Microsoft ne fera plus de smartphones grand public pour les années à venir

Florian Innocente |

Microsoft ayant raté le train du smartphone moderne, il va patienter jusqu’au prochaine grand bouleversement pour tenter à nouveau sa chance. C’est en résumé ce qu’a expliqué Vahé Torossian, tout nouveau patron de la filiale française de l’éditeur.

Vahé Torossian, patron de Microsoft France

Dans un entretien au Point, il acte l’échec de Microsoft face à Apple et Google dans ce qui est le marché du mobile grand public aujourd’hui. Microsoft va mettre les bouchées double en direction de l’entreprise « Notre stratégie pour Windows Phone est de nous focaliser sur la partie entreprises, nous sommes aujourd’hui sortis de la partie grand public » et espère qu’une nouvelle occasion se présentera, mais sous une autre forme :

Le ticket d’entrée sur le marché des smartphones grand public est aujourd’hui trop élevé, nous faisons le pari d’un saut technologique dans quelques années, avec un changement de paradigme.

[MàJ le 29/11 à 11h00] : L'agence de communication de Microsoft nous a fait savoir que Vahé Torossian n'avait pas parlé d'un arrêt du développement de futurs terminaux (l'article du Point à la source de cet article a été modifié, les propos ci-dessus y sont toujours, mais plus sous la forme d'une citation). Ensuite, des mises à jour de Windows 10 Mobile sont toujours distribuées et vont continuer de l'être. Les Lumia 950, 950 XL et 650 restent également en vente.

Quel changement ? Quelle remise à zéro technologique ou apparition d’un besoin permettrait à Microsoft de prendre la tête d’un nouveau marché plus large et touchant le consommateur lambda ? L’éditeur ne ménage pas sa peine pour défricher des secteurs potentiellement prometteurs, comme la réalité augmentée avec son casque Hololens. Mais il est trop tôt pour savoir quelle forme prendra l’avenir commercial d’un tel produit.

Avec ces propos, on ne s’attend plus guère à voir arriver un Surface Phone, cousin des tablettes Surface qui ont rencontré, elles, un certain succès. Ou alors ce serait un appareil orienté pour les professionnels, mais sans le soutien du grand public, comment intéresser les professionnels qui jonglent entre le pro et le privé sur un même appareil ?

On voit avec l’iPhone que le succès auprès du grand-public déborde aussi dans l’entreprise. En outre, avec le portage de tous ses logiciels sur iOS et Android, Microsoft conforte leurs acheteurs dans leur choix.

Comme un décalage entre la publicité et la réalité sur le marché

Vahé Torossian ne ferme pas la porte à des produits inédits au catalogue : « La ligne de produits Surface a vocation à évoluer dans de nouveaux types de form factor ». Si ce n’est un téléphone pour les professionnels ce sera peut-être un ordinateur. Il y a eu récemment des rumeurs d’un PC Surface de type monobloc.

Petit souvenir, alors que BlackBerry, victime aussi d’iOS et d’Android a annoncé hier qu’il déléguait à d’autres le soin de concevoir et fabriquer ses téléphones. En septembre 2010, Microsoft célébrait la sortie de Windows Phone 7 avec de joyeuses funérailles pour un iPhone et un BlackBerry en carton que les ingénieurs promenèrent sur le campus. De funérailles il y a bien eu, mais l’un des défunts n’était pas le bon.


avatar frankm | 

C'est le prix à ne pas avoir copié Apple

avatar bonnepoire | 

Vu leur politique de confidentialité, le monde y gagne.

avatar Ginger bread | 

@frankm :
Lol

avatar deltiox | 

Ca se fait encore le port de cols en V sur une chemise à carreaux ?
:-)

avatar supermars | 

Ça se fait encore de dire comment les autres doivent s'habiller ?

avatar supermars | 

;-)

avatar Phoenix54 | 

Le pb de MS avec les smartphones n'est pas tant leur produit mais la pauvreté de leur store, meme sur leur propre appli.
J'avais pu essayer le Lumia 735 et meme la preview de W10 mobile mais les appli inexistante ou trop pauvre m'ont fait lâcher l'affaire.
Meme Skype, pour exemple, est plus développé pour iOS et Android.

avatar rolmeyer | 

@Phoenix54 :
J'ai moi aussi eu un 735 et WP et c'est un super système mais dont personne ne veut. Arrivé clairement trop tard avec des fonctions pro qui manquaient au début.

avatar Fego007 | 

Arriver quand le TGV est lancé avec des idées à moitié finalisé ... ça ne pouvait que pas marcher

avatar derpat45 | 

J'ai eu de nombreux WP et c'est vraiment le système d'exploitation que je préfère. Je le trouve bien plus sympa que iOS ou encore Android.
Si je suis passé sur iPhone c'est à cause du trop grand manque d'application ou trop mal suivi.
Pour autant je suis satisfait de mon 6S plus et vu la disparition annoncé de WP, je ne suis certainement pas prêt de changer.

avatar rolmeyer | 

@derpat45 :
Oui clairement un manque de suivi. Mais bon quand on suit l'actualité Microsoft on voit que des erreurs de management ont été faites et mettent du temps à être corrigé. Faire changer de cap un gros paquebot comme ça prend du temps qu'ils n'ont pas. Changer une culture d'entreprise de 20 ans de l'ère Ballmer n'est pas si simple.

avatar bonnepoire | 

L'ère Ballmer et Gates parce que ce dernier était tout le contraire d'un visionnaire lui aussi.

avatar Macadomia | 

Le jour où Microsoft a raté le train, c'est celui où leur grand chauve suant répond aux journalistes qui l'interrogent sur la sortie de l'iPhone. En substance, c'était : "Quoi, un téléphone sans clavier, vendu aussi cher ? Ça ne marchera jamais !"... Quel visionnaire, ce Ballmer !

avatar NAMAZU | 

@Macadomia :
exactement ce à quoi je pensais aussi en lisant l'article... ce gros clown de Ballmer

avatar Ramlec | 

Une erreur stratégique à mon sens c'est l'incompatibilité de quasiment tous les téléphones lors du passage de la version 7 à la version 8.
C'était le moment où Windows phone commençait à prendre et ils tué l'embryon naissant avec cette décision.

avatar rolmeyer | 

@Macadomia :
Oui sauf que c'est hors contexte. On peut toujours étaler son ignorance mais bon l'histoire c'est quand même que Apple n'en vendait pas d'iPhone et a été obligé de baisser le prix de 200 dollars et filer une carte cadeau de ce montant aux premiers rares acheteurs. Après on peut toujours répéter bêtement ce que d'autres ignares écrivent mais moi j'ai été témoin et je l'ai vécu. Baller multiplié le CA de Microsoft par 12. Je suis pas pro Balmer il a aussi fait des conneries et je déteste le gars. Mais bon faut pas raconter n'importe quoi.

avatar BeePotato | 

@ rolmeyer : « On peut toujours étaler son ignorance mais bon l'histoire c'est quand même que Apple n'en vendait pas d'iPhone et a été obligé de baisser le prix de 200 dollars et filer une carte cadeau de ce montant aux premiers rares acheteurs. Après on peut toujours répéter bêtement ce que d'autres ignares écrivent mais moi j'ai été témoin et je l'ai vécu. »

Ben évidemment qu’Apple ne vendait pas d’iPhone au moment où Ballmer a dit ça : c’est une interview qu’il a faite juste après la présentation de l’iPhone, donc près de six mois avant sa mise en vente effective. :)

Et le vrai problème n’était pas sa réaction au prix de l’iPhone (d’autant qu’il n’a jamais dit que l’iphone ne se vendrait pas, il suggérait même la possibilité que ça se vende très bien juste quelques secondes plus tard).
Le problème, c’était sa réaction au type de téléphone qu’était l’iPhone, expliquant qu’un téléphone sans clavier physique serait un très mauvais engin pour envoyer des emails, que ça n’intéresserait jamais aucun professionnel et que du coup, Microsoft avec sa stratégie autour de Windows Mobile n’avait aucune inquiétude à avoir. Tout ça s’est révélé archi-faux.

Il a d’ailleurs reconnu, bien des années plus tard, que c’était une de ses erreurs et qu’il aurait dû lancer Microsoft dans la conception de matériel bien plus tôt, pour vendre des smartphones comme Apple et Samsung.

Oui, il y a eu (beaucoup) d’autres témoins de cette époque. ;-)

avatar umrk | 

Quand on dispose d'un quasi-monopole, comme c'était le cas pour MicroMou, n'importe quel imbécile aurait fait aussi bien .....

avatar Sharp | 

Ca c'est une "avanie" ... hein Florian ?

avatar Glop0606 | 

Décevant. L'Os en lui même avait du potentiel et les téléphones avaient du bon (Lumia 920 :)). Microsoft a vraiment une capacité unique à ruiner la confiance de ses utilisateurs. Le Mobile est une clé de voute dans l'univers informatique et beaucoup aime la synergie entre le software et le hardware (d'où le succès d'Apple). Bof Microsoft se transforme en IBM. Dommage.

avatar umrk | 

Oh non ! c'est affreux ! comment vais-je faire ?

avatar bonnepoire | 

Tu vas pouvoir acheter un vrai smartphone ahahah

avatar Joe 92 | 

J'expérimente actuellement W10, il n'y a vraiment pas que les smartphones où Windows a pris sa claque. Tout est résumé dans l'expérience utilisateur : du très bon au très mauvais, du très simple et intuitif à l'usine à gaz. Le monde à changé et on sent bien dans ces produits qu'au sein des effectifs, il y a un vrai conflit de la perception de ce changement. Pas simple.

avatar Doctomac | 

Bientôt, nous aurons la news suivante :

"Microsoft ne fera plus de tablettes grand public pour les années à venir"

avatar bonnepoire | 

Tu sais, ils n'ont jamais vraiment fait de tablettes. Ils font des portables qui se pilotent éventuellement avec les doigts. Surface au doigt c'est une torture sans nom!

avatar awk | 

Ne pas faire d’acharnement thérapeutique et savoir redéfinir ces priorités est en général une preuve d’intelligence.

Le smartphone n’est plus l’eldorado à croissance vertigineuse qu’il fût, certains analystes envisage même le début du repli à l’horizon 2019, les ressorts de croissances restant dépendant en grande partie de la situation des macro-économique des puissances émergentes.

Le marché n’est déjà pas simple pour ceux qui s’y sont fait une place où nombre d’acteurs sont sous la pression de la montée en puissance des acteurs chinois, à moyen terme la situation risque de se rapprocher de celle du marché du PC en terme de rentabilité et de leviers commerciaux.

Bref rien à y gagner, plus encore quand on y est marginalisé.

Satya Nadella a hérité de choix stratégique qui n’étaient pas les siens et qui tenait beaucoup de la course sans vision vers une chimérique conquête d’opportunités ratées, ce qui était, de mon point de vue, assez idiot.

Depuis sa prise de fonction Satya Nadella a redonner une vision stratégique ambitieuse à MS et les erreurs du passé sont petit à petit acté et passée par pertes et profits.

avatar bonnepoire | 

Le smartphone n’est plus l’eldorado à croissance vertigineuse qu’il fût,
C'est certain. Par contre, en entreprise il reste un élément essentiel. Plus encore que les PC par certains métiers. Ms a toujours été leader en tuant la concurrence. Ca devient de plus en plus dur...

avatar marc_os | 

« En septembre 2010, Microsoft célébrait la sortie de Windows Phone 7 avec de joyeuses funérailles pour un iPhone et un BlackBerry en carton »

J'avais zappé l'histoire, faut dire qu'un peu plus tôt, c'était mon père qu'on accompagnait au cimetière "joyeusement" avec du Gospel lors de la cérémonie.

Ces pauv' types sont juste pitoyables .

avatar bonnepoire | 

Ils n'ont surtout aucune vision.

RIP à ton père.

avatar awk | 

@bonnepoire

"Ca devient de plus en plus dur..."

Tu as une vision des enjeux de MS qui date pas mal :-)

"Par contre, en entreprise il reste un élément essentiel."

Oui mais nul besoin de le contrôler pour proposer des services reposant sur des smartphone

MS l'a fort bien compris ;-)

avatar Mike Mac | 

@Bonnnepoire

"L'ère Ballmer et Gates parce que ce dernier était tout le contraire d'un visionnaire lui aussi."

C'est vrai, d'ailleurs c'est parce que Outlook n'avait pas été pris en cause que Bill Gates après avoir visité l'équipe du Projet "Courier" (à la demande de Ballmer) a jeté l'équipe et le projet par la fenêtre.

Que d'argent et d'énergie perdue pour ce beau projet qui s'annonçait être un produit mobile vraiment nouveau. Micrssoft a failli l'avoir son produit novateur qui lui aurait apporté une longueur d'avance en mobilité.

La vidéo de Courier :

https://www.youtube.com/watch?v=UmIgNfp-MdI&html5=1

The inside story of how Microsoft killed its Courier tablet :

https://www.cnet.com/news/the-inside-story-of-how-microsoft-killed-its-courier-tablet/

Balmer / Gates, le duo perdant sur ce coup là !

avatar awk | 

@umrk

"Quand on dispose d'un quasi-monopole, comme c'était le cas pour MicroMou, n'importe quel imbécile aurait fait aussi bien ....."

l'outrecuidance sans limite associé à la vulgarité c'est assez classique comme mélange.

Steve Ballmer marrés toutes les limites qu'on peut lui reprocher a fait un remarquable travail chez MS qui a juste eu le début de durer plus que nécessaire.

Et si tu imagine que ce qu'il a fait était à la porté du première imbécile venu cela ne fait que montrer l'abyssale profondeur de ton ineptie.

avatar Gueven | 

Les utilisateurs (et surtout décideurs), même en entreprise demandent un iPhone ou un Android.

avatar awk | 

@Gueven

Oui sur le potentiel d'un troisième éco-systmée la messe est dite, mais cela n'empêche nullement MS de proposer des services rentables sur ces plateforme tierce.

L'époque du mépris pour tout ce qui n'était pas issue de MS est bien loin.

On vois même un partenariat avec Ubuntu sur W10 porter ses fruits c'est dire.

avatar JLG47_old | 

MS se croit encore le roi du pétrole informatique.
Il a réussi son coup avec W, il rêve de le faire pour tout, il perds sur tous les fronts, même celui de W, honni des administrations du monde entier.

avatar awk | 

@JLG01

C'est bien gentil de sortir un torrent de bêtise mais ce serait peut-être pas mal de se renseigner un rien avant de l'ouvrir.

avatar awk | 

@JLG01

Juste pour t'aider un peu les activités B2B représentent aujourd'hui prés de 70% de la marge brute de MS et ces activités vont très bien avec de nombreux secteurs en très forte croissance dont le Cloud dont ils sont aujourd'hui le second acteur derrière AWS entre autre.

Bref pour la mort de MS tu risques t'attendre longtemps et de devoir ruminer tes humeurs.

CONNEXION UTILISATEUR