MySIM : une marketplace pour forfaits eSIM à l'étranger

Stéphane Moussie |

L'heure n'est pas aux voyages aux quatre coins du monde, mais quand la pandémie sera derrière nous, MySIM devrait intéresser les globe-trotters. Créé en 2018 par le Français Olivier Dauny, ce service commercialise des forfaits eSIM pour l'étranger et dispose depuis peu d'une app iOS, My eSIM.

Le tarif est présenté hors taxe. Il faut ajouter 2 € de TVA dans le cas présent.

MySIM propose des forfaits individuels pour une cinquantaine de pays ainsi que deux offres pour l'Asie. Comparés aux autres opérateurs mobiles mondiaux, les forfaits de MySIM sont souvent plus attractifs. Prenons l'exemple du Japon :

  • MySIM : 6 Go valables 12 jours à 12,99 € (itinérance 4G sur le réseau de SoftBank)
  • Truphone : 3 Go valables 30 jours à 15 € ou 5 Go valables 30 jours à 25 €
  • GigSky : 3 Go valables 30 jours à 12,99 € ou 5 Go valables 30 jours à 18,99 €
  • Ubigi : 3 Go valables 30 jours à 15 € ou 10 Go valables 30 jours à 39 €

Le prix au Go est donc plus intéressant chez MySIM. Par contre, si on cherche avant tout un forfait utilisable pendant un mois et que l'on peut se contenter d'une poignée de Go, les offres concurrentes sont plus adaptées.

Par ailleurs, MySIM commercialise des forfaits propres à chaque pays, là où la concurrence ne propose parfois que des offres plus globales forcément plus chères (pas de forfait spécifique à la Chine chez TruPhone et GigSky, par exemple).

Pour se démarquer ainsi en matière de tarifs et de forfaits, Olivier Dauny nous explique qu'il opère différemment. Quand Truphone, GigSky et les autres sont des opérateurs mobiles virtuels (MVNO) qui achètent du roaming aux opérateurs locaux, MySIM utilise une autre source d'approvisionnement auprès des opérateurs (en direct ou en roaming) sans passer par des interconnexions réseau.

MySIM est en quelque sorte une marketplace de l'eSIM. Le service proposera à terme plusieurs offres par pays au gré de ses partenariats, ce qui permettra de choisir le réseau d'un opérateur plutôt qu'un autre — ce sera le cas en Indonésie où l'on pourra choisir entre Indosat (actuellement en vente) et XL Axiata.

Coronavirus oblige, nous n'avons pas encore pu tester MySIM en conditions réelles. En ce qui concerne simplement l'application My eSIM, elle est moins avancée que la concurrence à l'heure actuelle : elle est uniquement en anglais, ne propose pas Apple Pay comme méthode de paiement et ne permet pas d'ajouter une eSIM instantanément (il faut scanner un code QR ou ajouter les données à la main). Mais l'app a le temps de s'améliorer d'ici à ce que l'on puisse reprendre l'avion.


avatar Oracle | 

Très intéressante initiative ! De la simplicité « à la Apple » 👌

avatar Noam | 

C’est qui la concurrence sur ce marché?

avatar makeiteasy | 

Peut-on avoir plusieurs forfaits eSIM sur un téléphone ?

avatar Teeto | 

@makeiteasy

Oui et tu peux les activer / désactiver à ta guise en un tap de doigt dans les réglages!

avatar qhaensler | 

@Teeto

Du coup on peut avoir 3 cartes SIM (1 physique et 2 virtuelles) par exemple, et on active les 2 qu’on veut au choix ?

avatar Teeto | 

@qhaensler

Oui tu peux avoir plein d’esim enregistrées puis dans les réglages tu choisis celles que tu veux quand tu veux. Seulement il n’y en aura que 2 d’activable en même temps: ligne primaire & ligne secondaire.

avatar makeiteasy | 

@Teeto

Merci 🤩 !

avatar OzVirtu | 

Il n'y a pas beaucoup de pays européen.

avatar Stéphane Moussie | 
OzVirtu : l'intérêt est moindre en Europe, la plupart des forfaits français comprennent pas mal de Go à utiliser au sein de l'UE.
avatar flagos | 

On habite pas tous en France ou en Europe.

avatar r e m y | 

@flagos

Quelle drôle d'idée... 😳

avatar Ali Baba | 

@flagos

Mais du coup il suffit d’un seul pays.

avatar raoolito | 

@stephmouss

strictement aucun pays africain soit dit en passant :D

avatar Xap | 

@OzVirtu

Créée par un Français et y’a même pas la France d’ailleurs.

avatar totoguile | 

J'ai utilisé mysim à Hong-Kong et à Taiwan, ca fonctionne très bien.
Je trouve que c'est un très bon rapport qualité/prix/temps passé éventuellement sur place à chercher une solution.

avatar jchirac | 

Je suis parti en voyage l’an dernier en Colombie et aux USA début mars. J’étais tombé à l’époque sur le site de Airalo qui propose le même service et cela avait très bien fonctionné. Il y a moins d’offres dispo chez MySIM mais les prix on l’air moins élevés. Je testerais sûrement lors de mon prochain voyage.

avatar froco61 | 

Moi j’ai utilisé GigSky en Asie un peu plus cher mais ça fonctionne nickel 👌 mais j’ai désinstallé comme c’était conseillé à l’arrivée de la 5G Peut on à nouveau le remettre ou pas. En même temps vu que les voyages 🧳 sont au point mort, on peut attendre

avatar frascorpion | 

Intéressant et pratique mais Dommage 12 jours pour 6G et je préférerais 30 jours pour 6Go...

avatar Giloup92 | 

Je présume qu’il faut un iPhone qui accepte l’eSim.

avatar Stéphane Moussie | 
@Giloup92 : oui, qui dit eSIM dit iPhone qui doit être compatible eSIM. C'est le cas depuis les iPhone XS.
avatar Giloup92 | 

Merci.

avatar Oracle | 

@Giloup92

« Je présume qu’il faut un iPhone qui accepte l’eSim. »

Quelle sagacité.

avatar Raphistoley | 

Vivement que ce genre d'appli soit à nouveau utile!

avatar Ricobtz | 

Une idée pour la Suisse, que Sosh ne propose plus sur ses forfaits série limitée ?

avatar Adodane | 

@Ricobtz

Ne pas prendre les séries limitées peut être ...

avatar Ricobtz | 

@Adodane

Waaaa

avatar ClownWorld 🤡 | 

Vous êtes payés pour promouvoir cette solution où vous le faites gratuitement

avatar moua | 

@ClownWorld 🤡

« Compare esim » sur Google, il y a pas mal de comparateurs avec de nombreuses solutions.

Après, pour un pays spécifique sur une longue durée, il est parfois préférable de prendre une esim locale (quoique vu les prix en Suisse... une esim qui permet leroaming ça pourrait être efficace aussi)

avatar moua | 

Il existe pas mal de comparateurs esim sur internet (avec ou sans app).

L’avantage c’est qu’on peux acheter chez un fournisseur en France à Hong Kong ou ailleurs.

Les offres (et prix...) vont de tout au tout, de 1 à 365 jours de validité, de 1 à plusieurs centaines de go, et de 1 à 150 pays...

Avec ou sans numéro.

Même sans voyager à l’étranger, ça permet d’avoir une meilleure couverture.

EXEMPLE : prendre une sim qui passe en roaming en France sur Bouygues/SFR/orange (Free c’est rarissime).
Si votre opérateur n’a pas de couverture quelque part, vous pourrez en utiliser un autre (pour le data au moins) !

PS : comment savoir si mysim est Français ?
Il est écrit « not yet logined » ;-)
En tous cas bravo pour cette première version.

avatar vince29 | 

Attendez un peu avant de recommencer à polluer...

avatar moua | 

@vince29

Justement une esim c’est moins polluant. Surtout si c’est pour l’utiliser 10 jours avant de la « jeter ».

Concernant les voyages, c’est une autre histoire.

avatar joelcro | 

@moua

Oula, tu t'avances bien vite. Tout cela doit passer par des serveurs à droite à gauche, donc à voir si en effet ça pollue moins au global. Exemple du faux écolo : les tickets de caisse dématérialisés. Je ne dis pas que tu as forcément tort, mais il faut se méfier. Les bilans sont parfois très surprenants au final.

avatar 40ph3321 | 

Est-ce qu’elle est compatible Apple Watch Cellular ?

avatar moua | 

@40ph3321

Habituellement non.

Truphone est compatible en France, mais c’est 8€/mois.

Ça peut être utile si vous avez Bouygues/free (seul Sfr/orange sont compatible ici)

avatar PhilippeNC | 

Après un voyage galère en Russie (impossible de lire partout sauf aéroports, peu de personnes parlent l'anglais même au Mac Do de la place Rouge, très peu de personnes font des des efforts), pareil en Chine, beaucoup plus facile au Japon, Cambodge, Thailande... et en Israel.
Je préfère souscrire à une offre de ce type avant de partir ou prendre une offre Free pour un mois dans un distributeur de cartes SIM (pas besoin ensuite de résilier).

avatar brubru | 

Ca parait en effet assez simple à l'usage, surtout si on traverse plusieurs pays, via des escales.
De mémoire, pour le Japon, j'avais payé un boitier "Pocket Wifi" dans les 50€ pour 8 jours, connexion illimitée (on était deux connectés dessus -- ca peut etre plus) et notamment un jour précis que j'attendais. Et devinez quoi ? Le Jour J, le Pocket Wifi plante, plus de connexion du tout, j'ai du racheter en urgence une SIM (50 Go dans un konbini -- ils n'en avaient pas d'autre) qui s'est heureusement activée rapidement, ce qui n'était pas a priori évident. Donc bon, une solution à tester !

CONNEXION UTILISATEUR