Surface, une petite activité qui coûte cher et ne rapporte rien

Florian Innocente |

Microsoft n'a jamais révélé les volumes de vente de ses Surface, mais leur chiffre d'affaires est maintenant connu : 853 millions de dollars (642 millions d'euros) sur toute la période de commercialisation de cette gamme matérielle. La version RT est sortie en octobre et la Pro en février (seulement en Amérique du Nord jusqu'en mai). Cette donnée figure dans le formulaire 10-K transmis par Microsoft aux autorités de la Bourse américaine.

Le nombre de tablettes vendues reste un mystère. À défaut, Geekwire fait un calcul optimiste : à raison de 500$ la Surface RT d'entrée de gamme, dans ce cas de figure, cela ne ferait que 1,7 million de tablettes écoulées en 9 mois. La comparaison avec Apple est en partie biaisée du fait de l’historique de ces deux familles concurrentes, mais sur le dernier trimestre où les ventes d'iPad n'ont pas été les meilleures (pour différentes raisons), il s'en est écoulé 14,5 millions.

Ce 1,7 million est tout de même un chiffre que l'on peut considérer, sachant qu'en mars dernier, Bloomberg avait obtenu de trois sources un volume de vente de 1,5 million de tablettes RT et Pro.

Ce chiffre d'affaires fait également pâle figure face aux 900 millions de dollars de provision constitués pour vider les stocks de ces tablettes (lire « Nous avons fabriqué plus de Surface que nous pouvions en vendre »). En somme, Microsoft a davantage dépensé pour se débarrasser de ses invendus qu'il n'a gagné d'argent avec la vente de ces tablettes.

C'est sans compter également les dépenses marketing et publicitaires qui ont augmenté de 898 millions de dollars sur l'année (+34%) pour assurer la promotion de Windows 8 et des Surface. Autre poste de dépense, qui cette fois n'apparaît pas mais qui participe à faire pencher la balance dans le rouge, les coûts de R&D pour créer cette nouvelle famille de produits. Enfin, avec un chiffre d'affaires de 19,2 milliards de dollars pour la division Windows qui comprend ces Surface, cette dernière n'y a pesé que 4,4%.

Récemment, Microsoft a revu à la baisse les prix des Surface RT, de l'ordre de 150€. De nouveaux modèles sont prévus pour améliorer les versions existantes (il y a eu aussi une rumeur par exemple d'une Surface plus petite). Des confidences recueillies en mai dernier par Paul Thurrott donnaient à penser que Microsoft n'entendait pas reconsidérer sa stratégie. Par exemple, il y avait cet objectif de vendre 25 millions de tablettes sur l'année fiscale 2014 qui démarre ce mois-ci. C'est toujours peu face à un Apple, mais c'est gigantesque au vu de ce qui a été péniblement réalisé à ce jour…

Sur le même sujet :
- Microsoft a de grands objectifs pour ses Surface


avatar nessbeal | 
Microsoft devrait mettre la surface sous Android . Et là peut être aura t- il une chance de gagner un peu de sous sur ses tablettes .

CONNEXION UTILISATEUR