BlackBerry ne concevra plus ses smartphones

Florian Innocente |

BlackBerry ne développera plus ses smartphones, les prochains terminaux du groupe canadien seront entièrement réalisés par d’autres fabricants. À l’occasion de l’annonce des derniers résultats financiers, John Chen, le patron de l’entreprise a déclaré :

[…] nous nous concentrons sur le développement de logiciels. La société prévoit de mettre un terme à tout développement interne de matériels et d’externaliser cette fonction auprès de partenaires. Cela nous permettra de réduire les besoins en capitaux et d’améliorer le rendement du capital investi.

Un accord de licence allant dans ce sens a été signé avec un acteur indonésien, il fabriquera et vendra des terminaux sous la marque BlackBerry ainsi qu'avec ses logiciels. L'Indonésie est historiquement le plus gros marché du canadien, pour ses terminaux et pour sa messagerie BBM.

Le tout dernier mobile en date de BlackBerry, sorti cet été, était le signe avant-coureur de cette nouvelle stratégie. Le DTEK50, un téléphone Android à 339 €, était un cousin de l’Idol 4 déjà commercialisé par Alcatel.

BlackBerry DTEK50Cliquer pour agrandir

Extérieurement il y avait le logo BlackBerry ainsi que sa suite logicielle adaptée à Android, mais tout cela reposait sur un matériel mis au point ailleurs. C’est à cela qu’il faut maintenant s’attendre si l’on compte encore parmi les derniers fidèles de cette marque.

BlackBerry se tourne ainsi presque intégralement vers les services logiciels pour les entreprises et table, pour cette année, sur une augmentation cette de son chiffre d’affaires de 30 %. Pour ce trimestre, BlackBerry a annoncé des pertes de 372 millions de dollars pour un chiffre d’affaires de 334 millions.

avatar noooty | 

Impressionnant les pertes par rapport au chiffre d'affaires...
113% de pertes...

avatar stemou75 | 

@noooty :
Oui autrement dit chaque fois que BlackBerry fait quelque chose ça coûte plus cher que de ne rien faire.
C'est peut être le signe qu'il faut tout arrêter. Nokia a eu au moins le bon sens de vendre cher à Microsoft la division mobile avant le naufrage.....

avatar C1rc3@0rc | 

+1

C'est l'histoire d'un naufrage, dont la responsabilité est uniquement du fait de la direction. A ce niveau on ne peut meme plus parler d'incompétence, c'est bien pire.

avatar bonnepoire | 

Avant BB représentait la sécurité, maintenant ils vont vendre des téléphones indonésiens avec des backdoors...

Autant liquider l'entreprise.

avatar iRobot 5S | 

Conception logicielle ? Déjà qu'ils n'ont plus d'OS, ne conçoivent plus de matériel, il ne leur reste vraiment rien.

avatar occam | 

La 2ème loi d'Alan Kay, même si elle est un peu plus subtile qu'elle en a l'air, ne s'est pas encore démentie :
« People who are really serious about software should make their own hardware. »

Je ne suis pas sur que tous ceux qui ont encore des investissements dans BB sauront en tirer les conclusions qui s'imposent immédiatement.

avatar Applesoft | 

Pour mémoire, part de marché smartphone US 2008 BlackBerry = 45%
Part de marché mondial smartphone 2008 Nokia = 45%
Voilà quoi ... :(

avatar reborn | 

@Applesoft :
Et aujourd'hui ?

avatar Applesoft | 

@reborn :

Euh BB ?
0,3% ou 0,4% en gros

iOS Android = 96% du marché smartphones (1,5 milliards / an dont env 200 millions pour iOS)
Des miettes pour Windows
Le néant pour les autres

avatar Paquito06 | 

Ils ont raison, Blackberry OS ca claque! J'en regrette presque Symbian :-D

avatar Rodri31 | 

Dire qu'avant c'était la mode... Les téléphones à clavier, la securite... C'était LE telephone entreprise ....

avatar Hideyasu | 

@Rodri31 :
C'est en voyant ça qu'on se dit que rien n'est acquis dans ce secteur, en 8 ans les 2 acteurs principaux ont disparus

avatar Applesoft | 

@Rodri31 :

C'était surtout le téléphone du cadre productif. Le cadre assez important pour qu'on lui en offre un mais en même temps complètement à la merci des mails de relance de son patron. L'époque où bien des blaireaux en réunion passaient leur temps à mailer sans même te regarder.

Maintenant avec l'IPhone, on peut jouer à Candy Crush en meeting. C'est plus poli ! :) C'est pour les créatifs : on a le choix des stickers :)

avatar Link1993 | 

@Rodri31 :
J'ai encore un HTC 7 pro qui m'est fidèle. Quand je le sors pour écrire un sms, beaucoup de gens me l'envie avec son grand clavier azerty 5 rangées avec des touches indépendante pour les chiffres comme sur un clavier d'ordinateur en format paysage.
Le blackberry priv est pour l'instant le seul téléphone qui m'intéresse encore.
L'iPhone est une autre option, surtout parce que me balader avec un iPod et un téléphone dans la poche est énervant par moment, mais je n'y arrive tout simplement pas au tactile. Ca me fatigue au bout d'un moment. Je reste plus concentré sur l'endroit ou je pose mes doigts que sur le texte.

avatar Giloup92 | 

"Cela nous permettra de réduire les besoins en capitaux et d’améliorer le rendement du capital investi". Incroyable que Tim Cook n'y ait pas pensé pour Apple ! Ce J. Chen est l'exemple parfait des gestionnaires actuels qui ne voient pas plus loin que le bout de leur tableau Excel.

avatar 667 _ | 

Les équipes du Canadien continueront de plancher en interne sur le design et le logiciel. En revanche, tout le volet production est externalisé.

L'entreprise a conclu un accord de co-entreprise avec PT Tiphone Mobile Indonesia pour créer PT BB Merah Putih qui fabriquera les appareils BlackBerry en Indonésie.

avatar armandgz123 | 

Ça me paraît logique...
Personnellement, mon tel pour le boulot est un Blackberry de 2010 je dirais et il est toujours aussi agréable, fluide... Mais il avait coûté très cher (600€), j'aurais préféré prendre un iPhone 4 à ce prix ... Mais il n'aurais pas durait aussi longtemps (iOS 7 )

avatar Applesoft | 

Culturellement, le BB était très fort tout de même. Faut pas l'oublier. C'était un symbole encore plus fort que l'IPhone sous certains aspects. Tu bossais à 90% de chance pour une institution de renommée mondiale. Ton boulot était soit dirigeant, soit cadre mais avec une forte composante Microsoft Office (Excel surtout). Tu portais un costard et une cravate. Tu voyageais. Tu parlais l'english global, bac 5. Tu faisais partie de l'establishment.

Avec l'IPhone, tu fais pas partie de l'establishment.

avatar reborn | 

@Applesoft :
Ou alors t'était un ado fan de BBM

avatar House M.D. | 

@reborn :
Non non, ça c'était déjà le début de la fin, quand ils ont commencé à sortir de leur rôle premier de téléphone de cadre supérieur. Quand ils ont commencé à intégrer des fonctions de divertissement pour agrandir leur base jusqu'aux ados, ils commençaient déjà à perdre leur image.

avatar Applesoft | 

@reborn :

Oui c'est vrai ! Mais c'est venu après ça.
La phase 1, c'était celle que je décrivais. Le mail push de BB qui était le seul truc valable du marché. Tout le reste était merdique dans la réalité.
Puis l'iPhone arrive et on passe à ta phase ado en gros (2006-2010). La phase qui fait croire pendant un moment que BB va s'en sortir, les ventes continuant à augmenter (le top des ventes de BB c'est 2010). BBM permettait d'envoyer des textos sans passer par les SMS et donc payer. Et puis les SMS deviennent gratos, iMessage arrive. Et puis l'app store, et l'APN etc... Fin de l'histoire.
Putain le bon vieux temps ! :)
Ce temps où un mail envoyé de son iPhone portait la mention "envoyé de son iPhone". Énorme quoi :)
Ce temps où j'étais halluciné de voir comment c'était simplissime de paramétrer un compte mail sur l'IPhone. Une révélation et une révolution pour nombre d'entre nous.

avatar Patacrepe | 

Tout à fait d'accord . A coté l'iPhone c'est Disneyland

avatar CNNN | 

Imaginez si ce virage avait été entrepris il y 5 ans... comment peut on être aussi mauvais à la direction d'une entreprise aussi importante ?
Alors ok je n'ai sûrement pas les capacités a diriger ce genre de boite mais la quand même cest évident qu'il fallait passer à Android.. tout en proposant leurs services et les sécurités (ce qui est une sacrée valeur ajoutée pour Android..).

avatar reborn | 

@CNNN :
Comment peut on être aussi mauvais ? Comme ça --> https://www.macg.co/ailleurs/2013/10/blackberry-les-coulisses-dune-incro...égringolade-77036

avatar Applesoft | 

@CNNN :

À la base, ils se sont entêtés sur le clavier physique pendant longtemps. Erreur de départ. Après, tout ce qu'ils ont entrepris, c'était toujours trop tard. Et puis 2 dirigeants complètement loufoques à la tête.

L'histoire de l'IPhone nous a montré une chose essentielle : si tu veux survivre, tu copies le leader (en innovation) sans réfléchir et tu abandonnes toutes tes certitudes. C'est ce qu'a fait Samsung en premier dès la sortie de l'Iphone. C'est ce que n'a pas fait Nokia. BB non plus et tellement d'autres. Ils pensaient à tort que leurs clients resteraient fidèles, qu'ils pouvaient s'inspirer mais faire à leur sauce. Non, fallait pomper sans dignité :)

Franchement, en tech, les gros succès au final sont souvent ceux qui pompent le mieux.

avatar stillontherun | 

Il reste une niche pour les entreprises /gov /ONG souhaitant de l'Android avec un minimum de sérieux dans des mises à jour ça pourrait être leur planche de salut vu le suivi plus que limite de tous les autres acteurs sous Android

avatar Applesoft | 

@stillontherun :

Je vais reformuler à ma manière :)

Oui il reste un marché pour BB sur les marchés où le consommateur final ne choisit pas lui-même son portable !

Ce marché où Microsoft a toujours prospéré sur le desktop. Soyons clairs : si en entreprise, on trouve du Microsoft, c'est le choix majoritairement des DSI et pas des utilisateurs.

Mais sur le mobile, ce marché est devenu peau de chagrin (bon ok Obama a un BB et Kim Kardashiasse aussi, choisissez ce que vous préférez). Le phénomène du BYOD initiée par l'Iphone a vraiment été une révolution, précédée par une autre révolution : l'IPhone c'était le premier smartphone qui imposait ses conditions aux opérateurs d'une certaine manière. C'est une prise de pouvoir du concepteur sur le fournisseur de tuyaux.

BB était tellement dans le caca que je me rappelle leur Keynote avec Alicia Keys qui portait le titre de "design vice president", un truc du genre :)

avatar Henri_MTL | 

@Applesoft: Ton exemple d'Entreprise, pas sûr que ça marche aussi avec les smartphones, je bosse pour une grosse boîte d'Assurance et les managers / directeurs et autres lèche-culs se sont vus offrir des iPhones pour remplacer leurs anciens téléphones, merde ça craint quoi !

avatar alarache | 

Non mais ils existent encore BlackBerry ?ca fait 10 fois qu'ils annoncent leur mort...ils partent mais à petit feu.Aller encore un petit effort et ca sera enfin fait.

avatar Henri_MTL | 

@alarache: Putain ça c'est le commentaire à baffes, ça te fait jouir de voir une entreprise mourir ? Toi c'est sûr t'es soit chômeur, soit syndiqué à l'abri de tout licenciement ou pire... Fonctionnaire !

avatar arekusandoro | 

Ils auraient surtout du être soutenu par une GRANDE entreprise. Samsung par exemple, au lieu de faire son bada...

avatar enzo0511 | 

BlackBerry ne sera bientot qu'une coquille vide
Tout ce qui leur restera à la fin ce sont quelques brevets
Reste à savoir par qui ils seront rachetés et combien une entreprise déboursera pour ça

avatar 0MiguelAnge0 | 

@iRobot 5S :
Ah les experts du dimanche...

Blackberry group developpe et distribue son RTOS QNX utilisé dans de nombreux domaines, qui passent par les centrales nucleaire, l'aeronautique voire l'automobile. D'ailleurs, Apple vient d'ouvrir au Canada à deux pas de leurs bureaux, un nouveau lieu de dev.

QNX motorise par exemple tous les cockpit digitaux d'Audi (TT, R8....).

Leur business model est basé sur royalties et représente une grande partie des rentrées de cash du groupe.

CONNEXION UTILISATEUR