Le Point entre dans le kiosque d'Apple

Florian Innocente |

kiosque

Le Point pour iPad [2.0 – Français – Gratuit – iPad – LE POINT] fait son entrée dans le kiosque d'iOS 5. Il est l'un des (très) rares titres français à avoir franchi le pas. La Tribune et France Soir l'avaient fait avant lui mais leur situation économique les pousse naturellement à tenter toutes les formes de distribution électronique, et avant eux encore il y avait eu Le Monde Diplomatique et Manière de voir.

La nouvelle version de l'application iPad du Point saura télécharger automatiquement en tâche de fond ses nouveaux contenus. A cette occasion un extrait du dernier numéro est proposé gratuitement en téléchargement. Cette arrivée du Point dans le kiosque se fait sur fond de boycott par la presse française dans sa majorité de cet espace de distribution. Une opposition qui s'est traduite par la mise en place d'un concurrent au kiosque (lire ePresse : le kiosque alternatif pour la presse française).

L'autre singularité est que l'hebdomadaire - qui s'est toujours pas mal impliqué sur iOS - compte justement parmi les membres de ce Groupe d'Intérêt Economique qui s'était opposé aux conditions d'accès au kiosque (lire La presse française impuissante face à Apple ? et Les éditeurs de presse boycottent le kiosque d’Apple). Une première brèche dans un front commun ?


avatar adrianweatherly | 
Ce qui est très drôle, c'est que la presse voyait l'iPad comme le sauveur alors qu'au final il va l'enterrer. C'est la conséquence de soutenir un acteur, Apple, qui verrouille et contrôle l'ensemble du système économique de sa plateforme. Le GIE ferait mieux de développer leur propre kiosque virtuel et de le proposer sur des plateformes proposant un modèle plus équitable.
avatar adrianweatherly | 
Jusqu'à preuve du contraire, une musique écoutée sur un iBidule peut provenir de n'importe quelle source (iTunes, CD, Amazon mp3, P2P, ...). Les majors ne sont donc pas obligées de souscrire à la solution d'Apple (iTunes, donc) pour diffuser leurs contenus auprès des utilisateurs iOS.
avatar Titov | 
Aaah ne pas avoir accès aux données des clients qui refusent de les partager, c'est vraiment intolérable hein ? Ils va falloir qu'ils s'y fassent et j'espère bien qu'Apple ne cédera pas sur ce point.
avatar adrianweatherly | 
Autant pour moi, j'avais oublié que le monde Apple était celui des bisounours. Les utilisateurs d'iOS sont sauvés grâce à Apple et son outil de collectes de données personnelles directement intégré à iOS qui remplit quotidiennement ses bases de données iAd. Cependant c'est quand même bizarre que les achats in-app ont les mêmes verrous économiques mais que, là, les données personnelles sont diffusées à tire-larigot. Marrant...
avatar applefan | 
Le point de crispation essentiel autour du Kiosque est surtout celui de l'accès au fichier clients et des données personnelles du lectorat, pas du modèle économique 30% pour Apple - 70% pour l'éditeur. Sur ce coup, je ne suis pas sûr que Google soit une meilleure solution pour les utilisateurs, celui-ci tirant l'essentiel de ses revenus de l'exploitation des mêmes données personnelles. A mon sens, le basculement vers le numérique devrait être l'occasion d'une remise en question de la presse dans son ensemble : quels services nouveaux apporter au lectorat, comment fidéliser et animer la communauté des lecteurs, intégrer de façon plus poussée l'interactivité avec les lecteurs, etc... Quand je vois le nombre d'éditeurs qui se contentent de fournir une version pdf à peine optimisée de leurs titres, je me dis qu'ils ont encore un long chemin à faire s'ils ne veulent pas finir par crever à petit feu dans les années à venir (d'ailleurs, sans les aides publiques à la presse, bon nombre d'acteurs auraient déjà tiré leurs derniers numéros...).
avatar Satoral | 
Tu peux rajouter qu'on ne les entend pas beaucoup sur la question de la TVA (à 20.6% sur le numérique et 2.1% sur le papier). Ça discute en coulisses avec le gouvernement, semble-t-il, mais certains affirment que ce n'est pas prêt d'arriver… Et puis, les journaux français ont déjà raté le virage du web (au contraire du Spiegel, qui a largement avoué que d'épouser internet avec force et vigueur, tout de suite, a été plus que bénéfique pour eux vu le pognon que ça leur rapporte aujourd'hui). Ils sont en train de refaire la même avec le numérique… Et le pognon qu'ils n'ont pas fait dans le net (déjà que peu sont rentables en papier ; Rue89 est déficitaire et fait la moitié de son CA sur son mag papier par exemple), ils ne peuvent pas le réinvestir dans le numérique aujourd'hui… Donc, y'a même pas de tune pour faire du numérique qui ne soit pas un simple et bête PDF… ils en sont encore à chercher un modèle internet qui leur rapporte du pognon.
avatar adrianweatherly | 
Bien sur que la presse doit remettre en question son modèle économique. Et bien sur que, comme les majors, elle n'est pas capable de préempter la dégringolade et que, in fine, ce sont les sociétés IT qui s’accapareront les meilleurs solutions. Ce qui est insupportable, c'est que les seuls modèles économiques possibles sur iOS sont ceux dictés par Apple. Il n'est par exemple par possible de proposer sa propre solution d'achat in-app sur iOS. Et si Apple cherche à diversifier ses revenus avec l'exploitation des données personnelles, pourquoi la presse n'y aurait-elle pas le droits ? Si tous les éditeurs de système d’exploitation convergent vers ce modèle, les développeurs et les consommateurs seront cloisonnés dans des écosystèmes corporatistes.
avatar agerber | 
En quoi un fabricant de boitier de téléphone devrait s'arroger financièrement tout le contenu y transitant.. C'est une drôle d'évolution de l'economie vue par apple.. Etait ce le cas pour les anciens téléphones..? Est ce le cas pour les voitures.. Renault taxe t il les entrées en essence..? Ne parlons même pas du travail fourni par apple sur ces 30% qui ne sont que du free roll.. Le jour ou le groupement bancaire prendra 30% de comissions sur tout vos achats par CB , vous verrez ou se situe le niveau de l'arnaque..Dans le domaine du mobile, certains ont déjà franchi le pas. Et entre avoir de la presse et un constructeur de téléphone, le choix est vite fait.. N'est ce pas apple qui voulait se renumérer sur les forfaits téléphoniques achetés aupres des opérateurs..Comme quoi ils sont prés a tout. Il est temps d'avoir plus de choix et de laisser les fabricants de téléphone là ou ils sont , c'est a dire des constructeurs de téléphone. Car sur le fond c'est le client qui paye la différence, pas les autres fournisseurs..
avatar Billytyper2 | 
Exactement... d'ailleurs Apple est un mécène, car il offre une infrastructure de ferme de serveurs gratuitement, la disponibilité du service 7j/24h. Tout ça gratuitement, même pas de pub... Il faudra que les libraires travaillent bénévolement aussi, proposer l'emplacement dans leur boutique gratuitement aussi. Non mais, quelle idée de faire payer un service ???
avatar Cowboy Funcky | 
J'étais déjà abonné au Point depuis son arrivé sur iPad. Maintenant qu'il est intégré au Kiosque Apple, ça améliore encore l'expérience de l'utilisateur. Quand au magazine numérique, je le trouve incroyablement agréable à lire / voir. Ça change du PDF. J'attends avec impatience l'arrivée d'autre journaux / magazine en langue française. Je pense que le magazine GQ France ne devrait pas trop tarder à arriver dans le Kiosque Apple. Bref j'en demande ENCORE D'AUTRES....
avatar idrobux | 
@esales une expérience utilisateur réussie ? je la trouve horrible, l'app n'est pas en mode portrait et elle va dans tous les sens. je lis un magazine, je veux tourner des pages, je ne veux pas être sur du web ils devraient prendre exemple sur flipboard ou au minimum sur la simplicité de distro d'engadget.

CONNEXION UTILISATEUR