Apple repousse ses mesures controversées de lutte contre la pédopornographie

Stéphane Moussie |

Les mesures d'Apple de lutte contre la pédopornographie qui devaient être intégrées à iOS d'ici la fin de l'année aux États-Unis sont repoussées à plus tard. Présentées au cœur de l'été, ces mesures ont immédiatement suscité de nombreuses critiques en matière de confidentialité et de sécurité.

Dans un bref communiqué envoyé à la presse et sur son site web, Apple annonce que « compte tenu des retours des clients, des groupes de défense des droits, des chercheurs et d'autres personnes, nous avons décidé de prendre du temps supplémentaire dans les mois à venir pour recueillir des commentaires et apporter des améliorations avant de lancer ces fonctionnalités de protection des enfants d'une importance cruciale. »

Image Apple / MacGeneration

Les trois fonctionnalités sont donc reportées à une date indéterminée. L'une consiste à prévenir un enfant utilisateur de Messages qu'un contenu partagé est potentiellement sensible, une autre à enrichir Siri de liens pour rapporter des cas d'exploitation sexuelle de mineurs, et la dernière, la plus polémique, à repérer dans la bibliothèque iCloud des utilisateurs des images pédopornographiques. Les experts en sécurité et défenseurs des libertés s'inquiètent notamment que ce système puisse être utilisé pour surveiller d'autres contenus, par exemple à la demande d'États autoritaires.

Craig Federighi avait reconnu mi-août qu'Apple avait mal communiqué sur le sujet : « Au niveau de la compréhension des choses, c'est clair que beaucoup de messages se sont assez mal mélangés. […] Avec le recul, l'annonce de ces deux fonctions en même temps [la protection dans Messages et la reconnaissance de photos] allait effectivement créer de la confusion. » Pour autant, le responsable de l'ingénierie logicielle ne comptait pas revenir sur ces mesures. « Nous, qui nous considérons comme des leaders de la confidentialité, nous pensons que ce que nous faisons ici est à la pointe du progrès », déclarait-il alors.

Finalement, la pression de la communauté et des médias aura eu raison d'un lancement réalisé sans concertation. Une décision logique pour que l'image de « leader de la confidentialité » ne soit pas plus écornée. Cette décision fait néanmoins des mécontents. Un cadre de la NSPCC, une association britannique de protection de l'enfance, estime que l'ajournement est « incroyablement décevant ». Selon lui, Apple avait adopté « une approche proportionnée ». Reste à voir si l'entreprise va glisser discrètement ce projet sous le tapis ou si elle va retenter sa chance avec plus de tact, mais parvenir à un consensus sur la reconnaissance des photos s'annonce très compliqué.


avatar powergeek | 

Faudrait pas gâcher le lancement de l'iphone 13 avec IOS 15 non plus 😜

avatar roccoyop | 

@powergeek

C’est pas les personnes qui sont sur Android que ça aurait freiné en tout cas. 🤷🏻‍♂️

avatar Insomnia | 

@roccoyop

Madame Irma sort de ce corps, je te rappelle que c’est absolument pas les utilisateurs d’Apple qui sont monté au créneau mais des organismes, Apple ou Google ça aurait pareil.

avatar Godverdomme | 

Quel commentaire crétin et réducteur 🤷🏻‍♂️

avatar roccoyop | 

@Godverdomme

Quel manque d’esprit. 🤦🏻‍♂️

avatar Godverdomme | 

J'ai ajouté une emoticone à la fin du message pour ajouter de l'esprit.

avatar roccoyop | 

@Godverdomme

Je suis effectivement impressionné. Tu peux être fier et raconter ça à tes amis. 👍🏻

avatar Godverdomme | 

Je n'ai pas d'amis, je parle seulement a une chaussette sur laquelle j'ai cousu deux petites perles noires pour faire des yeux.

Elle est très gentille et je l'aime, on a de longues conversations le soir

avatar roccoyop | 

@Godverdomme

Quel commentaire crétin et réducteur 🤷🏻‍♂️

avatar Godverdomme | 

pourquoi, on est très gentils, et il n'y a pas de haine dans mon commentaire d'amour de chaussette, peux tu développer en quoi c'est réducteur?

avatar roccoyop | 

@Godverdomme

C’était juste pour boucler la boucle.

