Qobuz



Qobuz streame en qualité CD

Qobuz a totalement revu son application iOS, qui permet désormais d’écouter des morceaux en « vraie qualité CD » [2.0 (+) - 24,9 Mo - Gratuit]. La nouvelle interface est dans l’air du temps, mais pas forcément plus simple à utiliser que l’ancienne.

Quelques jours d’utilisation d’une pré-version ont en effet suffi pour buter sur certains points, comme l’obligation de revenir à l’écran d’accueil ou de balayer précisément sur la barre supérieure pour ouvrir le menu latéral et lancer une recherche. La recherche a néanmoins été très largement améliorée et l’intégration d’un moteur de recommandation et des « magazines » de Qobuz facilite la découverte de nouveaux artistes.

La principale nouveauté de cette version reste néanmoins la possibilité d’écouter de la musique en qualité CD (16 bits/44 kHz) en streaming et en mode déconnecté. Cette fonction n’a pas vraiment de sens si l’on utilise la prise casque de l’iPhone, associée à un DAC de piètre qualité. En sortie Lightning ou AirPlay, par contre, la différence est frappante. Bon point, vous n’êtes pas obligé d’être abonné à une des offres Qobuz Hi-Fi pour en profiter : vos achats en qualité CD peuvent aussi être streamés.

Tags:


Qobuz annonce l'arrivée du FLAC en streaming sur mobile

Qobuz a profité de la fête de la musique pour révéler ses nouveautés à venir très prochainement. Ce service spécialisé dans le téléchargement et le streaming de musique en haute qualité va proposer le mois prochain des applications iOS et Android « entièrement renouvelées ».

Ces apps intégreront le magazine Qobuz et la possibilité d'écouter en FLAC (un format sans perte) des morceaux en streaming — seul le mode déconnecté permet de profiter des morceaux en FLAC à l'heure actuelle. À plus de 30 Mo le titre en FLAC, mieux vaut disposer d'un forfait de téléphone avec beaucoup de DATA ou réserver cette fonction à une connexion Wi-Fi.

Outre les applications mobiles, le client de bureau fusionnera avec Downloader Qobuz, l'utilitaire de téléchargement des morceaux achetés sur la plateforme.

Le service va s'internationaliser au cours des prochains mois en débarquant dans de nouveaux pays européens à l'automne et surtout sur l'important marché nord-américain au 1er semestre 2014.



Daft Punk : mieux que le CD à 10 € chez Qobuz

Depuis lundi soir, on peut écouter gratuitement Random Access Memory, le nouvel album de Daft Punk, sur iTunes (lire : iTunes : le nouvel album de Daft Punk en écoute). Pour l’acheter et le conserver sur votre disque dur, il faudra attendre le 20 mai prochain, mais on peut le précommander sur iTunes pour 9,99 €.

À ce prix-là, on a certes un iTunes LP en plus qui remplace les traditionnels livrets vendus avec les disques et qui devrait permettre d’avoir quelques images, voire vidéos, en plus. Il faut en revanche se contenter de fichiers AAC 256 kbps, une qualité largement suffisante si vous écoutez la musique avec les écouteurs livrés avec votre iPod ou iPhone, mais qui est loin de la qualité d’un CD.

Le site Qobuz s’est fait une spécialité de la vente de musique dématérialisée de meilleure qualité, puisque tout ce que ce site français vend est au moins en qualité CD (formats sans perte). L’album de Daft Punk est à son catalogue et on peut même l’acheter en Qualité Studio Masters. Ce terme désigne en fait des morceaux exactement au même niveau de qualité que lors de l’enregistrement en studio. C’est mieux que le CD qui, contrairement à ce que l’on pourrait croire, nécessite en fait une conversion dans une qualité légèrement inférieure.

Pour entendre la différence, il faut certes un excellent matériel et éviter d’utiliser son iPhone, incompatible de toute manière avec ces fichiers en 24 bits. Dans le cas de Daft Punk, cette qualité supérieure au CD est néanmoins vendue 9,99 €, soit le même prix que l’iTunes Store !

Autre avantage, Qobuz permet de télécharger de nombreuses versions dont de l’ALAC 16 bits parfaitement compatible avec les iPod et même du AAC 256 kbps comme chez Apple. Mieux, vous pourrez télécharger n’importe quelle version à n’importe quel moment : pratique. Et si cela ne suffisait pas, l’achat de l’album vous permet d’obtenir gratuitement le single « Get Lucky », là encore en qualité Studio Masters.



Neil Young : « le piratage est la nouvelle radio »

À l'occasion de la conférence D: Dive Into Media, Neil Young a été interviewé par Walt Mossberg et Peter Kafka de AllThingsD. Le chanteur s'est notamment exprimé sur l'avenir de l'industrie musicale et ses rapports avec Internet : « je vois l'Internet comme étant la nouvelle radio […] la radio, c'est fini […] le piratage est la nouvelle radio, c'est comme ça que la musique circule. »

skitched

Young rappelle que la circulation libre de la musique est un élément crucial pour l'industrie — on l'appelle aujourd'hui piratage, elle s'appelait autrefois radio, avec in fine le même objectif : sensibiliser l'auditeur et provoquer l'acte d'achat. Il y a certes des différences majeures, qui expliquent le malaise face au piratage et par synecdoque face à Internet : la diffusion radiophonique est en partie financée par la publicité, une formule dont seule l'offre légale de streaming s'approche ; le piratage est un enregistrement de la musique, alors qu'il fallait il y a quelques années une cassette pour pirater les morceaux diffusés à la radio.

La thèse de Young ne manque pas d'intérêt : en traçant ce parallèle, le chanteur canadien recentre le débat sur la loi de l'offre et de la demande et sur la question de la qualité de la musique. De la même manière que la radio (et la cassette usée à force de lectures et de rembobinages) offre un signal sonore fortement dégradé, la majorité des morceaux disponibles sur les divers canaux de piratages sont encodés en MP3 de qualité plus que passable. Mais alors que le CD offrait une véritable alternative à la fois en matière de qualité et de facilité d'utilisation, l'offre légale dématérialisée n'est aujourd'hui pas suffisamment attractive pour favoriser l'acte d'achat : pourquoi acheter un AAC 256 sur l'iTunes Store en quatre clics si on trouve et récupère un MP3 320 de manière totalement illégale en trois clics ?

skitched

Neil Young pense qu'il existe un véritable marché pour une offre de qualité, seul terrain sur lequel il faudrait se battre face au piratage — puisqu'on ne pourra pas l'éradiquer, mais mieux, qu'il est partie prenante de l'industrie musicale, il faut lui opposer une alternative, fournir une progression logique vers l'achat (« le CD est mort, mais pas l'album »). Et cette progression logique, c'est celle de la création d'un format retranscrivant plus fidèlement les masters en sortie du studio : du master 192 kHz / 24-bits, le CD est conformé à 44,1 kHz / 16-bits, et les différents formats lossless et lossy dégradent encore un peu plus le son. Young explique ainsi que le fichier MP3 moyen n'inclut plus que 5 % des données originales présentes sur le master. Qobuz, parmi d'autres distributeurs, propose un format Studio Master 192 kHz / 24-bits, mais cette offre reste minoritaire — alors que Neil Young appelle « un homme riche » à la démocratiser.

Cet homme riche aurait pu être Steve Jobs, que le chanteur connaissait : « Steve Jobs était un pionnier de la musique dématérialisée et son héritage est énorme. Mais lorsqu'il rentrait chez lui, il écoutait sa musique sur vinyle. Et vous pouvez penser que s'il avait vécu suffisamment longtemps, il aurait fait ce que j'essaye de faire aujourd'hui. » Selon Young, Apple était en train de travailler sur un magasin de musique de haute qualité, ce que confirment plusieurs bruits de couloir qui ont circulé en 2010 et en 2011. À l'heure actuelle cependant, la firme de Cupertino a appuyé sur le bouton pause de son projet iTunes HQ.

Images Asa Mathat



Qobuz pour iPhone importe sans perte

Le service de vente et de streaming musical sans perte Qobuz a mis à jour son application iPhone [1.3 - 5,3 Mo - Gratuit]. Cette nouvelle version permet aux abonnés du service Qobuz Hi-Fi (29 € par mois) d'importer leurs morceaux en lossless sur leur iPhone depuis leur compte Qobuz (lire : Qobuz lance un service de streaming et abonnement sans limite et sans perte).

iTunes

Cette mise à jour améliore aussi le fonctionnement de l'application sur iOS 5, ses performances, modifie quelques points d'interface et ajoute enfin les recommandations des disquaires Qobuz dans un onglet.

Tags:


Qobuz lance un service de streaming et abonnement sans limite et sans perte

La rumeur avait vu juste : Qobuz annonce le lancement d'un service de streaming musical sans limite et sans perte. Le spécialiste de la musique numérique haute-fidélité propose désormais du streaming 16 bits / 44,1 kHz (qualité CD), une première, accompagné d'une offre d'abonnement illimité (accès à 7,2 millions de titres).

L'abonnement « Basic », à 7 € par mois ou 70 € par an, offre l'accès à tout le catalogue de Qobuz en streaming MP3 CBR 320. L'abonnement « Premium », à 13 € par mois ou 129 € par an, ajoute le téléchargement illimité en MP3 CBR 320 et l'accès à Qobuz via l'app iOS ou Android. L'abonnement « Haute-Fidélité » propose un service de streaming et de téléchargement illimité FLAC 16 bits / 44,1 kHz sur Mac/PC (avec le Qobuz Player, disponible fin novembre), et iOS/Android pour 29 € par mois, ou 299 € par an.

qobuz-premium

Yves Riesel, le fondateur de Qobuz, défend sa politique tarifaire : « Les abonnements mensuels à 10 € ne permettent pas, et ne permettront jamais de rémunérer correctement les répertoires spécialisés. Les abonnements doivent devenir plus chers, ou alors devront se spécialiser par genre musical, pour rémumérer correctement artistes et producteurs de chaque répertoire, et permettre de nouvelles productions. » Qobuz offre donc une palette d'offres censée répondre à tous les publics et culminant avec cette offre Haute-Fidélité sans perte.



Musique : Qobuz proposerait du streaming sans limite, ni perte

Qobuz se différencie de la concurrence chargée sur le secteur des disquaires en ligne par la qualité. Ce commerçant français propose depuis son ouverture un catalogue composé d'albums sans encodage (formats Flac ou Apple Lossless). Une partie de son catalogue est même proposée dans une meilleure qualité que le CD (plus de 26 bits et 44,1 kHz).

Ce choix de la qualité devrait se retrouver aussi dans son offre de streaming illimité. Qobuz propose un accès sans limite en streaming à son catalogue pour 13 € par mois ou 129 € par an. La qualité est déjà plutôt bonne (MP3 320 kbit), mais Qobuz pourrait aller plus loin en proposant du streaming sans perte à partir du 8 novembre. Ce serait une première : Spotify ou Deezer pour ne citer qu'eux proposent toujours de la musique compressée. De quoi renforcer l'intérêt de l'offre de Qobuz et, pourquoi pas, envisager son utilisation dans un cadre vraiment HiFi ?

qobuz

Qobuz [1.2 – Français – Gratuit – qobuz] offre un accès à la musique en streaming depuis un terminal iOS. Sur Mac ou PC, il faudra passer par un lecteur dans navigateur.

[Via : PC INpact]



Qobuz lance son application iPhone

La boutique de musique en ligne Qobuz a lancé son application iPhone [1.0 - 4,0 Mo - Gratuit]. Cette boutique se concentre sur la qualité : si elle propose des fichiers MP3 et OGG, son cœur de métier reste les fichiers sans perte (Lossless ALAC et FLAC).

iTunes

Cette application est extrêmement conventionnelle par son fonctionnement, mais extrêmement intéressante par son approche : elle permet d'importer sans-fil (3G ou WiFi) l'intégralité des morceaux que l'on a acheté sur Qobuz, dans la limite de l'espace disponible. Cela permet donc de récupérer un morceau que l'on aurait oublié de synchroniser depuis iTunes via le réseau — même si la taille des fichiers Lossless impose la connexion WiFi ou la bonne réception 3G pour une récupération rapide. L'application est compatible avec le multitâche d'iOS 4 pour permettre la lecture en tâche de fond.

Une prochaine mise à jour apportera la compatibilité avec le service de streaming de Qobuz (et permettra la mise en cache local des listes de lecture, à la manière de Spotify). Ce service est un peu plus cher que Spotify (13 € par mois, 129 € par an), mais offre des morceaux encodés sans perte. Cette version future apportera aussi le recherche dans le catalogue Qobuz et la création de listes de lecture.

Tags:


Qobuz se libère : support du OGG et du FLAC

Qobuz, la boutique en ligne de musique sans DRM et de haute qualité (lire : Qobuz : la musique en haute qualité et sans DRM) a annoncé il y a quelques jours que les morceaux seront désormais dans les formats libres OGG Vorbis du côté des formats avec perte, et FLAC du côté des formats sans perte.

skitched

Cette offre s'ajoute aux formats déjà disponibles : MP3, WMA et AAC (en 320 Kpbs) pour les formats sans perte, et WMA Lossless et Lossless ALAC pour les formats sans perte. Fort d'une bibliothèque de 6 millions de titres, la boutique en ligne de Yves Riesel (Abeille, Naxos…) propose toutes les nouveautés avec une réduction de 20 %, et offre des tarifs similaires à l'iTunes Store pour les morceaux encodés avec perte — il faut évidemment débourser un petit extra pour les codecs dits « sans perte ».

On rappelle qu'il est possible de lire du FLAC dans iTunes à l'aide de Fluke.

Merci Crist'o

Tags:


Qobuz : la musique en haute qualité et sans DRM

Un des principaux reproches que font les audiophiles à iTunes ou Amazon MP3, bien qu’ils soient débarrassés de DRM, est leur qualité audio, limité à 256 Kbps. Si bien souvent, sur un iPod ou un Mac, la différence avec un CD sera à peine audible (la faute aux circuits audio de qualité moyenne des baladeurs et des ordinateurs), sur un Mac équipé d’une bonne carte son USB relié à un système sonore du même acabit, la différence sera criante. C’est aux amateurs éclairés de musique que la boutique de musique en ligne Qobuz s’adresse, c’est-à-dire à ceux qui ne branchent pas un casque à 500€ sur un iPhone et pensent que le son est meilleur : peu importe le casque, si la source audio est de qualité moyenne, elle le restera… Qobuz s’adresse donc à ceux qui ne jurent que par les cartes son USB, les enceintes de belle facture, et les casques.

Tags: ,