Volume, mode sombre : tout ce qu’iOS 12 ne propose pas 😡

Nicolas Furno |

Les rumeurs avaient vu juste : iOS 12 n’est pas une grosse mise à jour pleine de nouveautés et il faudra certainement attendre 2019 et iOS 13 pour voir arriver des changements plus importants. Pour autant, cette mise à jour annuelle contient bien quelques nouveautés attendues, comme le regroupement des notifications ou encore des fonctions d’hygiène numérique. Et en parallèle, il reste aussi des fonctions réclamées parfois depuis des années et qui n’ont toujours pas été fournies. En voici quelques-unes… 😡

Volume sonore

On commence avec l’un des points les plus énervants d’iOS, et celui qui était pourtant sans doute le plus facile à corriger : l’interface du volume sonore. Ou plutôt, l’interface en cas de changement de volume qui, par défaut, s’affiche toujours au beau milieu de l’écran. Ce qui amène parfois à passer totalement à côté de la vidéo…

🤦‍♂️

Il y a bien des solutions pourtant et de nombreuses apps ont remplacé l’interface de changement de volume par défaut d’iOS par un contrôle personnalisé. C’est le cas de YouTube, d’Instagram, de Snapchat, de Facebook… et même d’Apple, mais dans un cas précis seulement. Les vidéos lues en plein écran dans le lecteur vidéo standard d’iOS affichent une barre de volume plus discrète.

Mais il serait temps de penser à une solution standard, disponible partout dans le système et dans les apps. Apple pourrait exploiter l’un des deux espaces autour de l’encoche sur l’iPhone X et ses successeurs, ou bien afficher une barre en haut de l’écran. Tout serait bon à prendre, plutôt que ce gros bloc au milieu de l’écran, où se trouve souvent l’élément le plus important de la vidéo.

L’une des nombreuses suggestions de designers pour améliorer l’affichage de l’indicateur de volume sonore sur iOS.

Ne perdons pas espoir, peut-être qu’Apple modifiera ce point dans les semaines qui viennent. Les bêtas estivales peuvent parfois changer des éléments importants du système, alors pourquoi pas le volume sonore ?

Mode sombre

On en parlait depuis des années, mais encore plus ces derniers mois, avec l’arrivée d’un iPhone OLED parfait pour un mode sombre, voire totalement noir. Mais voilà, Apple n’a rien fait dans ce sens et iOS 12 ne dispose d’aucun mode sombre1.

C’est d’autant plus frustrant que macOS Mojave dispose bien, lui, d’un mode sombre. Apple semble toujours incapable de travailler de front sur les deux systèmes, il faudra probablement patienter encore. Est-ce possible de l’avoir avant iOS 13 dans un an ? Il y a bien cette nouveauté dans les API d’iOS 12 (la gestion du mode sombre de tvOS qui est aussi disponible sur iOS) qui laisse un espoir pour une arrivée anticipée. Est-ce qu’Apple compte présenter la fonction avec les nouveaux iPhone en septembre ?

macOS Mojave disposera d’un mode sombre, mais pas iOS 12… 🙄

Si ce n’est pas le cas, peut-être qu’Apple attend le système suivant pour revoir l’interface d’iOS plus en profondeur. Rappelons que les rumeurs prévoient un écran d’accueil revu, mais cette nouveauté aurait été repoussée à 2019.

Centre de contrôle sur l’iPhone X

Dépourvu de bouton physique en façade, l’iPhone X a obligé Apple à inventer de nouveaux gestes pour le remplacer. À l’usage, ces gestes sont devenus naturels pour la plupart… mais il y a une exception, un geste qui n’a jamais pris : le centre de contrôle.

Il faut glisser du haut vers le bas, en haut à droite de l’écran pour afficher le centre de contrôle sur un iPhone X. Ce n’est pas pratique à une main, tant cette zone est inaccessible et il faut souvent utiliser une deuxième main, ou bien faire des gymnastiques sacrément dangereuses, pour afficher cette interface pourtant fort utile. Résultat, j’utilise beaucoup moins le centre de contrôle depuis que j’ai un iPhone X et j’attendais beaucoup d’iOS 12 sur ce point.

Eh bien… rien ! 😳 C’est même pire en fait : non seulement Apple n’a pas changé le geste sur l’iPhone X, mais l’entreprise l’a aussi utilisé sur les iPad. 🤬

On comprend tout à fait qu’Apple cherche à uniformiser iOS autour d’un seul « jeu » de gestes, que l’on garde les mêmes habitudes quel que soit l’iPhone ou iPad utilisé. Cette uniformisation est très bien, mais pourquoi avoir choisi ce glissement vers le bas dans le coin en haut à droite pour le centre de contrôle ?

Je me suis résigné en tout cas : ce n’est pas cette année que j’aurai un meilleur geste pour le centre de contrôle sur mon iPhone… 😢

Centre de contrôle personnalisé

Toujours à propos du centre de contrôle, iOS 11 a offert beaucoup de souplesse en permettant de choisir les contrôles affichés et leur ordre. Une bonne première étape, mais on espérait qu’iOS 12 irait plus loin, en permettant aux apps tierces d’ajouter leurs propres contrôles, par exemple.

Finalement, il n’y a rien eu de ce côté. Enfin, si, il y a tout de même un nouvel élément dans la liste des contrôles disponibles : un lecteur de code QR. En plus, ce n’est même pas vraiment une nouveauté, le raccourci se contentant d’ouvrir l’appareil photo d’iOS qui est déjà doublé d’un lecteur de code QR2. Ça ne fait pas rêver, mais espérons qu’iOS 13 ouvre davantage cette interface !

Le nouveau contrôle d’iOS 12 pour scanner un code QR (en bas à droite sur la capture de gauche) et l’interface de scan, toujours dans l’appareil photo d’iOS.

Pour ma part, j’espérais un réglage dans le centre de contrôle pour couper rapidement l’exigence d’attention de Face ID sur mon iPhone X. Rappelons que par défaut, le téléphone n’est déverrouillé que si votre visage est reconnu et si vous le regardez. Mais avec certaines lunettes de soleil, comme celles que je porte régulièrement en cette saison, la détection de l’attention ne fonctionne plus et j’aimerais la couper sans aller dans les réglages.

Meilleure gestion des comptes

iOS 12 ne règle toujours pas ce problème : si vous avez plus d’un compte pour l’App Store, le système va vous mener la vie dure. Même si on peut plus simplement passer d’un compte à l’autre depuis iOS 11, il y a des effets de bord déplaisants. En particulier, l’app Musique est liée au compte App Store et si vous en changez, vous perdrez l’accès à la musique.

Pire, si vous aviez téléchargé de la musique à partir d’Apple Music ou d’un compte iTunes Match, tous ces téléchargements seront supprimés à la seconde où vous changez de compte. Et iOS ne vous prévient même pas, vous risquez de le découvrir bien plus tard, quand vous voudrez écouter un morceau. Si en plus vous n’avez plus de connexion à ce moment-là, vous ne pourrez plus rien faire… 😤

Cette situation est pénible, mais c’est encore pire quand on pense qu’Apple a déjà réglé ce problème. Sur l’Apple TV, tvOS est tout à fait capable de gérer plusieurs comptes en parallèle et on peut passer de l’un à l’autre sans toucher à la musique d’un côté, ou aux apps de l’autre. Pourquoi est-ce qu’iOS ne peut pas faire pareil ?

La gestion des comptes sur tvOS. L’utilisateur peut enregistrer plusieurs comptes en parallèle et surtout passer de l’un à l’autre rapidement et sans déconnecter les autres comptes.

Et tout le reste…

La liste pourrait encore être longue, à la fois sur de petits points (l’accès aux abonnements de l’App Store devrait être nettement plus simple et rapide) et d’autres beaucoup plus ambitieux (est-ce que l’on aura un jour un système de sessions sur l’iPad ?). On pourrait aussi évoquer le mode « Ne pas déranger » qui devient plus puissant avec iOS 12, mais qui ne peut toujours pas être activé différemment en fonction des jours, par exemple pour le laisser en place tout un week-end.

Et vous, qu’est-ce que vous attendiez dans iOS 12 et qui n’est pas arrivé ? N’hésitez pas, les commentaires sont là pour ça !


  1. Il y a bien une astuce pour bricoler un mode sombre avec les réglages d’accessibilité, mais cela reste du bricolage. ↩︎

  2. L’avantage d’iOS 12, malgré tout, c’est que l’on peut désactiver la fonction globalement dans les Réglages et en profiter de manière exceptionnelle via cette option du centre de contrôle. ↩︎

avatar Bigdidou | 

@macam

"La famille « un papa et une maman, leurs deux gamins » c’est un fantasme"

Un casque anti-bruit altère nécessairement le son, et je ne suis pas certain qu'on entende une grande différence en filaire et en bt sur ce type de casque. C'est un pis-aller à l'extérieur (l'idéal étant une bonne isolation passive qui a elle aussi ses limites), c'est dommage dans un environnement calme. Enfin, c'est mon avis.

avatar fousfous | 

@Bigdidou

L'isolation active ça ne force pas une pression sur l'oreille?

avatar Bigdidou | 

@fousfous

"L'isolation active ça ne force pas une pression sur l'oreille?"

Tu veux dire passive ?
Active, c'est avec un contre bruit.
Passive, ben c'est l'isolement mécanique. Certains intra isolent bien (le Westone 80, par exemple), mais pas autant que l'isolation active, c'est sûr. Inversement, pas de bruits désagréable quand il y a du vent, et pas d'altération directe du son.
Pour le métro, je préfère clairement un qc 30, dans un environnement calme un Campfire Andromeda ou un Westone 80 ont tout de même ma préférence ;)

avatar fousfous | 

@Bigdidou

Bah justement active, l'onde est bien annulé mais qu'en ai t il du flux d'air?

avatar Bigdidou | 

@fousfous
"Bah justement active, l'onde est bien annulé mais qu'en ai t il du flux d'air?"

Excuse-moi, mais quel flux d'air ?
On parle d'ondes, là.

avatar fousfous | 

@Bigdidou

Quand on annule une onde ça donne bien un bruit blanc qu'on entend pas mais qui existe toujours.

avatar fte | 

@fousfous

Nope.

avatar Bigdidou | 

@fousfous

"Quand on annule une onde ça donne bien un bruit blanc qu'on entend pas mais qui existe toujours."

D'abord, c'est faux, et même si c'était vrai, je ne comprends toujours pas ton histoire de flux d'air.
Quel rapport ça a avec les ondes sonores de contre-bruit ? Encore une fois, on parle d'onde, pas d'un flux d'air...

avatar flux_capacitor | 

Mmmmh, le son, ce sont des ondes de pression, qui se déplacent par mouvement des molécules de l'air, en vibration, de proche en proche. C'est ce qu'il appelle maladroitement un "flux d'air", mais qui n'en n'est pas un en réalité, puisqu'un son ne déplace pas les molécules comme un courant d'air, c'est juste une vibration. C'est comme les vagues à la surface de l'océan, les molécules d'eau ne suivent pas l'onde dans son déplacement.

Il n'y a pas davantage d'ondes de pression dans le cas d'une suppression active du bruit par un bruit équivalent en opposition de phase, au contraire ça annule l'onde de pression. Des ondes peuvent en effet s'additionner ou se supprimer l'une l'autre, suffit de bien faire les choses.

avatar Bigdidou | 

@flux_capacitor

"C'est comme les vagues à la surface de l'océan, les molécules d'eau ne suivent pas l'onde dans son déplacement."
Tu nous refais les ondes pour les nuls ?
J'ai pas 3 ans, tu sais ;)

"le son, ce sont des ondes de pression"
Dit comme ça, c'est faux.

Mais bon, tout ça pour dire qu'aucun fx d'air n'est à évacuer dans les casques à réduction active du bruit, qui sont souvent très confortables.

avatar flux_capacitor | 

"J'ai pas 3 ans, tu sais ;)" Bien sûr. Mon commentaire était à destination de foufous pour compléter le tiens, parce qu'il parlait de "flux d'air" (ce qui n'est pas le cas). J'auraus dû mettre "@foufous" avant.

"le son, ce sont des ondes de pression" "Dit comme ça, c'est faux."
Wikipedia :
Son (physique)
"Dans un milieu fluide compressible une variation de pression se propage sous forme d'une onde. […] L'air, dans lequel vivent les humains, est un tel milieu, dont les variations de la pression constituent le son."
Ce que j'ai dit est exact. Peut-être fallait-il davantage préciser, mais j'ai pas envie qu'on me redise "j'ai pas trois ans" à chaque fois qu'on démontre quelque chose par une analogie ou une explication simple ;)

avatar Bigdidou | 

@flux_capacitor

Je veux e croire que d'infimes variations de pression accompagnent localement le son dans l'air, je ne sais pas si, dans un gaz, on peut qualifier le son d'onde e pression, mais pourquoi pas (je ne suis pas du tout physicien, les seules fois où j'ai entendu parler des ondes de pression, c'est dans les blast, c'est à dire les conséquences des explosions sur le corp humain).
En revanche, il ne t'a pas échappé que le son se déplace également dans les liquides et les solides.
Résumer le son à une onde de pression n'est donc pas exact.C'est une onde mécanique.
Ça n'est de toute façon pas le sujet, il y a zéro flux d'air dans les casque à réduction active, et tout va bien à leur sujet.

avatar sachouba | 

@Bigdidou :
Le son dans l'air peut être vu de deux manières équivalentes : une variation locale de la pression de l'air ou une variation locale de la vitesse moyenne des molécules de l'air qui se déplace avec le temps. En physique, on obtient les mêmes équations avec ces deux grandeurs !

Voir le son comme une onde de pression ou une onde de vitesse de molécules, c'est ce qui permet de comprendre pourquoi il ne peut pas se transmettre dans le vide !

Pour repartir sur une image (même si tu n'aimes pas trop ça, visiblement ?), avec la propagation de vagues à la surface de l'eau : un équivalent de la vague pour un son dans l'air, ce serait de dire que le haut des vagues correspond à un endroit où les molécules de l'air sont serrées et la pression est élevée, tandis que le creux des vagues est un endroit où les molécules sont éparses et la pression est faible. On voit que les endroits où la pression est élevée se déplacent avec le temps, quand l'onde se propage, mais les molécules de l'air (qui sont analogues aux molécules de l'eau) ne se déplacent pas de manière globales avec le temps (elles oscillent seulement sur une petite distance).

C'est cette variation de pression qui est transmise par le tympan, c'est donc le principe même de l'audition.

Dans le cas des solides et liquides, on ne parle plus de son, mais d'ondes acoustiques en général, et la pression est également définie dans de tels milieux. C'est exactement pareil que pour l'air.

Mais attention, dans l'air, cette variation de pression est très très faible (de l'ordre de 10^-2 ou 10^-3 Pa, à comparer avec 10^5 Pa pour la pression atmosphérique). L'oreille est donc sensible à de très faibles variations de pression.

avatar Bigdidou | 

@sachouba

Merci pour tes explications toujours très intéressantes.

"t la pression est également définie dans de tels milieux"
Dans l'eau aussi ?

"C'est cette variation de pression qui est transmise par le tympan, c'est donc le principe même de l'audition."
Disons de la captation des sons par le tympan.
Le principe de l'audition, c'est la transformation des ondes mécaniques sonores en signal électrique.

avatar sachouba | 

@Bigdidou :
Oui, la pression est définie dans l'eau.
Tu as entendu parler de la "pression hydrostatique" ? C'est ce qui fait que si on perce un trou sur le côté d'un seau plein d'eau, l'eau s'écoule plus vite si le trou est proche du bas du seau que du haut du seau. La pression dans l'eau augmente avec la profondeur.

avatar Bigdidou | 

@sachouba

"Tu as entendu parler de la "pression hydrostatique" ?"

Oui, bien sur. Je fais la confusion entre incompressible et variation de pression à l'intérieur d'un liquide, en fait.

avatar fte | 

@Bigdidou

"Résumer le son à une onde de pression n'est donc pas exact.C'est une onde mécanique."

Une onde mécanique longitudinale, aka dans le sens du mouvement, aka une onde de pression.

Transversale, cisaillement, mais le son ne fait pas ça.

D’ailleurs, on parle de pression acoustique.

avatar Bigdidou | 

@fte

Merci.
Mais dans les solides, les ondes acoustiques, c'est aussi des variations de pression locales ?
Si oui, ça se mesure ?

avatar fte | 

@Bigdidou

Absolument.

Par exemple par interférométrie aux rayons X, polarisation de la lumière pour divers matériaux transparents, modules piézoélectriques intercalés...

avatar fte | 

@Bigdidou

J’ajoute que la plupart des ondes se décomposent en composantes parallèle au mouvement ou perpendiculaire au mouvement.

Les photons sont un peu l’exemple contraire du son, ils n’ont que des composantes perpendiculaires au mouvement. Ils ne pourraient pas en avoir dans le sens du mouvement du fait de leur vitesse, de la même manière qu’ils ne peuvent avoir de dimension dans ce sens. Et donc deux composantes perpendiculaires, électrique et magnétique, donc une polarisation.

Domaine de la physique absolument fascinant. J’ai de grosses lacunes, je ne sais par exemple pas comment se décomposent les ondes gravitationnelles, en particulier si elles ont une polarisation. Il y a une composante « pression », c’est ce que les interféromètres mesurent, mais perpendiculaires ? Je ne sais pas. (Probablement.)

avatar fte | 

@Bigdidou

"Dit comme ça, c'est faux."

Bin si.

Il y a deux types d’ondes mécaniques : perpendiculaires au sens du mouvement, appelées de cisaillement parfois, ou dans le sens du mouvement, de compression ou de pression donc. Les ondes sonores sont de pression. Les vagues sont de cisaillement et de pression, de pression dans les profondeurs, une composante perpendiculaire s’ajoutant lorsque le fond et la surface se rapprochent.

Les tympans sont bel et bien des détecteurs de pression.

avatar sachouba | 

@fousfous :
Oui, il y a bien un bruit blanc quand on utilise un casque à réduction active de bruit (normal, il y a beaucoup de composants sensibles au bruit...), mais non, il n'y a pas de "flux d'air" !
Les deux n'ont aucun lien d'ailleurs...

Un bruit blanc est juste un signal aléatoire dont la puissance est égale sur toutes les fréquences (en gros). Donc un son composé de toutes les fréquences, comme quand on dit "chhhh".
Un flux d'air est présent quand il y a un déplacement global de molécules dans une direction. Si on s'intéresse à des durées adaptées à notre échelle (1 seconde par exemple), il n'y a pas de déplacement global des molécules d'air dans l'oreille. Sinon, on sentirait du vent dans les oreilles...

Et il n'y a pas d'augmentation de la pression moyenne dans les oreilles non plus ! Il faudrait un ventilateur pour ça.
C'est juste une impression qu'on a en enfilant un casque à réduction de bruit, parce que le type de "silence" qu'on entend est semblable à ce qu'on entend quand on a les oreilles bouchées.

avatar Bigdidou | 

@sachouba

"Sinon, on sentirait du vent dans les oreilles..."

Remarque, un doux chatouillis dans le conduit auditif externe en écoutant Highway to Hell, ça pourrait être une expérience intéressante.

avatar fte | 

@sachouba

"Oui, il y a bien un bruit blanc quand on utilise un casque à réduction active de bruit "

Nope.

S’il reste bien du bruit, il n’est ni blanc ni rose, il est bleu. Les hautes fréquences sont extrêmement difficiles à annuler, alors que les basses fréquences sont aisées à annuler complètement.

avatar sachouba | 

@fte :
Oui, c'est vrai, si on prend en compte le bruit qui vient de l'extérieur (et qu'on considère que c'est un bruit blanc), l'intensité sonore reçue par l'oreille augmente avec la fréquence.

Mais je parlais du cas où on se place dans un endroit parfaitement silencieux et qu'on met un casque à réduction de bruit active (sans musique). Je pense qu'on entend alors un bruit blanc (d'origine électronique).

avatar fte | 

@sachouba

"Je pense qu'on entend alors un bruit blanc"

Ok. Je vois ce que tu veux dire.

Le souffle électronique est en effet du bruit blanc en principe. Mais j’ose espérer que les casques dont nous parlons, et j’ai pour ma part essayé des modèles de Bose, Sony et Sennheiser, le Sony ayant ma préférence, ne soufflent pas. De mauvais casques vont souffler, blanc, certes. Pas ces modèles.

Cette situation n’a pas grand rapport avec un usage réel. Ni la réduction de bruit. Bref, ça n’a pas grand sens.

avatar macam | 

@bigdidou :
Il y a une différence entre le lossless et le compressé même avec un simple casque antibruit semi intra-auriculaire (j'oserais même dire que plus le casque est médiocre et plus le lossless aide à compenser !), mais c'est vrai que c'est de l'ordre de l'accessoire en extérieur et que c'est plutôt un changement d'habitude à adopter.
Les véritables intra-auriculaires, comme anti-bruit passifs, c'est pas top pour la santé des oreilles, et c'est pas confortable.
Chez soi au calme, c'est clair qu'il faut prendre le casque hi-fi circum-aural !

avatar Bigdidou | 

@macam

"Chez soi au calme, c'est clair qu'il faut prendre le casque hi-fi circum-aural !"

Oui...
Ceci étant, je suis fan des intras que je préfère aux circum-aural, mais je comprends qu'on n'aime pas le principe.

avatar macam | 

@bigdidou :
Mon casque hi-fi à domicile n'est évidemment pas un anti-bruit...
En fait, pour protéger mes oreilles je privilégie désormais les enceintes.

avatar Sgt. Pepper | 

Whaou ? Oui , ne plus avoir de fil est quand même top et tellement pratique ( prêt immédiatement , recharge dans sa petite boîte ...

Par contre je ne connais pas trop la perte de qualité ? ?
Mais bon cela me convient pour mon usage nomade

avatar macam | 

Le filaire a un avantage pour une tête en l'air comme moi : il m'évite d'oublier mon iphone dans un lieu public.

Et donc il est nécessaire pour écouter du lossless : en gros, avec le son compressé tu as un important écrêtage des fréquences aigües, ce qui donne un son moins clair et aéré. Mais pour une écoute en extérieur c'est vrai que le son compressé suffit amplement.

avatar romainB84 | 

« Le contrôle parental absolument honteux !
Et la rumeur sur la NFC accessible ?... on pourra prendre le métro à paris avec un android à 99€ mais pas avec un iPhone X! »
Met ta carte de bus entre ta coque et ton iPhone ?
Et tu auras l’impression de bipper avec ton téléphone ^^
Aller hop une autre question? ???^^

avatar Yacc | 

Sur la gestion de plusieurs comptes de store, je serai très curieux de savoir quelle proportion des utilisateurs cela concernera.

Intuitivement j’aurais tendance à penser que c’est infinitésimal ?

Quant à la situation des Apple TV cela me semble assez logique puisque c’est la le seul produit ayant vocation à être partagé.

avatar sachouba | 

@Yacc :
Sur Android, j'ai 2 comptes Google sur mon appareil : un "sérieux", pour travailler, et un perso.
C'est très pratique de pouvoir basculer rapidement entre les deux sur Google Drive, Google Keep (mémos), l'agenda, Google Docs/Slides, Photos, etc.
Ça permet de mieux séparer le professionnel du personnel.
Et les apps que j'ai achetées sur l'un des comptes peuvent être mises à jour sans devoir jongler entre les deux.

Je suis certain que ça intéresserait aussi pas mal de gens sur iOS.

avatar Yacc | 

@sachouba

Je n’ai pas dit que cela n’existait pas, juste que cela avait de très grande chance d’être d’une absolue marginalité, nuance ?

avatar Chris K | 

Ma plus grande attente était l’optimisation du système. À ce niveau iOS 12 semble prometteur.

S’ajoute à cela quelques améliorations qui seraient bienvenues en tant qu’utilisateur d’un iPad Pro comme machine principale... des trucs tout bête comme la possibilité de (re)nommer un fichier au moment de son partage vers l’application Fichiers.

Du coup vais laisser passer quelques béta publiques avant d’installer iOS 12... pas pressé.

avatar jmlelundi | 

Activer ou désactiver la localisation directement depuis le centre de contrôle... ?

avatar Sgt. Pepper | 

@jmlelundi

Jamais ?‍♂️
la localisation est un élément de plus en plus essentielle de l’expérience iOS

avatar sachouba | 

@Sgt. Pepper :
C'est étrange, chez une entreprise militant pour la vie privée, de ne pas pouvoir désactiver rapidement l'accès de tout le système à la position. ?
Les apps ne l'utilisent pas forcément à bon escient (Facebook, Snapchat, etc.), alors pouvoir le désactiver quand on ne s'en sert pas, et le réactiver rapidement quand on s'en sert sans avoir à bidouiller en permanence les autorisations des apps, ça me semble essentiel.

avatar Bigdidou | 

@sachouba

"sans avoir à bidouiller en permanence les autorisations des apps, ça me semble essentiel."

Faut pas exagérer non plus : Réglages -> Confidentialité -> Service de localisation on/off

Mais un raccourcis serait le bienvenu, c'est certain.

avatar TJDesigner | 

Sa ne vous ait pas venu à l’esprit qu’ils attendent simplement qu’il y ait plus d’iPhone OLED pour que ce soir vraiment pertinent ?

Vous êtes trop superficiel je trouve dans vos raisonnement. A vous lire il faudrai faire un mode sombre parce que « LOL c’est cool » ?

avatar Yacc | 

@TJDesigner

« Sa ne vous ait pas venu à l’esprit qu’ils attendent simplement qu’il y ait plus d’iPhone OLED  »

évidemment puisqu’ils ont attendu qu’il y est des Mac OLED pour proposer cela sur MacOS. CQFD ??

avatar Gbolou | 

@TJDesigner

Je suis bien d’accord avec toi. Il m’importe plus d’avoir plus de stabilité pour mon iPhone et iPad que d’avoir des options et autres goodies a foison mais qui ne fonctionnent pas.
Avoir des features qui bénéficieront à un grand nombre utilisateurs me semble plus pertinent au lieu satisfaire quelques appétits d’un nombre plus restreint.
Mais au delà des plaintes et complaintes de certains, la rédaction de ce billet est très risible, faire croire que les désidératas du rédacteur, sa frustration était partagée par tous. Un bon journaliste devrais savoir partager son point de vu en étant totalement neutre sans diriger ceux de ces lecteurs.
Nous vivons dans un drôle de monde en ce moment, on aimerait pouvoir condamner des gens sans procès, dire aux enquêteurs comment ils devraient faire leur boulot, pouvoir condamner un individu avant même qu’il ait commis un crime.
Arrêter de vouloir absolument abrutir le monde, on a tous des choix à faire, ne nous dites pas comment le faire.

avatar Bigdidou | 

@Maverick73

"Nous vivons dans un drôle de monde en ce moment, on aimerait pouvoir condamner des gens sans procès, dire aux enquêteurs comment ils devraient faire leur boulot, pouvoir condamner un individu avant même qu’il ait commis un crime."

Ajoute le droit au lynchage et c'est effectivement une assez bonne photographie ;)
Après, rien de bien nouveau et de spécifique à l'époque.
C'est pas les mêmes échelles, c'est tout.
Avant, c'est le village qui te lynchait, maintenant c'est le monde entier, relayé par des startups à la blanche conscience.

avatar Mamdadou | 

@TJDesigner

Il y a bien des options 3D Touch uniquement sur certains iPhones...

avatar ChePaki | 

Tout pareil, très déçu.
Ils en sont où Android ? Un petit comparatif serait sympa pour voir qui est vraiment innovant aujourd’hui et qui est en avance.
J’ai peur de la réponse...

avatar sachouba | 

Comme chaque année, ce sont donc toutes les fonctionnalités... d'Android, que vous voulez sur iOS : barre de volume fine, thèmes (sombres), plusieurs comptes sur un même appareil, "Ne pas déranger" personnalisable, apps tierces dans le "centre de contrôle", sessions sur iPad...

Il n'y a rien d'ambitieux, tout ça existe déjà.

avatar marenostrum | 

parce que Google "vend" Android, tandis que Apple vend l'iPhone. donc leur système est enrichi par compte-gouttes, pour pousser les gens progressivement changer leur appareil. Google laisse les fabricants des appareils équipés d'Android se démerder tout seul. pour ça qu'eux mettent l'accent sur les nouveautés matériels (plus de ram, double carte sim, lecteur externe, etc) que logiciel, pour pouvoir vendre leurs machines.

Android était une copie de iOS, mais dès le départ a été rempli de fonctionnalités la plupart inutiles, ou complexes pour un utilisateur lambda de les utiliser.

avatar Doctomac | 

""Ne pas déranger » personnalisable »

iOS 12 apporte des réglages à cette fonction.

Après c’est sûr que les utilisateurs Android ne peuvent rien exprimer comme souhaits dans la mesure où chaque année, Google copie de manière automatique et réflexe iOS :

https://www.igen.fr/android/2018/03/android-p-des-nouveautes-qui-le-rapp...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR