La Commission européenne pourrait forcer l'ouverture de la NFC de l'iPhone

Mickaël Bazoge |

La Commission européenne envisage d'interdire aux constructeurs d'appareils mobiles (smartphones, montres connectées…) de restreindre l'accès à la puce NFC, selon Bloomberg. Apple peut se sentir directement visée : elle avance des raisons de sécurité pour encadrer sévèrement l'usage de la technologie NFC de l'iPhone. Ce qui empêche le smartphone de se transformer en passe Navigo à Paris, par exemple (lire : Ticket de métro dématérialisé : ça coince toujours en Ile-de-France pour l'iPhone). D'autres systèmes de transport en commun exploitent la NFC de l'iPhone comme au Japon, mais les gestionnaires ont dû passer par une voie bien balisée par Apple.

L'exécutif de Bruxelles s'intéresse surtout aux services de paiement mobile. À l'heure actuelle, les utilisateurs d'iPhone et d'Apple Watch sont limités à Apple Pay ; la concurrence (banques, fournisseurs de solutions de paiement mobile…), qui voudrait proposer ce type de fonctions dans ses apps, n'a pas accès à la puce NFC de ces appareils. C'est d'ailleurs ce qui a motivé l'ouverture d'une enquête formelle de la Commission européenne au mois de juin. Il s'agit de déterminer si Apple empêche d'autres fournisseurs d'utiliser la technologie sur laquelle repose le succès d'Apple Pay.

La Commission précisait en juin qu'elle prendra en compte les risques potentiels sur la sécurité qu'un accès complet à la puce NFC pourrait engendrer. Elle rendra un rapport la semaine prochaine sur le sujet. L'Allemagne n'a pas attendu : en fin de l'année dernière, une loi a été adoptée pour forcer le passage de la NFC de l'iPhone. Finalement, les banques allemandes se sont ralliées à Apple Pay quelques semaines plus tard, en ayant peut-être obtenu une baisse de la commission d'Apple prélevée sur les transactions.

avatar pagaupa | 

Très bonne initiative !
Pourvu qu’elle aboutisse...

avatar scanmb | 

@pagaupa

Encore un avec des a-priori ...

avatar scanmb | 

Certains écrivent:
1/ « ça marche ailleurs, donc, où est le pb sinon chez la RATP, etc... »
2/ D’autres disent: « Apple n’ouvre pas le NFC, c’est normal que ça marche pas»
J’ai l’impression d’une guerre de tranchées; est-ce quelqu’un pourrait être objectif et argumenter les pour , et les contres, puis faire une synthèse équilibrée ?

avatar byte_order | 

@scanmb
> J’ai l’impression d’une guerre de tranchées

C'est pas une guerre de tranchées.
C'est une guerre de qui contrôle qui.

avatar reborn | 

Paylib ne fonctionne pas sur un smartphone rooté.

Pour des raisons de sécurité surement... 👀

avatar Tatooland | 

Jamais je ne comprendrai ou cautionnerai les gens qui disent « si Apple verrouille le NFC c’est pour des raisons de sécurité et pour proposer des solutions plus uniformes et cohérentes ».
J’ai vraiment l’impression qu’il y a un parallèle dans ce type de pensée par rapport à ce qu’on peut voir en Chine ou en Inde où l’on entend « le marché de l’industrie xxxxx n’est pas ouvert aux entreprises non nationales pour des raisons de sécurité etc... ». En finalité on s’aperçoit que ces bloquages sont mis en place pour protéger des rentes à la con et mettre des barrières à l’entrée infranchissables pour s’assurer de confortables revenus.
La sécurité et l’expérience cohérente peuvent très bien cohabiter avec des solutions tierces sous réserve d’édicter un set de règles drastiques à respecter, tout le reste n’est que de l’enfumage. Forcer les sociétés tierces à entrer en négociation directe avec Apple pour avoir le droit de proposer une solution par Apple Pay c’est de la folie. Il n’y a aucune négociation possible car en définitive c’est Apple qui reste maître.
Vivement que la Commission Européenne fasse sauter ce genre de pratique.

avatar yorick | 

Pour le paiement mobile, l’ouverture de la NFC de l’iPhone ne veut pas dire un choix plus important de paiement mobile.
En effet pourquoi une banque irai signer chez Apple , le droit d’utiliser sa carte via la solution Apple Pay en leur octroyant une commission alors que cette même banque peut utiliser une solution maison sans payer de commission.
L’ouverture de la NFC de l’iPhone serait la mort d’Apple Pay. Les banques imposeraient paylib

D’ailleurs sur Android, la puce NFC est ouverte ?
Combien existe-t-il de solution de paiement sur Android ? Il y a certes Google et Android pay mais il existe d’autre solutions ?

avatar Bigdidou | 

@yorick

« En effet pourquoi une banque irai signer chez Apple , le droit d’utiliser sa carte via la solution Apple Pay en leur octroyant une commission alors que cette même banque peut utiliser une solution maison sans payer de commission. »

Parce que ses clients lui demandent cette solution.
Le problème pour Apple, c’est que s’il existe une solution alternative à ApplePay gérée directement par sa banque, tout aussi bien intégrée à l’appareil et peut-être mieux à ses services bancaires, le client n’aura strictement aucun intérêt à demander ApplePay.

avatar Krysten2001 | 

@Bigdidou

Si car Apple Pay est mieux implémenter et offre tout un écosystème autour.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR