À New York, la carte de Transport Express d'Apple Pay fait payer des tickets en trop

Mickaël Bazoge |

Des usagers du métro new-yorkais ont eu la mauvaise surprise de se faire débiter plusieurs fois le prix du passage (2,75 $) sans qu'ils aient autorisé cet achat. En cause : le système Transport Express d'Apple Pay, disponible depuis mai dernier pour les usagers d'OMNY, le système de paiement sans contact des transports en commun de la grosse Pomme (lire : Les métros de Londres et New York s’ouvrent au mode Transport express d’Apple Pay).

Image : TechCrunch.

Le principe est simple : il suffit de passer son iPhone ou son Apple Watch sur la borne de lecture sans contact pour valider le paiement. Pas besoin d'identification par Touch ID ou Face ID, c'est automatique — une manière de fluidifier les accès aux tourniquets. Pourtant, il se trouve que les victimes de ces facturations indésirables utilisent la carte MetroCard en vigueur dans les transports new yorkais pour valider leur passage, et pas leur iPhone.

Leurs smartphones se trouvent dans des sacs ou dans la poche, ils n'approchent pas la borne de lecture. Malgré tout, ils lancent le processus de paiement Transport Express. Une trentaine d'usagers se sont plaints de la situation, une goutte d'eau mais qui pourrait se transformer en torrent si jamais le bug se répandait davantage.

Apple a été mise au courant ; le constructeur explique que ce problème n'est apparu nulle part ailleurs dans les villes1 ayant activé la carte de Transport Express d'Apple Pay. En attendant d'en savoir plus, Apple indique qu'il est possible de désactiver la fonction dans les réglages Wallet et Apple Pay.


  1. Il n'y en a pas des masses. Outre New York, on trouve Portland, Londres, au Japon (via le système Suica), à Pékin et à Shanghaï.  ↩

avatar raoolito | 

apple et ses bugs.. evidement quand il s'agit de leur confier nos sous, ca peut vite etre catastrophique
5bon on est loin de ca quand meme)

avatar shaba | 

@raoolito

D’après les premiers retours c’est plutôt le fait des portiques qui sont trop sensibles actuellement. Mais évidemment c’est plus simple d’accuser Apple.

avatar quentinf33 | 

@raoolito

Toi tu as lu l’article ça se voit.

avatar yasuo87 | 

Forcément la NFC a un rayon d'action suffisamment grand pour que l'iPhone lance le paiement il me semble qu'il y avait aussi ce genre d'histoire dans les queues aux caisses de certains commerçants au début du lancement d'Apple pay

avatar SyMich | 

Il doit y avoir un bug au niveau du logiciel de gestion des bornes de paiement de métro new-yorkais...
Normalement on place une temporisation après une validation de paiement pour ne pas faire payer plusieurs fois le même voyageur (tant que sa carte est dans le rayon d’action de la borne) et il faut que le passager ait franchi le portillon pour autoriser le paiement suivant.
Une fois un paiement effectué avec la carte, on ne devrait pas pouvoir avoir un 2e paiement quasi simultané avec l’iPhone (voire avec une autre carte que le même passager aurait dans une poche)

avatar 406 | 

C est comme prendre le RER juste après le métro. Ça ne coûte qu un ticket mais avec le nfc, ça pourrait en coûter deux...

avatar SyMich | 

Le NFC est utilisé à Paris depuis des années (pour les pass Navigo et désormais pour les carte Navigo Easy qui remplace les tickets T+). Ca n’a rien changé à la politique tarifaire et vous pouvez toujours enchaîner RER et Métro! Et cerise sur le gateau, vous pouvez même maintenant enchaîner RER, Métro et bus...

avatar Ced31400 | 

Testé à New York et Londres avec une carte compatible et ça n’a jamais marché en « Transport Express » (option activée).

Toujours du le faire avec FaceID pour que ça passe 😕

avatar Paquito06 | 

Pourquoi ne pas simplement bloquer le tel apres un ticket payé, pour 15 sec? Ca eviterait les multiples debits instantanés.
A SF on n’a pas ce souci car le BART fonctionne à la distance (comme la SNCF), donc la carte est personnelle, elle ne se debit qu’une fois.

avatar occam | 

Toutes ces critiques passent à côté de l’essentiel :
Apple subventionne les transports en commun !
Bon, Apple ne paye pas de sa poche, mais au final, tout le reste non plus. C’est la bonne intention qui compte.

avatar Christophe Durandeau | 

D’après ce que je comprends de l’article le problème ne vient pas d’une double facturation successive, mais que la facturation d’un ticket se déclenche lorsque l’utilisateur est à bonne distance. Donc en gros tu passes à côté de la borne et elle te décompte un ticket alors que tu n’as pas franchis le portique.
Cela viendrait donc plutôt d’un problème de sensibilité (ou de portée de détection) des bornes.

avatar shaba | 

@Christophe Durandeau

C’est exactement ça, c’est mentionné sur les sites anglo-saxons.

avatar hubnium | 

@Christophe Durandeau

L’article ne mentionne pas exactement le même cas que tu présentes. En l’occurrence, le voyageur a payé avec sa MasterCard en sans contact mais en parallèle l’iPhone sur lui a déclenché un paiement.

avatar monsieurg33K | 

J’espère que ça arrivera à Paris malgré tout, même si c’est pas gagné.

avatar SyMich | 

Faut oublier! Ile de France Mobilité et Valérie Pecresse ont renoncé à obtenir une réponse d’Apple. La SSII qui était en charge du projet a été payée de ses développements (uniquement pour Android malheureusement alors qu’on avait pré-développé également la version iOS, persuadés qu’on était qu’Apple finirait par nous donner le certificat nécessaire) et le projet a été officiellement clos.
Il n’y aura pas de version autre que celle pour Android (mais qui fonctionne très bien 😊 )

avatar fr33lance | 

https://gothamist.com/news/greedy-omny-scanners-are-double-charging-some...

(L’article original).
Le problème semblerait venir de la sensibilité du lecteur installé par la MTA qui serait réglée trop grande. Ils n’en sont qu’au début du déploiement qui ne concerne pour l’instant que quelques stations sur quelques lignes, une broutille par rapport au réseau entier de métros.

avatar Bigdidou | 

@fr33lance

« Le problème semblerait venir de la sensibilité du lecteur installé par la MTA qui serait réglée trop grande. »

Si c’est ça, c’est franchement inquiétant.
La sécurité de cette technologie repose sur une portée limitée quoi qu’il arrive.
Si on peut disposer d’appareils qui peuvent interagir à une distance plus grande que le presque contact, c’est une faille énorme du principe même de ce système.

avatar pagaupa | 

C’est beau la technique!
Vive le ticket cartonné ! 😂😂

CONNEXION UTILISATEUR