Huawei prépare son alternative à Google Maps

Mickaël Bazoge |

Apple a appris à la dure qu'il était bien compliqué de se mesurer à Google Maps. Malgré les milliards de dollars investis pour améliorer Plans, l'application de navigation d'Apple reste encore un cran en-deçà de son principal concurrent. On souhaite donc bien du courage à Huawei dans son projet de cartographie maison.

Le géant chinois, tout à sa volonté de développer une alternative à Android avec HarmonyOS, va proposer d'ici l'automne une boîte à outils pour remplacer Google Maps. Pas question cependant de livrer une application en bonne et due forme : ce service, baptisé Map Kit (où vont-ils chercher tout ça !), se destine aux développeurs pour le moment.

Ils pourront intégrer les différents services mis au point par Huawei dans leurs propres apps : un système de navigation « hautement sophistiqué », vante Zhang Pingan, le président des services cloud de Huawei. Mais aussi des infos trafic en temps réel, et le support de la réalité augmentée pour la cartographie. Map Kit sera disponible dans une quarantaine de langues dès le départ, et couvrira 140 pays.

Parmi les premiers partenaires de Huawei dans cette aventure, on trouve le moteur de recherche russe Yandex et l'agrégateur de tarifs de voyages Booking Holdings. Map Kit sera d'un grand intérêt pour le constructeur, si d'aventure Google devait lui couper les vivres d'Android et de ses services.

À terme, on peut facilement imaginer une application dédiée à la navigation, mais cela demandera énormément de ressources pour rivaliser avec la richesse de Google Maps. C'est cependant moins vrai en Chine. L'application de Google y est de retour depuis le début de l'année dernière après une éclipse de huit ans, ce qui a permis à des alternatives locales de se développer.


avatar klouk1 | 

@BleuRooster

En tous cas je vois mal mon employeur confier sa flotte téléphonique à un os chinois

avatar Eurylaime | 

@klouk1 : il est vrai que l'espionnage intégré répondant au besoin des Five-Eyes c'est mieux ;-)

avatar BleuRooster | 

@klouk1

Il préfère être espionné dans ta les américains peut être? De toute façon les traités d’entreprises française voir européenne ont déjà revendus le savoir faire en délocalisent en Chine maintenant c’est le retour de bâton!!

avatar klouk1 | 

@BleuRooster

On a des marches avec les ministères de la justice et de La Défense, des labos decrecherche et vu les conditions de sûreté imposées actuellement je suis certain que l’emploi d’un os chinois serait rédhibitoire

avatar Bigdidou | 

@klouk1

« je suis certain que l’emploi d’un os chinois serait rédhibitoire »

Pas seulement chinois.
De tout OS propriétaire sans accès aux sources ou sans garanties spécifiques.

Si l’OS est Chinois (et pas en chinois, hein :D) mais open source, en quoi ce serait bloquant ?
Après il faut être certain que l’OS embarqué est bien celui qu’on dit...

avatar Upsilona | 

Cette histoire d’HarmonyOS me fascine, hâte de voir le résultat, et la réaction d’Apple, Google

avatar en ballade | 

Plans, Un cran au deçà😳🤔.....8 crans au deçà de Google maps

avatar cyrcle | 

En voyage en Russie, j’ai testé Yandex Maps et ça marchait très bien. Les requêtes en cyrillique et en latin étaient toutes correctement comprises et les résultats étaient meilleurs qu’avec Google Maps.
Si les Russes ont réussi, je ne vois pas pourquoi les Chinois n’y arriveraient pas ?

avatar ingmar92110 | 

J’essaie environ tous les 6 mois plan via requête Siri ou autre, pour voir si depuis dernier essai il y a eu progrès: il ne comprend jamais rien, ne trouve rien si l’adresse exacte à la virgule près n’est pas rentrée. Google est plus pertinent et efficace. Les cartes après je ne sais pas mais le moteur de recherche de plan me déplaît.

avatar ingmar92110 | 

Après pour en revenir un peu plus au sujet je trouve les appareils huawei d’un rapport qualité/prix canon, juste ma mère vient d’en acheter un sans me consulter et je l’aurais orientée vers Mi juste parce que j’en ai déjà rooté pour y mettre une Rom propre dans laquelle j’imagine (j’espère) il y a moins de trackers. Faut que je me renseigne pour savoir si possible pour huawei... des retours d’expérience là-dessus?

J’espère que huawei va réussir dans ses entreprises le choix c’est bien.

Dommage qu’on ne soit pas en train de parler d’une entreprise française/européenne :-/

Pages

CONNEXION UTILISATEUR