Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

L'iPod n'est pas dangereux pour vos oreilles (enfin presque)

Anthony Nelzin-Santos

Wednesday 30 December 2009 à 23:30 • 5

iPod

Apple vient de gagner en appel le procès qui l'opposait à un propriétaire d'iPod de Lousiane et un autre de Californie, qui l'avaient attaquée en 2006, arguant que leurs iPod et les écouteurs fournis avec étaient défectueux, et que la firme de Cupertino ne donnait aucune information sur la possibilité d'une perte d'audition suite à l'utilisation prolongée de l'iPod. En Europe, Apple est légalement obligée de faire figurer un avertissement en toutes lettres sur l'emballage du produit, et d'ailleurs de limiter son volume de sortie à 100 décibels. Or, le volume de sortie des iPod incriminés était de 104 décibels — grosso modo celui d'un hélicoptère au décollage. Aux Etats-Unis, un avertissement sur une perte possible d'audition en cas d'utilisation prolongée est indiquée dans le manuel d'utilisation, mais rien n'indique le volume de sortie maximal, que les plaignants trouvent trop élevé. Le juge en charge de l'affaire a indiqué que les plaignants n'avaient pas réussi à prouver que l'iPod n'était pas fait pour être vendu pour l'écoute ordinaire de musique, bref qu'il représentait un danger potentiel, la législation n'étant pas aussi développée sur ce terrain qu'en Europe. On se souvient qu'en France, l'iPod avait été temporairement retiré de la vente en 2002 après que la Fnac et Surcouf se sont aperçus que le volume de sortie du baladeur d'Apple excédait légèrement 100 décibels. On ne conseillera qu'une chose aux deux plaignants déboutés : d'utiliser les contrôles… pour baisser le volume de leur iPod ! Via Bloomberg

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner