C'est Microsoft qui va s'occuper de la réclame pour le futur abonnement de Netflix financé par la pub

Mickaël Bazoge |

C'était le gros gâteau publicitaire que toutes les régies convoitaient depuis l'annonce par Netflix d'un abonnement financé par la publicité. Alors qu'on s'attendait à un poids lourd comme Google, Netflix a finalement choisi Microsoft pour l'accompagner dans la construction de son offre. « Microsoft nous propose la flexibilité d'innover sur le long terme aussi bien pour les technologies que du côté des ventes », se réjouit le service de streaming qui n'oublie pas les problématiques de confidentialité.

C'est « un grand jour pour Microsoft et pour Netflix », confirme l'éditeur de Windows qui invite « les spécialistes du marketing » à se tourner vers lui « pour [avoir] accès à l'audience de Netflix et à son inventaire publicitaire ».

Les détails sont encore très légers, mais Microsoft veut sans doute mettre à contribution Xandr, une ancienne filiale d'AT&T achetée à l'opérateur américain en décembre dernier. Cette entreprise gère une plateforme spécialisée dans la publicité en ligne. Netflix précise qu'il est encore tôt et qu'il reste encore beaucoup de travail à accomplir avant de dévoiler cette nouvelle formule — qui doit néanmoins être lancée dans le courant de l'année.

Netflix : l

Netflix : l'abonnement avec pub et la lutte contre le partage de compte seront pour 2022


Source
Vignette : Alexander Shatov, Unsplash
avatar Furious Angel | 

Vont-il réussir à trouver un moyen d’avoir une ergonomie claquée au sol pour une page de pub ?

avatar pelipa91 | 

Pourquoi ils ne font pas ça eux même?
Ça rajoute un intermédiaire.
Ils ont pas les compétences j’imagine et veulent lancer le plus tôt possible.

avatar Lellouch | 

Comment vendre encore des Xbox Series et autres Surface

avatar Alg0 | 

C’est après l’échec des Windows Phones et autres produits Microsoft qu’ils veulent croquer pour pas sombrer ?! 😝😁🤣👍

avatar GabGagnon | 

@Alg0

Ah oui, les fameux échecs que sont les Xbox, les jeux, Windows, Office365, Azure et les Surface. Ces produits que personne n'achète et qui sont déficitaires... Un fantasme?

Sauf que dans la réalité, les revenus et les profits de Microsoft sont en hausse constante. https://www.macrotrends.net/stocks/charts/MSFT/microsoft/revenue
https://www.macrotrends.net/stocks/charts/MSFT/microsoft/gross-profit

Quel échec...

avatar narugi | 

@Alg0

Microsoft est bien plus gros qu’Amazon ou Google pour ton information et boxe surtout avec Apple aujourd’hui.
Ils ont du succès dans quasiment tout les domaines. Renseigne toi avant de dire des âneries car tu passes pour un méchant troll inculte.

avatar v1nce29 | 

Toutes les sociétés ne se seraient pas relevées d'un gadin à 8 milliards d'euros, ni ne disposent de plusieurs droits à l'échec pour un produit avant d'obtenir quelque chose qui tient la route.
Too Big to fail, quoi.

avatar helmut | 

@narugi

Même si tu as raison sur le fond, on peut rectifier la vérité sans rabaisser les autres pour autant !

avatar en chanson | 

@Alg0

Va phantasmer ailleurs….

avatar CorbeilleNews | 

Une seule pub et c’est résiliation automatique

Et je ne partage pas l’abonnement

avatar helmut | 

D’un point de vue communication, c’est un peu surprenant de la part de Netflix.
L’image de Microsoft n’est pas du tout récréative ! Donc assez opposé au principe même de Netflix.

Microsoft c’est Office qui porte bien son nom donc boulot alors que Netflix c’est le lieu #1 de la procrastination.
Assez antinomique!

avatar debione | 

@helmut:

Ca dépend des générations je pense et des centres d'intérêts... Si je dis Microsoft à mon gamin, il va me répondre gaming, Xbox, game pass... D'autres personnes répondrait Azure et solutions du Cloud, d'autres répondront Office ou Windows...
Après je suis pas sur que cela intéresse le pékin moyen de savoir que c'est la régie pub de Microsoft putôt que celle de Google ou celle d'Apple. L'écrasante majorité ne sera pas du tout au courant (je n'ai rien vu sur ce deal dans la presse non spécialisé par exemple) et s'en branlera d'ailleurs...

avatar helmut | 

@debione

👍

avatar Eratic | 

@Mickaël Visiblement, tu n’aimes pas beaucoup Star Trek 😄
Sheldon Cooper approuverait 🤚🏻

Oui, je sais, commentaire très inutile, désolé.

avatar Fredouille14 | 

netflix a choisi, comme lui, un géant technologique mais qui n’a pas de service vidéo excluant google, amazon, meta, apple (si tenté que ce dernier fusse intéressé)

avatar macgen_igen_fan | 

La relation entre Microsoft et Netflix est très ancienne. C’est grâce à la Xbox 360 que Netflix s’est développé et à explosé sur le streaming vidéo (2007-2008) pour devenir le Netflix qu’on connaît aujourd’hui…

Juste avant ça c’était un logisticien qui envoyait des milliers de dvd par jour en location avec une promesse de livrer en 24h. Bien avant Amazon, qui n’a introduit la livraison en 48h qu’en 2005 (payante et assez cher à l’époque).

Donc ces deux là sont fait pour s’entendre depuis longtemps…

Ce qui m’étonne dans cette histoire, c’est pourquoi Netflix a choisi de mettre ses infras cloud sur Amazon Web Services au lieu de Microsoft Azure… enfin pour le moment…
Mais c’est sûrement dû au fait que AWS était bien plus développé techniquement à l’époque que MS Azure.

Pour ceux qui ne l’ont pas vu, je vous invite a voir le docu Xbox Power On, sur l’histoire de Xbox. Une belle leçon et une belle histoire de réussite dans une industrie du gaming où tout jouaient contre eux initialement.

avatar debione | 

@avatar macgen_igen_fan:
"Ce qui m’étonne dans cette histoire, c’est pourquoi Netflix a choisi de mettre ses infras cloud sur Amazon Web Services au lieu de Microsoft Azure… enfin pour le moment…"

Peut-être simplement qu'ils appliquent l'adage très sage de ne pas avoir tous les oeufs dans le même panier. Exactement l'inverse de ce que demande en fait les Microsofts ou autres Apple à leurs clients: Mettez TOUT chez nous, vous verrez vous aurez un super écosystème.... (et vous serez enfermé dans une marque avec plus le temps passera plus l'impossibilité de changer de marque, comme par exemple des augmentations de prix que vous serez dans l'obligation d'accepter)

CONNEXION UTILISATEUR