Amazon Music pourrait avoir de la Hi-Fi à la fin de l'année

Florian Innocente |

Amazon aurait l'intention de lancer une formule de streaming avec de la musique haute-fidélité, et ce avant la fin de l'année, a appris Music Business Worldwide. Le service viendrait marcher sur les platebandes de Tidal ou de Deezer et se distinguerait par la même occasion de Spotify et d'Apple Music.

D'après MBW, les négociations avec plusieurs grandes majors sont en cours et au moins l'une d'entre elles a donné son accord. La formule pour accéder à un catalogue en qualité supérieure au CD tournerait autour de 15 dollars par mois. Tidal HiFi coûte 20 $, de même que Deezer HiFi ou Qobuz Hi-Fi .

Si Amazon parvient à lancer cette offre, il sera présent à tous les étages du streaming audio, depuis l'écoute gratuite avec de la pub et quelques restrictions (lire Amazon lance à son tour son service de streaming de musique gratuit pour Alexa, juste après Google) jusqu'à de la musique en illimité renforcée par une option Hi-Fi.

Accessoirement cela pourrait donner l'occasion à Amazon de monter le volume dans son offre d'enceintes connectées. Les petites Echo ne sont pas les mieux placées pour une bonne écoute musicale et Amazon a sorti ces tout derniers mois du matériel plus costaud : un ampli à brancher sur des enceintes classiques, l'Echo Link Amp (300 $) et un caisson de basses, l'Echo Sub (130 €).


avatar raf30 | 

Bonne nouvelle. Une offre qualité CD à 15€, je n'attends que ça...un vrai progrès la qualité du CD.

avatar Merou13 | 

Enfin !
Il aura fallu qu’Amazon comprenne les audiophiles en leur proposant un son HighRes à un bon prix.

Il faut espérer que les autres comprennent le message.

Par contre, leur application n’est vraiment pas au top: pas de curation, pas de radio. Je la trouve moche et pas intuitive.

Faut vraiment qu’ils s’inspirent des autres s’ils veulent faire migrer les abonnés.

Le prix et le bon son c’est super. Mais l’application, ça compte beaucoup.

avatar Malouin | 

Ne vous réjouissez pas trop vite ! En itinérance un bon vieux AAC 256 (la qualité Apple Music) avec un casque qui décode ce format c’est (bien) meilleur qu’un Flac Qobuz avec le même casque. Par « meilleur » je veux dire que vous entendez une différence... ou que c’est au moins aussi bon ! Sur une chaîne c’est (un peu) différent !

avatar SyMich | 

Ça n'a pas de sens ce que vous dites... un format compressé avec perte ne peut PAS donner un meilleur son, une fois décompressé et reconverti en analogique, qu'un format sans perte! Tout simplement parce qu'il manque certains détails du son original!

Que la difference ne soit pas perceptible dans de mauvaises conditions d'écoute, je veux bien, mais dire que c'est meilleur... ?‍♂️

avatar Malouin | 

@SyMich

La perception fait que c’est meilleur ! Un Flac diffusé en BT sans écouteur capable de reconnaître le format sera moins bon (en audition) qu’un AAC lu sur un casque capable de le décoder ! Je suis abonné à Apple Music et Qobuz...

avatar SyMich | 

Mais vous dites n'importe quoi!
Si le casque ne "reconnaît" pas le format du fichier reçu (Flac par exemple), il ne décodera rien et vous n'entendrez rien!
Si il reconnaît le Flac, il restitue un son identique au son d'origine. (C'est le principe même d'un format sans perte)

(Et pour être tout à fait précis, en Bluetooth ce n'est pas le casque qui déode le fichier aac ou Flac, mais l'émetteur pour reencoder le son dans le format adapté a la transmission Bluetooth)

avatar Malouin | 

@SyMich

Pour le coup, c’est vous qui dites n’importe quoi ! Je vous invite à venir écouter mon casque Shure SE846 avec son adaptateur RMCE-BT2. La diffusion d’un morceau de musique à partir de mon iPhone et d’Apple Music (AAC 256) est (de perception) meilleure que celle de l’application Qobuz avec une diffusion en Flac. Désolé. j’utilise ça tous les jours.

avatar rua negundo | 

@Malouin

Mouais. Ça ne vaut quand même pas un bon vieux mp3 en 64k récupéré sur Kazaa dans les années 2000 ☺️

avatar lmouillart | 

"(Et pour être tout à fait précis, en Bluetooth ce n'est pas le casque qui décode le fichier aac ou Flac, mais l'émetteur pour réencoder le son dans le format adapté a la transmission Bluetooth)"
Vous dites la même chose à ceci près que des casques sont capables de décoder sbc, aptx (et extensions), aac (et extensions), et LDAC. Par exemple le Sony XM3 : https://helpguide.sony.net/mdr/wh1000xm3/v1/en/contents/TP0001703175.html

Il y a donc effectivement un transcodage avec perte pour du FLAC (donc aac, sbc, apt x, suivant ce que gèrent en commun casque et émetteur) et un simple transport -> décodage pour l'AAC.

avatar macam | 

@imouillart :
A noter que Sony aussi s'est lancé dans le streaming lossless, mais uniquement au Japon pour le moment.

avatar Merou13 | 

@Malouin

Un peu différent ?!?
J’aimerais bien savoir sur quoi vous écoutez pour dire ça.

Vous avez écouté Tidal en Mqa ou Qobuz en 24 bits sur les DAC Hifi audio, Onkyo ou Pionner ?

Ou même avec un simple Dac Fiio sur un IPhone avec un casque digne de ce nom ?

Je ne pense pas non. Parce que la différence est énorme.

avatar Malouin | 

@Merou13

On ne parle pas en écoute fixe ou en mobilité avec casque filiaire. Mais avec un lecteur BT, même 5.0.
Et je vous confirme que sur ma chaîne (enceintes Monitor Audio Platinum I et ampli pioneer Air) il y a une différence audible entre une lecture Flac Qobuz et AAC Apple Music. Légère mais audible !

avatar Bigdidou | 

@Malouin

« Et je vous confirme que sur ma chaîne (enceintes Monitor Audio Platinum I et ampli pioneer Air) il y a une différence audible entre une lecture Flac Qobuz et AAC Apple Music »

Personne ne doute qu’il y ait une différence, effectivement.
Comme le dit très bien occam : « la surdité perd de ses frayeurs ».
Le principal, c’est que ce son là te plaise, tu y es habitué. Une histoire de psycho acoustique.
Mais ne vient pas dire qu’il est « meilleur », ça n’a aucun sens.

« et Qobuz ne compte que 100 000 utilisateurs ! Faites ce que je dis pas ce que je fais... »

Les gens ?
Ceux à qui tu t’adresses ici sont abonnés à Qobuz ou Tidal, non ? Oui, ils font ce qu’ils disent.
Pourquoi leur opposer ce que disent « les gens » ?

« effectivement que d’un marché de niche. »

Le très haut de gamme est par définition un marché de niche.
Et alors ?
Ça justifie qu’on le balaie d’un revers de main et qu’on le dénigre ?

avatar Malouin | 

@Bigdidou

Vous n’en avez pas marre de déverser votre fiel sur tout ce qui se dit ici et pour lequel vous avez un avis contre !? #giletjaunedetected

avatar Bigdidou | 

@Malouin

J’ai beau me relire, j’ai du mal à voir du fiel.
Tu devrais faire la même opération
Tu sais, la paille et la poutre...

Quant à ton tag, il était inutile : j’ai compris depuis longtemps ton mépris de classe et le mépris que tu as globalement pour tes contemporains qui ne te correspondent pas exactement.
Les gilets jaunes n’expriment pas du fiel, mais une désespérance sociale, dont j’ai la chance et toi aussi manifestement d’être très éloigné. Se balancer ça comme insulte, c’est assez pathétique.

avatar Malouin | 

@Bigdidou

Ben oui ! Vous avez raison puisque j’ai tord.
Que savez vous de moi pour me juger ?
On se tutoie ? On m’a apprit a vouvoyer quand je ne connais pas. Vieux reste d’une éducation ouvrière respectueuse.
Pouvez vous ne plus répondre à mes messages ? Vos discours alambiquer m’insupporte (appeler « luxe » un produit qui coute 5€ de plus que le produit concurrent me navre ! C’est même plus le prix d’un paquet de clope et ça n’a jamais été celui d’une médiocre bouteille de Bourgogne !).
Je vous promets, en retour de ne plus répondre aux vôtres !
Ce sera bien non ?
Beau week-end

avatar Bigdidou | 

@Malouin

« Que savez vous de moi pour me juger ? »
Tes propos.
Je réponds à des propos, toi, je m’en fous royalement.

« On se tutoie ? »
Le tutoiement, c’est une habitude des forums, vieille comme les forums, faut t’y faire.

« Pouvez vous ne plus répondre à mes messages ? »
Non.
Si j’ai envie de répondre à un message j’y réponds. Parfois. J’évite d’être harcelant.

« Je vous promets, en retour de ne plus répondre aux vôtres ! »
Tu fais comme tu veux, vraiment. Et moi comme je veux.

avatar Malouin | 

@Bigdidou

Soupir...

avatar pagaupa | 

@Malouin

« Vieux reste d’une éducation ouvrière respectueuse »
La politesse et l’honnêteté ne payent pas. Les gilets jaunes l’ont bien compris.

avatar Malouin | 

@pagaupa

Soupir Bis !

avatar pagaupa | 

@Malouin

« Vous n’en avez pas marre de déverser votre fiel sur tout ce qui se dit ici et pour lequel vous avez un avis contre !? »
Lhôpital qui se fout de la charité??

avatar Malouin | 

@pagaupa

Voilà la cavalerie ! Le festival des aigris...
Soupir Ter...

avatar pagaupa | 

@Malouin

Mdr...moi aigri parce que je n’idolâtre pas ton Dieu Apple?
On croirait lire un communiqué de l’E.I. qui pointe les mécréants! ???

avatar Malouin | 

@pagaupa

Réfléchissez un peu avant d’écrire ce genre de propos.
Soupir. Quater...

avatar fte | 

@Malouin

"Légère mais audible !"

C’est vrai. Il y a une différence. Audible, ça se discute. C’est possible. Identifiable, par contre, non.

avatar Malouin | 

@fte

Complètement d’accord !

avatar Bigdidou | 

@Malouin

« Complètement d’accord ! »

T’expliques juste l’inverse plus haut, mais j’imagine que t’as besoin d’amis :D

avatar Malouin | 

@Bigdidou

... Prenez plutôt le temps de lire les messages précédents ! J’ai toujours dit que la différence entre un AAC 256 et un FLAC était peu sensible et qu’en plus, en mobilité, il fallait des décodeurs adéquates. Relisez avant de critiquer !
Aller, une dernière #giletjaunedetected

avatar Malouin | 

@fte

Sincèrement c’est audible quand on écoute et compare un morceau (musique baroque pour le coup) fort et à la suite. Autrement...

avatar fte | 

@Malouin

Les niveaux sonores sont-ils égalisés à moins d’un demi-dB ? Si non, le plus fort l’emporte pour la majorité des gens.

Au casque ? Ou dans une pièce acoustiquement traitée ? Si non, une simple résonance de la pièce peut augmenter le niveau d’une fréquence et "améliorer" le son.

Sans bouger d’un centimètre de la position d’écoute ? Un simple centimètre peut modifier la perception de la scène sonore.

Bref.

L’acoustique et la psycho acoustique sont des sciences, et ce n’est pas par hasard.

avatar Merou13 | 

@fte

"L’acoustique et la psycho acoustique sont des sciences, et ce n’est pas par hasard."

C’est justement à ça que s’intéressent les audiophiles. Les banalités citées plus haut sont très bien expliquées par la science.

Il aurait été judicieux de rajouter : le positionnement des intras dans les pavillons.

avatar fte | 

@Merou13

"C’est justement à ça que s’intéressent les audiophiles."

? Ah ah elle est bien bonne celle-là. ?

Rassures-moi, tu n’es pas sérieux ? ?

avatar Merou13 | 

@fte

Bon. Je vous laisse entre spécialistes. Bon week-end les gars.
Je suis ravi que le AAC en 256Kbps et les intras en Bluetooth vous rendent heureux.

Profitez-bien. C’est ça qui compte.

avatar Bigdidou | 

@Merou13

« Il aurait été judicieux de rajouter : le positionnement des intras dans les pavillons. »

Oui, plein de trucs, c’est sur.
Les embouts, aussi. Certaines mousses « piègent » les graves et ça peut tout changer.

avatar Merou13 | 

@Bigdidou

"Oui, plein de trucs, c’est sur.
Les embouts, aussi. Certaines mousses « piègent » les graves et ça peut tout changer."

C’était juste pour répondre aux banalités de mon interlocuteur. En première semaine d’un cursus son, on est déjà passé a autre chose.

Phénomène de masque, résonateur de helmholtz, fréquence de résonance, transitoire et harmoniques, série de Fourier et compagnie. Coefficient d’absorption. On va avoir droit à tout.

Jusqu’au demi dB qui rend un morceau moins bon...

avatar Bigdidou | 

@Merou13

« Phénomène de masque, résonateur de helmholtz, fréquence de résonance, transitoire et harmoniques, série de Fourier et compagnie. Coefficient d’absorption. On va avoir droit à tout.
Jusqu’au demi dB qui rend un morceau moins bon... »

Ha, tu as de la chance.
J’aurais adoré faire ça.

avatar Merou13 | 

@Bigdidou

"J’aurais adoré faire ça."

Tu peux toujours.
Soit en apprenant sur le tas en trouvant un studio qui te prend comme assistant.
Soit dans une fac d’audiovisuel (3 ans)
Ou dans des écoles spécifiques comme Louis Lumière.
Ou encore dans des écoles privées mais là, je ne connais pas.

avatar Malouin | 

@Merou13

Tu as tord de répondre ! Tu vas voir... Lutte des classes et tout et tout ! Bigdidou a un plein de problèmes qu’il résout en étant « contre »...

avatar pagaupa | 

@Malouin

Lutte des classes? Tu vois des gilets jaunes partout mon pauvre! ???

avatar Bigdidou | 

@Malouin

« Tu as tord de répondre ! Tu vas voir... Lutte des classes et tout et tout ! Bigdidou a un plein de problèmes qu’il résout en étant « contre »... »

J’ai brutalement un doute : tu es adulte ?

« Aller, une dernière #giletjaunedetected »

Je reste pantois.
Je subodore un effet secondaire grave de la fréquentation des réseaux sociaux. J’espère qu’on trouvera un jour un traitement...

avatar fte | 

@Bigdidou

"J’ai brutalement un doute : tu es adulte ?"

Je me suis posé cette question de temps en temps aussi.

avatar fte | 

@Merou13

"Jusqu’au demi dB qui rend un morceau moins bon..."

Pas moins bon, non. Justement. Mais tu as dû avoir ça dans ton cursus son, puisque je l’ai eu dans le mien.

avatar Merou13 | 

@fte

"Pas moins bon, non. Justement. Mais tu as dû avoir ça dans ton cursus son, puisque je l’ai eu dans le mien."

Fletcher en parlait déjà en 1933...
Ce n’est pas que les gens préfèrent. C’est qu’il faut des intensités différentes pour que certaines fréquences soient ressenties. Dans le haut et bas du spectre. Ça tient de la conception de l’oreille interne.
Moins l’intensité sur le spectre est grande, moins ces fréquences sont ressenties.

Si dans ton cursus son on t’a dit que le format compressé était quasi équivalent ou si peu différent au 24 bits je pense qu’il y a un problème.

avatar fte | 

@Merou13

"Si dans ton cursus son on t’a dit que le format compressé était quasi équivalent ou si peu différent au 24 bits je pense qu’il y a un problème."

Il y en aurait eu un si ça avait été dit dans de tels termes, en effet. Tu imagines bien que ce n’est pas le cas.

Mais je suppose qu’on t’auras dit que différents outils sont adaptés à différents jobs. La prise de son ou le mastering sont des jobs différents de la diffusion ou la reproduction, je sais que tu le sais.

Alors le discours sur la musicalité audiophile blahblah, la pique dépréciative de ce que je me satisferais d’intras bluetooth, on est passé très près d’une apologie des câbles en argent sacrifiés par le dernier chasseur de loup-garous encore en exercice, tu comprendras que j’ai un peu de mal à prendre ces mots au sérieux.

avatar Merou13 | 

@fte

"La prise de son ou le mastering sont des jobs différents de la diffusion ou la reproduction, je sais que tu le sais."

Aujourd’hui par exemple je vais bosser avec la norme R128 car c’est destiné à de la diffusion.

Je suis certainement plus âgé que toi et j’ai connu le matériel hifi dont il est question dans l’article plus haut. J’ai pu constaté par des mesures que les câbles évidemment jouent un rôle très important.
De là à mettre des câble à des prix dingues, il y a un seuil que perso je ne franchirais pas. Mais un bon câble, oui.
C’est exact que je ne retrouve pas cette vie dans les morceaux depuis l’arrivée du numérique.
Sauf dans les fichiers haute résolution justement.

Loin de moi l’idée de faire des pics à qui que ce soit. Mais avoue que tu as bien commencé la charge avec tes icônes en réaction à mes propos !

On est tous amoureux du son quand on fait un cursus.

Moi, je n’ai pas envie de discuter des heures sur des forums ( je n’ai pas le temps ) mais quand je lis que le AAC est meilleur que le 24 bits c’est plus fort que moi. Je ne peux pas.

Par ailleurs, dans le métro ce matin, j’avais beau chercher, je ne comprenais pas qu’un gars comme toi avec le bagage en son que tu as, défende des formats destructifs. Pour moi, ça reste un mystère.

Bon, je te laisse. Ma SSL est chaude ?

avatar fte | 

@Merou13

"je ne comprenais pas qu’un gars comme toi avec le bagage en son que tu as, défende des formats destructifs. Pour moi, ça reste un mystère. "

Je ne les défends pas. Ni ne prétend que l’aac est meilleur que le lossless (à nombre de bits et master identiques).

Je dis que l’on ne fait pas la différence de façon certaine entre l’un et l’autre. Si on pouvait en test aveugle identifier le lossless majoritairement et de façon répétable, je parlerais différemment. Ce n’est pas le cas.

Je dis donc que c’est d’importance très mineure.

Il y a d’autres choses qui ont un impact véritablement identifiable. Ma pièce d’écoute est traitée acoustiquement, par exemple...

avatar Bigdidou | 

@fte

« Je dis que l’on ne fait pas la différence de façon certaine entre l’un et l’autre. Si on pouvait en test aveugle identifier le lossless majoritairement et de façon répétable, je parlerais différemment. Ce n’est pas le cas. »

Qu’est-ce qui se passe dans ces tests que j’imagine en double aveugle ?
Les gens n’entendent pas de différence ou ils en entendent une mais se plantent en attribuant les formats ?
Tu aurais une des références de ce genre d’études sur des échantillons pas trop confidentiels ?

Je ne suis absolument pas spécialiste ni même connaisseur du sujet. La psycho acoustique, c’est vraiment un truc à part qu’on voit jamais passer dans les publications de sciences comportementales.
Du coup, j’ai jamais trouvé ce genre d’études.
Mais j’aimerais bien savoir ce qui fait que, quand même, pas toujours mais « dans un certain nombre de cas », j’ai vraiment l’impression d’une nette différence entre un AAC et un FLAC.
Pour les formats HiRes, je suis plus dubitatif, mais j’ai des oreilles de 50 ans éduquées dans les concerts punks :D

Après, mon argument principal pour appeler au zigouillage des formats destructif est.. qu’ils sont destructifs.
Si un nouveau format apparaît à la mode, la conversion n’en sera que plus destructive et on finira quand même par dégrader sans discussion le son.
Je pense qu’il n’est pas raisonnable de conserver sa musique en AAC (s’il est encore raisonnable de conserver sa musique - je pense oui, plus que jamais- mais c’est un autre débat).

avatar fte | 

@Bigdidou

"Les gens n’entendent pas de différence ou ils en entendent une mais se plantent en attribuant les formats ?"

Pour lapider le sujet, les gens croient ce qu’on leur dit ou montre.

Si on ne change jamais rien mais qu’on leur dit A et B, ils vont voter pour A ou B en pensant que l’un est meilleur, bien qu’identiques.

Si on change et qu’on leur dit compressé ou pas compressé, ils vont voter pour le non compressé. Même lorsqu’on leur ment.

Si on ne dit rien, le taux d’identification voisine les 50/50. Si on refait le test une seconde fois dans le même ordre (sans le dire) on retombe sur du 50/50 avec des votes différents.

Il n’y a pas d’identification certaine d’un meilleur et d’un moins bon.

Dans la même veine, sans rien changer sauf à montrer un câble moche et un gros câble avec une étiquette de prix déraisonnable, le son est bien meilleur dès qu’on voit le prix.

"Tu aurais une des références de ce genre d’études sur des échantillons pas trop confidentiels ?"

Il y a pas mal de papiers, mais les seuls auquel on peut véritablement se fier, et encore, en lisant scrupuleusement et en comparant avec d’autres papiers, sont à l’AES (audio engineering society). On en trouve sur certains sites plus ou moins controversés de libération du savoir des prisons à paywalls...

Le problème ne sont pas les papiers en eux-mêmes, le problème vient de la pollution marketing audiophile totalement hors contrôle, y compris en provenance de grandes marques audio concevant objectivement d’excellentes enceintes ou électroniques mais vendant aussi des transcendeurs mystiques de musicalité, ou de revues supposées sérieuses (et souvent sérieuses et rigoureuses) mais qui aiment aussi à comparer des DACs à l’oreille et déclarer vainqueur un appareil indistinguable de l’autre à l’oscilloscope voire à l’audioprecision.

Ais-je dit que je détestais profondément le bullshit marketing audiophile ?

avatar Bigdidou | 

@fte

‘Ais-je dit que je détestais profondément le bullshit marketing audiophile ?’

Je tombe des nues :D

avatar fte | 

@Merou13

"Ce n’est pas que les gens préfèrent."

Si. Les "gens" préfèrent les sons joués plus fort. Sans lien avec le spectre.

C’est d’ailleurs la raison historique du loudness war. Les disques dans les jukebox les plus joués étaient ceux dont le volume moyen était plus fort, donc brickwall compressor pour remonter tous les niveaux et voilà l’horreur des années 201x et de certains albums remasterisés et objectivement détruits par cette saleté.

C’est dangereux pour les oreilles, en plus, pour ajouter à l’horreur.

Et non, je ne confonds pas un peu de compresseur bien dosé et judicieux avec cette saloperie.

Mais tu sais tout ça obligatoirement si tu bosses en studio. Obligatoirement.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR