À fond la forme avec l'application Santé

Mickaël Bazoge |

L'application Santé est peut-être la plus sous-estimée de l'iPhone. Pourtant, elle peut rendre bon nombre de services et se montrer très pratique… pour peu qu'on aille au-delà de son interface « feuille de calcul ».

Cliquer pour agrandir

Santé est la vitrine qui affiche toutes les données recueillies par les applications et les appareils compatibles HealthKit. Santé n'est d'aucune chapelle : elle prend en charge toutes les données tierces, elle les compile et les affiche sous une forme compréhensible.

Les applications des constructeurs de traqueurs d'activité se concentrent sur les données récoltées par leurs appareils. Bien sûr, c'est logique, mais Santé va donc plus loin, et même très loin, puisque l'app peut enregistrer à peu près tout ce qui se passe dans le corps humain !

Des données médicales à portée de main

Pour faciliter l'utilisation de l'application, Apple a mis en place quatre catégories générales : Activité, Pleine conscience, Nutrition et Sommeil. Chacune de ces catégories reprend les données en lien avec leur intitulé, par exemple la distance parcourue et les minutes d'entraînement dans Activité, ou la caféine dans Nutrition.

L'onglet Données médicales permet d'accéder à l'ensemble des informations de Santé. Cliquer pour agrandir

La catégorie Pleine conscience est plus ésotérique, elle affiche en effet les « minutes de pleine conscience », par exemple les minutes passées à respirer avec l'app idoine de l'Apple Watch. C'est utile… ou pas, selon votre tolérance aux théories new age. Pour cette application Respirer, Apple s'est inspirée des travaux d'un médecin, Deepak Chopra, considéré comme un charlatan par bon nombre de ses pairs.

Cliquer pour agrandir

Quoi qu'il en soit, chaque catégorie bénéficie d'une vidéo de présentation bien faite, ainsi qu'une sélection d'applications recommandées pour en alimenter les données.

On peut aussi accéder aux différentes mesures médicales en passant par les sous-menus Cœur, Dossiers médicaux, Mensurations, etc. Cela va du pouls aux menstruations, en passant par la pression artérielle, la masse grasse, la glycémie, etc.

Si bon nombre de ces données peuvent être recueillies par des traqueurs et appareils connectés, ce n'est pas le cas pour toutes. L'Apple Watch saura peut-être un jour mesurer le taux de sucre dans le sang, mais le gadget capable d'évaluer l'activité sexuelle n'est pas encore né (enfin, pas à notre connaissance en tout cas).

C'est pourquoi il est possible d'enregistrer une donnée à la main. Il suffit de se rendre dans une sous-catégorie, puis de toucher le petit « + » en haut à droite.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Les sous-catégories proposent des explications de texte, traduites en français, souvent issues de la documentation de la fameuse Mayo Clinic, une institution américaine de la médecine.

Les données sont présentées sous la forme de graphiques afin de mieux en souligner les évolutions. On peut les afficher par jour, semaine, mois ou année. Cliquer pour agrandir

Un œil sur ses données préférées

Tout le monde n'a pas nécessairement le temps ou l'envie de se plonger dans le détail des données Santé. En revanche, on a toujours deux minutes devant soi pour savoir si tout va bien. C'est le rôle de l'onglet Aujourd'hui, qui regroupe toutes les mesures effectuées dans la journée.

Cliquer pour agrandir

Comme dans l'onglet Données médicales, chaque coup de sonde comprend un graphique et des informations supplémentaires qui affichent toutes les données enregistrées, les apps et appareils alimentant la base de données, l'unité de mesure, etc.

L'option la plus pratique est sans aucun doute le bouton qui permet d'ajouter une donnée dans les favoris. Les données en question sont alors placées au dessus et toujours visibles. Parfait pour jeter un œil vite fait sur les principales activités qui vous intéressent.

Comment gérer les sources de Santé ?

La base de données HealthKit sur laquelle s'appuie l'application Santé agit dans les deux sens : les apps peuvent l'alimenter, mais elles sont aussi en mesure de piocher des informations provenant d'apps concurrentes.

Ce n'est pas forcément toujours le cas : l'app Activité d'Apple donne à la communauté HealthKit les données mesurées par l'Apple Watch, mais elle n'en reprend rien. Au passage, ce fonctionnement dans un seul sens pose problème dès lors qu'on se pique d'utiliser autre chose que la montre connectée d'Apple : les données recueillies par un traqueur tiers ne seront pas prises en compte. Un bracelet Fitbit ne vous servira pas à décrocher des trophées Activité ou à remplir des cercles.

À l'installation d'une application compatible HealthKit, celle-ci vous demande d'autoriser à verser et à lire des données dans la base de données. Il est possible d'activer toutes les catégories d'un coup, mais le contrôle est aussi granulaire : on peut autoriser telle catégorie mais pas telle autre.

Exemple avec l'application Nokia Health Mate. Cliquer pour agrandir

Il est toujours possible ensuite de modifier l'accès de l'application à telle ou telle catégorie. Dans l'onglet Sources de l'application Santé, on retrouve en effet toutes les apps et tous les appareils qui contribuent à la base de données HealthKit.

Cliquer pour agrandir

On peut consulter toutes les données mesurées par les sources HealthKit, directement depuis cet onglet. À tout moment, vous avez la possibilité de supprimer les données provenant de l'appareil ou de l'app tierce ; il est aussi possible de supprimer tout simplement l'application sur l'iPhone.

On retrouve dans le panneau de données des sources (ici Health Mate et l'Apple Watch) toutes les catégories de données récoltées par les apps et les appareils. Cliquer pour agrandir

La page d'accueil de l'onglet Sources présente d'ailleurs les apps désinstallées qui ont pu fournir des données à HealthKit. Ce n'est pas totalement inutile, puisqu'on a toujours accès en tout temps aux informations recueillies par ces applications, même si elles ont été supprimées.

Cliquer pour agrandir

S'il vous prenait l'envie de jeter un œil sur une donnée enregistrée, gare au choc : l'information est présentée brute de fonderie, même si chaque donnée recueillie est ensuite détaillée en la touchant. Le béotien ne saura que faire de cela, mais fort heureusement, il revient à l'application Santé de mouliner toutes ces données pour en faire quelque chose d'exploitable pour l'utilisateur.

La fiche médicale pour aiguiller les premiers secours

C'est également dans Santé que l'on peut établir sa fiche médicale. Au premier lancement, l'application propose de créer cette fiche (on peut la composer et l'éditer par la suite) dans laquelle on indiquera son poids, sa taille et sa date de naissance, mais aussi son groupe sanguin, des observations médicales, les traitements prescrits, etc.

Cliquer pour agrandir

La fiche médicale est bien sûr présente dans l'onglet du même nom de l'app Santé, et par défaut elle apparait aussi dans le panneau Appels d'urgence de l'iPhone, celui qui permet de passer un coup de fil aux urgences donc, sans avoir à déverrouiller le smartphone.

Cliquer pour agrandir

Cette fiche médicale pourra être utile aux premiers secours, même si on doute que les urgences prendront pour argent comptant des informations qui n'auront pas été visées au préalable par un médecin.

La restauration des données Santé enfin facile avec iOS 11

Avant iOS 11, il fallait déployer des techniques de Sioux pour transférer les données stockées dans la base de Santé entre deux appareils mobiles, ou en passer par une restauration filaire en passant par la bonne vieille sauvegarde iTunes. Ce n'est heureusement (et finalement) plus le cas avec le nouveau système d'exploitation et iCloud.

On peut ainsi récupérer toutes les données Santé depuis le nuage d'Apple lors de la configuration d'un nouvel iPhone. Il suffit de lancer la restauration par iCloud pour retrouver les informations HealthKit. Mieux encore, ces données alimentent aussi l'app Activité : les cercles et les trophées attestant de vos pratiques sportives avec l'Apple Watch seront eux aussi restaurés.

En ce qui concerne la synchronisation des données Santé, entre deux iPhone en votre possession par exemple, cela peut visiblement fonctionner, même si c'est très lent. Il a fallu attendre deux jours pour que les données recueillies par mon iPhone X (à gauche) apparaissent dans mon iPhone 6s Plus (à droite) :

Cliquer pour agrandir

Santé peut également accueillir des dossiers médicaux fournis par une clinique, un hôpital ou un médecin. Le format du fichier à importer dans l'application devra être du CDA (en gros, du XML qui peut être encapsulé dans un dossier .zip au besoin). Les dossiers médicaux seront disponibles dans l'onglet Données médicales.

avatar imrfreeze | 

Il y a bien un gadget qui permet de traquer l’activité sexuelle: l’Apple Watch ;-) Si vous regardez vos données cardiaques, l’activité se traduit par un pic assez reconnaissable au milieu de l’océan d’activité « normale » d’une journée ! Maintenant il est vrai que la montre ne l’identifie pas comme tel, et il n’y a aucune activité dans l’application Activité qui permet de signaler que l’on entame une session 😁

avatar A884126 | 

@imrfreeze

Si il y a une entrée au sein de l’application. Il faut simplement chercher un peu.

avatar glebkine | 

Moi je prends le temps d’enlever ma montre...🤪

avatar Jack | 

@ glebkine

Et c'est comme ça qu'un gentleman se comporte. Respect, monseigneur.

avatar roccoyop | 

@glebkine

Et heureusement je dirais. Ça peut faire mal lors de la pénétration !

avatar Abd Salam | 

@roccoyop

Sans oublier les risques de perte...

avatar roccoyop | 

@Abd Salam

Effectivement. Comme quoi, être gentleman peut aussi avoir son côté pratique. 🧐

avatar AhRiMaN | 

Avec un pseudo comme le votre la montre doit être le dernier soucis de la dame 😄

avatar Stefou | 

Et si on se met la montre autour du penis ?
^^

avatar Jeamy | 

@Stefou

20/20
😂😂😂😂

Zobi la watch

avatar jeanpaulpollue | 

Enfin une utilisation adaptée au Taptic Engine.

avatar headoverheel | 

Pour moi, l’application santé a un gros manque. Les données sportives hebdomadaires, mensuelles ou annuelles sont toujours exprimées en moyenne quotidienne. Il est impossible par exemple de connaître le nombre de km effectué en velo sur une année.

avatar Sgt. Pepper | 

@headoverheel

Il faut passer par l’App « activité « 
Mais que la moyenne mensuel par Activité

>Exercices >filtre à droite pour choisir le sport > « 2017 » à gauche pour moyenne mensuel

🤗

avatar Vinyl | 

Les données de l’application sommeil sont en revanche tout le temps erronées de mon côté si je me réveille en pleine nuit et que je regarde mon Téléphone pour voir l’heure par exemple . Il considère que je ne suis pas encore couché. Du coup il m’affiche des nuits de deux ou trois heures.

avatar Sgt. Pepper | 

Il faut distinguer le temps « au lit «  de celui « endormi « 💤

De mon côté , l’analyse n’a qu’une seule source: l’App « Horloge » qui ne prend en charge que le temps au lit ...

Mais il existe d’autres Apps pour le suivi de l’endormissement....

avatar Liena | 

Mayo clinic... clinique de gros ? 🤭🤔
Merci pour ce récapitulatif 😉

avatar Splinter | 

Mickael, un peu en surpoids, non ? 😁

avatar Gwennito | 

Quelqu’un pourrait-il m’expliquer si c’est un beug chez moi ou si vous avez la même chose au niveau des km et étages sur la journée.

Je m’explique j’ai une Apple Watch qui me dit que j’ai parcouru 6 km et donc dans l’app activité je vois cela.

Quand je vais voir sur l’app santé ( qui est synchronisée avec l’Apple Watch distance marche et course ( km ) je vois une différence
Je suis seulement à 4km

Avez vous les mêmes données entre l’app activité et santé ?

avatar Sgt. Pepper | 

@Gwennito

Regarde dans les sources de donnés pour voir quelle App a rentré quoui 🤔

avatar Gwennito | 

@Sgt. Pepper

Justement je vois juste que mon iPhone a 4km et mon Apple Watch 6km

avatar Sgt. Pepper | 

@Gwennito

Normalement si ta Watch est prioritaire dans l’App Santé : Sante devrais t’indiquer la distance donnes par ta Watch ?

Chez moi par exemple lundi 20
Active indique 4.83km
Santé indique:
- source Watch 4.8km
- source IPhone : 2.6 km

Mais le total est bien 4.8km
( la Watch ne m’a pas quitté)

Après la remontée ne se fait pas forcément en temps réel

avatar Gwennito | 

@Sgt. Pepper

Tu sais peut être me dire comment mettre la Watch en prioritaire ?

J’ai modifier en remonter la Watch devant l iPhone dans les sources mais bon ça reste à voir si cela fonctionne

avatar Sgt. Pepper | 

@Gwennito

Oui c’est bien cela 👍

(Modifier > glisser vers le haut)

avatar Gwennito | 

@Sgt. Pepper

Merci de ton aide ça fonctionne 👍🏼😊
C est mieux ainsi 👌🏼

Dernière question ( pas nécessairement pour toi mais pour celui qui sera me confirmer )

Si je décide de remettre mon iPhone à zéro sans sauvegarde je garde tout mes trophées avec l’App activité ( maintenant qu’il y as la sauvegarde avec iCloud )

Car ça serait nul de perdre toute mes données d’activité

Encore merci 😊

avatar Sgt. Pepper | 

@Gwennito

C’est une bonne question. 😀

Activité n’ayant pas de synchro iCloud ....
Et les trophées ne sont pas gérés par Santé

avatar Gwennito | 

@Sgt. Pepper

Oui car ici dans la fin de l article, ils disent que c’est synchronisé donc c’était pour être sur 🙄😃

avatar pygmale | 

… supprimé, désolé

avatar sachouba | 

@Sgt. Pepper :
Sinon, Apple pourrait fusionner les données de l'Apple Watch et de l'iPhone intelligemment, plutôt que de donner une priorité de l'un sur l'autre.

avatar Sgt. Pepper | 

@sachouba

Regardes les donnés des distances , tu comprendras pourquoi il faut une priorité 🤗

En fait, les remontées d’infos se font régulièrement et chaque appareil indique une période de temps et la distance mesurée.

Si Santé se retrouve avec des données différente sur une même période , il faut bien qu’il fasse un choix 😇

avatar sachouba | 

@Sgt. Pepper :
Il est tout simplement possible de comparer les données de l'Apple Watch et de l'iPhone et de déterminer si les pas mesurés sont les mêmes. Et d'ajouter ceux de l'iPhone s'ils n'ont pas été mesurés par l'Apple Watch, et vice-versa.

C'est ce que fait Samsung depuis des années en combinant les pas des wearables et du smartphone.

avatar abccba | 

Moi je cherche des apps permettant d’enregistrer les consultations chez un médecin, ainsi que les médicaments pris (aussi une espèce d’archives des médicaments disponibles à la maison avec posologie et date de péremption, ce serait vraiment utile). Des conseils ?

avatar Sgt. Pepper | 

@abccba

Medisafe Rappel des Médication de « MediSafe Inc. »https://itunes.apple.com/fr/app/medisafe-rappel-des-m%C3%A9dication/id57...

?

Connais pas mais cela l’air bien foutu ..

avatar pygmale | 

iRxHelper est pas mal. Il ne te rappelle pas quand les prendre, mais quand les commander. Dans le cas d'un traitement à long terme, voire à vie, c'est très utile. Tu peux gérer les traitement de plusieurs personnes.

avatar Arpee | 

@abccba

Andaman7 (voir App Store)

avatar Pélikan | 

Pour le suivi du sommeil je conseille l'ampli AutoSleep que je trouve parfaite avec l'Apple Watch mais qui doit pas mal fonctionner juste avec l'iphone.

avatar Sgt. Pepper | 

@Pélikan

Tu as essayé Pillow ?
Plus de commentaires
Et mise à jour plus fréquente ...

avatar thebarty | 

@Sgt. Pepper

Je plussoie. Pillow marche très bien.

avatar Sgt. Pepper | 

@thebarty

Merci .👌

Je vais tester cela .

Mais je sais pas trop à quel moment je vais recharger la Watch du coup 😊

avatar Bigdidou | 

"La catégorie Pleine conscience est plus ésotérique, elle affiche en effet les « minutes de pleine conscience », par exemple les minutes passées à respirer avec l'app idoine de l'Apple Watch. C'est utile… ou pas, selon votre tolérance aux théories new age. "

On est dans le blog bas de gamme, là, avec vos représentations absurdes.
La pleine conscience n'a strictement rien à voir avec le new âge, et fait partie des TCC de 3e génération tout ce qu'il y a de plus moderne et surtout de plus évalué, par exemple dans le prévention des troubles anxieux, des troubles dépressifs et dans les dépendances.
Utiliser l'iPhone pour comptabiliser les exercices entre les groupes hebdomadaires n'est pas une mauvaise idée.

avatar concretebubbles | 

@Bigdidou

Entièrement d'accord. J'ai été un peu effaré en lisant ça dans l'article... Ça démontre une méconnaissance totale du sujet. Renseignez vous un peu Mickaël avant de faire des jugements à l'emporte pièce!

avatar warmac33 | 

Je dirais plutôt que la nouvelle vague des tcc c'est l'ACT et non pas le mindfulness
Ça n'enlève rien aux qualités du mindfulness notamment dans la dépression mais ce n'est pas strictement de la tcc à mon avis.
Par contre il y a aussi souvent confusion entre relaxation respi, mindfulness et tcc et pourtant les 3 sont bien distincts.
Et l'appli d'Apple n'étant pas validée comme outil de mindfulness on peut considérer qu'on est un peu dans l'ésotérisme, sutout vu l'illuminé dont ils s'inspirent. Je mets d'ailleurs dans le même sac tous ces pseudo enregistrements de sommeil actuels qui sont de bons informateurs de rythme d'activité mais pas du tout de la qualité de sommeil, les hypnogrammes obtenus n'ayant absolument aucune fiabilité

avatar Bigdidou | 

@warmac33

"Je dirais plutôt que la nouvelle vague des tcc c'est l'ACT et non pas le mindfulness"
L'ACT fait effectivement partie de la 3e vague de TCC, mais je ne vois pas en quoi cela contredit le fait que le mindfulness (pleine conscience en français) fait également partie de cette troisième vague.
Il est par ailleurs bien difficile de faire de l'ACT sans peine conscience en méthode d'appoint.
Bref...

"Ça n'enlève rien aux qualités du mindfulness notamment dans la dépression mais ce n'est pas strictement de la tcc à mon avis."
Heu, il ne s'agit pas d'avoir un avis sur la question.
Le minfulness, fait partie des tcc, dont il correspond à tous les fondamentaux (mais peut-être faut-il les connaitre pour en juger), et c'est devenu un outil majeur et tranvsersal de tous les comportementalistes, et au delà. Après libre à toi d'écrire à l'AFTCC pour leur réexpliquer ce qu'est une TCC, des fois qu'ils auraient pas compris.

En tout cas cas, ésotérique et new-age, c'est très con, d'écrire ça pour parler de protocoles thérapeutiques évalués et validés... Très peu respectueux, aussi.
Et très dommage : Apple est ici à la pointe de ce qui se fait en médecine/psychologie clinique comportementale, offre un outil simple, efficace, qu'on a toujours sur soi, que l'on peut s'approprier avec les patients, et l'auteur passe complètement à côté.

avatar warmac33 | 

@ Bigdidou
"Heu, il ne s'agit pas d'avoir un avis sur la question.
Le minfulness, fait partie des tcc"
C'est ce qui s appelle réécrire l'histoire... le mindfulness vivait et vit encore très bien sans les TCC. Le fait que ce soit un excellent outil pour cette approche est indéniable, ce n'est pas une raison pour se l'accaparer. Je t'invite à te renseigner sur l histoire du mindfulness (thérapie de pleine conscience étant une très mauvaise traduction BTW)...

"mais peut-être faut-il les connaitre pour en juger"
N'étant que chargé de cours au DIU de TCC c'est vrai que je ne suis pas à l'abri de quelques lacunes

"Après libre à toi d'écrire à l'AFTCC pour leur réexpliquer ce qu'est une TCC"
Elle reconnaît le mindfulness comme une pratique méditative, un outil de gestion émotionnelle, pas comme une technique inventée et appartenant à la TCC.

"En tout cas cas, ésotérique et new-age, c'est très con, d'écrire ça pour parler de protocoles thérapeutiques évalués et validés..."
Je suis plutôt daccord

" Apple est ici à la pointe de ce qui se fait en médecine/psychologie clinique comportementale, offre un outil simple, efficace, qu'on a toujours sur soi, que l'on peut s'approprier avec les patients, et l'auteur passe complètement à côté."
Si apple veut être crédible il faut s'appuyer sur des gens sérieux. Là avec ce genre d'individus elle passe au mieux pour une incompétente du sujet.

avatar Bigdidou | 

@warmac33

"Je t'invite à te renseigner sur l histoire du mindfulness (thérapie de pleine conscience étant une très mauvaise traduction BTW)..."
Comme praticien comportementaliste, très versé dans l'histoire des tcc depuis les stoïciens, je connais un peu..., déjà.

"Elle reconnaît le mindfulness comme une pratique méditative, un outil de gestion émotionnelle, pas comme une technique inventée et appartenant à la TCC."
Faudrait qu'elle arrête de former des thérapeutes, alors.
Encore une fois, le mindfulness, c'est deux choses : des protocoles thérapeutiques comme le mbsr et pour moi surtout le mbrp, mais aussi quelque chose de transversal, comme la psychologie positive dans les années 60.
Je pense qu'on pourra être d'accord la dessus.
Tu parles d l'ACT, tu ne peux pas l'extraire de la pleine conscience avec laquelle son histoire et sa pratique son intimement liés.
Mais je t'accorde que ça doit faire bizarre au tccistes de la première génération d'avoir vu débarquer tout ça, sans compter l'EM.
Enfin, en tant qu'addictologue, formé à beaucoup de choses, c'est vrai que je fini par avoir une approche moins puriste mais beaucoup plus intégrative des choses.

"N'étant que chargé de cours au DIU de TCC"
Il en a plusieurs.
Si tu es parisien, on se connait peut-être, du coup.

avatar Bigdidou | 

@warmac33

"Là avec ce genre d'individus elle passe au mieux pour une incompétente du sujet."
J'ai raté un truc, quel genre d'individu ?

avatar A884126 | 

@Bigdidou

« En tout cas cas, ésotérique et new-age, c'est très con, d'écrire ça pour parler de protocoles thérapeutiques évalués et validés... Très peu respectueux, aussi. »

Je suis absolument d’accord. Ce n’est que la traduction d’un esprit limité.

Pour rappel, la méditation est aussi intégrée dans ce calcul.

avatar misterbrown | 

Jamais

avatar slyly33 | 

Quelqu’un sait il si on peut avoir le total de kms parcouru sur une période ? Merci

avatar Sgt. Pepper | 

@slyly33

Bien sûr 👌

Attention c’est magique 🧙‍♂️ ...

Depuis le graphe des Kms ( par exemple vue mensuelle) avec 2 doigts tu peux choisir une fenêtre de période avec le total 🤜🤛

avatar slyly33 | 

@Sgt. Pepper

Merci beaucoup. Sais tu si on peut faire de même en ne prenant en compte que les données de l’application exercice ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR