Les abonnés Free vont être bridés à 384 kbit/s sur le réseau d'Orange

Nicolas Furno |

Quand Free mobile a signé un accord d’itinérance avec Orange pour lancer son offre en 2012, l’ARCEP l’avait associée à un plan à suivre pour limiter progressivement l’utilisation du réseau de l’opérateur historique. L’idée était de forcer le nouveau-venu à construire son propre réseau, ce qu’il a fait petit à petit au fil des années. Au dernier comptage, l’itinérance était passée sous la barre des 10 %, ce qui veut dire que plus de 90 % des connexions se font désormais sur le réseau propre de Free.

Ceci n’est pas une antenne Free Mobile (photo Daniela (CC BY-SA 2.0)).

Tant mieux, parce que le réseau d’Orange va devenir encore plus insupportable dans quelques jours. Déjà limité depuis un an à 768 kbit/s, il va être bridé en 2020 à 384 kbit/s seulement, en réception comme en envoi. Un débit deux fois moins rapide, mais c’était déjà bien lent jusque-là. L’itinérance pourra servir pour passer des appels et envoyer ou recevoir des SMS, mais même la navigation sur des sites légers va sembler bien molle désormais.

L’accès à la 3G d’Orange sera totalement coupé à la fin de l’année, ce qui veut dire que Free mobile devra avoir terminé son réseau d’ici 2021 pour fournir un bon accès à internet à ses abonnés. L’accès au réseau 2G de l’opérateur historique lui assurera une dernière béquille jusqu’en 2022.

avatar LolYangccool | 

Tout à fait d'accord avec toi sur la qualité du réseau de Free mobile.

avatar onclebobby | 

S'il y en a un à blâmer ici, c'est l'ARCEP. Alors facile après de dire Free Mobile c'est nul etc. Là où Free déploie sa 4G, pour avoir testé tous les opérateurs, ça dépote bien plus que les concurrents! Mais tant que Free ne proposera pas l'esim (apple watch), je reste chez sosh pour le mobile.

avatar Zara2stra | 

@onclebobby

la théorie de la pleureuse « tous des méchants sauf Free » a fait long feu, et les chiffres le montre depuis 2018.
Autour de moi pleins de jeunes quittent Free pour d’autres opérateurs, la raison principale invoquée étant la qualité du réseau (mobile) ou le peering insuffisant (fibre).

Quand X. Niel se plaint en novembre qu’à 85€ le cours de l’action cela ne correspond pas à la valeur intrinsèque de Free, cela en a touché une sans faire bouger l’autre aux marchés.
La remonté du cours actuel autour de 115€ est juste mécanique et liée à la proposition de rachat à 120€.

Free s’entête à vouloir fonctionner sur le mode du buzz (annonces fracassantes qui sont ensuite (très) tardivement et partiellement exécutées). Le dernier exemple en date est l’annonce de la Freebox V8... Il n’y a pas de COO chez Free ? Ils n’ont pas compris que cela lassait surtout ?

Quand à votre commentaire sur l’e-SIM vue le peu d’appétence de X. Niel pour cette techno (ainsi que pour d’autres : VoLTE, XoWiFi, etc) vous allez rester longtemps chez Sosh et heureusement pour vous car cela vous permettra de disposer d’un réseau mobile efficace et performant... 😜

avatar Sanid35 | 

@Zara2stra

Il y’a des articles sur le pb de peering en fibre chez free ?
C’est vrai que depuis 2 ans en fibre je suis un peu decu des fois. Surtout sur youtube. Parfois meme en web.
Je n’utilise que tres peu netflix j’ai pas eu de pb.

avatar coink | 

@Sanid35

Il y avait de gros pb de peering il y a 2 ans, quasi résolus depuis l’accord avec Netflix. Ils ont mis 2.4Tbps de peering privé avec eux ça a bien vidé le reste.
Maintenant cela reste un réseau grand public, donc le peering est basique. On est pas dans le monde pro où cette qualité se paye beaucoup plus que 30€/mois.

avatar onclebobby | 

@Nicolas Furno
"L’accès au réseau 2G de l’opérateur historique lui assurera une dernière béquille jusqu’en 2022." Quelle béquille? Votre article sent un peu le parti pris. Et la 2G est en train de disparaître, il suffit de regarder les USA, ça ne va pas tarder à arriver en Europe. La 2G, c'est déjà le passé.

avatar Zara2stra | 

@onclebobby

une béquille qui permet aux abonnés Freemobile de ne pas osciller entre du réseau et aucune couverture au grès de leur déplacements, boomer !

La vie ce n’est pas se déplacer de son lit à son chiotte, puis à sa cuisine, puis à sa boulangerie en bas de la rue puis à son taf !
Les jeunes sont hyperconnectés et très mobiles.

Déjà que passer sans data c’est pas top, mais bon on a les texto et la voix, si on passe de data à rien... et Free dispose grosso modo de 20-25% d’antennes de moins que Sosh donc ils ont deux ans de sursis pour mettre les bouchées doubles et rattraper leur retard.

avatar fredlermant | 

et ça continue de râler à chaque fois qu'on parle d'un opérateur .. la vraie question qu'il faut se poser c'est chez moi et sur mon lieu de travail quel est l'opérateur qui marche le mieux ? Et puis c'est tout . on prend un forfait sans engagement et on achète sur backmarket ou autre son iPhone .... la vie est simple non ? allez bonne année !

avatar LolYangccool | 

« la vie est simple non ? »
Pas pour tout le monde dans tous les domaines, non... Bien loin de là.

avatar l3chvck | 

Free Mobile, faut vraiment être un fan acharné de Niel pour rester chez cet opérateur.
Il suffit de vivre en province et de faire quelques déplacements pour accrocher occasionnellement une antenne Orange sans forcément s'en rendre compte et à partir de là bon courage.

de plus pas d'esim, pas de vowifi, pas de volte, pas de smswifi, pas de femtocell autrement que pour les clients freebox revolution

avatar iluro_64 | 

Ah oui ! Orange ! L'opérateur qui se permet de remplacer un identifiant de compte (adresse email chez Free) par votre numéro de portable chez Sosh ! Quand vous protestez, vous vous faites "rembarrer", et encore je suis poli !

Autant cette "boîte" a poussé des membres de son personnel au suicide autant elle méprise sa clientèle.

avatar Le docteur | 

Ça fait belle lurette qu’ils nous ont bridé monstrueusement.
Quand l’accord est arrivé à terme il y a déjà quelque temps, je suis passé directement d’un bon débit 3G à un débit ridicule. D’ailleurs dans Speedtest c’était impressionnant : l’aiguille montait un grand coup puis redescendait vers les limbes des bas débits (le temps de « reconnaître » un utilisateur Free).
Heureusement entre temps on a eu
- un ADSL raisonnable (14 MO au lieu de 2)
- la 4G
- la fibre, tout dernièrement

avatar Le docteur | 

Free n’est pas parfait
Mais les techniques commerciales de Orange sont à gerber et une partie non négligeable de leurs commerciaux sont des névropathes (j’ai eu des discussions oniriques avec des abrutis qui te prennent de haut, te menacent à moitié, te font de leçons de vie et te mentent comme des arracheurs de dent).

avatar RemyW | 

Ce que j’avais entendu est que Free s’est construit sur un mensonge en annonçant une couverture 4G excellente, d’excellents débits et tout ça a un prix dérisoire sauf que les promesses n’ont pas été tenues. Les bas prix de Free ont poussé les autres opérateurs à freiner leurs investissements dans la fibre ou 4G/5G et créer leur propres marques low cost (arrivée de Sosh, Red etc.) afin de rester concurrentiel face à Free.
Faut pas se voiler la face, si Free propose des prix aussi bas c’est qu’il y a de petites entourloupes par ci par là mais tant que le client ne s’en rend pas compte, ça leur va bien! Autour de moi, je me rends bien compte que la majorité des gens se tournent vers le plus bas prix systématiquement sans forcément chercher plus loin (ce qui n’est pas forcément illogique hein!).

avatar Clément34000 | 

C’est dingue ce qu’on peut lire en commentaire, il y aurai tant à dire en guise de correctif mais sachant que ces mêmes auteurs à corriger ont des œillères, on va passer son chemin lol

Pages

CONNEXION UTILISATEUR