Harman achète la plateforme de recommandation musicale Roon

Anthony Nelzin-Santos |

Harman annonce l’acquisition de la plateforme de recommandation musicale Roon. La filiale de Samsung Electronics, qui possède notamment AKG et JBL, met la main sur la montagne de données générées par la clientèle pointue de Roon, en plus d’acheter un système de connectivité multiroom et un service de streaming personnel. Roon opérera comme une unité indépendante chargée d’« offrir une expérience audio attrayante et personnalisée à tout un univers de produits et de plateformes. »

Roon, ici sur macOS. Image iGeneration.

Roon est une réincarnation du système embarqué des serveurs musicaux de Meridian Audio, lui-même issu de l’acquisition de Sooloos. Enno Vandermeer est resté invariablement à la barre sans jamais cesser de faire évoluer son produit : Sooloos se contenait d’indexer les fichiers musicaux pour les rendre disponibles sur le réseau, Meridian avait ajouté de premiers composants de diffusion multiroon, et Roon a créé l’algorithme Valence pour proposer des recommandations d’autant plus pertinentes que ses utilisateurs sont des passionnés de musique établissant des liens que les plateformes plus populaires sont incapables de faire.

Une communauté s’est rapidement formée autour de Roon, facturé 14,99 $ par mois (env. 13,7 €) ou 149,88 $ par an (env. 136,92 €), le prix d’un bon magazine musical. La comparaison n’est pas usurpée : le service présente la biographie des artistes et les critiques des albums, le livret et la distribution complète, et toutes sortes d’informations qui créent des formes de navigation latérale. Pour ne rien gâcher, Roon intègre Tidal et Qobuz pour enrichir votre discothèque personnelle avec des millions de morceaux disponibles en streaming.

Mais Roon est aussi, et peut-être surtout pour ce qui concerne Harman, un système de diffusion multiroom et agnostique. De plus en plus de fabricants passent la certification « Roon Ready », qui assure une reproduction parfaite, l’application proposant un système de traitement du signal sonore perfectionné. Roon a elle-même conçu Arc, une sorte de service de streaming personnel. Mais voilà, « atteindre la vitesse de croisière est un véritable parcours du combattant pour une startup », explique l’équipe de Roon.

« Notre équipe est ravie de rejoindre Harman », déclare Vandermeer, « en combinant nos forces avec Harman, Roon bénéficie des ressources et de la portée d’un leader technologique mondial, tout en conservant son indépendance pour investir dans la croissance et l’avenir de l’entreprise ». Les technologies seront très probablement intégrées aux produits des marques les plus luxueuses du groupe Harman, qui comporte aussi Harman Kardon, Lexicon, Infinity, Mark Levinson et Revel.

Tags
avatar a_y | 

Quel dommage 😿

avatar roccoyop | 

@a_y

Oui… on verra comment le prostitution va évoluer, mais avec Samsung derrière, pas certain qu’il garde le côté agnostique.

avatar gigatoaster | 

Ah merde, je l’utilise tous les jours.

avatar mobinaute | 

Je pense que le service Vox va suivre dans les prochains mois.

avatar geruil | 

Une triste nouvelle, Samsung n'est pas une entreprise intéressante.

avatar geruil | 

De mémoire, pour Roon il existe une licence à vie pour éviter d’avoir un abonnement.

avatar Yohmi | 

Pour ceux qui n'utilisaient Roon que comme un lecteur audiophile, ça pourrait faire basculer du monde chez Audirvanā (qui n'a aucun contenu éditorial et qui a encore pas mal de bugs, mais se bonifie très lentement).
Je n'aurais pas imaginé que Roon se vendrait, vu les tarifs très élevés du service et une certaine prétention (avec la certification matérielle "roon ready" qui inclut du logiciel propriétaire). Mais jamais essayé, beaucoup trop cher pour moi et de toute façon je trouve pas ce que je veux sur les plate-formes de streaming.

avatar vicento | 

@Yohmi

Une partie de la communauté « audiophile » aime bien Roon / Tidal.

Pour ma part j’ai jamais eu le budget adapté à ce genre de folies sonore.

Un serveur LMS (serveur gratuit de Logitech) plus un raspberry. Pi en lecteur réseau branché à un amplificateur numérique me suffit amplement.

J’aurais bien testé Roon si le prix avait été plus abordable.

avatar powergeek | 

@vicento

Tu peux tester pendant 1 mois gratuitement.

avatar Marvin_R | 

@vicento

J’avais testé il y a un moment « Volumio » sur mon Raspberry 1. Ça s’installe comme une distribution normale, tu y connectes ton disque contenant ta musique. Ça donnait de très bons résultats. C’est gratuit.
Je viens de voir que l’intégration des services de streaming nécessitait un abonnement à 70€/an.

avatar occam | 

@Yohmi

> "Pour ceux qui n'utilisaient Roon que comme un lecteur audiophile, ça pourrait faire basculer du monde chez Audirvanā"

Une bonne partie des orphelins d’Audirvana, pour lesquels Studio fut une claque, avait opté pour un abo Roon plutôt que de verser une rente à un Audirvana saisi par la folie des grandeurs, mesmérisé par un Svengali marketeux.

Ce serait maintenant une occasion en or pour les retrouver, mais il faudrait une offre sérieuse, solide, offrant des garanties d’avenir et une option de licence perpétuelle réelle et viable.

En tant que client (et évangélisateur volontaire) d’Audirvana dès sa première heure je n’y crois plus, voyez-vous. Je veux voir cartes sur table et cash.

avatar powergeek | 

J’ai été abonné 2 ans. Je ne l’utilisais pas assez souvent pour justifier le coût et surtout la version mobile compatible CarPlay n’a jamais fonctionné correctement chez moi. Je l’utilisais surtout pour accéder à ma bibliothèque de CD rippés en FLAC. Mais de nos jours tout est disponible sur Qobuz ou Apple Music.

avatar Paul Position | 

Il me semble que tout le contenu éditorial est uniquement en anglais…

avatar ckermo80Dqy | 

Quand Harman (Samsung) rachète, la qualité disparaît. Cf. les micros AKG.

avatar occam | 

@ckermo80Dqy

"Quand Harman (Samsung) rachète, la qualité disparaît. Cf. les micros AKG."


Dans les cas que j’ai eu à suivre d’un peu plus près, comm JBL et surtout AKG, Harman a décimé les équipes, gelé l’investissement dans la recherche, substitué les matériaux au plus cheap, délocalisé au possible. Les ingénieurs viennois d’AKG auraient dû aller travailler en Hongrie pour être payés au tarif local. Le résultat fut leur départ en masse pour fonder « Austrian Audio », qui montre comment produire du bon matos à des prix raisonnables — en Europe !
(Certains sont partis chez Lewitt, qui fabrique en Asie, mais à un rapport qualité/prix correct, ce qui n’est plus le cas d’AKG.)

avatar ckermo80Dqy | 

@occam

Exactement. Et d'ailleurs je me suis copieusement servi chez Austrian Audio, qui fabrique d'excellents micros basés sur les capsules originales et qui sont restés basés à Vienne ! 😉
Beau travail.

avatar bigfafa | 

Possesseur d’un Blusound node j’ai toujours hésité à tester Roon, tellement vanté par les audiophiles. Mais je n’ai jamais passé le pas du fait d’un site peu clair sur ce que fait réellement le logiciel et d’un prix mensuel très dissuasif. Personnellement je trouve Qobuz très suffisant avec toute sa ligne éditoriale. Y compris les livrets numérisés pour le classsique.

avatar max intosh | 

Trop cher et pas si simple. Vaut mieux Qobuz + Audirvana, lecture à partir du Mac entrant dans un DAC de haute qualité en USB. Surtout, si la chaîne hi-fi est de haut niveau, éviter les liaisons sans fil, et encore mieux si la liaison entre DAC et ampli se fait en symétrique. Là ça peut être le nirvâna sans Audi.

CONNEXION UTILISATEUR