plus large public pour certains films. Est ce que les américains auraient vus divine sans netflix ? Des films sont fais pour être vu au cinema ... et d'autre n'ont aucune chance en salle et sont des fours exceptionnel ...

avatar PouletDu14 | 

@arekusandoro Aux Etats-Unis c'est différent car un film peut être diffusé au cinéma et sur Netflix en même temps.

En France il y a la chronologie des médias et ce n'est pas possible :/

D'ailleurs je vais me faire l'avocat du diable, mais tout le monde critique la chronologie des médias alors qu'elle permet le financement du cinéma français. Il serait peut-être bon de le rappeler.
Alors certes elle finance des films comme ceux de Dany Boon, mais elle finance aussi des pépites comme Divines.

La France est l'un des pays qui produit le plus de films par an (si ce n'est le premier ou le deuxième) et c'est en partie grâce à elle. Et même on n'est pas fan de films français, ça permet quand même à beaucoup de gens de pouvoir vivre de cet art en France.

avatar Paquito06 | 

@PouletDu14

Le premier producteur de film au monde est l'Inde, puis Hollywood. Peut etre que la France est troisieme, mais je doute, je crois qu'un autre pays d'Asie en produit beaucoup egalement.

avatar jerry75 | 

@PouletDu14

D'accord mais ne demande pas à un ado ou même à un adulte cinéphile d'attendre 3 ans pour pouvoir voir un film.
Aujourd'hui ce n'est plus possible. Trop facile de faire autrement. Et alors tu cite divines que nous ne pourrons pas voir avant 3 ans alors qu'au États Unis il est sorti direct sur Netflix.
C'est ridicule et hors du temps

avatar arekusandoro | 

@jerry75
N'importe quoi...tu peux aussi le voir en...attention suspense....le prenant en VOD, achetant le DVD...bref en payant pour voir le film...je sais c'est un concept assez étrange. Pour les ado je dis pas...mais pour les cinéphiles adultes...ils respectent un temps soit peu le travail des auteurs...etc etc et donc dépense la somme exceptionnelle de 3,99€ (prix pour le film en SD) pour voir le film en question.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR