Le plan de l'UE de lutte contre la pédopornographie inquiète les experts en cybersécurité

Stéphane Moussie |

Ça n'a pas loupé. Le projet de lutte contre la pédopornographie en ligne présenté le 11 mai par la Commission européenne suscite une vive opposition de la part des experts en cybersécurité et des défenseurs des libertés numériques.

Image Nenad Stojkovic (CC BY)

L'une des mesures phares du projet est une nouvelle obligation de détection de contenus répréhensibles pour les propriétaires des messageries, telles que WhatsApp, iMessage et Messenger. Quand les entreprises recevront une « injonction de détection » de la part d'une autorité nationale, elles devront scanner les messages des utilisateurs concernés à la recherche d'éventuelles images pédopornographiques ou de tout autre contenu relatif à des fins de sollicitation d'enfants.

Bien que la Commission européenne prévoit que ces injonctions soient limitées dans le temps et qu'elle laisse aux propriétaires des messageries le choix des technologies pour la détection, le plan est critiqué vertement par l'Electronic Frontier Foundation, qui y voit un « système de surveillance massive » en puissance. « Les nouvelles demandes de la Commission exigeraient un accès aux messages privés non chiffrés des utilisateurs. […] La nouvelle proposition législative brasse trop large, est non proportionnée et porte atteinte à la vie privée et à la sécurité de chacun », déclare l'association de protection des libertés numériques.

Matthew Green, professeur en cryptographie à l'université Johns-Hopkins, qualifie carrément le projet « de document le plus terrifiant [qu'il ait] jamais vu. » Sa récrimination la plus importante porte sur le fait que l'UE ne prévoit pas seulement de faire détecter des images pédopornographiques, mais aussi des sollicitations d'enfants (« pédopiégeage »). Il anticipe la mise en place d'algorithmes qui devraient lire les messages pour trouver d'éventuels traquenards visant des enfants dans les conversations menées. Autrement dit, ce serait le chiffrement de bout en bout des messages qui serait menacé, même si l'UE soutient l'inverse.

Le projet de la Commission diffère du système anti-pédopornographie qu'Apple avait envisagé l'année dernière : Apple prévoyait de scanner la photothèque iCloud de ses utilisateurs à la recherche de photos d'abus sexuels d'enfants déjà connues, ce qui limitait les possibilités de faux positifs. Face aux inquiétudes sur la confidentialité des données privées des utilisateurs, Apple a reporté sine die ce système.

La mise en œuvre du plan de l'Union européenne n'est pas pour tout de suite. Il doit passer par tout le parcours législatif habituel, durant lequel il peut être amendé.


avatar marc_os | 

« La mise en œuvre du plan de l'Union européenne n'est pas pour tout de suite. Il doit passer par tout le parcours législatif habituel, durant lequel il peut être amendé. »

Il suffit qu'un gouvernement dise "niet" pour que ça ne passe pas.
Il faut donc éventuellement faire pression pour que ça soit rejeté.

Rappel : Aucune "loi" européenne ne passe si elle n'est pas approuvée par le parlement européen et/ou les gouvernements nationaux via leurs émissaires à Bruxelles.
"Bruxelles" ne décide rien. Ce sont nos gouvernements qui d'un commun accord décident ensemble.

avatar pilipe | 

@marc_os

Espérons que ces experts mettent une super grosse pression afin que cela ne passe pas. Cette loi est une étape de plus dans le chemin de la dictature.

avatar raoolito | 

@pilipe

et la dictature de ceux qui n'en ont rien a battre de la sécurité de mes enfants, en ajoutant perfidement " c a vous de mieux vous en occuper car moi a son age..."
c plutot cette dictature là qu'il faudrait éradiquer

avatar fousfous | 

@raoolito

Éduque tes enfants, à un moment faut bien prendre ses responsabilités...

avatar ruru75020 | 

@fousfous

+100

De toute évidence pour en faire y’a du monde, pour s’en occuper après c’est une autre histoire.
Laissons les autorités supérieures nous prendre en charge et nous mettre sous tutelle. Incroyable …

avatar raoolito | 

@ruru75020

"alors si une personne te contacte par ton logiciel de chat et te montre son zizi tu dois venir me le dire, tu comprends?"

vos enfants vous les avez eu ya 30ans? en avez-vous eu seulement ?

avatar iPop | 

@raoolito

Avec des mots comme « logiciel, chat, zizi » oui c’était il y a 30 ans et plus. 🤔

avatar ruru75020 | 

@raoolito

Rhooo ça va ce discours mielleux de tisane + chausson ! J’ai eu des parents avant tout !
Et il y avait beaucoup moins de contrôle avant que maintenant et pas moins de pervers pour autant. Mais j’ai été bien élevé, avec un dialogue ouvert et pas de tabou. Mes parents s’intéressaient à mes journées, à mes activités sur l’ordinateur et très vite j’étais autonome. Confiance + Ouverture d’esprit. Le reste c’est l’expérience.

Alors j’insiste :
SURVEILLEZ VOS P DE MOUFLETS ET ARRÊTEZ DE VOULOIR TOUT VERROUILLER À COMMENCER PAR NOS LIBERTÉS !
Vous ne comprendrez jamais la leçon, c’est la même depuis des siècles et vous continuez de vous faire avoir. On ouvre une fenêtre et ensuite ?
Rassurez-vous, si un jour vos gamins se font peter le c
par un gros degueulasse, ce sera sûrement par quelqu’un de son entourage proche comme c’est le cas dans la majorité des cas toutes les études le montrent.

En attendant, si vous les avez à l’œil, pas de raison. Le reste c’est du risque et il faut l’accepter.

ON A PAS COLLÉ UN GENDARME DERRIÈRE CHAQUE GAMIN APRÈS DUTROUX BORDEL !

Vous avez peur du vilain Covid ? Restez chez vous !
Vous avez peur que votre enfant voit une quequette de p’tit gros à lunettes ? Donnez leur un Nokia 3310 plutôt qu’un iPhone !

A un moment stop à la conn* quoi !

avatar Push-Diabolo | 

@ruru75020
"A un moment stop à la conn* quoi !"

Vous avez raison: taisez-vous.

avatar ruru75020 | 

@Push-Diabolo

Ah, un homme-soja s’est cogné sur un coin de vérité.

avatar Push-Diabolo | 

@ruru75020

Ah, un persévérant.

avatar ruru75020 | 

@Push-Diabolo

Oui je suis incorrigible 🫡

avatar armandgz123 | 

@ruru75020

+1

avatar nicopulse | 

Oui d'ailleurs, rassurez-vous, si "votre enfant se fait péter le cul", dans l'écrasante majorité des cas, c'est qu'il l'aura bien cherché..........

Que je sache, la sodomie n'est un crime que dans les sadocratie islamiques du moyen orient et du sud de la Méditerranée.

Source : equaldex.com

avatar raoolito | 

@fousfous

les eduquer a quoi? vous savez predire ce qui se cache derriere une demande connection anodyne sur whatsapp ou messenger?
parce que moi pas

avatar fousfous | 

@raoolito

Quand je vois une demande sur Facebook ou Instagram, si je ne sais pas de qui ça vient je la supprime...

avatar raoolito | 

@fousfous

ben pas moi, je ne sais pas si c'est quelqu'un que je connais ou autre
et c'est donc pire pour les tres jeunes, sui semblent obnubilés par l'extension de leur réseau

avatar cosmoboy34 | 

@raoolito

Le problème c’est peut être justement ces réseaux et ces habitudes qu’ont les gosses d’y avoir une vie plus importante que le réel !?

Sérieusement penser que ce genre de loi réglera tous les risques c’est au mieux très naïf.

Certains propos plus haut sont un peu extrémistes on ne peut certes pas tout contrôler de ce qui se passe dans la vie d’un enfant même avec toute à volonté du monde. Les risques y’en aura toujours mais quand on met un smartphone dans les mains d’un enfant on lui donne aussi accès à ces prédateurs. Quand on le laisse se créer un compte insta facebook ou autre on le laisse s’exposer sciemment à ce genre de prédateur.

Ce qui est certain c’est que la résolution est loin d’être simple on ne peut pas non plus couper du monde un enfant sous prétexte des risques. Mais elle ne sera pas non plus résolue par une loi liberticide.

Le meilleur remède c’est encore l’éducation sans tabou et la prévention des le plus jeune âge

avatar raoolito | 

@cosmoboy34

là je plussoie pas contre!
cette loi aide mais ne fait pas l'alpha et l'omega et ce que vous avez dit est tres juste!
c'est un ensemble.

avatar cosmoboy34 | 

@raoolito

D’autant qu’il y une thématique qui n’est pas abordée ici c’est la création de ces prédateurs justement. L’accompagnement et les soins de ces personnes, de la détection avant de commette ces actes, jusqu’à la recherche du terrain fertile qui crée ces prédateurs.

avatar Insomnia | 

@fousfous

Réponse typique d’un mec qui n’a pas d’enfants, l’éducation ne fait pas tout, tu auras beau expliquer à des enfants que c’est pas bien mais certains passent que tu les élève bien ou pas, tu devrais sortir un peu de ta tanière.

avatar brunnno | 

@fousfous

👍🏽👍🏽

avatar Pico | 

@fousfous

Attaque personnelle, aucun argument… quelle plaie ce genre de commentaire.

avatar brunnno | 

@Pico

Ben lis pas 🤣

avatar Pico | 

@brunnno

Comment connaître le contenu d’un commentaire avant sa lecture ? Un super pouvoir que je n’ai pas 🤡

avatar Paquito06 | 

@pilipe

“Espérons que ces experts mettent une super grosse pression afin que cela ne passe pas. Cette loi est une étape de plus dans le chemin de la dictature.”

La dictature, c’est la concentration de tous les pouvoirs (y a quoi comme pouvoirs? Ceux qui ont ete a l’ecole se taisent. Il y a l’executif, le legislatif et le judiciaire). Je vois mal en quoi le scan de photos sensibles aide a la concentration des 3 pouvoirs. A la limite, totalitarisme, où l’Etat exerce un controle soutenu sur l’opinion publique et privee. Là, oui. Mais dans ce cas, a l’echelle europeenne puisqu’on parle de l’UE, demontrer en quoi ce nouveau plan releve de la dictature, puisque l’UE compte 27 pays 😊
(Je suis d’accord avec l’idee si c’est mal implementé, mais le mot dictature est utilisé a toutes les sauces et c’est vraiment n’importe quoi ☺️).

avatar raoolito | 

@Paquito06

merci!

avatar iPop | 

@Paquito06

Quand la censure contrôle tout …
Le jour où vos messages arriveront en pièce de Tetris, on aura le droit de se poser des questions.

avatar Paquito06 | 

@iPop

“Quand la censure contrôle tout …
Le jour où vos messages arriveront en pièce de Tetris, on aura le droit de se poser des questions.”

On est loin, excessivement loin de cela. Mais je n’ai rien contre les theories conspirationnistes 😊

avatar Derw | 

@Paquito06

N’importe quoi !

Une dictature c'est quand les gens sont communistes, déjà. Qu'ils ont froid, avec des chapeaux gris et des chaussures à fermeture éclair. C'est ça, une dictature, Dolorès.

https://www.youtube.com/watch?v=s6ylqpyik9M

avatar Paquito06 | 

@Derw

😅

avatar cosmoboy34 | 

@Derw

🤣 plein de bon sens

avatar raoolito | 

@marc_os

+1 !!!

avatar Krysten2001 | 

@marc_os

Oui mais quand on voit la compétence des gouvernements et le fait qu’il soit rempli de personnes non compétences par rapport au poste où ils travaillent, ça fait peur…

avatar La Bulle | 

@marc_os

"Il suffit qu'un gouvernement dise "niet" pour que ça ne passe pas.
Il faut donc éventuellement faire pression pour que ça soit rejeté.
Rappel : Aucune "loi" européenne ne passe si elle n'est pas approuvée par le parlement européen et/ou les gouvernements nationaux via leurs émissaires à Bruxelles."

Ben non, ce que tu dis n’est pas exact.

L’unanimité au Conseil de l’UE (donc l’institution législative européenne qui représente les Etats) n’est requise que dans un nombre très limité de cas : politique étrangère, défense, fiscalité, certains éléments de droit social, certains éléments de droit civil, création de nouveaux « crimes européens » transfrontaliers (jamais utilisé), création d’une législation dans une compétence non prévue par les traités. Tout le reste, au Conseil, est adopté à la majorité qualifiée, très très rarement à la majorité simple. Donc un gouvernement seul ne peut pas bloquer cette loi.

Mais surtout, il existe un truc qui s’appelle la procédure législative ordinaire : chaque co-législateur, Parlement européen ou Conseil de l’UE, amende et adopte le projet de son côté, donné mandat à ses représentants (commission parlementaire et présidence tournante) pour aller négocier un texte commun, avec la Commission européenne, qui propose les lois, au milieu. Le texte n’est définitivement adopté que quand les deux législateurs ont trouvé un accord, généralement sur le dos de la Commission européenne. Il faut donc que tous les législateurs soient d’accord, et ceux qui négocient ne sont pas des émissaires, mais des élus, des diplomates et des experts, assistés par des fonctionnaires spécialisés.

Faire pression, c’est le rôle des lobbies, qu’il s’agisse d’un secteur économique ou d’ONG. Les gens qui font pression au Parlement européen sont sur un registre et chaque rencontre est listée. Les lobbyistes ne rentrent pas au Conseil, ils iront plutôt dans la capitale, mais ils s’opposent souvent à la force de frappe gouvernementale, entre politique et expertise.

Donc il ne suffit pas qu’il gouvernement dise « non » pour que ça ne passe pas. La majorité qualifiée doit à la fois représenter 65% des Etats membres et 85% de la population de l’Union. Eh oui, Malte pèse moins lourd que l’Allemagne ou le Luxembourg que la France…

avatar Derw | 

@La Bulle

Merci pour ce rappel.
Notons au passage qu’à cause de ce qui se passe en Ukraine, il est question de supprimer l’unanimité sur les points réservés.

avatar Chris K | 

Du coup, c’est irréalisable sans casser le chiffrement de bout en bout ? Donc fin du chiffrement par la même occasion.

avatar koko256 | 

@Chris K

Non mais il faudra utiliser une surcouche de chiffrement. Pénible mais facile.

avatar xDave | 

Dire qu’Apple a fait machine arrière sur le sujet …

avatar Paquito06 | 

@xDave

“Dire qu’Apple a fait machine arrière sur le sujet …”

Ils l’ont mis sur pause seulement, non?

avatar frankm | 

Le but n’est pas l’enfant mais un accès aux données non chiffrées

avatar vomito | 

Sous prétexte de sécurité certain sont prêt à accepter n’importe quoi

avatar lmouillart | 

Comme dans le cas d'Apple, c'est une très mauvaise idée quel qu'en soit le motif.
Visiblement les enquêtes pour démanteler les réseaux pédophiles fonctionnent bien.

En France, ils feraient mieux de s'axer sur l'application des lois actuels de protection des mineurs :
- Interdiction des réseaux sociaux jusqu’à 13 ans.
- Supervision pour les 13-15 ans.
- Interdiction de rendre accessible et distribuer du contenu pornographique pour les mineurs.
- ...
Ce serait déjà pas mal.

avatar Insomnia | 

@lmouillart

Il me semble que les enfants de moins de 13 ans sont interdit de réseaux sociaux reste qu’il faudrait une photo d’une pièce d’identité

avatar lmouillart | 

C'est ce que j'ai écrit ;) Suffit de se balader sur les RS pour voir que c'est moyennement appliqué.

avatar cosmoboy34 | 

@lmouillart

En effet interdit mais pas appliqué du tout y’a déjà eu un article sur le sujet ici d’ailleurs

avatar Insomnia | 

@lmouillart

Oki 😁

avatar IceWizard | 

@lmouillart

« - Interdiction de rendre accessible et distribuer du contenu pornographique pour les mineurs. »

A moins d’interdire complètement les navigateurs internet sur les smartphones (et les ordinateurs) des mineurs, c’est difficilement réalisable. Le génie est sorti de la bouteille depuis longtemps.

avatar cosmoboy34 | 

@IceWizard

Surtout que c’est complètement absurde les 2 choses n’étant absolument pas liées. Rien de mieux pour rendre des gamins perdus et frustrés qui se font violer tout autant 🤦🏻‍♂️
Le principe judéo-chrétien du « le sexe c’est le diable » dans toute sa splendeur

avatar gillesb14 | 

@IceWizard

Je ne comprends pas la phrase car les contenus à caractère pedopornographiques sont intrinsèquement illégaux est correspondant à la qualification de crimes passibles des assises.

C’est un peu le tuyau creux à l’intérieur ce genre de description !!!

Enfin j’ai eu des enfants et je les ait éduqués, ils ont eu très tôt accès à internet et aux RS.
Deux règles : j’avais les accès à distance sur leurs ordinateurs (1996 pour le plus vieux) et leurs comptes FB ensuite. De plus j’étais dans leurs amis.

Et un des deux a essayé de créer un autre compte : deux mois sans internet ni RS.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR