Sony n'arrive pas à suivre la demande en capteurs photo

Mickaël Bazoge |

Ça chauffe dur dans les usines de Sony. Le constructeur japonais est aussi — et de plus en plus1 — un fournisseur de composants pour l'industrie électronique, tout particulièrement de capteurs photo. En fait, un bon nombre de constructeurs utilisent les modules de Sony dans leurs smartphones, et Apple ne fait pas exception. Pour la deuxième année consécutive et pour faire face à une demande toujours plus importante, Sony a donc décidé de faire rouler ses lignes de production 24 heures sur 24 durant les congés de fin d'année.

Sony multiplie pourtant les investissements : 2,6 milliards vont ainsi être dépensés pour bâtir une nouvelle usine à Nagasaki, mais elle n'ouvrira ses portes qu'en avril 2021. En attendant, il faut faire turbiner les lignes qui existent. Et « à en juger par la manière dont le marché progresse, même cet investissement pour augmenter notre capacité de production risque de ne pas être suffisant », explique Terushi Shimizu, le patron de la division semi-conducteurs, à Bloomberg. « Nous devons nous excuser auprès de nos clients, nous ne pouvons tout simplement pas produire suffisamment ».

Le Galaxy S11, d'après les rendus d'OnLeaks et 91mobiles.

Il faut dire que les constructeurs de smartphones se sont lancés dans la course à celui qui intégrera le plus de capteurs photo. Apple en a installé trois au dos de l'iPhone 11 Pro, mais c'est presque devenu un standard sur le marché des téléphones intelligents. Il se murmure ainsi que le Galaxy S11 pourrait embarquer quatre capteurs photo (plus un module temps-de-vol). Les iPhone de l'année prochaine devraient conserver un maximum de trois modules photo, en y ajoutant un capteur temps-de-vol — une technologie qui devrait aussi être fournie par le même Sony.


  1. Les semi-conducteurs sont l'activité la plus rentable de Sony, après la PlayStation. La division devrait augmenter son chiffre d'affaires de 18% et ses bénéfices avant intérêts et impôts de 38% durant l'exercice 2019-2020 qui se terminera fin mars. Les capteurs photo représentent 86% des ventes de semi-conducteurs. En valeur, Sony pèse 51% du marché des modules photo, et l'entreprise cible les 60% à l'horizon 2025.  ↩


Tags
#sony
avatar donatello | 

Quand ils auront fini la course au nombre de capteurs, ils pourront penser à faire des capteurs plus grands.

avatar pariscanal | 

@donatello

Bof je serais d avis de garder des petits capteurs et se différencier des reflex ... mais développer la sensibilité / la rapidité / la dynamique / la qualité optique surtout pour des capteurs si petits / et les modules 3D

avatar Paquito06 | 

@pariscanal


Bof je serais d avis de garder des petits capteurs et se différencier des reflex ... “

Avant d’avoir un sony a7r iv en guise d’optique pour iphone, il va s’en passer 🤣 Ils peuvent continuer a fournir des capteurs ridicules 😊

avatar occam | 

@Paquito06

Les performances de ces capteurs sont loin d’être ridicules.
L’amélioration de ces performances au cours des dernières années l’est encore moins.
L’essor du computational imaging intégré commence déjà à estomper les déficiences liées à la taille physique, et le fera de plus en plus.

Je suis un aficionado des gros capteurs, des grands formats et des objectifs interchangeables classiques. Mais je suis aussi conscient d’être une espèce en voie d’extinction.
Les derniers chiffres CIPA montrent comme tous les ans une accélération accrue de la contraction du marché des caméras à objectif interchangeable.

