Donald Trump réclame encore l'aide d'Apple pour déverrouiller des iPhone

Mickaël Bazoge |

Donald Trump met un nouveau coup de pression sur Apple, alors que le président américain et Tim Cook sont présents au forum de Davos. Les deux hommes, qui malgré leurs différends entretiennent des relations cordiales, doivent d'ailleurs se voir en tête à tête dans la station suisse. Ils auront ainsi l'occasion de s'expliquer sur la nouvelle polémique concernant le chiffrement de l'iPhone, qui oppose une fois encore Apple au FBI.

Il y a quelques jours, le locataire de la Maison Blanche s'est emporté contre Apple, le constructeur se refusant à déverrouiller les deux iPhone du tueur de la base navale de Pensacola. En substance, Donald Trump demandait un retour d'ascenseur : en échange de l'aide commerciale apportée par les États-Unis, il exige d'Apple une aide dans les enquêtes criminelles.

L'entreprise ne fait aucune difficulté pour épauler le FBI et les forces de l'ordre, mais ne veut pas céder aux demandes répétées et insistantes pour créer une porte dérobée dans ses produits (lire : Pensacola : Apple oppose ses arguments au ministre américain de la Justice).

Le FBI est pourtant en mesure de se débrouiller tout seul sans l'aide d'Apple. Le Bureau a ainsi su déverrouiller un iPhone 11 Pro Max en utilisant un outil tiers. Ce qui laisse à penser que la nouvelle offensive du gouvernement américain est surtout politique et vise à se mettre l'opinion publique de son côté pour faire plier Apple.

Dans une interview à CNBC, Donald Trump explique comprendre « les arguments des deux parties ». « Je pense que nous devrions avoir du chiffrement », poursuit-il, avant d'indiquer que « nous devrions commencer à mettre la main sur quelques uns des "mauvais gars" avec Apple ».

Le président républicain reprend son argument du donnant-donnant — ce qui lui vaut d'ailleurs, dans un tout autre domaine, son procès en destitution — : « Franchement, je les ai beaucoup aidés. Je leur ai donné des exemptions [de taxes douanières] (…) Apple doit nous aider. Et je suis très ferme là dessus. Ils ont les clés de tant d'esprits criminels, et nous pouvons faire des choses ».

La guerre des mots se poursuit donc, à laquelle s'ajoutent les révélations de Reuters sur l'abandon du chiffrement intégral des sauvegardes iCloud sur ordre (peut-être) du FBI. Apple n'a d'ailleurs pas communiqué officiellement sur cette nouvelle malgré sa promptitude à réagir rapidement sur ce genre d'histoires.

avatar pagaupa | 

Ah ce Trump! Tout un programme !

avatar RonDex | 

@Sindanárië

I talk, I talk a lot of bullshit and I don't listen to you

avatar iVador | 

Ça doit être vraiment difficile de discuter avec ce type (6 fois banqueroute, dont 2 casinos, ne payait pas ses fournisseurs), anti intellectuel et anti science (mais qu’attendre d’autre d’un ex animateur de TV réalité ?) et manifestement à moitié sénile (son vocabulaire se résumant à « big », « Bigly », « tremendous »)

Je ne sais pas comment fait Tim Cook. Peut être fait il comme certains diplomates qui utilisent des cartes de couleur pour expliquer des choses (pas trop compliquées) a Trump

avatar Depret Lucas | 

@iVador

Le pauvre mentalement, il ne doit pas se sentir coupable et tout

avatar YAZombie | 

Plutôt que d'intelligence, parlons de sens moral. IMPOTUS aura réussi à être encore plus bas et plus menteur que Bush.
Mais il faut reconnaître, il est hors concours.

avatar mouahahaha | 

En attendant le sénile est président de la 1ière puissance mondiale, ton "intellect" supérieur t'as mené jusqu'où le génie ? :)

avatar iVador | 

@mouahahaha

W Bush était aussi un cretin, ne l’oublions pas. Ce n’est pas la première fois qu’un « chef de la première puissance mondiale » est un décérébré, hélas.

Ronald Reagan n’était pas connu pour son intellect brillant, lui non plus.

Ce titre de « chef de la première puissance mondiale » ne veut rien dire en terme de capacités intellectuelles ....

avatar mfams | 

@iVador

Exact, ce n’est pas nécessairement le type au pouvoir qui fait feu de tout bois avec l’intellect... il n’est pas tout seul le mec... le mec Donald. On manipule une foule avec un discours d’âge mental de 8 ou 9 ans, je crois et l’argent... Michael Bloomberg mise pas mal là-dessus pour contrecarrer les plans du républicain.

avatar mouahahaha | 

Donc t'as bien raté ta vie et est bien moins intelligent qu'un décérébré si t'arrives pas à faire aussi bien qu'eux.

Bref, t'es un raté. :)

avatar iVador | 

@mouahahaha

Ce raisonnement magnifique. Va donc apprendre la rhétorique et l’argumentation avant de venir vomir tes imbécilités sur le Net.

Mais je pense que c’est trop difficile pour toi ... je n’ai que faire des supporters de Trump au faible QI.

avatar ClownWorld 🤡 | 

@mouahahaha

👍🏾

avatar krully37 | 

@mouahahaha

Putain à ce compte là on est censés être admiratifs de Staline et consorts ? Quel argument.

avatar mouahahaha | 

Rage pas trop d'être un incapable si t'es derrière des gens pas très intelligent d'après vous. :)

On boit vos larmes tous les matins, les neuneux qui se pensent meilleurs que tout le monde mais qui ne feront jamais rien dans leur vie minable. :)

avatar iPop | 

@iVador

Les hommes politiques, comment font ils pour discuter ?
Par télépathie je crois, vu le flan qu’ils nous bassinent...

avatar MKO | 

@iVador

Tim adore trump il lui a baissé les taxes pour qu’il rapatrie les milliards d’Apple aux US.

avatar mfams | 

@MKO

Non je ne crois pas qu’il l’adore, ... 😂 Quand même... comme dire que les banques nous adorent car elle font du profit avec nous. Ou le chef de mafia adore ses sbires qui lui rapportent du fric.

avatar debione | 

@mfams
Ils sont autant exactement sur la même longueur d’onde sur « les moyens à mettre en œuvre pour se faire un Max de pognon », autant ils doivent être aux antipodes concernant les sujets plus privés...

avatar mfams | 

@debione

Probablement, même si je suppute qu’il y a moult sujets discordants,... en plus des plus privés. De toute façon il est rare qu’une personne ou entreprise ne soit d’accord à se faire un Max de fric. Ça fait souvent l’unanimité même si temporaire.

avatar raoolito | 

je dirais que c'est d'abord FACEBOOK qui detient les clefs de l'esprit des criminels. Car dès qu'il a un compte, il est tracé et ce qu'il visionne donne une image précise de sa personnalité.

avatar Sgt. Pepper | 

Ce n’est pas parce qu’un iPhone 11 a été cracké que c’est facilement reproductible pour tous:
- USB désactivé à bout d’1 h, donc il faut avoir accès au mobile rapidement.

- si Passcode AlphaN : le brut forcé aurait pris 2 mois sur celui ci (de mémoire) mais cela
Peut aussi prendre des années suivant la complexité et la chance de tomber dessus.

avatar Thanat0s | 

@Sgt. Pepper

C’est surtout qu’on sait pas si ils ont pu le « cracker ».
C’est pas parce que les résultats d’une analyse au graykey on en été mis sur une clé usb, placée sous scellée si j’ai bien compris, qu’ils sont fructueux.
Si ça tombe il n’y a rien.

Et pour la durée du brute force bah ça dépend de la longueur du password alpha numérique donc deux mois je ne comprend pas d’où ça sort.

avatar bugman23 | 

J’espère que Apple va rien céder...ca deviens pénible les dictatures déguisés...mais visiblement ca plais à MacG car en ce moment il n’y en a que pour Cellebrite dans l’actu.

Finalement la Corée du Nord c’est pas si mal, au moins tu sais à quoi t’attendre.

avatar YAZombie | 

Les mêmes qui viennent râler (à juste titre) dès qu'est dévoilée une faille dans un système ou l'autre vont venir nous défendre l'ajout volontaire d'une porte dérobée…

avatar ckermo80Dqy | 

« Bad guys » je traduirais plutôt « les méchants »

avatar SyMich | 

Ce type est vraiment stupide.... mettre sur la place publique le fait qu'il met la pression sur Apple pour obtenir une porte dérobée, quelle connerie! (Enfin ... sauf pour lui, vu que cette gesticulation ne vise qu'à montrer à ses électeurs comme il est grand et fort)

Devant toute cette publicité, que pensez-vous que vont faire les "bad guys" américains dorénavant??? Ils vont tous s'acheter des Huawei! Au moins là, ils seront sûrs que le fabricant ne va pas coopérer avec les autorités américaines! (que les autorités chinoises aient un accès, à mon avis, ils s'en tapent, pour leurs activités illégales aux USA)

avatar mouahahaha | 

En poussant les entreprises à quitter la chine, il l'afflaiblit, une fois trop faible, lors de son 2ème mandat, il pourrait faire interdire l'importation de tout les produits chinois sur le sol us. Ou en allourdir le prix via tellement de taxes qu'ils seront bien moins intéressant qu'un produit "us" même backdooré.

Et la ça serait une partie complètement gagnante pour les USA. Parce que c'est pas les michu qui en auront quelques chose à foutre vu qu'eux n'ont rien à cacher, donc ils se retrouveront à avoir des milliards d'appareils espions qui leur servent d'oreilles et d'yeux sans avoir à dépenser le moindre centime pour mettre ce réseau en place.
C'est même le contraire, les gens filleront de l'argent à des entreprises US pour se mettre eux-même, et tout ce qui les entourent, sur écoute et faciliteront la vie des plus grandes agences d'espionnage de la planète tout en enrichissant le pays le plus malfaisant qui soit.

CONNEXION UTILISATEUR