La priorité de Qualcomm : lancer l'iPhone 5G le plus rapidement possible

Mickaël Bazoge |

Apple et Qualcomm sont lancés dans une course de vitesse pour développer l'iPhone 5G, a confirmé Cristiano Amon, le président de Qualcomm, durant le Tech Summit de l'entreprise (durant lequel ont été présentés de nouveaux Snapdragon 5G). Si le constructeur de Cupertino utilisera une puce réseau de son partenaire, tout le circuit RF entre les antennes et le récepteur (indispensable pour accrocher le meilleur signal) sera d'une conception « maison ». Qualcomm fournit pourtant ce type de composants, mais Apple veut privilégier ses propres circuits.

Concept d'iPhone 12. @Ben Geskin

La Pomme devait avoir bien avancé sur ce point, lorsqu'elle a décidé d'enterrer la hache de guerre avec Qualcomm en avril dernier. Il n'y avait sans doute plus le temps de réinventer la roue pour faire tenir le circuit RF du fournisseur. Qu'à cela ne tienne, la « priorité numéro un dans notre relation avec Apple est de lancer leur téléphone aussi rapidement que possible », explique Amon.

Et puis Apple devra tout de même équiper son futur iPhone avec un bout de circuit RF de Qualcomm : ce dernier est en effet le seul à proposer un module d'antenne pour les réseaux 5G millimétriques des opérateurs américains AT&T et Verizon. Cette bande de fréquence, au-delà des 26 GHz, est beaucoup plus rapide (au-delà de 1 Gbps) mais aussi bien moins porteuse.

Beaucoup d'opérateurs privilégieront la bande de fréquence sous les 6 GHz (moins rapide, mais qui bénéficie d'une meilleure couverture), comme en France. Une rumeur récente a évoqué des modèles d'iPhone Pro capables de tirer profit des ondes millimétriques de la 5G, comprendre : les versions « standard » des prochains smartphone pourraient se contenter des fréquences sous les 6 GHz.

Qualcomm et Apple sont engagés dans un travail en commun qui va courir sur plusieurs années, « pas une, pas deux années, mais plusieurs », martèle le dirigeant. Après avoir été sacrément acrimonieuse, la relation entre les deux larrons est réchauffée : « Nous sommes très heureux des progrès que nous réalisons, et je m'attends à un super appareil », conclut Cristiano Amon.

avatar iVador | 

J’attendrai peut être l’iPhone 2021 pour remplacer mon Xs Max , d’ici là, le réseau 5G en France sera sûrement très limité

avatar calitel | 

Pour la part, la 5G ne va pas être l’axe prioritaire et décisionnaire pour l’achat de mon prochain iPhone. Je ne pense pas être le seul dans ce cas là. Espérons que la prochaine version de téléphone mobile d’Apple propose également d’autres nouveautés sexy.

avatar malcolmZ07 | 

@calitel

La 5g ne m'intéresse pas du tout, très peu de bénéficie pour mon utilisation. Si je venais à acheter un mobile 5g, je bloquerais surement les fréquences sur 4g

avatar alexis83 | 

@malcolmZ07

La 5G ne m’intéresse pas en soit et pour le moment mais étant donné que je garde mon téléphone plusieurs années je vais attendre que l’on est de la 5G dans les iPhones pour changer.

avatar romainB84 | 

@calitel

Mais puisqu’on (les rageux du coin^^) te dit que c’était déjà scandaleux que l’iPhone 11 sorte sans la 5G alors celui de 2020 il a intérêt de l’avoir sinon c’est (ouais ça revient souvent ça aussi) « la mort d’Apple » 😂🤣

avatar Adrien75 | 

Beau concept!

avatar Charlesl15 | 

@Adrien75

Grave! Si c’est l’iPhone 12 je l’achète direct pour remplacer mon 7!

avatar Adrien75 | 

Moi j’espère que le prochain iphone est en 5g. J’avais pas du tout été impressionné en passant de la 3 à la 4. J’attends beaucoup mieux de la 5G

avatar PierreBondurant | 

@Adrien75

C’est marrant, moi j’avais été bluffé en passant de la 3G à la 4G !
A Londres où l’internet filaire est pathétique, la 4G (Vodafone) est souvent plus rapide que mon wifi... (Sky, pas le choix la où j’habite)

avatar victoireviclaux | 

@Adrien75

À l'époque de la 3G, tu ne regardais pas des vidéos en 1080p sur YouTube. Tu n'avais pas non plus un quota de data assez conséquent par rapport à aujourd'hui (dont la vitesse de téléchargement assez élevée aurait de toute façon consommé en moins de temps).
S'il y avait uniquement le réseau 3G aujourd'hui pour nos usagers actuelles, ce réseau serait saturé depuis bien longtemps.

avatar armandgz123 | 

@Adrien75

Chez moi, le passage à la 4G a complètement changé ma vie et mes habitudes

avatar Merkoriko 2 | 

M'en vais appliquer le précepte concernant Apple, (les autres, je ne sais pas, j'achète pas): attendre la 2ème, si ce n'est la 3eme Génération de leurs nouveaux joujoux et/ou de leurs MAJ d'OS, pour avoir quelque chose de mature (pas Line Renaud non plus...) à utiliser...bref, je suis parti pour attendre un peu...

avatar romainB84 | 

@Merkoriko 2

Pauvre line Renaud 😂
Tout ça parce que yen avait plus cher de budget bougie que de gâteaux 😂 (Coluche)

avatar Krysten2001 | 

@Merkoriko 2

L’iPhone X était mature 🤨

avatar armandgz123 | 

@Merkoriko 2

L’iPhone 5 marche parfaitement en 4g

avatar Merkoriko 2 | 

@armandgz123

L'iPhone 5 n'était pas le premier iPhone sorti...

avatar Tomsner | 

L autonomie selon vous ?

avatar Nesus | 

En même temps, tirer des plans sur la commet en partant de la déclaration d’un sous traitant (ce qu’est qualcomm pour Apple) paraît très très peu pertinent. Que peut-il dire d’autre ? Il a des investisseurs et il doit les rassurer. C’est donc : « tout va bien dans le meilleur des mondes ». Alors que tout le ponde sait que dès qu’Apple pourra, ils seront jetés comme de vieilles chaussettes. Apple n’a pas acheté la branche d’intel pour se coltiner Qualcomm pendant encore plusieurs années.
Si Apple refait un coup similaire du processeur 64bits, il y en a un qui va pleurer très fort. Si tant est que ce soit possible, parce que le modem reste un élément très compliqué à fabriquer.

avatar frankm | 

Tu m’étonnes qu’ils espèrent rapidement le lancement d’un iPhone 5G 🤑

avatar chimoult | 

Tout ceux qui disent que la 5G ils s’en foutent ou que cela ne les intéressent, vous vous trompez, cela va grandement révolutionner les usages, appli, techno, connectivité et j’en passe.
Ok va en bouffer du contenu à pas savoir qu’en faire, le tout connecté en permanence.
On ne se rend juste pas compte que cela va engendrer, après c’est usages ne sont pas pour 2020 faut pas rêver quand on voit le temps de déploiement de la 4G, on prend rdv vers 2024 pour en reparler et pour voir si vous en voulez toujours pas mais je doute fortement
Pour preuve 3G vas le edge, la 4G vs 3G, bref, on verra bien en temps et en heure
Pour la 5G 2020 sur l’iPhone, ça me choquerai pas si c’est pas le cas

avatar malcolmZ07 | 

@chimoult

224 cest dans 5 ans ... on a le temps de voir venir. On a besoin d'une infrastructure acceptable et aussi de modem 4g+5g en une seul puce et qui ne consomme pas et fait surchauffer les smartphones comme maintenant.

avatar celebration | 

Vivement ! L’avantage de la 5G c’est la fin des pigeons en ville.

Sinon splendide concept.

avatar Plastivore | 

En fait, même si un téléphone 5G ne va pas servir à grand chose pendant les quelques prochaines années, il est très important qu'Apple sorte un iPhone compatible le plus vite possible. Quelques pays ont déjà de la 5G (je pense à quelques villes au Royaume-Uni, mais surtout à la Chine), et tous les fabricants Chinois font déjà des téléphones 5G.

Le fait que l'iPhone 11 n'ait pas la 5G donne l'impression qu'Apple cherche à peaufiner le concept, dans la mesure où c'est encore relativement balbutiant. Et ça, dans la mesure où le grand public commence à peine à entendre parler de la 5G de la part des opérateurs, c'est compréhensible.

Mais si le prochain iPhone ne fait pas 5G, ça ne sera pas un drame vu que ça ne servira toujours pas à grand chose à ce moment là, mais le grand public remarquera que les marques chinoises pas chères auront déjà toutes des terminaux 5G depuis 1 an, et avec le rythme de sortie annuel des iPhones, ça voudra dire qu'Apple aura eu 2 ans de retard sur la concurrence pour leurs iPhones 5G. Et ça, c'est pas terrible pour leur d'image. Et il ne faudra pas qu'ils se loupent comme ils l'avaient fait avec l'iPhone 5, qui n'était compatible 4G qu'avec une poignée d'opérateurs en Europe puisqu'ils ne fonctionnaient qu'en 1800MHz (je crois qu'aucun opérateur ne pouvait le supporter en France à ce moment là, et au Royaume-Uni il ne fonctionnait en 4G qu'avec EE).

CONNEXION UTILISATEUR