Comment Google Maps calcule le temps d'un trajet

Stéphane Moussie |

D'une application GPS à l'autre, l'estimation du temps d'un même trajet change. Certaines sont plutôt pessimistes, autrement dit vous arrivez à bon port en moins de temps qu'indiqué, tandis que d'autres sont plus réalistes. Matt Laroche, un ancien ingénieur de Google, a expliqué sur Quora comment Google Maps estimait le temps d'un trajet.

Le service se base sur différents types de données. Il y a d'abord les limitations de vitesse et les vitesses recommandées qui dépendent du type de route. Google s'appuie aussi sur un historique de données transmises par les utilisateurs, comme leur vitesse moyenne à certains moments de la journée et la durée réelle de leurs parcours. Les données des conducteurs en temps réel sont également exploitées. Le service fait ensuite sa tambouille avec toutes ces infos et délivre une estimation. L'ex-employé de Google explique ensuite que plus il y a de données, mieux c'est :

La plupart des entreprises comparent leurs prédictions aux temps de trajet réels pour améliorer leurs algorithmes et leurs sources. Par conséquent les entreprises qui ont accès aux meilleures données (c'est à dire celles qui comparent le mieux leurs estimations aux temps réels grâce à une importante masse de données) sont susceptibles de fournir les meilleures prévisions sur le moyen terme et le long terme.

C'est précisément dans cette optique que Google a acquis l'année dernière le GPS communautaire Waze, une mine d'informations sur le trafic en temps réel grâce à ses 40 millions d'utilisateurs (lire : Les incidents Waze intégrés dès maintenant à Google Maps).

Matt Laroche conclut en soulignant que les prévisions ne peuvent pas toujours être exactes, en raison des événements qui sont imprévisibles : « Même si vous connaissez toutes les conditions de trafic et les phénomènes prévus (par exemple des travaux routiers ou la fin d'un match de football), il n'y a rien qui permet de prédire un accident ou un camion lent qui change de route ».


avatar jaspe34 | 
"Le service fait sa tambouille". Ah oui, ben c'est plus clair comme ça.
avatar gilzecat | 
J'utilise quotidiennement 3 GPS différent. Google maps, plan et garmin. Le seul qui est toujours précis sur l'heure d'arrivé, c'est garmin. Google et Plan ont souvent le même temps de trajet. Pour vous donner une validité de mon expérience, je fais un peu plus de 6000 km par mois, minimum 8 destinations entrées dans le GPS par jour.
avatar gilzecat | 
@patrick86 Aucune idée. Je déteste les GPS qui parlent.
avatar eipem | 
@esclandre Et comment tu veux qu'on t'écoute après un post pareil ? Franchement, t'as 12 ans ? Tu les a fait à biclou tes trajets ? Merde quoi, respecte toi un peu !
avatar ibryce | 
Navigon reste pour moi le plus précis même face au Tom Tom intégré dans mon véhicule d'entreprise. Tomtom calcul ses horaires à vol d'oiseau tellement il sont sous estimés je ne vois pas d'autre explications...
avatar fornorst | 
Tomtom, y a que ça de vraiment bien. Pour la ventouse j'ai trouve un remplacent dans un Apple store. : un bête support sur ventilation assez fin et avec un système de maintien efficace. C'est même un vendeur qui me l'a montré. Je regardais des truc à 70 ou 80 € et ça me plaisait qu'à moitié, je suis reparti avec un truc à moins de 30€.

CONNEXION UTILISATEUR