Qobuz en redressement judiciaire

Nicolas Furno | | 15:45 |  109

La situation va mal pour Qobuz, plateforme française de téléchargement et de streaming musical qui a la particularité de se concentrer sur la qualité. L’entreprise était en procédure de sauvegarde depuis le mois d’août 2014 et elle espérait l’arrivée d’investisseurs ou un plan de reprise, mais Qobuz n’a eu aucune offre et sa situation économique ne s’est pas améliorée. Le placement en redressement judiciaire était dès lors inéluctable et il a été prononcé hier par le tribunal de commerce de Paris.

Cliquer pour agrandir

Quel avenir désormais pour Qobuz ? La seule porte de sortie serait de trouver un repreneur avant le 16 novembre, une semaine seulement après le placement en redressement judiciaire. Quand on sait que l’entreprise cherche une solution depuis plus d’un an, ce n’est pas gagné.

En cas d’échec, la boutique en ligne disparaîtrait, mais aussi certainement le service de streaming associé à Qobuz. Dans un cas, comme dans l’autre, l’entreprise avait fait le choix de la qualité, avec des fichiers sans perte et même de meilleure qualité que les CD. Malheureusement, ça n’a pas suffi à convaincre…

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


109 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar TimeMachine 10/11/2015 - 15:48 via iGeneration pour iOS

D: mais non ?!!!

avatar enzo0511 10/11/2015 - 15:59 via iGeneration pour iOS

J'avais jamais entendu parler de cette fois avant cette news

avatar mac_adam 10/11/2015 - 16:04

Dommage car il faut reconnaître que Qobuz offre le meilleur son en mp3 320 kb/s (comparé à Deezer et Spotify). Mais l'interface est pauvre et peu ergonomique. Et les tarifs pour le Flac sont trop élevés.

avatar bonnepoire 10/11/2015 - 17:24 (edité)

[Non. MB]

avatar Xap 10/11/2015 - 16:04 via iGeneration pour iOS

Les seules personnes pouvant profiter de fichier audio de cette qualité sont ceux qui ont du matos sédentaire très haut de gamme.

À partir du moment où on écoute la musique en dehors de chez soi avec un iPhone, même un casque à 400€ ne sera pas suffisant pour faire la différence entre Quobuz et Spotify (en 320kbps).

Du coup, c'était couru d'avance pour Quobuz, même si c'est dommage.

avatar ludmer67 10/11/2015 - 17:07 (edité)

La qualité sonore en mobilité n'est pas possible. La qualité ne peut être obtenue que chez soi, grâce à un matériel de qualité. Le son est une affaire de physique, une petite enceinte bluetooth ne restituera pas le message sonore de la même manière d'une paire d'enceintes colonnes.

L'iPhone doit cesser d'être la référence pour tous. C'est un objet qui rassemble beaucoup de fonctionnalités mais ne peut quantitativement replacer un système audio. L'alimentation et la puce audio ne peuvent restituer le son correctement. J'en ai fait l'expérience avec un casque Grado dans un magasin de HiFi. Au bout de quelques minutes, j'avoue au vendeur que je m'ennuie avec. Il m'invite à brancher le casque sur un ampli casque Atoll (HD120 pour ceux qui connaissent). Et là ? Non seulement ça sonne, mais ça émeut !

avatar EBLIS 10/11/2015 - 21:38

Il me semblait pourtant que certaines entreprises vendaient des lecteurs mobiles de très hautes qualité. N'est ce pas le cas?

avatar ludmer67 11/11/2015 - 09:38

Oui, il existe des baladeurs audiophiles (Cowon, Fiio, Astell&Kern) mais quand je pense mobilité, je pense à la musique écoutée dans la rue, dans le train ou l'avion, là où il y a du bruit environnant. Je vois quelqu'un assis dans un transport en commun, un casque sur les feuilles. Certains casques haut de gamme sont ouverts, c'est à dire que les voisins entendent la musique. C'est pour cette raison que je pense que le meilleur endroit pour écouter de la musique enregistrée, c'est chez soi (ou dans un auditorium).

avatar ckermo80Dqy 10/11/2015 - 21:07 via iGeneration pour iOS

@Xap :
Désolé, mais c'est n'importe quoi. Évidemment qu'on entend la différence. La compression mp3 ou aac sans destruction c'est un fantasme.

avatar lmouillart 10/11/2015 - 16:14

Ce serait dommage qu'ils ne soient pas repris par une autre entreprise, car le catalogue est très bien fichu (loin des amas foutraques de Apple Music, Play Music, Spotify et autres). C'est le fournisseur de musique qui m'avait le plus convaincu.

Si on regarde au-delà de Qobuz la concurrence au niveau de ces plateformes et féroce, en dehors de quelques-uns : Pandora, Spotify, ... peu s'en sortent et beaucoup s'y cassent les dents (HTC, Samsung, Sony, FNAC).

avatar mac_adam 10/11/2015 - 16:58

Moi je trouve au contraire que Spotify est une référence quant à la cohérence de ses playlists, radios thématiques ou associations d'artistes. Alors que Qobuz est truffé d'incohérences assez incompréhensibles de la part d'un acteur qui se veut élitiste dans le domaine de la musique : par exemple, maintenant, si je vais dans une playlist section country/folk je trouve mélangés du Pete Seeger avec les Doors et Henri Purcell :/

avatar gela 11/11/2015 - 10:24 via iGeneration pour iOS

@mac_adam :
C'est ce qui m.a fait abandonner Qobuz. Mais comme je l'ai regretter.
Je leur en avais parlé. Ils ne veulent pas (peuvent pas) changer les tags à la main. Je pense aussi que sa fermeture sera un drame.

avatar marc_os 11/11/2015 - 14:50 via iGeneration pour iOS

@mac_adam :
Donc t'en as rien à faire de la qualité sonore et ce qui est prioritaire pour toi c'est le classement ?
Visiblement Qobuz c'était pas pour toi.

avatar mac_adam 11/11/2015 - 16:44 (edité)

Pour commencer, merci de ne pas monter sur tes grands chevaux et te poser en donneur de leçons. Le son compte évidemment beaucoup pour moi qui suis musicien amateur (je ne suis pas sûr que tous les snobs qui se croient importants parce qu'ils n'écoutent que du son non compressé sachent jouer d'un quelconque instrument). Mais la qualité du logiciel, la richesse de ses fonctionnalités, ou sa commodité d'emploi sont en l'occurrence un paramètre également très important.

avatar powergeek 10/11/2015 - 16:20 via iGeneration pour iOS

Et que deviendront les abonnements en cours ?

avatar Michaël. 10/11/2015 - 16:25

C'est vrai que quand on souscrit à une offre de musique en streaming, on se dit toujours "mais si j'arrête de payer, je perds tout ? C'est embêtant". On ne pense que rarement à l'inverse, au fait que l'offre puisse s'arrêter, auquel cas, ben on perd tout aussi, mais ce n'est pas nous qui l'avons décidé... Dur...
A mon avis c'est encore un bon point pour Apple, car qui sait vraiment ce que va devenir un Deezer, qui semble en sursis et sous assistance respiratoire ? Le cas d'un Spotify semble différent, même si ce n'est pas dit qu'ils tiennent sur le long terme.

avatar ludmer67 11/11/2015 - 09:39

A nos clients et abonnés, nous demandons de ne pas se détourner de notre service mais au contraire de le soutenir par leurs achats et par leurs abonnements. Cette marque de soutien sera très importante pour que l’esprit de Qobuz soit préservé dans le futur.

– Nos clients « téléchargement à l’acte » ne risquent rien, par la nature même de leurs achats, définitifs.

– Si vous êtes abonnés prélevés mensuellement, nous nous engageons à vous tenir au courant de l’évolution de la situation dans les semaines qui viennent.

– Enfin, nos abonnés annuels engagés sur une souscription de 12 mois payée à l’avance, sont protégés par le fait que les périodes non-consommées ont été , sont et seront provisionnées sur un compte de séquestre spécifique, et leurs seraient remboursées si Qobuz n’était plus en mesure de leur livrer le service auquel ils ont souscrit.

avatar Fuquatou 10/11/2015 - 16:27 via iGeneration pour iOS

Je ne suis pas d'accord avec toi Xap.

La différence entre du mp3 320 et de la qualité CD s'entend largement lors d'une écoute mobile avec un iPhone et un casque ou des écouteurs de qualité. De même lors d'une écoute au domicile avec du matériel hi-fi "correct", sans pour autant très haut de gamme. La différence est flagrante pour quelqu'un qui écoute avec attention.

avatar lhamo31 10/11/2015 - 17:56 via iGeneration pour iOS

@Fuquatou :
Je suis entièrement avec vous.

avatar EBLIS 10/11/2015 - 21:41

Perso il m'arrive d'avoir mal aux oreilles avec des mp3 de mauvaise qualité. C'est peut être une question de sensibilité à certaines fréquences. Je ne pourrai l'expliquer.

avatar dolbyEX 10/11/2015 - 16:29 via iGeneration pour iOS

Un peu HS : toujours pas d'outils de migration pour passer de deezer a apple music ?

avatar cherbourg 10/11/2015 - 16:35 via iGeneration pour iOS

Je n'étais pas client de cette entreprise. Je me souviens juste d'avoir lu certains comparatifs qui disaient que la qualité sonore par rapport à d'autres prestataires du même type ne sautait pas toujours...aux oreilles.

avatar ludmer67 10/11/2015 - 16:58

Le son est une affaire goût, de sensibilité. Aucun algorithme ne saurait remplacer l'écoute, forcément subjective. Mon casque audio me file des frissons quand il est bien servi, il laisserait peut être de marbre un autre amoureux du son.

avatar Mathias10 10/11/2015 - 17:57 via iGeneration pour iOS

@ludmer67 :
Euhh au hasard
Achat Apple (256VBR) et tu télécharges le flac en p2p?

Cela revient au même d'un point de vue conscience

avatar ludmer67 10/11/2015 - 18:01

Bien au contraire, ma conscience me hantera jusqu'au bout si j'achète sur l'iTunes Store !

avatar occam 10/11/2015 - 16:53

Je suis client de Qobuz depuis 2011.
Pour le téléchargement de fichiers haute définition, c'est le meilleur service en Europe.
Si Qobuz venait à disparaître, ce serait une perte immense pour l'accès à la musique de qualité.
Cela montre aussi le problème du streaming cheap ou gratuit: la quantité tue la qualité.

avatar mac_adam 10/11/2015 - 19:31

Malheureusement la qualité a un prix que nombre de personnes ne peuvent s'offrir.
D'ailleurs, même pour des lecteurs comme Deezer et Spotify la majorité des écoutes se font en version gratuite avec publicité ; ici aussi l'élitisme de Qobuz lui aura peut-être été fatal.

avatar occam 10/11/2015 - 21:03 (edité)

La qualité a-t-elle un prix que nombre de personnes ne peuvent ou ne veulent s'offrir?
La génération gavée au tout-gratuit sur internet va au devant de surprises très désagréables, à un rythme qui s'accélère.

Et encore, parlons-nous de téléchargement ou de streaming? Les prix du téléchargement étant fixés en accord avec les éditeurs de contenu (dictés par ces derniers, diront certains), Qobuz n'a qu'une marge de manoeuvre assez étroite.

Reste la charge de l'élitisme: si offrir la qualité (sonore, dans le cas de Qobuz), c'est de l'élitisme, alors vive l'élitisme ! Sinon, qu'est-ce qu'on fiche sur ce site ? Pourquoi s'encombrer d'iPhone, d'iPad et de Mac, alors qu'Android et des NetBooks armés de processeurs Celeron et d'écrans SVGA sous Windows XP sont largement suffisants pour se délecter de MP3, de JPEG et de vidéo Flash ?

avatar mac_adam 11/11/2015 - 16:41

L'élitisme c'est, au risque de me répéter, proposer un produit de qualité (du streaming en qualité CD) à un prix relativement élevé (20 € soit le double de la concurrence). Le terme n'est pas péjoratif à mes yeux, et je regretterais la disparition de Qobuz : j'essaye de comprendre ce qui n'a pas marché pour eux.

Sinon, en effet, tout le monde n'a pas les moyens de s'équiper chez Apple.

avatar ludmer67 10/11/2015 - 16:54 (edité)

Non, non, non ! Pas Qobuz ! Merde, pas Qobuz ! Crevez Deezer à la place, un petit sacrifice pour sauver Qobuz ! Où vais-je trouver mon jazz maintenant ? Mettons que Qobuz disparaisse, où est son remplaçant ? Qui va proposer des albums en qualité décente ? C'est Apple, la relève ? Et si je ne veux pas ? On fait quoi ? Si moi, j'ai le culot de vouloir dire merde à ses profiteurs sourds et que je préfère Qobuz ?

On croit défendre quelque chose que l'on aime, pour ne pas être comme un con le jour où ça disparaît, pour ne pas être une voix sincère noyée dans les chorus des amoureux de la dernière note, qui attendent la mort de quelque chose pour chanter l'élégie des faux-culs. Ça ne sert à rien de s'enflammer si tout le monde est vêtu de combinaison anti-flammes. Ça ne peut pas les atteindre.

Pas Qobuz ! Foutu marché ! Foutues ententes ! Les marchands de merde finissent toujours par gagner, ce sont eux qui truquent le jeu ! Qui va nourrir mon Marantz ? Qui va faire vibrer mon Grado ?

Qobuz va crever et tout le monde s'en fout. Où sont nos chers "business angels" qui aiment tant montrer qu'ils "prennent des risques" avec leur argent en trop ? Ah, non ! Pas pour eux ! Ce n'est pas profitable, y'a pas d'pognon à faire... Et Free ? A quand un petit partenariat avec Qobuz ? Après les téléphones roses, la musique ! On resterait dans le plaisir !

Riesel est un con. S'il avait fait comme les autres, c'est à dire ce qui marche, on l'admirerait comme un millionnaire, on se retournerait sur ses pas pour dire "ça c'est un type qui a réussi". Au lieu de ça, il a voulu bâtir un service de passionnés pour passionnés, avec vrai contenu éditorial et test matériel. Il a rien compris, ce gars-là !

Ça va étonner certains, ces paroles. Tant pis. J'aime Qobuz comme j'aime un paquet d'autres choses. Il ne faut pas attendre que les choses disparaissent pour chougner. Il ne faut pas chougner tout court.

avatar BebMac 10/11/2015 - 20:38 via iGeneration pour iOS

@ludmer67 :
+1000

avatar jojo5757 11/11/2015 - 09:02 via iGeneration pour iOS

@ludmer67 :
Raison de plus (hélas, c'est pas de la moquerie, je te comprends !) de ne pas tout confier au cloud et d'avoir des musiques, ses ebooks, ses docs, etc à soi et pas en "location longue durée" (hélas encore une fois)

avatar ludmer67 11/11/2015 - 09:57 (edité)

J'ai abandonné le streaming il y a un an pour plusieurs raisons : pas de propriété des morceaux, pas de découverte (je tournais sur les mêmes albums), pas d'écoute par moment (je n'écoutais pas de musique tout simplement). Depuis, j'achète mes albums, je sais combien ils m'ont coûté, alors je les écoute une fois, deux fois, cinq fois, pour me faire mon opinion. Payer pour de l'art, c'est s'investir, c'est juger en étant engagé. Quand on a tout, on ne s'intéresse plus à rien, puisqu'au moindre ennui, on peut passer à autre chose. On ne s'accroche plus à rien, plus rien ne nous hante, plus aucune couleur, plus aucun son. Plus on zappe, plus on s'ennuie.

Je possède une cinquantaine d'album, tous achetés sur Qobuz depuis novembre dernier. Je les connais tous, je sais ceux que j'aime et ceux qui m'ennuie. Car ils y en a qui m'ennuient ! Ça, c'est du "risque" ! Il faut être un aventurier du catalogue Qobuz, fuyant le rouleau compresseur de la promo médiatique, un casque à la main pour élaguer le chemin des soupes !

La technologie n'impose pas d'usage, ce sont les utilisateurs qui les définissent. C'est parce qu'il y a eu, un jour, un nombre conséquent d'utilisateurs de boîte mail que c'est devenu un outil indispensable. Le cloud existe, il faut savoir l'utiliser en fonction de ses besoins. Il ne faut pas être soumis à la technologie, l'utiliser sans besoin, ni la rejeter par principe.

Malheureusement, on choisit de moins en moins. La disparition de Qobuz est un bel exemple : sous prétexte d'un manque de rentabilité, les requins sympas, les milliardaires en basket, s'en détournent. Pourtant, ceux-là même adorent se vanter de "prendre des risques" pourraient mettre des billes dans Qobuz. Le capitalisme cherche à capter un large marché, Qobuz n'est pas un large marché, le capitalisme s'en désintéresse. On trouvera bien un pour récupérer la disparition de Qobuz pour dénoncer l'Etat, les cotisations et/ou le code du travail et faire fructifier sa fortune...

avatar violon76 10/11/2015 - 17:11 via iGeneration pour iOS

Abonné à l'offre Flac à 20 euros, je vais pleurer si ça disparaît, d'autant qu'Audirvana vient d'intégrer Qobuz à son logiciel.
Mais au-delà de la qualité audio, j'apprécie énormément la qualité éditoriale pour ce qui est de l'écoute de musique classique : albums par date de sortie, recherche par compositeur ou par interprète, etc. C'est extrêmement bien organisé !

avatar iBaby 10/11/2015 - 17:15 via iGeneration pour iOS

Qobuz ne fait pas que dans le streaming. Certains s'en sortent qui ne font que du streaming, comme Spotify. Qobuz vend aussi des fichiers de musique. Certains s'en sortent qui ne vendent que de la musique, comme les disquaires ou presque certains labels. Qobuz fait les deux et ne s'en sort plus. Ils ont le sens du commerce, de la vente. Ils n'ont pas le sens de la relation au client. Regardez leur com'. Et le 24 bit en streaming, comme si ça n'allait pas tuer le commerce de la vente. C'est fou de mener une entreprise avec une telle impulsivité, ça mène à quoi ? Ils savent s'investir sur le marché, mais restent dans l'ombre côté relationnel. J'arrête là, avant de troller.

avatar qj 10/11/2015 - 17:17

Je n'ai rien contre qobuz, au contraire, mais il faut bien admettre que si la seule différenciation proposée par rapport à la concurrence est la qualité hifi, c'est un peu léger.
En effet, il ne sert strictement à rien de proposer plus que la qualité CD, notre oreille ne fait pas la différence.
Par contre, le lossless c'est très bien, ne serait-ce que pour stocker, et pouvoir réencoder dans le format à la mode dans quelques années.

avatar fredseg 10/11/2015 - 17:54 via iGeneration pour iOS

@qj : Tes oreilles ne font pas la différence mais les miennes oui. Même sur le haut parleur intégré de l'iMac.

avatar ckermo80Dqy 10/11/2015 - 21:11 via iGeneration pour iOS

@qj :
Ah bon la qualité n'est donc pas LE critère. Vaut mieux être sourd que d'entendre ce genre d'assertion. C'est qoui le critère donc ? Vas-y dis-nous.

avatar fessebook 10/11/2015 - 17:18 via iGeneration pour iOS

Trop dégoûté ! Mais où vais je acheter maintenant... Mes studio master :-(

avatar mac_adam 10/11/2015 - 17:35

C'est vrai que c'est l'autre avantage de Qobuz avec la qualité du son proposé en streaming : pouvoir acheter des morceaux en qualité CD.

avatar ludmer67 10/11/2015 - 17:48

Qobuz n'est pas (encore) mort ! Si le service est condamné, il faudra encore quelques mois avant de fermer boutique.

avatar iBaby 10/11/2015 - 17:21 via iGeneration pour iOS

Et il ne faut pas se leurrer : Deezer, Spotify et tout le tintouin, y viendront au lossless en streaming. Mais ils laissent venir le client, tranquillou. Qobuz sort les crocs et fait son buzz. Ça profite au marché, c'est un agitateur à la française, un peu comme Fun Radio et Free en leur temps.

avatar baritono 10/11/2015 - 17:22

Oh non !!!!!!
Moi aussi, je suis client chez eux depuis le début : sans avoir acheté du Studio Masters, la qualité des fichiers est chez eux bien meilleure que partout ailleurs, avec en plus une réelle qualité éditoriale. Tous les autres fournisseurs de musique ne sont à côté que des marchands de soupe, qui vendent de la musique comme n'importe quoi d'autre…

avatar Applesoft 10/11/2015 - 17:27 via iGeneration pour iOS

Ouais c'est dommage mais c'était prévisible.

Un business model qui consiste à se faire plaisir et contenter un petit marché de passionnés, c'est pas viable pour le streaming.

Quand j'entendais parler le boss de Qobuz, je me disais que c'était foutu d'avance. J'eus préféré à titre personnel que Qobuz revoie sa copie dès l'origine : garder un certain focus jazz / classique mais arrêter de tout miser sur cet argumentaire qualité audio qui n'intéresse pratiquement personne. Je fais partie des gens qui en effet n'ont jamais été convaincu par la supériorité de Qobuz niveau son. Certes, elle existe bel et bien mais pour peu de gens, avec des usages très spécifiques et pour l'immense majorité des gens, ils ne perçoivent pas cette différence vu qu'ils possèdent pas de matériel adéquat, préfèrent des bonnes basses à fond, privilégient l'interface, les playlists etc etc.

Et donc le discours de Qobuz devenait très élitiste et donnait l'impression d'un mépris pour les concurrents, et donc de ses clients. Ils manquaient de pédagogie à ce niveau.

avatar ludmer67 10/11/2015 - 17:34

En dehors de la qualité du son, il y avait aussi l'argument du made in France. Deezer est français, mais son modèle repose sur le partenariat avec Orange. Qobuz joue seul, avec ses armes propres et son noyau dur de passionnés. Mais Qobuz n'est pas (encore) mort, il bouge encore !

Si Qobuz n'avait fait que du jazz et du classique, l'entreprise aurait disparu depuis longtemps. Il suffit pour s'en convaincre de regarder les classements vente et écoute (streaming) disponibles sur son site : peu de jazz et de classique.

avatar mac_adam 10/11/2015 - 17:47

A notre époque où la maîtrise de l'outil informatique s'est largement démocratisée, on ne peut pas se permettre de faire un logiciel grand public avec une interface limitée et peu flexible.

avatar pikachoux_bzh 10/11/2015 - 18:55 via iGeneration pour iOS

@Applesoft :
C'est l'impression qu'ils m'avaient fait quand ils avaient été invité à ORLM...

avatar Applesoft 10/11/2015 - 21:32 via iGeneration pour iOS

@pikachoux_bzh :

Oui je pensais à ORLM entre autres. Je trouvais le patron un peu suffisant. Le discours qui consiste à asséner des termes techniques relevant de l'audio :
- laisse insensible une bonne partie du public qui ne se fiera qu'à sa propre expérience
- donne l'impression de s'adresser à une élite
Qu'il ait raison ou pas, peu importe. Son discours n'arrive pas à convaincre les sceptiques (dont je fais un peu partie), et là est l'essentiel. Me concernant, il arrive même à produire l'effet inverse. Il m'a donné une image "snob" de Qobuz. On s'en fout des discours techniques, de spectre audio censé représenter fidèlement, ce qui compte c'est le ressenti et tout audiophile sait bien que la restitution la plus fidèle est une sorte de chimère. Un vinyl, c'est pas le plus fidèle et pourtant ça déchire car y'a une "couleur". Et Qobuz n'a jamais mis en scène cet aspect et donc on a l'impression que c'est de la technique pour de la technique au final.

Qobuz n'a pas mis assez le paquet sur le marketing avec un discours simple, percutant. Ils auraient pu faire des partenariats intéressants je pense, surtout qu'en France on a des fabricants de matériel audio intéressants.

J'ai par exemple jamais entendu Qobuz expliquer clairement ce qu'il fallait acheter comme sorties pour profiter au mieux de leurs fichiers. Ça manque de pédagogie, ils prennent pas par la main. Moi j'ai une B&O A8, une Bose soundlink et des écouteurs Apple. J'ai essayé Qobuz et comparé avec Spotify. Bof, la différence est loin d'être claire ... S'il faut du matos à 5000 euros pour profiter de Qobuz, ok mais c'est donc pour des happy few.

avatar iAnn 11/11/2015 - 00:13

@ Applesoft

Il est clair que Qobuz n'était pas pour vous : B&O et Bose Soundlink... ont des courbes de réponses flatteuses (pour certaines oreilles).

Ceux qui veulent entendre exactement ce qui a été mixé et retenu pour l'enregistrement vont rechercher un système le plus fidèle possible en fonction de leurs oreilles et finances et se tournent au moins vers le CD sinon les masters pour ce qui est des sources musicales...

Ce n'est pas du snobisme, ni de l'élitisme, mais bien une question de goût, et de choix auditif.

On peut à la limite parler d'élitisme, car peu ont cette exigence aiguë et parfois malheureuse en coût qu'elle induit dans cette recherche exigeante de la véracité auditive...

avatar Applesoft 11/11/2015 - 02:48 via iGeneration pour iOS

@iAnn :

Ben je recherche surtout de la profondeur de son, du spatial et je suis plutôt orienté basses. Je n'ai jamais aimé le rendu CD qui a un côté trop "cristallin", trop pur. Je préfère un vinyl, y'a un côté plus "vivant" je trouve, plus "live". Je pense qu'il y a 1000 manières d'écouter du son, c'est fonction des goûts de chacun. Et c'est pour cela que je ne crois pas totalement au discours sur la fidélité du son. Je ne pense pas que ce soit la recherche de tout le monde.

Autrement, je confirme que B&O A8, c'est merdique ! Vu le prix, n'achetez pas... Sauf pour le design pour des bobos comme moi :)

Heureusement, j'ai 2 enceintes couplées B&O de bien meilleure qualité : rien à voir.

Quant à Bose Soundlink Mini, dans cette catégorie, je vois rien d'équivalent ! C'est incroyable qu'un si petit truc arrive à "pousser" aussi fort et aussi loin du son, ça "spatialise" mieux que ma A8 :)

Pages