Domotique : Z-Wave va s'ouvrir sous la pression de Connected Home over IP

Mickaël Bazoge |

Un des perdants de l'annonce commune entre Apple, Amazon, Google et la Zigbee Alliance, c'est bien Z-Wave. Le protocole radio conçu pour la domotique n'a pas été invité à la fête, et son principal promoteur a peut-être senti qu'il était temps de lancer une réplique à l'initiative Connected Home over IP (CHIP) de la concurrence. La Z-Wave Alliance a donc décidé d'ouvrir les portes et les fenêtres du protocole avec pour objectif de l'élever au rang de standard ouvert.

« Avec ce changement, les fournisseurs de semi-conducteurs et les éditeurs logiciels pourront rejoindre l'écosystème Z-Wave, contribuant ainsi aux progrès futurs de la norme leader de la maison intelligente », dit le communiqué de l'Alliance. Le principal blocage a été levé : depuis l'an dernier et l'acquisition de Sigma Designs pour 240 millions de dollars, seul Silicon Labs pouvait produire et fournir les puces réseau indispensables au support du Z-Wave.

Ce bouchon ayant sauté, Mitchell Klein, le patron de l'alliance, le reconnait bien volontiers à The Verge : « c'était la seule objection à laquelle j'étais confrontée ». À partir du second semestre 2020, n'importe quel constructeur pourra fabriquer des puces Z-Wave, ce qui contribuera à baisser les prix de ce composant indispensable, clé de voûte de tout l'écosystème.

L'Alliance Z-Wave, qui servait essentiellement à certifier les accessoires compatibles, va elle aussi gagner son indépendance d'avec Silicon Labs ; elle sera chargée de véritablement porter et développer le protocole. On ne s'en fait d'ailleurs pas trop pour Silicon Labs : l'entreprise fournit des puces à Signify (Philips Hue), à Amazon (pour l'Echo Plus) ou encore à Ikea (Tradfri).

Et si les produits Z-Wave continuent de croître et de prospérer (on en compte plus de 3 200 interopérables), Silicon Labs est bien positionné pour fournir les constructeurs, même si l'entreprise sera mise en concurrence avec d'autres. Et puis elle fait elle-même partie de l'aventure Connected Home over IP, en tant que membre du conseil de… Zigbee !


avatar Mac13 | 

Celui qui réussit à concevoir le panneau électrique de la maison avec ce système (libre) de domotique par cpl et sans fils ensembles sera gagnant ! Allez top départ !

avatar mrik974 | 

@Mac13

Aucun de ces protocoles n'est fait pour le CPL, Zigbee et ZWAVE sont des protocoles faits pour le sans fil uniquement. les équipements qui implémentent ce protocole ne se branchent pas tous au réseau electrique, et ceux qui le font se branchent généralement normalement. Ce qui se passe du coup la plupart du temps c'est l'apparition d'un second panneau, de contrôle, mais il est déporté. Du coup les gagnants sont déjà connus, ce sont les box domotiques et Homekit.

avatar Mac13 | 

@mrik974

Non, plus précisément : créer un panneau électrique qui ne reçoit que les commandes (à l'instar de passerelle universel) par wifi ou blutooth depuis les appareils de commande (smartphone tablette ou ordi). Par l'action humaine ou d'un pré-programme, ce panneau communique des appareils destinataires par zwave (appareils sans fil) ou les électroménagers branchés sur cpl. Pas besoin de passerelles de chaque protocole, ni des gadgets qui consomment toujours (wifi ou Bluetooth) ce qui est bien plus écologique, et moins compliqué à refaire.

avatar mp_ | 

À chaque jour son chamboulement dans le monde de la domotique, les cartes sont complètement rebattues.

Vivement demain !

avatar julien74 | 

La mauvaise nouvelle c’est que zwave fait bande à part.
Ils se croient assez puissant pour le faire. L’avenir leur donnera raison ou pas.
En attendant c’est l’utilisateur qui trinque

avatar flux_capacitor | 

@julien74

L'avenir ne leur donnera évidemment pas raison car les installations Z-Wave sont faites par et pour les geeks (ce n'est pas une critique, je suis équipé Z-Wave) c'est-à-dire une minorité de la population.
Le marché à venir de CHIP vise le maximum de clients – geeks et surtout moins geeks – en raison de la facilité de configuration des produits. Quelque chose que le Z-Wave n'arrivera jamais à atteindre s'il n'est pas soutenu par au moins un GAFA.

avatar julien74 | 

@flux_capacitor

Je suis entièrement d’accord, le zwave fonctionne mais jamais parfaitement. Chose que des bons geek ne peuvent comprendre et admettre.
J’ai souvent des problèmes dans mon réseau, des noeuds qui se perdent, des actions qui ne sont pas exécutés etc (environ 80 noeuds).
Dommage que la zwave alliance ne s ouvrent pas à l’interopabilite avec ce nouveau groupe, cela aurait été un moyen de faire évoluer le système. Tant pis pour eux, à terme des solutions concurrentes seront plus efficace, fiable, moins cher et tout autant bien pour les geeks.

