Apple s’intéresse à la diffusion radio d’iHeartMedia

Mickaël Bazoge |

Avec une dette de 20 milliards de dollars (!), iHeartMedia est une entreprise au bord de la banqueroute. En mars, elle s’est d’ailleurs placée sous le chapitre 11 de la loi sur les faillites aux États-Unis, ce qui lui permet de se restructurer sans la pression de ses fournisseurs. Apple envisagerait d’y investir quelques dizaines de millions de dollars, explique le Financial Times.

iHeartMedia est peu connu en dehors des États-Unis, où le groupe demeure incontournable : en tant que diffuseur de plus de 850 stations de radios AM et FM au pays, il touche 270 millions d’auditeurs (dont 100 millions via son service de streaming). L’an dernier, l’entreprise réalisait un chiffre d’affaires de 3,6 milliards de dollars.

Apple s’intéresserait à la puissance d’iHeartMedia et pourrait donc soit en croquer un morceau, soit conclure un partenariat marketing de plusieurs millions de dollars. Aucun deal n’a été signé puisque les discussions n’en sont qu’à leurs débuts, selon le FT. L’intérêt d’Apple dans cette entreprise serait assez simple : pouvoir diffuser Beats 1 au travers des services de diffusion d’iHeartMedia dont le public est plus âgé que la moyenne des utilisateurs d’Apple Music et des services de streaming.

Un accord permettrait à Beats 1 — dont il se murmure que les programmes n’attirent pas autant d’auditeurs qu’espéré — de toucher un autre public à qui faire la promotion d’Apple Music. Sans oublier qu’Apple gagnerait là une influence plus grande encore dans l’industrie de la diffusion musicale. De quoi faire pièce à Spotify, qui vient d’annoncer avoir atteint les 87 millions d’abonnés payants (pour 191 millions d’utilisateurs actifs mensuels). De son côté, Apple Music a dépassé les 50 millions d’abonnés.

avatar Tchobilout23 | 

Beats 1, c’est quand même assez particulier comme musique.. c’est trop « américain urban » pour la plupart des gens..
Ils devraient diversifier les genres..

avatar ilyes3333 | 

@Tchobilout23

Tout à fait d’accord. Même l’image de marque Beats demeure très Urban US. “Apple Music Radio” serait plus inclusif à mon avis comme nom/service.

avatar Moumou92 | 

@Tchobilout23

Il y a parfois des émissions intéressantes avec des personnalités US en interview... mais cela dépend vraiment de l’heure et de l’émission ce st vrai.. parfois je tombe sur des pépites, parfois c’est juste du gros rap US bien naze... faut avoir de la chance!

avatar ys320 | 

Faire de la radio et de l’audience c’est un métier. 😉

avatar rua negundo | 

Le succès limité de Beats 1 explique peut-être aussi pourquoi les déclinaisons de type Beats 2, Beats 3 ou Beats France, Beats UK, etc., annoncées lors du lancement, n’ont pas encore vu le jour

avatar iRobot 5S | 

@rua negundo

Enfin une déclinaison Beat France serait complètement différente musicalement parlant de Beats 1 avec un style plus proche des auditeurs français.

Mais peu de gens écoutent les radios en ligne. C'est un marché de niche.

avatar rua negundo | 

@iRobot 5S

C’est vrai que les radios les plus écoutées en streaming sont en fait les grandes radios traditionnelles présentes en FM donc pour la France RTL, France Inter, NRJ, etc. Et parmi les radios disponibles seulement par internet les déclinaisons en webradios de ces radios FM tiennent aussi une bonne place (du style NRJ Hits, FIP autour du rock, Nostalgie 80s, etc.)

avatar Khrys | 

@MickaelBazoge

«  iHeartMedia est peu connu en dehors des États-Unis »: ce n’est pas tout à fait vrai. iHeart Media est connu également au Canada.

CONNEXION UTILISATEUR