iPhone 13 : une très légère amélioration de l'indice de réparabilité

Félix Cattafesta |

Avec la nouvelle fournée d'iPhone 13, Apple améliore l'indice de réparabilité de ses appareils de 0,1 à 0,2 point. Il y a encore une belle marge de progression. Les notes de l'année dernière n'étaient pas particulièrement brillantes : tous les iPhone 12 (du mini au Pro Max) avaient obtenu le score de 6/10, ce qui n'est pas incroyable mais largement mieux que la gamme 11 dont la moyenne tournait autour de 4,6/10. Cette année, la Pomme a fait un effort supplémentaire et les notes montent… un peu. Le Pro Max obtient 6,1/10, tout comme l'iPhone 13. Les 13 Pro et 13 mini passent eux à 6,2/10.

La note de l'iPhone s'améliore petit à petit.

Pour rappel, cet indice a pour but de sensibiliser le consommateur à la réparabilité de son produit. Il ne concerne pour l'instant que les lave-linge à hublot, les smartphones, les ordinateurs portables, les téléviseurs et tondeuses à gazon électriques, mais le gouvernement ambitionne de l'étendre à d'autres appareils. Il est désormais obligatoire et est facilement identifiable pour le client grâce à un code couleur rappelant le nutri-score.


avatar YetOneOtherGit | 

Cet indice “reparabilité” semble avoir un terrible impact sur les comportements des consommateurs 😁

Le type même des décisions politiques symboliques sans impact 🙄

avatar Sindanárië | 

@YetOneOtherGit

Mé !
Ché pó bientô fini ?
Gné ?
Namédidonk

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

et pourtant heureusement qu'il est là.
on disait pareil pour le nutriscore, les applications comme Yuka et leur succes montre que les comportements changent.
Mon cher yetonemoregit on voit ici enfin une limite à votre capacité d'apprehension. Cet indice qui va encore absorber d'autres produits, est concu pour changer les mentalités. Cela se fera sur 10 ou 15ans, et la nouvelle generation des 18-30 ans est deja extremement sensibilisé à l'impact climatique. Elle saura s'en emparer, n'en doutez pas.

j'oubliais..
Wait&see 😁

avatar MiRouF | 

@raoolito

👍

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"Wait&see 😁"

J’y crois fort peu 😎

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

moi je suis étonné que la Chine ou la Russie n'aient pas encore appliqué le même système vu l'impératif de protection absolue qui les occupe constamment vis-à-vis de leurs consommateurs
😁

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"Wait&see 😁"

Pour détailler les raisons de mes doutes.

Au delà de la valeur même de l’indice, pour des produits hi-tech je doute qu’il est beaucoup d’impact dans l’acte d’achat sur des produits suscitant un fort désir portés par des marques ayant une image forte.

Cela aura peut-être un impact sur l’électroménager mais sur la hi-tech j’ai de très gros doutes.

avatar Bounty23 | 

Il ne faut pas oublier que cet indice est donné par les constructeurs eux même et pas par un organisme indépendant… à partir de là il est caduc, orienté et malhonnête.

avatar raoolito | 

@Bounty23

"à partir de là il est caduc, orienté et malhonnête."

à partir d elà il peut etre contestable par la DGCCRF ou meme les particuliers et verifié en profondeur. Essayez de vendre un truc avec une interdiction de mise sur le marché et vous aller rigoler.
On peut se dire que certaines marques auront tendance à exagérer ou minimiser, mais le public est le beta testeur. Nul doute que les associations de consommateurs vont assurer, avec les verifications plus ou moins aleatoires de la DGCCRF, la veracité des notes.
Apple comme d'autres gros n'ont absolument aucun interet à mentir là-dessus, les consequences seraient simplement desastreuses et pas seulement en france.

avatar Sindanárië | 

@Bounty23

"Il ne faut pas oublier que cet indice est donné par les constructeurs eux même et pas par un organisme indépendant… à partir de là il est caduc, orienté et malhonnête."

👍🏼👍🏼👍🏼👍🏼

avatar oomu | 

@Bounty23

une fois en place, l'outil sera utilisé par les associations de consommateurs et le pouvoir politique pour forcer la main de l'industrie.

avatar xfce | 

Mouais ... est-ce que ce changement de score ne relève pas plutôt du pif ?
Est-ce que Apple est sensible au score de réparabilité français ?

avatar raoolito | 

@xfce

vous avez lu comment on conçoit ce score? il ya des dizaines et des dizaines de parametres

avatar xfce | 

Oui j'ai lu. Ma question était plutôt de savoir si cette très légère augmentation du score relevait bien d'une amélioration volontaire d'Apple plutôt que d'un coup de bol dû à un changement de conception qui n'était pas destiné à augmenter le nutriscore de réparation ;)

avatar raoolito | 

@xfce

ben fait on a bien des scores qui ont évolués dans les deux sens d'apres l'article
le 0,1 c'est une moyenne de tout cela.
ifixit nous avait deja confirme une petite amélioration avec le 12 ils nous diront ce qu'il en est ici et si la note a raison de monter

avatar Sindanárië | 

@xfce
"Mouais ... est-ce que ce changement de score ne relève pas plutôt du pif ? "

cet indice est donné par les constructeurs eux même et pas par un organisme indépendant…

Y’a pas de pif… il y’a des critères… MAIS tenant compte des éléments précédents, des …  "arrangements" sont certainement ou fortement possibles.

Bref moi j’ai aucune confiance

avatar oomu | 

@xfce

"Est-ce que Apple est sensible au score de réparabilité français ?"

oui Apple est "sensible" au score de réparabilité français car le français ne lui donne pas le choix. C'est comme ça et pas autrement.

idem dans tous les pays où apple est obligée d'être sensible au le truc du le pays, parce que c'est comme ça et pas autrement.

avatar xfce | 

Non. Apple est obligée d'afficher son score (bon ou mauvais). Mais pas contrainte de l'améliorer.
Le but de ce nutriscore de la réparation (;)) c'est juste de faire pression sur le constructeur pour que son appareil soit plus durable donc plus réparable, en espérant que le consommateur soit réticent à acheter un appareil avec un score faible.
Ça c'est l'effet escompté. La réalité c'est que sur certains produits flagship, les consommateurs se foutent des scores, car dans les faits, je connais peu de personnes qui iront changer le bloc optique, l'écran, la batterie ou que sais-je dans leur iPhone 13 à plus de 1200 euros.

avatar foxot | 

@xfce

Comme disais un commentaire précédent, les mentalités évoluent, et pas que chez nous heureusement.
La durabilité et la possibilité de (faire) réparer vont sûrement devenir des critères de plus en plus important pour les consommateurs, et quand ce sera le cas Apple reverra ses pratiques pour s’adapter à la demande.

Enfin, il est plus évident de vouloir faire réparer un téléphone à + de 1000€ car l’investissement est conséquent, au moins pour les réparations qui ne s’élèvent pas à la moitié du prix du smartphone comme le changement de batterie à moins de 100€, qu’un téléphone entrée de gamme à 200€.
Si Apple facilitait la réparation et notamment fournissait les réparateurs indépendants en pièces officielle, nul doute que cette pratique se développerait encore plus 👌🏻 (je rappelle qu’on vit pas tous à proximité d’un Apple Store, ni même d’un APR…)

avatar xfce | 

Ok pour le changement de mentalité. En attendant, la "hype" résiste et les marques premiums peuvent se permettre, si elles le veulent, de ne pas consacrer du temps à l'amélioration de leur Score de réparabilité.

Bien-sûr qu'à 1000 euros on a envie de réparer son smartphone. Même a 300 euros. Mais je vois mal quelqu'un changer lui-même une pièce de son téléphone encore sous garantie (avec le risque de foutre en l'air l'intégralité du téléphone) !!

avatar YetOneOtherGit | 

@foxot

"La durabilité et la possibilité de (faire) réparer vont sûrement devenir des critères de plus en plus important pour les consommateurs, et quand ce sera le cas Apple reverra ses pratiques pour s’adapter à la demande."

Pour cela que ce soit pour Apple ou les autres constructeurs hi-tech il faudrait avoir une idée d’un élément clé qui manque: le taux de panne sur un cycle de vie normal 😎

Je ne suis absolument pas certain que l’idée qu’un smartphone a de grandes chances de tomber en panne soit largement partagé et sur cette base l’intérêt pour un indice de réparabilité est douteux.

Personne n’est capable de donner des métriques réelles sur l’étendue du pb qui est supposé devoir être adressé.

CONNEXION UTILISATEUR