Les chiffres BCN, pour le seul Japon, dernier marché à résister, sont impitoyables :
• 90% (89.6%, pour être tout à fait précis) des caméras à objectif interchangeable vendues au Japon sont au format APS-C
• les 10% restants, à capteurs FF ou moyen-format, se partagent en 6/10 mirrorless, secteur dominé par Sony, et 4/10 DSLR, où rivalisent Canon et Nikon

L’A7RIV, comme ses aînés, est une fort belle machine et un produit phare, générant un bel effet de halo, mais c’est le sous-segment d’un sous-segment d’une niche. Ce qui lui permet d’exister, et à Sony de surnager, ce sont les zillions de capteurs « ridicules » dont Sony parvient à peine à satisfaire la demande.

avatar Paquito06 | 

@occam

L’AI viendra aider ces capteurs ridicules car la physique a ses limites 😁
Je suis daccord avec tout le reste, ils sont loin d’etre ridicules, si seulement les batteries avaient suivi la meme courbe que les optiques smartphones 😍

avatar en chanson | 

@Paquito06

La physique c'est l'innovation de Huawei et son zoom optique 10X dans un smartphone par son persiscope. Il est en avance sur le reste du marché

avatar Paquito06 | 

@en chanson

On verra ce que donne ce zoom x10 optique de la taille d’un penny. Pour le moment on n’en sait trop rien. Les zoom x5 ou x10 du moment ne sont pas purement optique mais aussi numerique, le marketing est encore là, it’s misleading. Mais le progres est là, certainement.

avatar Abd Salam | 

@occam

Juste en passant, plein format ne désigne pas nécessairement le format 24x36 mm... un appareil moyen format Phase One Q3 est plein format... puisque le capteur n’est pas un format réduit du standard 6x4,5.

avatar Biking Dutch Man | 

@occam

C’est vrai c’est comme le chocolat, on vend des zillions de barres chocolatées industrielles, mais le vrai chocolat survit. Rien n’empêche d’implémenter le computational imaging sur les boîtiers aps-c et full frame. La qualité de l’information de base reste importante.

avatar pariscanal | 

@Paquito06

Bah j ai moi même un 24/36 et un 5,35 x 4 cm. Je sais un peu de quoi je parle :0).
Je sais voir la différence entre un 25/36 même sur un d850 avce une très belle optique , et un grand format qui au comparatif me paraît vraiment mou et flou.
Mais j attends vraiment une amélioration des tout petits capteurs qui me semblent encore tellement baveux

avatar Paquito06 | 

@pariscanal

Oui je comprends ca.
J’attends deja davantage du capteur ultra grand angle sur le 11 Pro. La qualite est ok avec beaucoup de lumiere, mais si elle commence a manquer, le resultat est vraiment mauvais, dommage, mais ca va etre amelioré avec le(s) prochain(s) modele(s), forcement.

avatar kelkun | 

@donatello

Le souci d’un capteur plus grand, c’est qu’il faudrait un objectif plus long, et donc un téléphone plus épais.

En tout cas en se basant sur les technologies de notre époque.

A mon avis, il y’a plus de chances qu’ils arrivent à améliorer les capteurs petits, en les multipliant et les faisant travailler ensemble par exemple, plutôt que trouver une solution pour agrandir considérablement le capteur. Mais on sait jamais avec l’innovation future on peut toujours espérer ☺️

avatar fernandn | 

@donatello

Tout à fait! Je pensais la même chose en lisant l’article !

avatar melaure | 

@donatello

Et surtout des zoom optiques. Si on pouvait miniaturiser un 8x !

avatar kbdsr | 

En vertu des lois du marché (epitantpipoulaplanet) il convient d’augmenter les prix des smartphones.

On me dit mer que Bercy réfléchit même à une taxe pour les appareils multicapteurs

L’ i-conne suédoise GT approuve !

2020 sera tout bien !

avatar pariscanal | 

@kbdsr

Nawaque

avatar malcolmZ07 | 

les français sont vraiment les américains d'Europe... toujours à mettre de la politique là où il y pas lieu -SIgh

avatar Abd Salam | 

@malcolmZ07

C’est pas plutôt la droite qui veut tout dépolitiser... y compris et surtout la politique ?

avatar malcolmZ07 | 

@Abd Salam

XD c'est pas le bon site pour parler de ça amha

avatar raoolito | 

@malcolmZ07

mais non, personne ne s'est encore plaint de ces pauvres japonais exploités qui vont travailler d'arrache pied durant les vacances de noel.
comme quoi ils restent sobres je trouve...

CONNEXION UTILISATEUR