avatar Alexis.B | 

Ce qui est intéressant, c'est par rapport à Jeedom, l'une des forces de ce système est le fait de faire interagir tous ces protocoles (dont les industriels), si une telle alliance existe alors ils perdront un de leurs gros avantages.

avatar julien74 | 

@Alexis.B

Cela restera compatible Jeedom et dans la logique Jeedom :
si évent (n importe quel protocole) alors action (n importe quel protocole). Qu il y ait moins de protocole car fusion ne peut être que bénéfique à l ensemble.

avatar Alexis.B | 

@julien74

Bien sûr, cela restera compatible, en publiant ce commentaire je pensais surtout à mon cas pour lequel j'ai choisi Jeedom :
1. Le peu de dépense initiale (un rpi et c'est parti).
2. La flexibilité de programmation qu'offrent les scénarios.
3. Le fait de faire interagir tous les protocoles entre eux.

Désormais, étant donné qu'une telle alliance existe, je vois une raison en moins pour l'utilisateur de se tourner vers cette solution domotique.

avatar julien74 | 

@Alexis.B

Reste à voir la puissance des scénarios de ces solutions
Pour l’instant cela n’arrive pas à la cheville de Jeedom...

avatar harisson | 

Les débuts de Z-wave pour l'utilisateur ont été extrêmement laborieux en terme d'UX (et aussi à cause du choix de Sigma Design) si on compare avec la proposition d'Apple (et de Philips Hue). Ça ne m'étonnerait pas qu'il finisse par s'effacer, sauf si les gros membres de la Zigbee Alliance finissent par se "chamailler" à cause d'intérêts économiques trop divergents.

avatar Sgt. Pepper | 

J’avais commencé par du Z-Wave qui sur le papier paraissait meilleur.
Mauvais choix : les prix des appareils compatibles sont rester bien trop élevés.

avatar j3r3m067 | 

A voir ce qu’il restera qu’ici quelques temps.
Par contre après avoir lu les commentaires j’ai l’impression que le ZWave souffre de stabilité dans sa connexion, étonnant pour une techno qui utilise le maillage pour ses appareils. Non? (Ou j’ai mal compris?)

avatar julien74 | 

@j3r3m067

Exactement, ça fonctionne par maillage.
Les ordres doivent être acquittés.
En théorie.

En pratique avec 80 noeud ça commence à être le bazar. Les noeuds dormant (sur piles) ne routent pas, Arrivent par ne plus être vu du réseau.
Les noeud sur 220, parfois n’exécutent pas l’ordre. Génial quand on a des parties essentielles de la maison qui est pilotée comme ça. La dernière en date, ma géothermie qui devait s’éteindre à 7h, fonctionnait encore à 13h. Pourtant le module est à 2m de Jeedom, donc pas de pb de routage ou mauvaise réception. Netatmo me disait 24degC dans le salon. J’ai relancé le off et là, ça s’est (vraiment) éteins. Mais super quoi... si j’avais pas jeté un œil sur mon netatmo dans la journée comme un geek?
La faute à qui? Jeedom? La lib openzwave? Les noeuds en tant que tel? Aucune idée.
Mais pour le grand public ce n’est pas abouti.

avatar j3r3m067 | 

@julien74

Merci pour ce retour ;)

avatar flux_capacitor | 

@julien74

Intuitivement je pense que le problème vient de la lib OpenZWave et du logiciel qui l'exécute en environnement principal. Je suis majoritairement équipé de modules Fibaro Z-Wave+ et mon premier système était Domoticz. J'avais très souvent des nœuds "morts". J'ai cependant beaucoup moins de problèmes de ce type depuis que j'ai jeté Domoticz pour Home Assistant.

avatar julien74 | 

@flux_capacitor

Oui le souci vient sûrement de la lib openzwave qui n’est pas parfaite et contient des bugs, mais qu’y faire?

J’ai eu plusieurs fois un module qui s’est associé à des groupes (les groupes zwave permettent de gérer un dialogue en direct interrupteur / déclencheur par exemple). Je ne joue jamais avec les groupes.
Ça faisait tourner le daemon en boucle, impossible de supprimer le noeud (car pour ça la lib attend d’avoir sa queue d’évent vide, mais la queue se vidait pas car À contactait B qui disait qu il était dans le groupe de À mais en fait pas vraiment etc), impossible de modifier/supprimer.
J’ai du disjoncter ma maison pour ne laisser que ce noeud et Jeedom pour faire la suppression.
Vachement faisable par madame Michu tout ça...

CONNEXION UTILISATEUR