Je suis certain que ta chaussette est très gentille et que vous êtes bien ensemble. ☺️

avatar Godverdomme | 

Cela aurait été chouette si la boucle avait bouclée avec classe et si la réponse avait eu du sens, mais bon, c'était un essai, peut être que la prochaine fois, ce sera une bonne.

Je croise les doigts pour toi!

avatar roccoyop | 

@Godverdomme

Merci. Je m’entraînerai dur pour la prochaine fois.

avatar pillouti | 

@powergeek

Vous tombez juste, à mon avis

avatar f3nr1l | 

Prévisible. J’en viens a me demander si ça ne serait pas un acte manqué.

avatar letofzurichois | 

Bonne chose ce retrait: ça aurait fait tâche pour le lancement des nouveaux produits :)

avatar YetOneOtherGit | 

@letofzurichois

"Et si le but de tout ça était de tester la réaction des acteurs et consommateurs ?"

Yep menée sous le haut patronage du Groupe Bilderberg 🤦

avatar YetOneOtherGit | 

Au final les associations de lutte contre la pédophilie ne peuvent plus accuser Apple d’inaction.

avatar calicoskies | 

Bravo.

avatar toto_tutute | 

Apple est vraiment en train de devenir le Microsoft de notre époque.

Attention à sa toute puissance car « un grand pouvoir implique de grandes responsabilités » !

avatar YetOneOtherGit | 

@toto_tutute

"Apple est vraiment en train de devenir le Microsoft de notre époque. "

Sur quel point ?

Le MS de l’époque en terme de puissance c’est bien plus Google et ce n’est en rien une critique du remarquable parcours de cette entreprise 😎

avatar oomu | 

@toto_tutute

"Apple est vraiment en train de devenir le Microsoft de notre époque. "

non. parce que le microsoft de notre époque c'est Microsoft.

je suis désolé de vous le dire, mais l'influence de Microsoft en tant que "microsoft de notre époque" est exactement et strictement la même que le microsoft de l'époque d'avant maintenant... (les années 90s je présume).

réfléchissez bien à ce qu'est Microsoft actuellement, ses services, sa présence, ses partenaires, l'accueil de ses dirigeants par un état d'europe avec vue sur l'atlantique et ce que les gens achètent.

et vous saurez alors qui est le microsoft de notre époque: Microsoft.

-
par contre, j'admets que le Apple de notre époque, c'est bel et bien Apple.

avatar raoolito | 

qu'il revienne avec les améliorations ou garanties demandées. yaura toujours des gens outrés qu'on puisse verifier si ce ne sont pas des violeurs, voleurs, terroristes, assassins parce que l'etat policier birman pourrait l'utiliser la meme tech à mauvais escient..
Un truc qui fonctionne et qui plaise aux spécialistes et en avant.
dans tous les cas, ca aurait fait tache pour le lancement des iphones 13 c'est sur et certain !

avatar Bigdidou | 

@raoolito

N’importe quoi…

avatar fte | 

@raoolito

"yaura toujours des gens outrés qu'on"

Heureusement !

Quand le on est une entreprise privée, une multinationale d’ailleurs, non assermentée, capitaliste, répondant à des lois d’ailleurs, il est nécessaire d’être absolument et résolument outré. Horrifié jusqu’à la nausée en fait.

Quand la cible est le propriétaire de son appareil espionné sans son consentement pas l’objet même dont il est propriétaire sous contrôle d’on ne sait qui sur une île lointaine, il est nécessaire de s’offusquer.

Remplace Apple par Tencent. Ça picote pas un peu comme idée ? Et bien moi ça me gratouille le petit orteil.

avatar Godverdomme | 

As tu déjà envoyé un email?
Pourquoi acceptes tu qu'il soit scanné par Apple et par le fournisseur de ton interlocuteur pour détecter une tentative de pishing? Tout le monde aime cette fonction

Mais que se scanner bêtement tes photos pour essayer de détecter un homme qui touche les parties génitales d'un petit garçon ou petite fille, ça s'est inacceptable.

Ton raisonnement est curieux

avatar Kainam | 

@Godverdomme

Je comprends ce que tu dis et la pertinence de ta réflexion.
Mais c’est quand même bien différent. Scanner ce qui passe sur serveur qui t’appartient pas, soumis à des lois du pays de l’hébergeur, c’est compréhensible et acceptable.
Mais scanner ce qui est stocker sur ton appareil qui est dans ta poche et que tu as payé c’est inacceptable en l’état pour beaucoup de personnes.

avatar Godverdomme | 

J'essaye de comprendre la logique, ce n'est pas parceque tu l'as payé que tu peux exiger qu'il fonctionne comme tu veux. Apple t'impose aussi plein de mises à jour de logiciels, que tu peux plus ou moins contrôler, mais tu ne peux pas exiger que sous pretexte qu'il soit dans ta poche, il fasse ce que tu veux

Tu as payé un produit qui sera mis à jour et qui évoluera.

(je fais un peu l'avocat du diable, mais suis curieux de voir les arguments)

avatar Kainam | 

@Godverdomme

Alors rien avoir avec des mises à jour etc
Un système de scan en local sur MON appareils, rien de comparable avec avec un scan sur des serveurs ne n’appartenant pas qui plus es sont dans un autre pays avec les législations si rapportants.. Aucun argument à ajouter c’est juste incomparable…

avatar webHAL1 | 

@Kainam :

Tout à fait. Mais c'est ce que beaucoup ici refusaient de comprendre, la différence entre le fait d'exercer la surveillance sur des serveurs (ce que de nombreuses sociétés font déjà, sans que cela ne crée de polémique), et le fait d'intégrer le mécanisme au coeur même de l'appareil, sur la totalité des appareils en circulation.

avatar oomu | 

@Godverdomme

"Pourquoi acceptés tu qu'il soit scanné par Apple et par la fournisseur de ton interlocuteur pour détecter une tentative de pishing, que tu aimes cela."

je n'accepte pas cela, je n'utilise pas Apple comme fournisseur de mail.

le traitement par le destinataire, je n'y peux rien, et effectivement, on mitige cela par PGP et des destinataires de confiance (c'est à dire mon meilleur ami, pas vous. un prestataire sous contrat, pas ma boulangère, etc).

et surtout surtout, je n'ai pas une analyse locale de ce que j'envoie par une base de donnée (genre virus) maintenue et patchée localement par un acteur étranger nommé Kaspers...ho..HOOOOOO!!!!

...

plus sérieusement: la différence est:

- les antivirus, etc, on les installe chez nous ou non. On fait ce qu'on veut. On l'a voulu, on aime son filtre antivirus/spam.
- On a confiance que ça se restreint à des "virus". On est ptet débile, mais on a confiance que c'est le cas.
- On a zéro confiance en réalité: kasperksy a été audité maintes fois, l'Ansi fait des recommandation sur les fournisseurs de logiciels

- Apple décide unilatéralement ("pouf, au fait on ajoute ça, allez salut") pour ios, et le seul fait d'avoir été acheteur d'un iPhone expose à cette décision.

Comprenez bien que les polémiques, les contradictions, les différences d'opinions, ne naissent pas que dans la bêtise et la haine. (même pour nombre d'anti-vax). ça se construit sur des différences de visions du monde, de priorités, d'acceptation ou refus des conséquences, de la maitrise ou non qu'on pense avoir.

plus on se sent maître de la situation ("ce qui m'arrive est uniquement de MA décision") plus on est prompt à accepter des outils, des décisions politiques, etc.

Mais là comme dans la paranoïa, c'est une croyance personnelle qu'on a ou non.

Mon point est: soyez compréhensif !

avatar Godverdomme | 

Je ne parle pas d'anti virus, je parle de mon email qui est lu par Apple quand j'envoie un email à une adresse icloud, ou par Google si j'envoie un mail à ma tantine sur Gmail. (idem pour Outlook et consorts)

Tu n'envoies vraiment aucun email à une adresse gmail, icloud ou outlook?

avatar fte | 

@Godverdomme

"As tu déjà envoyé un email?"

Le courriel est la gangrène de la communication humaine. J’évite.

Après, j’ai fort longtemps utilisé mon propre serveur IMAP rien qu’à moi, avec un logiciel de filtrage installé et configuré par moi.

Je n’admettrais évidemment pas que le fabriquant du serveur qui est dans mon armoire informatique s’octroie le droit de fouiner dans mes emails, dans mes fichiers, utilise la webcam de l’écran pour enregistrer les vas-et-viens de la foutue souris qui squatte ma cave et que je n’ai pas encore réussi à choper et expulser. Et j’ai quatre glandus de chats infoutus de se rendrent utiles, ces parasites velus.

Pour finir, si je me laissais aller à la faiblesse d’utiliser l’infrastructure de quelqu’un d’autre, je ferais très attention aux petits caractères en bas de leurs contrats, et de la juridiction locale. En l’état, la loi suisse me va bien, et je n’imagine pas qu’un prestataire comme Proton se lance dans de l’espionnite de données de clients suisses d’une entreprise suisse sur territoire suisse avec les lois que nous avons ici. Ça risquerait d’être fort mauvais pour la santé de leur petite affaire.

avatar romainB84 | 

@Godverdomme

Tu peux même ajouter la fonction qui compare ta base de mots de passe avec les bases de données de mots de passe corrompu ^^.
Personnellement tous mes mots de passe me semblent beaucoup plus critiques, sensibles et personnelles comme données que mes photos (mais on va dire que c’est une interprétation personnelle vu le contenu de ma photothèque 😅 sauf à avoir envie de me voir à la plage ou manger une glace sur le port lol ) 🙂.
Apple scanne des données sensibles en local (mots de passe / photos) puis les compare à une base de données en ligne (base mots de passe corrompus / base photos pedo pornographiques) et alerte l’utilisateur en cas de correspondance.
Dans un cas la fonction est acclamée dans l’autre elle est descendue 😅.

avatar Appleseed | 

@Godverdomme
"As tu déjà envoyé un email?"

Envoyer un mail qui va passer par un service qui ne m’appartient pas et dont je sais qu'il va analyser le message est un choix.
Le service ne m'appartient pas, j'en accepte ou pas les règles et fait mon choix de l'utiliser en fonction.
Si ce service analyse ce qui passe chez lui ça ne me pose pas de problème si j'en fait le choix en toute conscience.
Sauf que là ce n’est pas de ça qu'il s'agit.
Ici il est question d'analyser en local des photos qui pourraient ne pas avoir vocation à passer par un service de messagerie ou de transfert.
Accepteriez vous que Apple allume votre caméra et analyse ce qu'il se passe chez vous en vous filmant et en analysant le visage des personnes qui se trouveraient à votre domicile ? (si vous répondez oui, je ne peux rien pour vous car c’est que vous n'avez aucune notion de vie privée !)
Par ce que c'est exactement ce que Apple veut faire mais avec vos photos.

--

"Mais que se scanner bêtement tes photos pour essayer de détecter un homme qui touche les parties génitales d'un petit garçon ou petite fille, ça s'est inacceptable."

Votre point de vue est complètement fallacieux !

Il n'y a pas de scan bête dans le cas présent !
Il y a une intrusion dans la vie privée de la part d'une entreprise privée sans rapport à la loi !

Ensuite, pourquoi spécifiquement un homme ?
Rien qu'a ce niveau votre point de vu est biaisé.
La pédophilie n'a rien à voir avec le genre sexuel, mais avec l'attirance sexuelle d'adultes, hommes ou femmes, pour des enfants.

Pourquoi partir également dans la surenchère avec des personnes se photographiant en train de toucher des enfants ?
Vous croyez que ce sont uniquement des photos aussi explicites que ces personnes s’envoie ?
Soyez sérieux !

avatar oomu | 

@raoolito

"garanties demandées"

ok, où étaient les garanties ?

avatar Bigdidou | 

Pour une tempête dans un verre d’eau, elle a porté ses fruits, au moins pour le moment…

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"Pour une tempête dans un verre d’eau"

La tempête dans le verre d’eau ce sont les enjeux et ce retrait est typique des fruits d’une tempête dans un verre d’eau :
- Apple à montré aux associations l’accusant d’inaction et les menaçant d’une campagne qui aurait eu un réel impact d’image sur le grand public, qu’ils agissaient dans leur sens.
- L’agitation médiatique n’a eu aucun impact sérieux sur le business

Il était possible de passer à autre chose à moindre frais.

Un pet de lapin sur une toile cirée qui au passage montre l’efficacité des lobbys aussi bien dans l’initiative d’Apple que dans sa remise aux calendes grecs.

Ce n’est rien, juste un peu de bruit. (Pour les amoureux de Brigitte Fontaine)

avatar Appleseed | 

@YetOneOtherGit
"Un pet de lapin sur une toile cirée ..."

Là je suis pas certain.
N'oubliez pas qu'Apple (et les autre GAFAM) est de plus en plus scrutée par l'administration US.
A force d'accumulation de choses plus ou moins similaires le risque de poursuites judiciaire plus générales pourrait finir par poindre le bout de son nez.
A un moment donné, une goutte risque de faire déborder le vase.

avatar YetOneOtherGit | 

@Appleseed

"N'oubliez pas qu'Apple (et les autre GAFAM) est de plus en plus scrutée par l'administration US.
A force d'accumulation de choses plus ou moins similaires le risque de poursuites judiciaire plus générales pourrait finir par poindre le bout de son nez."

Sur ce type d’enjeu ce n’est certainement pas l’administration qui trouvera à redire, il y a même des chances que ce soit elle qui finisse par poser des contraintes légales forte de détection et de signalement de ce type de contenus.

Les lobby de defense de l’enfance sont très actifs actuellement sur les GAFAM, les banques mais bien évidement aussi les politiques.. afin d’obtenir des moyens fort de lutte.

Pour le reste quand je parle de “pet de lapin” c’est d’un point de vue business. Contrairement à ce que fantasme certains tout cela n’aura aucun impact conséquent sur le business d’Apple et bien moins qu’une campagne des lobby de protection de l’enfance dénonçant l’inaction d’Apple qui est à ce jour parmi les GAFAM le mauvais élève en terme de nb de signalement 😉

avatar Appleseed | 

@YetOneOtherGit
"Sur ce type d’enjeu ce n’est certainement pas l’administration qui trouvera à redire, il y a même des chances que ce soit elle qui finisse par poser des contraintes légales forte de détection et de signalement de ce type de contenus."

Ho toutes les excuses sont à prendre pour certaines administrations.
Qu'elles soient parfaitement justifiés ou beaucoup moins.
Le fait est que les GAFAM sont sous l’œil des politiques US des deux principaux parti, qui chacun adoreraient les dégommer pour des raisons différentes.

--

"Pour le reste quand je parle de “pet de lapin” c’est d’un point de vue business. Contrairement à ce que fantasme certains tout cela n’aura aucun impact conséquent sur le business d’Apple et bien moins qu’une campagne des lobby de protection de l’enfance dénonçant l’inaction d’Apple qui est à ce jour parmi les GAFAM le mauvais élève en terme de nb de signalement "

Là je suis entièrement d’accord.
D'un point de vu business l'impact serait surement anecdotique vu l'échelle de vente des iPhones.

Apple sait également assez bien jouer avec les lobbyistes la démarchant fortement et étant particulièrement menaçant à son encontre, en leur donner l'impression de se soumettre à leurs désidérata (ça flatte l'égo des lobbyistes) pour finalement leur donner très peu, voir rien.
Apple est une sorte de champion du monde du slalom à ce sujet.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou :
« Pour une tempête dans un verre d’eau, elle a porté ses fruits, au moins pour le moment… ​»

Ah ah, absolument excellent ! 😂
Je me souviens des innombrables messages qui affirmaient que cette controverse n'était que le fruit de quelques excités qui n'y comprenaient rien, qu'en aucun cas il s'agissait d'une communication mal maîtrisée, et que jamais ô grand jamais elle n'amènerait Apple à modifier ses plans.

Hé, incroyable : Apple modifie ses plans.

Ça sera très intéressant de suivre l'évolution de la situation, mais pour ma part je parie à un scénario à la clavier-papillon : Apple fait marche arrière en disant que, non non, on est toujours à 100% derrière le concept (ils affirmaient alors que de nombreux professionnels aimaient les claviers de type "papillon" et qu'ils ne seraient pas abandonnés), et quelques mois plus tard, pouf !, c'est oublié discrètement.
Qu'Apple mette en place davantage de surveillance de contenu pédo-pornographique au niveau de ses serveurs, ça sera très bien et personne ne le lui reprochera. Mais qu'elle ne vienne plus avec des mouchards installés sur chaque appareil en circulation, c'est une approche totalement imbécile.

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

"Qu'Apple mette en place davantage de surveillance de contenu pédo-pornographique au niveau de ses serveurs, ça sera très bien et personne ne le lui reprochera."

😳😳😳

La détection ciblée de quelques fichiers côté client c’est mal, par contre côté serveur c’est bien 🤯😳😳😳

avatar dexter | 

@YetOneOtherGit

Installer une caméra pour surveiller la rue pour la sécurité de tous, c’est acceptable.
Installer une caméra pour surveiller l’intérieur du domicile pour la sécurité de tous, c’est une atteinte à sa vie privée.

Le serveur (ici un serveur iCloud, Dropbox ou ce que vous voulez) appartient à qui l’exploite et fixe ses règles.

Le client (ici un terminal, téléphone, ordinateur ou autre) appartient à celui qui l’a acheté. Ce qu’il fait avec, sans implication d’un service extérieur, ne regarde que lui. Stocker des photos ou des recettes de cuisine en local n’appelle aucun droit de regard extérieur et le fait que cela vienne du fabricant de l’appareil ne fait pas (ne devrait pas faire) exception.

Si ce contenu stocké en local devait contrevenir à une loi locale, alors c’est aux forces de l’ordre de mener une enquête, perquisitionner ou faire ce qui doit être prévu dans le cadre de la loi. Pas à un tiers non assermenté, non mandaté par une autorité compétente.

Ce principe ne va hélas plus de soi mais il serait bon de s’en souvenir avant que la notion de vie privée n’appartienne complètement au passé.

avatar YetOneOtherGit | 

@dexter

"Ce principe ne va hélas plus de soi mais il serait bon de s’en souvenir avant que la notion de vie privée n’appartienne complètement au passé."

Attendons de voir les évolutions légales pour voir ce qu’il adviendra de ce beau principes 😉

Une part écrasante des réalités du rapport à la vie privée actuelle auraient semblé absolument inacceptable à une grande part des citoyens dans les années 70.

Le symbole soulevé par l’approche d’Apple est un point de fixation sur des enjeux qui sont dès aujourd’hui largement plus conséquents que ce qu’aurait permis la proposition d’Apple dévoyée par des états 😎

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« Attendons de voir les évolutions légales pour voir ce qu’il adviendra de ce beau principes 😉 »

Macron n’est pas stupide.
Et je doute qu’il cherche la merde à ce point.
J’en suis même certain : il n’ose même plus faire passer un simple contrôle technique pour les motos.
Alors un bot de surveillance locale dans les smartphones, quelque soit les garanties, c’est tellement fort sur le plan symbolique pour un résultat très probablement tout aussi symbolique, c’est un coup à refoutre les gilets jaunes à l’affût du moindre prétexte dans la rue.

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"Macron n’est pas stupide."

Je ne ciblais pas particulièrement la France mais plutôt les USA 😉

avatar Godverdomme | 

Le matériel t'appartient, pas le code qui tourne dessus, qui est compilé et propriété du vendeur de matériel.

Juste parceque tu désires quelquechose, cela n'en fait pas une réalité.

avatar dexter | 

@Godverdomme

La licence d’utilisation du logiciel le protège pour empêcher sa copie, rétroingénierie, réutilisation dans d’autres contextes. Mais cette licence ne régit pas l’usage que j’en fais, ne me contraint pas à installer les mises à jour de ce même code ou à renoncer à mes droits sur ce que je produis ou stocke sur l’appareil.

Donc tu confonds propriété intellectuelle du code du logiciel qui tourne sur l’appareil et droits sur les données traitées et stockées sur l’appareil.

avatar debione | 

@ dexter:

Quand bien même, le matériel sur lequel tourne le logiciel est ma propriété...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR