Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

À fond la forme avec l'application Santé

Mickaël Bazoge

Saturday 25 November 2017 à 10:00 • 82

iOS

L'application Santé est peut-être la plus sous-estimée de l'iPhone. Pourtant, elle peut rendre bon nombre de services et se montrer très pratique… pour peu qu'on aille au-delà de son interface « feuille de calcul ».

Cliquer pour agrandir

Santé est la vitrine qui affiche toutes les données recueillies par les applications et les appareils compatibles HealthKit. Santé n'est d'aucune chapelle : elle prend en charge toutes les données tierces, elle les compile et les affiche sous une forme compréhensible.

Les applications des constructeurs de traqueurs d'activité se concentrent sur les données récoltées par leurs appareils. Bien sûr, c'est logique, mais Santé va donc plus loin, et même très loin, puisque l'app peut enregistrer à peu près tout ce qui se passe dans le corps humain !

Des données médicales à portée de main

Pour faciliter l'utilisation de l'application, Apple a mis en place quatre catégories générales : Activité, Pleine conscience, Nutrition et Sommeil. Chacune de ces catégories reprend les données en lien avec leur intitulé, par exemple la distance parcourue et les minutes d'entraînement dans Activité, ou la caféine dans Nutrition.

L'onglet Données médicales permet d'accéder à l'ensemble des informations de Santé. Cliquer pour agrandir

La catégorie Pleine conscience est plus ésotérique, elle affiche en effet les « minutes de pleine conscience », par exemple les minutes passées à respirer avec l'app idoine de l'Apple Watch. C'est utile… ou pas, selon votre tolérance aux théories new age. Pour cette application Respirer, Apple s'est inspirée des travaux d'un médecin, Deepak Chopra, considéré comme un charlatan par bon nombre de ses pairs.

Cliquer pour agrandir

Quoi qu'il en soit, chaque catégorie bénéficie d'une vidéo de présentation bien faite, ainsi qu'une sélection d'applications recommandées pour en alimenter les données.

On peut aussi accéder aux différentes mesures médicales en passant par les sous-menus Cœur, Dossiers médicaux, Mensurations, etc. Cela va du pouls aux menstruations, en passant par la pression artérielle, la masse grasse, la glycémie, etc.

Si bon nombre de ces données peuvent être recueillies par des traqueurs et appareils connectés, ce n'est pas le cas pour toutes. L'Apple Watch saura peut-être un jour mesurer le taux de sucre dans le sang, mais le gadget capable d'évaluer l'activité sexuelle n'est pas encore né (enfin, pas à notre connaissance en tout cas).

C'est pourquoi il est possible d'enregistrer une donnée à la main. Il suffit de se rendre dans une sous-catégorie, puis de toucher le petit « + » en haut à droite.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Les sous-catégories proposent des explications de texte, traduites en français, souvent issues de la documentation de la fameuse Mayo Clinic, une institution américaine de la médecine.

Les données sont présentées sous la forme de graphiques afin de mieux en souligner les évolutions. On peut les afficher par jour, semaine, mois ou année. Cliquer pour agrandir

Un œil sur ses données préférées

Tout le monde n'a pas nécessairement le temps ou l'envie de se plonger dans le détail des données Santé. En revanche, on a toujours deux minutes devant soi pour savoir si tout va bien. C'est le rôle de l'onglet Aujourd'hui, qui regroupe toutes les mesures effectuées dans la journée.

Cliquer pour agrandir

Comme dans l'onglet Données médicales, chaque coup de sonde comprend un graphique et des informations supplémentaires qui affichent toutes les données enregistrées, les apps et appareils alimentant la base de données, l'unité de mesure, etc.

L'option la plus pratique est sans aucun doute le bouton qui permet d'ajouter une donnée dans les favoris. Les données en question sont alors placées au dessus et toujours visibles. Parfait pour jeter un œil vite fait sur les principales activités qui vous intéressent.

Comment gérer les sources de Santé ?

La base de données HealthKit sur laquelle s'appuie l'application Santé agit dans les deux sens : les apps peuvent l'alimenter, mais elles sont aussi en mesure de piocher des informations provenant d'apps concurrentes.

Ce n'est pas forcément toujours le cas : l'app Activité d'Apple donne à la communauté HealthKit les données mesurées par l'Apple Watch, mais elle n'en reprend rien. Au passage, ce fonctionnement dans un seul sens pose problème dès lors qu'on se pique d'utiliser autre chose que la montre connectée d'Apple : les données recueillies par un traqueur tiers ne seront pas prises en compte. Un bracelet Fitbit ne vous servira pas à décrocher des trophées Activité ou à remplir des cercles.

À l'installation d'une application compatible HealthKit, celle-ci vous demande d'autoriser à verser et à lire des données dans la base de données. Il est possible d'activer toutes les catégories d'un coup, mais le contrôle est aussi granulaire : on peut autoriser telle catégorie mais pas telle autre.

Exemple avec l'application Nokia Health Mate. Cliquer pour agrandir

Il est toujours possible ensuite de modifier l'accès de l'application à telle ou telle catégorie. Dans l'onglet Sources de l'application Santé, on retrouve en effet toutes les apps et tous les appareils qui contribuent à la base de données HealthKit.

Cliquer pour agrandir

On peut consulter toutes les données mesurées par les sources HealthKit, directement depuis cet onglet. À tout moment, vous avez la possibilité de supprimer les données provenant de l'appareil ou de l'app tierce ; il est aussi possible de supprimer tout simplement l'application sur l'iPhone.

On retrouve dans le panneau de données des sources (ici Health Mate et l'Apple Watch) toutes les catégories de données récoltées par les apps et les appareils. Cliquer pour agrandir

La page d'accueil de l'onglet Sources présente d'ailleurs les apps désinstallées qui ont pu fournir des données à HealthKit. Ce n'est pas totalement inutile, puisqu'on a toujours accès en tout temps aux informations recueillies par ces applications, même si elles ont été supprimées.

Cliquer pour agrandir

S'il vous prenait l'envie de jeter un œil sur une donnée enregistrée, gare au choc : l'information est présentée brute de fonderie, même si chaque donnée recueillie est ensuite détaillée en la touchant. Le béotien ne saura que faire de cela, mais fort heureusement, il revient à l'application Santé de mouliner toutes ces données pour en faire quelque chose d'exploitable pour l'utilisateur.

La fiche médicale pour aiguiller les premiers secours

C'est également dans Santé que l'on peut établir sa fiche médicale. Au premier lancement, l'application propose de créer cette fiche (on peut la composer et l'éditer par la suite) dans laquelle on indiquera son poids, sa taille et sa date de naissance, mais aussi son groupe sanguin, des observations médicales, les traitements prescrits, etc.

Cliquer pour agrandir

La fiche médicale est bien sûr présente dans l'onglet du même nom de l'app Santé, et par défaut elle apparait aussi dans le panneau Appels d'urgence de l'iPhone, celui qui permet de passer un coup de fil aux urgences donc, sans avoir à déverrouiller le smartphone.

Cliquer pour agrandir

Cette fiche médicale pourra être utile aux premiers secours, même si on doute que les urgences prendront pour argent comptant des informations qui n'auront pas été visées au préalable par un médecin.

La restauration des données Santé enfin facile avec iOS 11

Avant iOS 11, il fallait déployer des techniques de Sioux pour transférer les données stockées dans la base de Santé entre deux appareils mobiles, ou en passer par une restauration filaire en passant par la bonne vieille sauvegarde iTunes. Ce n'est heureusement (et finalement) plus le cas avec le nouveau système d'exploitation et iCloud.

On peut ainsi récupérer toutes les données Santé depuis le nuage d'Apple lors de la configuration d'un nouvel iPhone. Il suffit de lancer la restauration par iCloud pour retrouver les informations HealthKit. Mieux encore, ces données alimentent aussi l'app Activité : les cercles et les trophées attestant de vos pratiques sportives avec l'Apple Watch seront eux aussi restaurés.

En ce qui concerne la synchronisation des données Santé, entre deux iPhone en votre possession par exemple, cela peut visiblement fonctionner, même si c'est très lent. Il a fallu attendre deux jours pour que les données recueillies par mon iPhone X (à gauche) apparaissent dans mon iPhone 6s Plus (à droite) :

Cliquer pour agrandir

Santé peut également accueillir des dossiers médicaux fournis par une clinique, un hôpital ou un médecin. Le format du fichier à importer dans l'application devra être du CDA (en gros, du XML qui peut être encapsulé dans un dossier .zip au besoin). Les dossiers médicaux seront disponibles dans l'onglet Données médicales.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner