Est-ce que vous consultez les étiquettes confidentialité de l'App Store ?

Mickaël Bazoge |

Les étiquettes de confidentialité qui fleurissent dans l'App Store font partie de l'arsenal mis en avant par Apple pour renforcer l'information des utilisateurs sur l'exploitation de leurs données (la prochaine mise à jour d'iOS activera la boîte de dialogue de demande de suivi pour la publicité ciblée). Tim Cook y a fait allusion hier, en ouverture de la conférence CPDP consacrée à la protection des données.

Les informations présentes dans ces fiches confidentialité sont fournies par les développeurs, qui doivent réaliser un véritable audit des différentes régies publicitaires et autres courtiers de données qui peuvent exploiter les allées et venues des utilisateurs de leurs apps. De son côté, Apple conduit des examens réguliers des informations livrées par les développeurs et travaille avec eux pour « corriger toute inexactitude », rappelle la porte-parole du constructeur, Katie Clark-AlSadder, auprès du Washington Post. Qui ajoute :

Les applications qui ne divulguent pas les informations de confidentialité avec précision peuvent subir le rejet de leurs futures mises à jour, ou dans certains cas, être supprimées de l'App Store si elles ne sont pas conformes.

Tout cela est bel et bon, mais ce n'est pas systématique. D'ailleurs, les explications données dans les fiches confidentialité indiquent clairement qu'Apple n'a pas vérifié les informations données par le développeur. L'enquête du Washington Post démontre que plusieurs applications mentent dans leurs fiches confidentialité, par omission ou sciemment. Aidée de l'app VPN Privacy Pro, qui relève les différents SDK de suivi intégrés aux applications, le journal a pu déterminer que plusieurs d'entre elles indiquaient faussement ne pas collecter de données.

Les étiquettes de confidentialité de Satisfaisant Vase Simulateur et de FunDo Pro indiquent qu'aucune donnée n'est collectée, ce qui n'est pas le cas en réalité.

C'est le cas du jeu au drôle de nom Satisfaisant Vase Simulateur, de l'agrégateur de données santé FunDo Pro, du réseau social Rumble, de l'app de voyages Maps.Me. Et d'autres encore. Prévenues par le WP, plusieurs d'entre elles ont régularisé leur situation, mais ce n'est pas le cas pour toutes.

Ces apps collectent des données à des niveaux divers, cela va du numéro d'identifiant unique IDFA aux informations de localisation, le niveau de batterie et de stockage, et même le volume sonore. À l'heure actuelle, il est difficile de pointer du doigt tel ou tel éditeur : la mesure est encore toute fraîche et de nombreux éditeurs n'ont tout simplement pas eu le temps de se mettre au diapason des demandes d'Apple. Google s'y est tout juste mis, par exemple avec l'app Google Translate.

Il est aussi possible qu'Apple attende un peu avant de vérifier de plus près les informations données par les développeurs, le temps que les fiches confidentialité se propagent plus largement. Il y a deux millions d'applications dans l'App Store, un tel changement demande un peu de temps. L'autre débat posé par cet article est plus intéressant : est-ce que ces étiquettes sont réellement utiles ? Est-ce que vous prenez le temps de les consulter, et est-ce qu'elles entrent en ligne de compte pour télécharger une app ? Dites-nous tout !

Oui, et elles influent sur mon choix de télécharger ou pas une app
54% (921 votes)
Oui, je les regarde mais elles n'ont pas d'influence quand je télécharge une app
15% (248 votes)
Non, ça demande trop de temps ou c'est trop compliqué
10% (175 votes)
Non, je passe complètement à côté ou ça ne m'intéresse pas
21% (356 votes)
Total des votes : 1700

avatar Gladjessca | 

Il manque un choix : Oui je vais m’y intéresser maintenant que je connais cette fonction et éventuellement supprimer certaines applications

avatar Rhadamanthes | 

@Gladjessca

Et encore un autre choix : je n’ai toujours pas téléchargé de nouvelles applications donc je n’y ai pas fait attention 😅

avatar pat3 | 

@Rhadamanthes

"Et encore un autre choix : je n’ai toujours pas téléchargé de nouvelles applications donc je n’y ai pas fait attention"

Idem. Je suis capable de passer plusieurs minutes à décocher les partenariats des médias récalcitrants dans leur pop-où RGPD, nul doute que je lirais ces étiquettes au fur et à mesure de l’installation de nouvelles apps.
Et un week-end pluvieux où je n’ai rien d’autre à faire, ça me prendra assurément de faire le ménage dans des apps installées sur la base des infos qu’elles récoltent.

avatar Lightman | 

@Gladjessca

Et un autre choix : je n'ai pas encore vu ces fiches, et même en les cherchant je ne les trouve pas (iOS 13 ? ).
Du coup j'ai répondu au hasard ! Dans vos sondages, il manque souvent une porte de sortie Autre.

avatar NicolasVCT | 

Un article qui explique clairement ce qui est suivi etc, car au final les apps prennent de nombreuses infos mais on a tellement d’infos donne que je ne vois pas trop les subtilités des différentes infos et ce que les apps ont réellement, donc un article là dessus serait vraiment top et m’éclaircirait bien personnellement et je pense ne pas être le seul dans ce cas là

avatar 0MiguelAnge0 | 

@NicolasVCT

Tout cela s’est du flan: quiconque ibservant les resuêtes DNS lors de l’ouverture d’une App pourra constater de lui-même quoiqu’est pu être invalidé, le partage continu et avec tous les sites, apps qui elbarquent une floppée de tracker: exemple ceux pour comptabiliser les visites sur un site...
Bref, moi j’ai sorti le bazouka pour ses saloperies...

avatar Kenny31i | 

@0MiguelAnge0

Quelle est ta solution du coup ? 🤯

avatar ney | 

@Kenny31i

Il l’a dit, bazooka 🙃

avatar pat3 | 

@0MiguelAnge0

"Tout cela s’est du flan: quiconque ibservant les resuêtes DNS lors de l’ouverture d’une App"

Ben ouais, c’est tellement simple à faire. Allez, donne-nous la marche à suivre.

avatar r e m y | 

@NicolasVCT

Souvent ce n'est même pas l'éditeur de l'app qui récupère ces infos, mais tous les tiers qui ont des trackers installés. Donc savoir que l'app récupère des infos c'est une chose (même si le descriptif donné ne permet pas de savoir de quelles infos il s'agit ni à quoi elles sont utilisées), mais il serait également intéressant de savoir QUI les récupère (et combien il y a de trackers différents installés).

Pour l'app MacG par exemple, vous lisez la fiche mais vous vous dites, bah c'est pas grave que MacG récupère des infos, ils sont sympas, ils n'utilisent certainement pas ces infos de manière "non éthique" (pour reprendre les termes de Tim Cook).
Sauf que si on va dans les réglages de confidentialité, on voit qu'il y a des centaines de "fournisseurs" (plus de 300... j'ai arrêté de compter avant la fin) qui n'ont rien à voir avec MacG récupérant des données dont 72 qui affirment le faire pour leur "intérêt legitime" que l'on ne peut pas désactiver. Donc dès qu'on utilise cette app, ce n'est pas MacG qui nous piste mais Rakuten, Netflix, Google, Carrefour, FranceTv, AppleTV, ...

avatar debione | 

C'est autant engageant que de lire les CGU d'un produit Apple...

avatar victoireviclaux | 

@debione

Il faut quand même saluer le geste. C'est un pas en avant...

avatar debione | 

@ victoireviclaux:

J'aimerais plutôt un code couleur, genre: Vert aucune info n'est transmise jamais, orange des infos sont remontée uniquement au niveau du concepteur de l'application, rouge c'est la foire totale ....

avatar victoireviclaux | 

@debione

Il suffit de voir la liste conséquente de données collectées (Facebook, Messenger, Instagram, etc...) ou non (Signal), à un moment il faut savoir chercher comme un grand l'info qui est bien facilité grâce à Apple.

avatar debione | 

@victoireviclaux:

Oui comme les panneaux de RGPD, les CGU, les étiquettes sur les bols de cornichons...
Tu vois les trucs de conso énergétiques? Ben voilà, un coup d'oeil et tu sais à peu près de quoi il retourne... Après si le coeur t'en dit, tu peux prendre le prospectus et lire...

J'ai autre chose à faire que de perdre mon temps alors que des solutions très simple existent... C'est le genre d'étiquette que je ne vais jamais lire, comme les 3/4 de la population...

avatar Bobu77 | 

Pour ma part je les lis surtout quand je sais que le business model de l'app se base sur les données de l'utilisateur

avatar Krocell | 

Les quoi ?

avatar MachuPicchu | 

Il est un peu bizarre cet article. Le titre laisse à penser qu’il ne s’agit que d’un sondage, alors que l’article en lui même apporte une information majeure. Le titre devrait être plutôt quelque chose comme « les fiches de confidentialité sur l’App store sont parfois fausses », non?

avatar Bigdidou | 

J’ai lâché l’affaire de la confidentialité.
Tellement d’autres soucis...

avatar geooooooooffrey | 

J'ai l'audace de croire que les gens sur ce site vivent dans un monde parallèle.
Je ne suis vraiment pas sûr qu'autant de monde lise ces trucs en dehors d'ici...

avatar roccoyop | 

@geooooooooffrey

C’est certain qu’on est sur un site de geek, mais bon, ils ont bien fait une notation pour la consommation électrique des appareils, pour la nourriture et dans d’autres domaines, maintenant on est tous plus ou moins habitués à lire ce genre d’étiquette, le réflexe est presque automatique.

Après, plus il y a de pictos, plus ça craint. Donc pas besoin d’être un intellectuel pour différencier deux applications. Le tout est que ces informations soient bonnes pour que ce système soit légitime.

avatar Ormagan | 

Cet article n’est pas réservé aux abonnés ?

avatar cham | 

La catégorie diagnostic, ça correspond à quoi ? Des infos sur le bon fonctionnement de l’app ou notre santé ?

avatar r e m y | 

@cham

Et la catégorie "autres finalités" c'est quoi exactement ???

avatar TiTwo102 | 

Je sais pas si je suis le seul, mais mais ma réponse n’est pas dans ce sondage.

En fait, je ne télécharge quasi jamais de nouvelles apps . Sauf si changement de banque ou de fournisseur de téléphone (où autres) par exemple, ou alors quand j’entends parler d’une app que tout le monde trouve génial.
J’avais déjà toutes les apps dont j’ai besoin avant ce système. Par contre, je n’ai pas vérifié ces infos sur les apps que j’ai déjà. À tort peut-être.

En revanche, j’ai toujours été très vigilant sur mes réglages de confidentialité à la première install. Même si ça ne fait pas tout, les apps que j’ai n’ont accès à rien de plus que le strict nécessaire (c’est-à-dire souvent quasi rien voir rien du tout), et au besoin j’active le réglages de confidentialité temporairement et le remets sur off juste après.

avatar thefutureismylife | 

Perso je dirai que si j’ai un choix à faire entre deux apps qui semblent offrir les memes prestations, ce sera un critère.

avatar Cyrille50 | 

OUI !

avatar debione | 

Perso, je me suis mis a quasi uniquement me servir des versions web quand elles existent... Ca fait bien 2 ans (hormis quelques jeux de mon gamin) que je n'ai plus rien téléchargé.

avatar r e m y | 

@debione

Mais il doit y avoir les mêmes trackers sur les version Web que sur les apps elles-mêmes, non?

avatar pat3 | 

@r e m y

"Mais il doit y avoir les mêmes trackers sur les version Web que sur les apps elles-mêmes, non?"

C’est possible, mais sur les navigateurs c’est beaucoup plus facile à bloquer (enfin, du moins sur Firefox, les autres je ne sais pas, à part Brave qui bloque par défaut certaines requêtes).

avatar r e m y | 

@pat3

Sur Mac je bloque tout via LittleSnitch, mais sur iPhone??? Car là on parle bien des apps iOS...

avatar debione | 

@remy:
Oui sans doute qu'il y a les mêmes trackers, mais j'ai opté pour plusieurs raison pour cette solution.
-Les trackers ne sont actifs que quand tu utilises (notamment la géolocalisation)
-Ne pas être soumis aux notifications, je vais chercher l'info quand je le décide, et c'est pas l'info qui décide pour moi (alors c'est possible de désactiver les notifs, mais le simple mini effort d'ouvrir ton navigateur te fais passer 3x moins de temps devant ton écran)
-La batterie qui tient tellement plus longtemps

edit: J'y pense à l'instant, j'ai le transfert de donnée qui est bloqué, je ne le débloque que lorsque que j'en ai besoin, cad hyper rarement, ou que je me trouve j'ai du wifi (et comme je n'ai pas de voiture le gps ne m'est d'aucune utilité)

avatar Krysten2001 | 

@debione

Sauf que sur le web, ils n’ont aucune restrictions,... et c’est moins pratiques 😉

avatar debione | 

@ Krysten2001:
Ils ont les restrictions de ton navigateur, et cela va 'être plus coton pour avoir accès à ton carnet d'adresse par exemple.
Quand au moins pratique, ben oui, il y a un prix a payer, mais il est minime en comparaison des gains... et encore c'est discutable le moins pratique. Mais le gain en batterie lui est énorme par contre, et comme on sait que c'est la principale pièce d'usure qui va te faire acheter un autre smartphone, c'est pas négligeable de réduire de 50% tes cycles de batterie.

avatar Krysten2001 | 

@debione

Un changement de batterie coûtera moins cher que l’achat d’un nouveau smartphone 😉 et non pas vraiment. Sur internet ils sont plus libre sur ce qu’ils peuvent implémenter 😉 et c’est moins pratique,...

avatar Houlezf | 

Oui

CONNEXION UTILISATEUR