Info iGen : Adblock Plus veut acheter les bloqueurs de pub pour iOS 9

Stéphane Moussie |

Inquiet de voir son influence reculer, Eyeo, l'éditeur d'Adblock Plus, veut intégrer ses « publicités acceptables » au sein des bloqueurs de pub pour iOS 9. Une intégration qui peut rapporter gros aux développeurs tiers, selon nos informations.

Une nouvelle concurrence pour Adblock Plus

L'API Content Blocking d'iOS 9, qui permet de bloquer très efficacement n'importe quel contenu sur le web, y compris les publicités, n'inquiète pas seulement la presse.

Les nombreux bloqueurs de pub pour iOS 9 qui sont sur le point d'arriver représentent une menace pour Adblock Plus, le leader du secteur. Très implanté sur ordinateur, plus de 300 millions de téléchargements selon son éditeur Eyeo, Adblock Plus ne pèse rien sur iOS.

Dans Adblock Browser, le navigateur iOS d'Eyeo, les « publicités acceptables » ne sont pas bloquées par défaut.

Pour occuper un peu le terrain, l'entreprise allemande a sorti au début du mois Adblock Browser, le navigateur Adblock Plus « officiel ». Mais il ne fait aucun doute que les utilisateurs se tourneront vers les bloqueurs pour iOS 9, plus puissants. Ils peuvent bloquer la pub dans Safari, dans le nouveau type de vue web (Safari intégré à l'intérieur des apps) et disposent de fonctions supplémentaires pour certains (blocage des scripts, des images...).

Or, ce n'est pas bon pour les affaires d'Eyeo. L'entreprise fait son beurre en faisant payer les annonceurs pour figurer dans sa liste blanche. Google, Amazon et Microsoft, entre autres, payent Eyeo pour faire partie des « publicités acceptables » (ou « publicités non intrusives ») qui ne sont pas bloquées par défaut par Adblock Plus et Adblock Browser.

Les bloqueurs de pub pour iOS 9 ne s'embarrassent pas de cette liste blanche et bloquent toutes les pubs indifféremment. De quoi réduire l'influence d'Eyeo alors que le mobile est de plus en en plus important dans le trafic des sites web.

L'intégration de la liste blanche d'Eyeo contre une rémunération mensuelle

Mais l'entreprise ne reste pas les bras croisés. D'après plusieurs sources, Eyeo a contacté des développeurs afin qu'ils intègrent sa liste de « publicités acceptables » dans leur application.

L'un d'entre eux nous a indiqué qu'il envisageait cette possibilité : « Je pense que ça peut être un bon moyen de subventionner l'app et ainsi lui permettre de toucher plus d'utilisateurs. »

Le deal avec Eyeo est potentiellement juteux. D'après nos informations, l'entreprise propose un montant forfaitaire de 1 000 € par mois au développeur qui prend en charge sa liste blanche. Si le bloqueur dépasse le million d'utilisateurs, Eyeo verse 5 000 € par mois au développeur.

Des bloqueurs de pub pour iOS 9 - Cliquer pour agrandir

Le créateur d'Adblock Plus se prémunit même contre un succès phénoménal qui donnerait des envies de grandeur au développeur. Eyeo a une option pour acheter le bloqueur à n'importe quel moment pour plusieurs dizaines de milliers d'euros. Le développeur peut aussi se voir proposer un poste au sein de l'entreprise.

Contacté par nos soins, Eyeo nie l'existence de « partenariats » avec les développeurs. Quand on insiste sur la prise de contact qu'il y a eu avec certains développeurs pour intégrer la liste blanche — une information recoupée auprès de plusieurs personnes —, le porte-parole Ben Williams répond à côté : « tout ce qu'Apple a annoncé est une série d'outils pour bloquer les contenus sur iOS 9. Cela n'a rien à voir avec nous en particulier. »

On verra bien vite si les bloqueurs de pub pour iOS 9 finissent par ne plus bloquer par défaut les « publicités acceptables » d'Eyeo. L'éditeur travaille d'ailleurs sur son propre bloqueur pour Safari qui doit sortir « très bientôt », selon le porte-parole.


avatar Macadomia | 
avatar Macadomia | 
avatar Macadomia | 
avatar Macadomia | 

Pour information, votre article est cité dans le journal Le Monde qui consacre lui-même un article aux bloqueurs de pub et de leurs conséquences sur la gratuité d'Internet à un plus ou moins long terme.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR