Eddy Cue n’est pas un expert de la télé et il ne dort pas pendant les réunions

Mickaël Bazoge |

Eddy Cue s’offre une mini-tournée européenne. Après Paris, où il a dévoilé qu’Apple Music avait atteint les 60 millions d’abonnés, le grand manitou des contenus et des services chez Apple s’est rendu à Londres pour répondre à quelques questions auprès du Times.

Eddy Cue dans le studio Beats 1 à Londres. Photo The Times.

Pour l’anecdote, il a tenu à tordre le cou à la rumeur selon laquelle il pique des roupillons pendant les réunions : « J’ai lu que je faisais des siestes pendant les réunions. Ce n’est pas le cas » (lire : Le roupilleur Eddy Cue, torpilleur de Siri et Apple Music).

Le vice-président d’Apple prépare surtout le terrain au lancement cet automne d’Apple TV+. Il n’a malheureusement donné aucun détail sur le prix de ce futur service de streaming vidéo, mais il s’est fait plus volubile sur la qualité de ce qu’on y trouvera. Qualité… et pas quantité. Apple mise en effet sur une poignée de programmes pour attirer les abonnés.

Le constructeur a d’ailleurs été très clair sur le sujet durant le special event du mois de mars, où on a vu un (long) défilé de vedettes vanter sur scène les mérites d’Apple TV+ et de leurs programmes. Histoire de faire monter la sauce, Apple a lâché récemment deux bandes-annonces : For All Mankind, une série qui revisite la course à l’exploration spatiale, et Mythic Quest: Raven’s Banquet, une série humoristique sur un studio de jeux vidéo.

A priori donc, pas de fonds de catalogue pour Apple TV+, uniquement du contenu original et exclusif, alors que Netflix mêle les deux types de programmes. Est-ce que Netflix en fait trop, interroge le Times ? « Je pense que ce n’est pas la bonne manière de le dire. Leur objectif est de créer beaucoup de contenus pour qu’il y ait toujours quelque chose à regarder, et ça fonctionne très bien », répond Eddy Cue. « Il n’y a rien de mauvais dans ce modèle, mais ce n’est pas le nôtre ».

Une réponse qui ne ferme pas la porte à la possibilité qu’Apple acquière à son tour du contenu existant ? La rumeur avait évoqué l’intérêt de la Pomme pour les droits de la série Friends. Quoi qu’il en soit, Eddy Cue convient qu’Apple n’avait pas l’expertise en interne pour se faire un nom dans le domaine du contenu vidéo.

« Nous ne savons pas grand chose de la télévision, si ce n’est que nous en sommes de gros consommateurs, mais cela ne vous qualifie pas comme expert », admet-il. « Par contre, la chose que nous savons faire quand nous ne connaissons pas un domaine qui nous intéresse, c’est de nous entourer des meilleures personnes »

Jamie Erlicht et Zack Van Amburg

C’est là qu’interviennent Jamie Erlicht et Zack Van Amburg, deux anciens de Sony chargés de gérer les acquisitions de programmes pour Apple. « Un des trucs fantastiques avec Jamie et Zack, c’est qu’ils ont bon goût », assure Eddy Cue. The Morning Show, une autre série estampillée Apple TV+ avec Reese Witherspoon et Jennifer Aniston, va ainsi placer la barre de la qualité très, très haut, promet-il.

Les goûts et les couleurs ne se discutent pas évidemment, mais il faudra juger ces séries sur pièce. Planet of the Apps et Carpool Karaoke, les deux premiers contenus créés par Apple — sans Jamie ni Zack — n’ont pas vraiment été de franches réussites. Mais visiblement, Eddy Cue est un fan : « J’ai regardé plus souvent Carpool Karaoke que Game of Thrones », indique-t-il.

avatar UraniumB | 

Qui a (vraiment) regardé Carpool karaoke ici ?

avatar reborn | 

@UraniumB

En ce qui me concerne je ne trouve aucun intérêt dans ce programme que ce soit la version originale ou celle d’Apple.

avatar UraniumB | 

@reborn

Mdr

avatar iPop | 

@UraniumB

Moi j’ai regardé, il y en a des sympas.

avatar UraniumB | 

@iPop

Dacc

avatar Bigdidou | 

« Qui a (vraiment) regardé Carpool karaoke ici ? »

De toute façon, c’est comme pour les séries sur France 3 : personne n’avoue ce genre de chose.

avatar macbookpro2016 | 

@Bigdidou

Lol

avatar bhelden | 

Eddy avoue ne pas être expert et pourtant il reste en charge... n’est-ce pas contre productif voir absurde ?

avatar jaymcfly | 

@bhelden

Non. Et c’est bien là la force d’une entreprise qui fonctionne bien. Déléguer des tâches à des gens compétents et laisser ceux qui ont une vision globale diriger.

avatar Amaczing | 

@jaymcfly

Vision globale ?!! Espérons que tu montres l’exemple en prenant un abonnement Apple TV+ sinon ton discrédit séduira Eddy Cue himself.

avatar asseb | 

@jaymcfly

C’est le principe même du ministre : un preneur de décision, entouré d’experts.

avatar Dv@be | 

@bhelden

C’est exactement le bon fonctionnement logique. Un manager ne peut pas et ne doit pas être un expert en tout. Le boulot d’un « boss » c’est de diriger une équipe d’expert. C’est là qu’est son expertise.

L’idée de mettre un expert métier comme responsable est une erreur hélas commune de pas mal de société européenne.
Les américains, eux, ont très bien compris qu’un manager doit manager.

Ps. Je bosse 30% de mon temps aux US. La différence est flagrante.

avatar deltiox | 

@Dv@be

Je suis d’accord en partie seulement
Être un bon manageur passe aussi selon moi par la case « connaître » le métier
Ayant connu les deux, je préfère un manageur qui connaît le métier de ses équipes
Nous sommes d’accord sur les nécessaires qualités d’encadrement et de décision mais le soucis des boîtes US (et j’ai pratiqué ) est de tomber parfois dans l’excès inverse à savoir un manageur qui ne connaît absolument pas le métier et soit se fait littéralement manipulé soit ne sert plus que d’animateur d’équipe
Au pire il prend de mauvaises décisions (tant sur le plan objectifs/moyens que d’encadrement) et n’est aucunement en mesure d’apprécier le travail des membres de son équipe

avatar occam | 

@bhelden

Précisément, et c’est une aporie classique, n’en déplaise à ceux qui sont tombés dans le piège du « décideur entouré d’experts » :
— comment celui qui n’y connaît absolument rien à une matière saurait-il juger la compétence d’un expert appointé ?
— comment quelqu’un aussi manifestement dépourvu de bon goût qu’Eddy Cue saurait-il reconnaître les personnes dont le goût est l’atout professionnel ?

Maintenant, il est tout à fait possible que M. Cue en sache plus sur la TV qu’il n’en laisse paraître, et qu’il soit donc apte à sélectionner le personnel idoine.
Pour le goût, en revanche, à juger sur son bilan, cela semble peu probable.

avatar Amaczing | 

Ne soyez pas si néfaste les ami.e.s

Eddy pense 🤔 à notre place pour notre plus grand bien. Gloire à Eddy !

avatar Amaczing | 

Cet article tente de nous tromper. Il voudrait nous faire croire qu’Eddy Cue travaille !!! C’est impossible, cela se saurait.

avatar rikki finefleur | 

C'est vrai Cue ne fait pas que des siestes pendant les réunions, il en fait aussi juste après..

avatar bhelden | 

@rikki finefleur

Avant pendant et après... et quand il rentre chez lui il se met au lit 😂

avatar corben | 

Est-ce que Netflix en fait trop, interroge le Times ? « Je pense que ce n’est pas la bonne manière de le dire. Leur objectif est de créer beaucoup de contenus pour qu’il y ait toujours quelque chose à regarder, et ça fonctionne très bien », répond Eddy Cue. « Il n’y a rien de mauvais dans ce modèle, mais ce n’est pas le nôtre ».

Ah bon et donc quel est le modèle d’Apple ?

Qui paie un abonnement pour n’avoir pas grand chose à regarder ou avoir des programmes sans intérêt ?

Tous les jours avec ma femme, on se dit tiens on regarde quoi ce soir, est ce qu’on regarde la suite de telle ou telle série...
Je crois que personne n’a hâte de se dire qu’il va regarder un nouvel épisode de carpool karaoke le soir voire même se faire un marathon de plusieurs épisodes

Sur Netflix il peut arriver qu’on se fasse une saison en un après midi...

Si Apple n’a rien annoncé de leurs plans c’est simplement que la télé c’est une vache à lait et qu’ils ne savent vraiment pas où ils mettent les pieds
Quand on voit que ces mecs ne savent pas créer le renouveau des produits Apple on voit mal comment ils peuvent créer du contenu TV qui saura rendre l’appleTV aussi populaire que l’iPhone 🙄

avatar Lirche | 

@corben

Au contraire, ils savent très bien où ils mettent les pieds ainsi que leurs forces et faiblesses.

Netflix est devenu beaucoup trop gros pour le concurrencer directement à moins que tu t’appelles Disney et que tu as un catalogue de base énorme, mais attends c’est ce que va faire Disney concurrencer Netflix avec une base de films/séries gigantesques car cela fait depuis des années qu’ils sont dans le secteur

Et Apple est au courant qu’il ne peut pas concurrencer ces deux gens directement, du coup ils vont sûrement ce placer comme une offre complémentaire au début, sûrement avec un prix d’appel très agressif pour se faire une petite place.
Un peu dans le même genre que canal + séries

En ce qui concerne le renouveau d’Apple, il est en marche et au contraire ce qu’il montre est plutôt rassurant pour la pérennité de l’entreprise

avatar corben | 

@Lirche

Ah tu es au conseil d’administration d’Apple ?

Tu pourrais donc nous expliquer la stratégie tarifaire et promotionnelle d’Apple ces 18 derniers mois ?

C’est drôle parce que j’ai travaillé plusieurs années chez Apple pourtant à un poste qui aurait me mettre en position de savoir où l’entreprise allait pour être honnête j’avais 0 idée et 0 information sur ce qui se faisait alors que je lis tes affirmations faites au doigt mouillé excuse moi mais j’ai comme un doute

avatar Lirche | 

@corben

Tout se décide en Californie, donc ça ne m’étonnes pas que tu n’avais pas d’informations.

Ensuite c’est du simple bon sens pas besoin d’être au conseil d’administration, quand tu as deux géants avec un contenu gargantuesque, tu ne peux pas lutter sur la quantité à moins de racheter de gros studios ou de faire des contrats à foison pour avoir du contenus. .
Du coup la solution c’est miser sur la qualité et de proposer des prix bas (au début en tout cas)

En ce qui concerne la stratégie tarifaire et promotionnelle, c’est ce que fait toute entreprise quand ses ventes baisses :
Promotion pour inciter les gens à acheter et enrayer la baisse
C’est pas habituel dans le cas d’Apple, mais ça m’étonnerais pas que ça devienne très courant vu qu’ils ont de plus en plus besoin d’une grosse base de machine installée pour leurs services.

avatar toto_tutute | 

@ Corben

HBO est un parfait exemple de ce que compte faire Apple avec son service : des contenus en faible quantité mais hautement qualitatifs. Et les gens sont prêts à payer cher pour ça. En tout cas aux États-Unis.

Après, faut de la qualité c'est sur. Les souscripteurs seront beaucoup moins indulgents qu'avec Netflix.

Maintenant, Apple a le chéquier pour se payer les meilleurs talents d'Hollywood.

avatar reborn | 

@corben

rendre l’appleTV aussi populaire que l’iPhone

C’est pas le but, ces programmes seront dispo ailleurs que sur l’Apple TV. Sur les OS des TV connectées, box tv, et bien sur tous les autres appareils Apple.

avatar corben | 

@reborn

Je parlais du service vidéo et non de l’appareil

avatar iPop | 

@corben

C’est comme pour les chaînes câblés, tu prend en fonction de ce que tu veux vraiment regardé.
Idem pour les jeux vidéos.

avatar House M.D. | 

@corben

Chacun voit midi à sa porte. Je me suis abonné à OCS juste pour Chernobyl, et je suis abonné à Canal+ juste pour la F1.

De même, je pense que ne serait-ce que pour l’intérêt que je porte au spatial réaliste, For All Mankind suscite assez d’envie chez moi pour m’abonner à AppleTV+.

avatar iPop | 

@House M.D.

La série spatial le fait penser à la série Mars. Sorte de film-documentaire ou documentaire-film au choix.

avatar adixya | 

Reese Witherspoon, de la qualité ? 🤭

avatar ckermo80Dqy | 

@adixya

Tu as vu « Big Little Lies » dans lequel elle joue et qu’elle a coproduit ? Regarde et tu réviseras sûrement ton jugement 😊

avatar Ndrix68 | 

@ckermo80Dqy

Très bonne série effectivement

avatar Paquito06 | 

Beaucoup vont etre surpris avec Apple TV+ 😊
Je regarde carpool karaoke de temps en temps, genre 15min, c’est sympa suivant les invités. C’est pas intellectuel mais c’est fait pour detendre entre 2 activites 😎

avatar fredsoo | 

Et un nouvel Apple TV ? 😉😋

avatar House M.D. | 

@fredsoo

Quelle utilité? Il n’y a aucun contenu majeur nécessitant de changer l’appareil, il est déjà compatible 4K/Dolby Vision/HDR/Dolby Atmos. À part le 8K, qui n’a aucune utilité pour le moment et pour encore au moins 4-5 ans, je ne vois pas l’intérêt de ressortir un nouveau boîtier AppleTV...

avatar fredsoo | 

@House M.D.

C’était du second degré rapport nouvel iPod touch 😉

avatar House M.D. | 

@fredsoo

Ah... 😅😉

avatar remids | 

Franchement, à les voir de plus insister sur la qualité et non la quantité, le faible nombre de séries... je me demande si ça va pas être gratuit avec News ou Music, par exemple.

avatar Zara2stra | 

@remids

gra... quoi ??? gratu...it ???? Tu es sur qu’ils connaissent chez Apple ?
J’ai l’impression qu’ils vont lancer leur offre à 6-7€/mois en guise de gratuit. Genre le meme prix que Disney ou 1€ de moins...

avatar remids | 

@Zara2stra

Regarde la suite iWork. Apple a toujours su apporter de la valeur ajoutée au couple Hardware/Software

avatar Zara2stra | 

@remids

Oui, mais la ce n’est pas comparable :
- les investissements requis ne sont pas du même ordre de grandeur
- l’objectif d’Apple est d’accroître son CA et sa profitabilité pour compenser une érosion des volumes de ventes d’iPhone
- le service Apple TV sera accessible aux possesseur de TV Samsung, LH, etc

Donc, perso je ne crois pas au lancement d’un service gratuit (hormis période d’essai éventuellement longue genre 3 à 6 mois).

avatar iPop | 

@Zara2stra

iWork, iLife : gratuit.

avatar byte_order | 

@iPop
> iWork, iLife : gratuit.

Non, puisqu'il faut d'abord acheter quelque chose à Apple pour pouvoir en profiter.

Ici, avec une TV connectée, de facto non Apple donc (la part de marché du boitier AppleTV d'Apple est minoritaire, d'où d'ailleurs l'ouverture un peu forcée d'Apple aux fabricants de TV), un service AppleTV+ qui serait gratuit ne rapporterait rien à Apple.

Ou quelques clopinettes sous forme de royalties reversées par les fabricants de smart TV, mais c'est par unité de TV, pas par unité de contenu consommé par l'utilisateur final, bref pas de quoi compenser les coûts de production de contenu hyper "amazing" qualitatif, même en petit nombre.

avatar iPop | 

@byte_order

Non, puisqu'il faut d'abord acheter quelque chose à Apple pour pouvoir en profiter.

iWork est disponible gratuitement sur PC avec votre navigateur fétiche.

avatar byte_order | 

@iPop

Euh, c'est pas exactement iWork mais iWork pour iCloud, mais okay, autant pour moi, j'ignorais que Apple avait fait sauté le besoin d'un AppleID attaché à un appareil pour y accéder.

avatar alan1bangkok | 

bla-bla-bla
on verra bien ce que  proposera
quand a la qualité le public jugera sur piece

avatar Bigdidou | 

@alan1bangkok

« quand a la qualité le public jugera sur piece »

Concernant Apple, sur pièces.
Beaucoup de pièces.

avatar alan1bangkok | 

@Bigdidou

faut bien reconnaître que certaines pièces sont trouées

avatar marenostrum | 

il est en train de dire, regardez Jobs, il était spécialisé en quoi lui ? et comment faisait-il alors pour connaitre les meilleurs spécialistes ?

il avait du Flair ! et puis il suffit un peu d'intelligence, pour connaitre les autres gens intelligents comme toi, en se baladant ici par ex et lisant les commentaires sur des sujets banals. si tu vois quelqu'un qui te parait à ton niveau de pensée, il faut juste lui demander quelle est son métier et l'emboucher direct si t'en as un poste vacant.

c'est simple.

avatar Bigdidou | 

@marenostrum

« si tu vois quelqu'un qui te parait à ton niveau de pensée, il faut juste lui demander quelle est son métier »
Quel est ton métier ?
Non, je déconne.

« l faut juste lui demander quelle est son métier et l'emboucher direct »
J’imagine que c’est ce qu’on appelle le hard recruitment.
Les séances sont filmées ?
Embouchés direct, le DRH est mal embouché, Le bureau des embouche, j’embouche des plombiers..., j’ai des tas d’idées.

avatar Mike Mac | 

@Marenostrum

Tant de compétence décisionnelle, cela nous embouche un coin !

Et si habilement troussé en prose...

Mais bon avec une news Cue Cue la praline, chacun y va de son docte savoir d'expert entouré de décideurs... Ou l'inverse. :-)

D'ailleurs le décideur qui dirige les experts, n'est-ce pas avant tout le spécialiste des bassesses, des renoncements, du mensonge élaboré, du pillage du travail des autres dont il s'attribue la création, de la "nécessaire " coucherie.... Du genre Talleyrand opportuniste, grand spécialiste du retournement de veste, par exemple ? En soit, c'est assez souvent une spécialité de ceux dans les sphères du pouvoir...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR