La stabilisation optique des iPhone n'aime (toujours) pas les sorties à moto

Florian Innocente |

Les vibrations envoyées à un iPhone que l'on a monté sur un deux roues, et particulièrement les motorisés, peuvent avoir de sérieuses conséquences sur son module photo.

Apple a publié une page d'assistance sur le sujet (elle n'est pas encore traduite). Elle y explique ce que certains motards constatent depuis longtemps : lorsqu'on fixe son iPhone au guidon ou ailleurs pour s'en servir d'écran GPS ou pour filmer la route, les fortes vibrations en roulant peuvent endommager irrémédiablement l'appareil photo.

Image : Honda

Le stabilisateur optique se retrouve à compenser des vibrations de loin supérieures à celle pour lesquelles il est prévu en temps normal. Quant à l'autofocus, Apple explique :

Certains modèles d'iPhone (XS et suivants et SE 2) ont une mise au point automatique (AF) en boucle fermée. L'AF en boucle fermée résiste aux effets de la gravité et des vibrations de manière à préserver la mise au point nette dans les photos, les vidéos et les panoramas. Avec l'autofocus en boucle fermée, les aimants internes mesurent les effets de gravité et des vibrations et déterminent la position de l'objectif afin que le mouvement de compensation puisse être réglé avec précision (une autre page plus ancienne met en garde contre les accessoires qui peuvent abîmer cet autofocus, ndlr)

Une exposition à long terme à ces vibrations de haute amplitude dans certaines gammes de fréquence est de nature à dégrader ces systèmes, prévient Apple. Il n'y a pas que les grosses cylindrées qui sont pointées du doigt, les scooters et autres petits cyclomoteurs également, même si les effets seront moindres du fait de leur puissance. Apple conseille d'utiliser un système d'amortissement des vibrations sur son support et de ne pas solliciter son téléphone de cette manière sur de trop longues durées.

Ce problème n'est pas nouveau (et il n'est pas spécifique aux iPhone), il fait toujours l'objet de discussions dans les forums spécialisés — généralement quand c'est trop tard — et certains motards se plaignaient par exemple il y a quelques années de leur support de marque Quad Lock.

La stabilisation optique des iPhone n

La stabilisation optique des iPhone n'aime pas toujours les sorties en moto

Ce fabricant, comme d'autres, a depuis ajouté à son catalogue des adaptateurs ou supports dotés d'un amortisseur pour réduire ces vibrations (voir ce test) à défaut de pouvoir les effacer complètement.

Le coup de la panne #8 : la tremblote de l

Le coup de la panne #8 : la tremblote de l'iPhone XR


avatar grezg | 

Ok pour les motos et deux roues.

Mais qu’en est il des vibrations avec un l’utilisation d’un vélo ? Ou encore si on fait de la course à pieds avec l’iPhone fixé au bras avec brassard ?

avatar pumk1n | 

@grezg

« lorsqu'on fixe son iPhone au guidon »
On parle bien de guidon et pas de bras.

Et il est aussi indiqué que les véhicules les moins puissants causent moins de problème, donc je dirai qu’à vélo le problème existe mais dans une moindre mesure.

Dans le doute moi j’ai jamais mis mon iPhone sur un guidon de vélo, j’ai toujours eu trop peur que ça bousille l’appareil photo comme on le voit dans les vidéos.

avatar fredsoo | 

@pumk1n

Idem pour moi téléphone dans la poche arrière du maillot et compteur Garmin qui fait le job… en cas de pluie ou de chute le compteur encaisse davantage.

avatar Bounty23 | 

@grezg

Pas de vibration sur il est au bras :-)

Par contre ça peut être intéressant de savoir en fonction de certaines trottinettes électrique qui vibrent vraiment beaucoup selon les roues et les modèles (ainsi que le terrain genre hyper centre pavés)

avatar 7X | 

@grezg
Même avec ma fourche de 120 mm, je ne roule pas avec le téléphone rivé au cintre. Dans certaines descentes, je ne serais même pas sûr que la fixation tienne.

avatar bambou55 | 

@7X

120mm ? Qu'est-ce tu as comme engin?

avatar Sindanárië | 

@bambou55

Une draisienne faite avec des morceaux de charpente

avatar 7X | 

@Sindanárië
J'ai profité des promos sur les restes d'échafaudages de ND de Paris.

avatar Sindanárië | 

@7X

👍🏼😁

avatar MacWare | 

@grezg

Les vibrations néfastes au bloc optique sont causées par le moteur du deux roues en lui même 😉
Le moteur émane une fréquence de vibration très élevée et en continue.

A vélo ou à pieds aucun risque d’avoir ce genre de problème. En tout cas je n’ai jamais aperçu nul part quelqu’un qui aurait rencontré ce problème !

Je suis motard, j’utilise depuis quelques années un intercom Sena et seulement le guidage vocal. L’été je rencontrais surtout des surchauffes de iPhone (l’écran en plein soleil), ce qui résulté d’une incapacité d’être guidé…
L’idéal reste les GPS dédiés à cette usage !

avatar occam | 

@MacWare

"Les vibrations néfastes au bloc optique sont causées par le moteur du deux roues en lui même"

Le scalaire du vecteur de la force effective opérant sur le bloc optique étant proportionnel à la masse accélérée, l’effet dépend de la taille de l’élément optique qui oscille.
Les blocs optiques de stabilisation des objectifs de caméras FF ou APS-C peuvent être sensibles déjà à des vibrations d’une fréquence bien moindre que celle qui affecte les smartphones. (Encore une fois, il faut souligner que le problème n’est en rien spécifique à l’iPhone.)

LensRentals p.ex. recommande de désactiver la stabilisation optique de certains objectifs lourds dans des conditions où ils risquent d’être chahutés, surtout si la caméra est également dotée d’une stabilisation du capteur.

avatar David Finder | 

@MacWare

Exactement 😉
Je n’ai jamais eu aucun problème quand je fixais mon iPhone sur ma BM R1200GS.
Par contre, je n’ai jamais tenté le diable en fixant mon iPhone sur ma HD Iron 883 Sportster. Vues les vibrations du moulin, jamais de la vie !

avatar fredsoo | 

@MacWare

Pour faire du vélo de route, une moto est bien plus confortable et amortie qu’un vélo de route qui est dépourvu de suspension.
Effectivement sur les vibrations du moteur peuvent être mises en cause.

avatar YetOneOtherGit | 

@grezg

"deux roues.
Mais qu’en est il des vibrations avec un l’utilisation d’un vélo ?"

Un vélo n’est pas un deux roues ? 😳😳😉

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ YetOneOtherGit "Un vélo n’est pas un deux roues ?" Et la pomme n'est-elle pas aussi un fruit ?

Comme je te l'avais écrit il n'y a pas si longtemps, si "comparaison n'est pas raison" (bon dieu que je n'aime pas les proverbes), les comparaisons d'éléments différents permettent ainsi de mieux définir chacun des objets et ainsi mieux les comprendre, comparaison entre différents génocides, entre Vélo/moto : vibrations/destruction
La moto a des vibrations moteurs qu'ignore le vélo, des amplitudes et fréquences vibratoires différentes de celles du vélo. Ces différences peuvent être suffisantes pour donner des résultats différents.
Pourtant, des pneumatiques gonflés à + de 7 bars/23mm le tout sur pavés me pousseraient par principe de précaution à ne pas attacher mon téléphone au centre.

avatar YetOneOtherGit | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Tu n’as pas compris mon clin d’œil 😉

Notre camarade dans la construction de son propos semble considérer involontairement sans doute que les vélos ne sont pas des deux roues 😉

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

"Tu n’as pas compris mon clin d’œil 😉"
Exact, mais j'ai surtout tenté de te faire un clin d'œil sur un sujet qui te tiens peut-être à cœur.
😉
@grezg Pour "l’iPhone fixé au bras avec brassard ?" les chocs/vibrations sont nuls et la comparaison est éliminé dès la question posée. Les chocs de la course ne sont aucunement transmis dans les bras. (lire mon développement un peu plus bas.

avatar YetOneOtherGit | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

"bon dieu que je n'aime pas les proverbes)"

C’est bien plus un aphorisme qu’un proverbe 😉

Nous ne sommes nullement dans la formule populaire issue de sa « sagesse ».

C’est plus de l’ordre de l’aphorisme, qui fait passer en peu de mot le signalement des grands dangers de la comparaison comme moteur de la réflexion.

La comparaison occulte bien souvent des éléments essentiels dans le cadre de pensée qu’elle impose. On ne pense plus le sujet mais une analogie sensée représenter le sujet qui est dans presque tous les cas réductrices et périlleuses tant elle masque des éléments essentiels de contexte et de paradigme.

Je préfère largement les allégories qui ont le mérite de définir clairement le cadre et ses limites.

Nous avons là un principe de pensée qui à une réelle puissance qu’on y adhère ou pas.

Et l’aphorisme est souvent attribué peut-être de façon apocryphe à Voltaire.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@YetOneOtherGit
J'ai du mal à comprendre : quel imbécile-démagogue prétendrait que d'une comparaison entre 2 granny smith, entre 2 pommes, entre 2 fruits, entre 2 végétaux (et pire 2 génocides) il pourrait en déduire que les 2 objets seraient équivalents.
Au contraire, c'est bien en comparant deux objets ayant le même mot, que l'on peut s'apercevoir qu'il n'y a aucun objet semblable dans l'univers, et que les comparer, c'est fait apparaître ce qu'ils ont d'unique

avatar YetOneOtherGit | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

"Au contraire, c'est bien en comparant deux objets ayant le même mot, que l'on peut s'apercevoir qu'il n'y a aucun objet semblable dans l'univers, et que les comparer, c'est fait apparaître ce qu'ils ont d'unique"

puisque on s’amuse : « La mathématique est l'art de donner le même nom à des choses différentes. » Henri Poincaré

Un aphorisme puissant 😎

Mais évidemment avec la rigueur propre à la mathématique.

Mon « Comparaison n’est pas raison » est bien plus une mise en garde qu’une interdiction.

Trouver des analogies et des comparaisons aidant à la réflexion ou à la pédagogie est une tâche très difficile et délicate, qui demande beaucoup d’exigence et d’effort.

avatar Sindanárië | 

@YetOneOtherGit

"Un vélo n’est pas un deux roues ? 😳😳😉"

Ben non. Il fait partie de la clientèle igen qui à encore les deux roulettes pour tenir l’équilibre 😬😈

avatar Strix | 

Pour la course à pied je ne pense pas qu'il y est de problèmes.

Concernant le vélo, je dirais, très facilement, "ça dépend".

Il y a peut y avoir une différence entre le vélo "de route", "urbain" et "tout terrain".

Les vibrations ne sont pas les mêmes, que se soit au niveau "des impacts" et de leur régularité.

Je pratique le vélo de route, parfois sur un week-end et un peu à l'aventure, donc je n'hésite pas à mettre l'iPhone sur le guidon pour être sûr d'être dans la bonne direction, sachant que j'ai reconnu quand même le tracé avant, la route sera "plate" (donc peu d'impacts et si c'est le cas, très rarement).

Si je faisais du VTT, dans le même délire, je ne suis pas sûr de le mettre, sachant que les terrains sont beaucoup plus accidentés (plus d'impacts, plus souvent).

avatar RonDex | 

@grezg

Si c’est un vélo de course, à mon avis tu auras moins de problème qu’ avec un VTT surtout si tu fais de la descente avec.
Mais je suis prêt à parier que les accessoiriste vont proposer de plus en plus des supports qui absorbent les vibrations. 🤷‍♂️

avatar pocpoc | 

Et je comprends que c’est quand le stabilisateur est activé.
Donc pas de soucis quand la fonction appareil photo n’est pas activée.

avatar biky83 | 

@pocpoc

Non meme quand il n’est pas utilisé

D’ailleurs qui utilise l’appareil photo de son smartphone en moto ? personne.

avatar David Finder | 

@pocpoc

Non non, rien à voir.
Même si tu n’utilises pas l’appareil photo en roulant. 😉

Les aimants bougent avec les vibrations, que l’appareil photo soit en fonction ou pas.

avatar sveireman | 

Lorsque l’appareil photo n’est pas utilisé et l’écran éteint, les aimants ne compensent pas, je suppose…
Je fixe mon Xs à l’aide d’un support QuadLock sur le guidon de mon Brompton depuis 5 ans. Je n’ai pas constaté de dégradation du système appareil photo. Et je roule à vélo tous les jours.

avatar romainB84 | 

@sveireman

Je pense oui.
Je ne vois pas pourquoi l’iPhone s’amuserait à compenser le capteur photo en permanence (dès que l’iPhone bouge) si l’appareil photo n’est pas lancé 🙂.

avatar David Finder | 

@romainB84

Bein les aimants sont libres, non ? Donc ils peuvent quand même bouger j’imagine, et les vibrations peuvent donc endommager leur calibrage, non ?

avatar 7X | 

@sveireman

Cela dépend sans doute du terrain. Vous roulez sur des pavés, vous sautez des trottoirs ?

avatar sveireman | 

@7X

J’emprunte très régulièrement un tronçon de 500 m avec de « vilains » pavés comme il y en a souvent en Belgique.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@sveireman
La Belgique, je ne sais pas... Mais Bruxelles quelle (horreur ?) terreur !
Rouler sur une mauvaise chaussée entre des rails mouillés du tramway, "poussé" par les voitures impatientes.

avatar victoireviclaux | 

Je me demande si la course à pied avec le smartphone accroché à la main ou dans une poche endommage aussi la stabilisation optique de manière générale ?

avatar Lirche | 

@victoireviclaux

Non, les vibrations ne sont pas aussi forte qu’à moto.

Je pense même qu’à vélo, il n’y a pas de soucis à moins de faire du vtt très engagé ou du pavé sur plusieurs kilomètres à 30-40km/h

avatar victoireviclaux | 

@Lirche

Merci de ta réponse. Pourtant ce sont des chocs assez fortes quand on pose le pied au sol, mais peut-être qu'il s'agit de vibrations trop régulières (en moto) en un temps très minime (avec des chocs plus ou moins fréquentes) et qui peuvent donc endommager la stabilisation optique

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ victoireviclaux "des chocs assez fortes quand on pose le pied au sol"
Oui, mais le corps amorti les chocs violents de manière magique(parfois supérieur à la tonne en skis, je crois me souvenir). Si les rotules souffrent, parfois les vertèbres, jamais les mains, ni les coudes etc. reçoivent le moindre impact.

avatar occam | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

"Si les rotules souffrent, parfois les vertèbres, jamais les mains, ni les coudes etc. reçoivent le moindre impact."

Un peu de physique appliquée :
https://dewesoft.com/application-notes/human-body-vibration-measurements-on-a-motorbike

En fonction de l’énergie transmise, de son spectre de fréquences et de son amplitude cumulative, les effets peuvent être considérables, les dommages cumulatifs aussi.

L’étude en cours à Osnabrück, avec l’apport des transducteurs de Brüel+Kjaer, étudie l’effet d’ensemble sur le système ostéo-musculaire (mains, bras, dos) :
https://www.bksv.com/en/knowledge/blog/vibration/vibrating-motorcycle-seat
Là encore, on a tendance à sous-estimer la magnitude des effets combinés.

Pour une vue d’ensemble des différentes approches méthodiques :
https://www.cdc.gov/niosh/mining/UserFiles/works/pdfs/2009-145.pdf
Ces études montrent que les effets sont systématiquement sous-estimés dès que l’on examine un organe ou une partie anatomique isolée. De même, les suspensions cardaniques ou gyroscopiques 3D tendent à être moins efficaces que les suspensions à compensation asservie réglée par un fuzzy feedback (p. 21).

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

C’est plus Guillaume d'Ockham, c’est Pic de la Mirandole 👍

avatar occam | 

@YetOneOtherGit

Aucun mérite. Pure serendipity : Une fille attachée à notre groupe fait sa thèse sur un sujet similaire. On m’a assigné la supervision de sa modélisation statistique. C’est dingue ce qu’on apprend quand on a à traiter des données réelles. (« Everything you really never wanted to know about... ») Surtout à quel point on est mal fichus comme espèce, et pas vraiment adaptés à nos véhicules. J’adore le vélo, mais l’évolution nous a vraiment équipés pour la course à pied. Il y a encore un long travail à faire avant que nos machines s’adaptent pleinement à notre physiologie, et la vogue du vélo électrique nous en éloigne.

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"Aucun mérite."

Pas de fausse modestie, l’étendue de ton érudition est impressionnante 😉

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@occam
Et je me réjouis chaque fois que mes approximations sont enrichies ou mes erreurs corrigées par une vulgarisation de cette qualité (merci)

avatar Strix | 

"J’adore le vélo, mais l’évolution nous a vraiment équipés pour la course à pied. Il y a encore un long travail à faire avant que nos machines s’adaptent pleinement à notre physiologie, et la vogue du vélo électrique nous en éloigne."

J'ai "grondé" ma femme qui c'était acheté un vélo électrique, pour l'utiliser une fois par mois, quand il fait beau, pas de vent et tout letouintouin.

Je lui ai fais comprendre (avec du temps, mais pour qu'elle perçoive le bénéfice), qu'un vélo classique, oui, c'est un peu plus dur.

J'ai étais moche (pour être poli) sur le coup, sa batterie étant déchargée..

3/4 semaines après...

- Je pars à vélo !
- Tu sais qu'il pleut ?
- J'ai mon Kway !

Réglages faits après plusieurs "sorties".
Plus de mal aux genoux ni aux jambes.

Elle ne roule pas aussi vite que moi (ce qui est normal) mais je suis content qu'elle est revendu son truc électrique pour un vrai vélo.

avatar David Finder | 

@victoireviclaux

C’est surtout que ton corps absorbe les vibrations quand tu cours.

avatar Link1993 | 

@victoireviclaux

On parlera plutôt de fréquence harmonique ou si tu tombe pile sur cette fréquence, les effets s'amplifient ! :)

avatar R-APPLE-R | 

Ça existe CarPlay wifi pour motos ?

avatar Hideyasu | 

@R-APPLE-R

Il me semble l’avoir vu passer sur une moto, mais l’utilité est quand même réduite

avatar R-APPLE-R | 

@Hideyasu

Ok sinon il faudrait un CarPlay affichage tête haute dans le casque 😎

avatar Hideyasu | 

@R-APPLE-R

Il existe déjà des affichages tête haute dans un casque, mais ce n’est pas CarPlay 😊

avatar R-APPLE-R | 

@Hideyasu

Et oui du coup ça serait bien que Apple et Google fassent quelques choses 🤑

avatar oboulot | 

@R-APPLE-R

Pas wifi mais CarPlay existe sur deux motos à ma connaissance :
- Africa Twin
- goldwing

Pages

CONNEXION UTILISATEUR