Test du Fairphone 4 : un téléphone en pièces détachées

Anthony Nelzin-Santos |

Un téléphone que vous pouvez réparer vous-même avec un simple tournevis, aujourd’hui comme dans cinq ans, produit par une entreprise inquiète de la traçabilité des composants, voilà une bonne idée ! En théorie, du moins. En pratique, Fairphone donnait l’impression de vouloir écouler les stocks de 2015 au prix du marché de 2020.

Alors que la pandémie a bien montré les limites de l’industrie, le fabricant néerlandais veut faire la preuve de son modèle. Le Fairphone 4 promet d’être toujours aussi réparable, mais plus en adéquation avec les attentes du consommateur moyen. Un téléphone modulaire peut-il être plus grand que la somme de ses pièces détachées ? La réponse dans notre test du Fairphone 4.

Le Fairphone 4 avec les puces à l’air. Image iGeneration.

À peine commercialisé, le Fairphone 3 avait déjà pris un coup de vieux. Le Fairphone 4 pourrait presque passer pour un téléphone contemporain. Fairphone a raboté les bordures autour de l’écran, sans toutefois les faire disparaitre complètement. La webcam prend place dans une « goutte d’eau » qui semble dégouliner sur l’affichage, un comble pour un appareil désormais protégé contre les projections d’eau.


avatar nico9281 | 

Au moins ils ont le mérite de proposer quelque chose. D’autres devraient emboîter le pas. Ce qui permettrait peut être de tirer vers le haut la technique de ces téléphones.

avatar Mac1978 | 

Tout à fait d'accord. Fairphone est la seule société qui cherche dans ce sens. Il n'y a pas de concurrence sur ce critère, ni n'obligation à le faire.
Dans l'état actuel de la planète, et vu ce qu'on lui prépare, il devient urgent d'imposer la réparabilité et développer fortement l'économie circulaire.

avatar max351 | 

@nico9281

Tout à fait d'accord.

avatar pim | 

Le pauvre, il se fait démonter autant que l'iPhone 13 lors de « re-test » d'il y a quelques jours. C'est dire s'il se fait démonter grave ! Et l'esprit de Noël alors ? Tout le monde est bon, tout le monde est gentil, et le père Noël va descendre par la cheminée, vous n'y croyez plus ? :snif:

avatar cecile_aelita | 

@pim

« vous n'y croyez plus ? »
Hein?? 🥺😳
Tu veux dire quoi… par là … 😨😨!
Que le père noël… n’exi…. P… 😱😱😱😱??
😋😘🥰

avatar KotKot77 | 

Petite coquille dans l'article "le Fairphone 11" ... Sinon très intéressant et complet ...

avatar Derw | 

Personnellement, j’aime bien l’idée. Toutefois, la mauvaise qualité de la photo sera un frein pour beaucoup, et Android, un frein pour moi…

avatar IsaPain | 

Beaucoup d'Android hors haut de gamme sont médiocres en qualité photo.
Je le constate chez nombre de collègues qui ont des smartphones chinois à 300-400 balles et dont les photos sont moins bonnes que celles que produit le 5S de ma fille...
Ici au moins on a une démarche écolo, Apple devrait s'en inspirer en améliorant les points à revoir.

avatar AnthonyJ | 

@IsaPain

Sur le principe, j’adore l’idée du Fairphone mais dans les faits je ne sais pas si on en a vraiment besoin de la modularité.
J’ai eu 3 iPhone :
- 1 iPhone 4 acheté d’occasion pendant 2 ans qud j’ai ensuite donné à mon frère qui l’a gardé à peu près 2 ans aussi (il a fait changé l’écran ou la batterie je ne me rappelle plus).
- 1 iPhone 6 acheté neuf gardé quasiment 6 ans ; j’ai fait changer la batterie en Apple Store lors de l’opération à prix coûtant.
- 1 iPhone 11 Pro Max acheté d’occasion ; il a deux ans et est toujours en excellent état y compris la batterie qui tient très bien le coup.

Au final, j’ai l’impression que c’est surtout la batterie et l’écran qui sont changés. La modularité du Fairphone ne me parait pas forcément indispensable. Surtout si on perd des fonctions (taper pour réveiller, le capteur d’empreinte bof).
Par contre, l’attention à la provenance des composants et à la matière première est une bonne chose.

avatar 7X | 

@AnthonyJ
Les prises USB-C sont-elles aussi résistantes que les Lightning ?

avatar AnthonyJ | 

@7X

Vu la conception, je suppose que non mais dans les faits, je n’ai jamais eu de problème avec l’USB-C.
D’ailleurs, j’aimerais bien qu’Apple mette de l’USB-C dans ses iPhone. J’en ai marre d’avoir besoin d’un câble pour charge uniquement mon iPhone.

avatar cecile_aelita | 

@AnthonyJ

Moi c’est juste mon MacBook qui a une recharge par usbc 😊. Donc j’aimerais bien qu’Apple mette du lighning sur les macs plutôt 🥰

avatar AnthonyJ | 

À priori, l’article n’était pas sponsorisé 🤣

avatar koko256 | 

"Le cache recouvrant les modems est fixé avec des vis Torx T6 : il n’a pas vocation à être remplacé par l’utilisateur, puisque cette procédure changerait le numéro IMEI du téléphone, mais il peut être échangé par le service après-vente"
Donc si l'on achète le bon tournevis, on peut changer l'IMEI du téléphone ? Ce serait Intéressant pour ne pas se faire tracer.

avatar ingmar92110 | 

Pour avoir démonté des palanquées d’iPhones 3GS jusqu’au 6, pour en faire un qui marche à partir de deux ou trois amochés par exemple, je n’ai jamais été gêné par la non modularité « officielle » des iPhones. Seulement maintenant il y a l’étanchéité et son joint et là c’est plus la même histoire.
Moi ce qui m’intéresse dans l’histoire fairphone, c’est la disponibilité des pièces et surtout l’effort apparent sur la provenance de celles-ci (recyclées équitables etc)

CONNEXION UTILISATEUR