Beyoncé cartonne sur iTunes et les Beatles vont ressortir des cartons

Florian Innocente |

550 000 exemplaires du nouveau Beyoncé ont été vendus en 48h sur iTunes, indique Billboard. Ces chiffres ne couvrent que les ventes américaines. Dès les premières 24h, 430 000 exemplaires avaient été achetés. Cet « album visuel », baptisé simplement "Beyoncé" est vendu 14,99€ mais pas (encore) à la découpe. Ce n'est qu'à compter du 20 décembre que les titres pourront être achetés séparément et, on le suppose, que cette exclusivité pour Apple cessera.

Cet album mêlant 14 chansons et 17 clips, sorti à la surprise générale vendredi dernier, a profité d'un accompagnement assez inédit sur iTunes. Il n'y a peut-être eu que les Beatles pour recevoir un traitement similaire. "Beyoncé" occupe tout le carrousel réservé aux grosses nouveautés et les autres albums de l'artiste sont aussi en page d'accueil (eux-mêmes auront peut-être généré quelques ventes supplémentaires).

D'après Billboard, Beyoncé peut espérer atteindre les 600 000 ventes aux États-Unis en trois jours. Si ce chiffre se confirme, ce serait un record pour elle, mais pas un record absolu. Une artiste féminine a connu un week-end de lancement meilleur encore en novembre 2012, Taylor Swift et son album "Red" (de la Country) avec 1,2 million d'exemplaires.

Après Beyoncé, Apple prépare une autre sortie exclusive, celle de 59 enregistrements méconnus des Beatles. Cet album, baptisé "The Beatles Bootleg Recordings 1963", arrivera très prochainement, peut-être dès demain. La plupart des titres (liste) sont des enregistrements de la BBC qui viennent s'ajouter à ceux qui figurent sur les deux albums "Live at the BBC".

Cette vente sert cependant un objectif qui a surtout à voir avec des questions de copyright. Ces titres ont été enregistrés en 1963 et la loi en Europe prévoit que les droits associés expirent au bout de 70 ans. Mais seulement pour des contenus rendus publics. S'ils ne le sont pas, le délai est ramené à 50 ans. En résumé, l'année 2013 étant sur le point de s'achever, il convient de les sortir prestement pour prolonger ces droits de 20 ans et éviter que d'autres labels ne puissent les commercialiser à leur guise.

[via WogBlog]


CONNEXION UTILISATEUR