L’émoji Taiwan 🇹🇼, ou plutôt son absence, faisait planter certains iPhone

Mickaël Bazoge |

Les tensions entre la Chine et Taïwan ont fait des victimes collatérales inattendues : certains utilisateurs de l’iPhone. iOS 11.4.1 corrige un bug qui faisait planter les appareils mobiles d’Apple lors de la frappe du mot « Taiwan » dans le clavier virtuel, ou lors de la réception d’un message contenant le drapeau taïwanais.

Patrick Wardle, chercheur en sécurité pour Objective-See, décrit le bug dans un long article technique qui prouve que les génuflexions d’Apple pour satisfaire les demandes des États — ici de la Chine — peuvent avoir un impact pénible pour les utilisateurs.

Ce crash, illustré dans la petite vidéo ci-dessus, intervenait dans Messages, Facebook et WhatsApp (et sans doute ailleurs) lorsque iOS réalise une action en lien avec les émojis, en l’occurrence quand le système tente de récupérer l’imagette du drapeau de Taïwan. Le bug est provoqué par une incohérence dans le code lié à la sélection de la langue et de la région de l’appareil.

La solution temporaire était de basculer la région de l’appareil des États-Unis vers la Chine, puis de nouveau vers les États-Unis. iOS 11.4.1 a finalement résolu le bug qui provenait vraisemblablement du code mis au point par Apple pour empêcher iOS de présenter l’émoji du drapeau de Taïwan aux utilisateurs chinois d’iOS.

Un problème de censure qui n’est pas nouveau (lire : Pas d'émoji Taiwan 🇹🇼 pour les utilisateurs chinois de l'iPhone). Comme l’explique Patrick Wardle, si Apple ne s’était pas plié aux exigences du gouvernement chinois en acceptant la censure de cet émoji, il n’y aurait jamais eu de bug !


Tags
avatar Yohmi | 

Et ça ne va pas aller en s’arrangeant… la République Populaire de Chine a donné une date limite aux compagnies aériennes pour arrêter de proposer des vols vers « Taïwan », et de remplacer ça par une connerie genre « Taipei, Chine ». Et comme dans l’UE personne ne s’entend, on ne peut pas refuser en bloc ce déni de souveraineté, et la RPC peut appliquer ses sanctions à qui ne respecte pas sa réécriture de la géographie (et de l’histoire).

avatar occam | 

Ouais, bon, il y a deux aspects dans la partie émergente de cette histoire.

La courbette envers le régime de Beijing. Inévitable, tant qu’on veut écouler ses savonettes en Zhonghua.

L’autre, c’est le NULL-pointer déréférencé de manière incontrôlée. Ça fait cousu main sur iOS, et ça me choque.

avatar charlie105 | 

@occam

Zhongguo 中国

avatar occam | 

@charlie105

Pour l’espace culturel historique, évidemment.
Mais pour générer ses Renminbi, Apple vise, et doit donc faire la courbette à, 中华人民共和国.
D’où Zhonghua.

CONNEXION UTILISATEUR