Siri



Une esquisse du prochain Siri pour iPad

La singularité de voir un Siri allégé fourni sur le nouvel iPad sera réglée avec iOS 6, indique 9to5mac. Le site propose une esquisse de son interface basée sur les informations glanées.

Ce Siri occuperait une petite largeur à l'écran, mais avec une intégration visuelle doublée d'une animation plus abouties (…que celles du centre de notifications par exemple, qui n'est pas une franche réussite esthétique sur l'iPad).

Siri retrouverait donc toutes ses fonctions sur iPad, et non plus uniquement la dictée vocale. Aux fonctions déjà connues de Siri, il faudra probablement ajouter ce qu'Apple a en réserve comme actions supplémentaires pour son assistant avec iOS 6. La question est maintenant de savoir si l'iPad 2 profitera aussi de ce Siri. D'après les sources de 9to5mac, rien n'est moins sûr. Et l'iPhone 4S aura servi de précédent sur ce point.

Tags:


Tim Cook sur Siri et les noms de l'iPhone

La nomenclature des noms de produits Apple ne suit pas une structure établie, a souligné Tim Cook à la conférence D10 (lire aussi D: All Things Digital : Tim Cook en taille patron).

Interrogé sur l'évolution des noms de l'iPad ou de l'iPhone il a expliqué que certains choix étaient purement arbitraires.

Le S dans l'iPhone 4S est relatif à Siri alors qu'il signifiait Speed pour le 3GS. Les nouveaux noms sont le simple reflet de changements importants amenés à un produit. Comme les évolutions notables dans les formats des iPod qui ont conduit aux nano puis aux shuffle. À la question de savoir quel serait le nom du prochain iPhone, il a aimablement suggéré de passer à la question suivante…

À propos de Siri, il a réitéré que l'assistant vocal d'Apple allait se voir confier davantage de responsabilités : « Les clients l'adorent. C'est l'une des caractéristiques les plus populaires de l'iPhone 4S. Mais il peut faire encore plus de choses, et nous avons beaucoup de gens qui travaillent dessus. Je pense que vous serez vraiment comblés avec certaines choses qui vont arriver ces prochains mois autour de Siri. Nous avons quelques idées sympas pour lui. On a beaucoup de choses en préparation. » (lire aussi Témoignages : Siri, un outil en bêta qui déçoit).



Nouvelle pub pour Siri avec John Malkovich

C'est au tour de John Malkovich de figurer dans une publicité pour Siri. L'acteur, installé dans un cadre cossu dans lequel on imagine qu'il s'ennuie, interroge l'assistant sur fond de musique classique. S'en suit une conversation amusante et décalée - ne serait-ce que par la voix de synthèse de Siri - avec la situation.

Apple a donc décidé d'évoluer dans ses publicités pour l'iPhone, en mettant des personnalités à l'écran. Samuel L. Jackson et Zooey Deschanel avaient initié ce mouvement en avril dernier.



Confidentialité : Siri bloqué par IBM

IBM désactive Siri sur les iPhone de ses employés. La raison, un problème de confidentialité pour Big Blue qui n'a aucun élément sur la « tambouille interne » effectuée par Apple sur les requêtes de Siri.

« Nous sommes extraordinairement conservateurs » explique Jeanette Horan, chief information officer (directeur informatique). IBM redoute que Cupertino puisse notamment lire les emails envoyés par ses employés par l'intermédiaire des requêtes de Siri. « C'est la nature de notre business » détaille Mme Horan.

Chaque requête effectuée est envoyée à un serveur de la Pomme. L'assistant vocal, toujours en bêta, doit accumuler un grand nombre de données pour s'améliorer dans de nombreux domaines : reconnaissance des accents, variations d'intonations, registres de langage différent...

La manière dont Apple traite toutes ces données est un secret bien gardé. Pour Edward Wrenbeck, développeur en chef de Siri avant qu'il soit acheté par Cupertino, il n'y a rien à craindre au niveau de la confidentialité des informations : « Je ne pense vraiment pas que c'est quelque chose dont il faut se préoccuper. »

IBM compte environ 30 000 iPhone dans son parc (lire : Détails sur l'équipement Apple chez IBM). L'iPhone a fait son irruption chez IBM notamment grâce à un programme mis en place en 2008 qui autorise les employés à apporter leur téléphone personnel. Il se situe maintenant au même niveau que le BlackBerry.

Sur le même sujet :
- Témoignages : Siri, un outil en bêta qui déçoit

[Via Technology Review]



Apple demande le rejet d'un recours contre Siri

Apple a demandé à ce que soit classée sans suite une plainte relative aux performances de Siri [pdf]. En mars, quelques utilisateurs se sont tournés vers une Cour d'Oakland en Californie, au titre que Siri ne fonctionnait pas aussi bien que le montraient les publicités (lire Siri à l'écran n'est pas comme Siri dans la vie).

Délai d'attente trop long, mauvaises réponses, incapacité à réagir de la même manière que dans ces clips… les griefs étaient nombreux. Le cabinet d'avocats d'Apple a rejeté en bloc ces critiques, rapporte le Wall Street Journal, avec plusieurs arguments.

Ils [les plaignants] offrent seulement des descriptions générales de publicités d'Apple, des résumés incomplets des éléments du site d'Apple, et des descriptions vagues de leur présumée déception - plus individuelle que générale - avec Siri.

Il est révélateur que ces plaignants allèguent qu'ils ont été déçus des performances de Siri "peu de temps après" l'achat de leur iPhone, et sans avoir tenté de profiter de la politique de retour d'Apple sous 30 jours ou de la garantie d'un an. Au lieu de cela, ils cherchent à utiliser un grief personnel à l'endroit des performances d'un appareil populaire, et de le transformer en un recours collectif à un niveau national.

Il a été rappelé dans cette demande de rejet, que Siri était en version bêta et qu'Apple l'avait clairement mentionné, autant à son lancement que sur son site Web, comme c'est encore le cas aujourd'hui. D'autre part, deux des plaignants au moins, en appellent à une loi Californienne alors qu'ils ne vivent pas dans cet État et n'y ont pas acheté leur téléphone.

Le jugement définitif doit être rendu le 21 juin.

Sur le même sujet :
- Témoignages : Siri, un outil en bêta qui déçoit

Tags:


Siri sait (enfin) quel est le meilleur smartphone

L'affaire avait fait grand bruit en fin de semaine dernière. Si un utilisateur anglophone demandait à Siri, l'assistant vocal de l'iPhone 4S, quel était le meilleur smartphone, il avait une réponse surprenante : le Lumia 900 de Nokia.

D'aucuns ont alors un peu hâtivement jugé que Siri donnait cette réponse, alors que le système mis au point par Apple se contentait simplement de chercher une réponse dans la base de connaissances de Wolfram Alpha. Peu importe, les ingénieurs de Cupertino ont rectifié le tir pendant le week-end : Siri répond désormais avec son habituel ton humoristique que l'iPhone est le meilleur téléphone. Nous voilà rassurés…

À gauche, la mauvaise réponse ; à droite la réponse correcte

Cette "affaire" est au moins l'occasion de se rappeler que Siri est encore en bêta et qu'Apple ajoute régulièrement de nouveaux cas de figure.

[Via : AppleInsider]

Tags:


Siri : un premier bilan décevant

Sur le papier et dans les publicités, Siri est un formidable outil pour utiliser plus rapidement et plus efficacement son téléphone. C'est aussi LA fonction phare de l'iPhone 4S. Qu'en est-il dans les faits ? C'est que nous avons demandé dans ce témoignage : sept mois après, que faites-vous avec Siri ? Les réponses sont contrastées entre ceux qui l'utilisent tous les jours Siri et ne pourraient s'en passer et ceux — majoritaires — qui trouvent l'assistant perfectible, voire totalement inutile…

> Témoignages : Siri, un outil en bêta qui déçoit



iPhone : Samuel L. Jackson et Zooey Deschanel à la télé pour Siri [MàJ]

Deux nouvelles publicités pour Siri mettant en scène des acteurs/chanteurs ont été mises en ligne, mais pas chez Apple, chez l'opérateur américain Verizon.

[MàJ] : les 2 pubs sont en fait d'Apple à l'origine. Ce qui est assez original en cela qu'elle n'avait pas fait appel à des figures connues depuis un certain temps.

La première fait figurer Samuel L. Jackson, qui confie à son assistant la préparation d'un repas aux chandelles, avant de lui donner son congé pour la soirée.

La seconde est avec l'actrice et chanteuse Zooey Deschanel (et soeur d'Emily Deschanel qui a le rôle-titre dans la série Bones).



Siri : un assistant sous-utilisé ?

Siri est désormais dans les mains de millions d’utilisateurs d’iPhone. Lorsqu’Apple a présenté l’iPhone 4S, elle a énormément insisté sur cette technologie sur laquelle elle place beaucoup d’espoirs. L’équipe de Siri est l’une des équipes de développement les plus importantes chez Apple.

Mais que font les utilisateurs de Siri ? Ont-ils un usage intensif de l’assistant d’Apple ? La firme de Cupertino s’est bien gardée de communiquer sur le sujet. Pour le savoir, la société de consulting Parks Associates a interrogé 482 utilisateurs d’iPhone 4S sur les nouvelles habitudes qu’ils avaient prises depuis qu’ils conversaient avec leur terminal.

Une chose est certaine, chez ces utilisateurs, Siri est entré dans les moeurs. Ils sont 87 % à s’en servir au moins une fois par mois. Par contre, la plupart d’entre eux ont fait un usage assez basique.

Selon les auteurs de cette enquête, Siri est utilisé avant tout pour passer des coups de fil, envoyer des SMS ou demander des informations basiques. Environ un tiers des personnes interrogées se sert quotidiennement d’une de ces fonctions.

D’autres sont beaucoup moins utilisées. Deux tiers des personnes interrogées avouent ne jamais avoir utilisé Siri pour écouter de la musique ou encore planifier un rendez-vous, des fonctions qui sont pourtant mises en avant dans certaines réclames d’Apple.

Enfin, 30 % affirment ne jamais avoir utilisé Siri pour envoyer un courriel alors que 26 % déclarent se servir de cette fonctionnalité tous les jours ou presque.

Si Siri a encore beaucoup de progrès à faire, dans l’ensemble, il est bien perçu par ses utilisateurs. 55 % des possesseurs d’iPhone 4S indiquent être satisfaits de leur assistant personnel, contre 9 % qui ont une opinion contraire. Les 36 % restant ont une opinion moins tranchée sur la question.

Lentement, mais sûrement, Siri ne cesse de progresser. C’est surtout vrai aux États-Unis. Des bouts de code laissent à penser que Siri sera prochainement capable de vous donner les résultats sportifs. Il semble parfaitement reconnaitre les équipes de football américain. De plus, ESPN, qui propose depuis peu une API pour obtenir les scores d’un match, travaille de concert avec le Californien sur un certain nombre de sujets. En attendant, une application jailbreakée permet déjà de faire cela.

Tags:


Siri à l'écran n'est pas comme Siri dans la vie

Siri fait l'objet d'une class-action aux États-unis, un utilisateur - seul pour le moment - juge que le système n'est pas à la hauteur de la publicité qu'en fait Apple. Ce client New-Yorkais explique dans sa plainte que Siri ne fonctionne pas aussi bien et promptement qu'annoncé, par exemple lors de la recherche d'un itinéraire «Siri soit n'a pas compris ce que le plaignant demandait, ou, après un très long temps d'attente, a répondu avec la mauvaise réponse».

Il estime dès lors, au vu de ces performances, que son 4S n'est guère qu'un iPhone 4 plus cher. Un achat qu'il n'aurait pas fait s'il n'avait été confronté aux différentes campagnes d'Apple.

Cette victime de la pub admet que le site d'Apple mentionne le statut de bêta de Siri, mais que cela n'est jamais dit dans les publicités (en revanche ces clips précisent, comme à chaque fois, que les actions ont été raccourcies dans leur durée, ndr). Apple ne mentionne pas non plus que ces pubs sont des mises en scène de situations. Le montant des dommages et intérêts réclamés n'est pas précisé.

Une plainte, déposée cette fois en Angleterre et toujours sur Siri, avait précédemment tourné à l'avantage d'Apple. C'était en février dernier, l'autorité de régulation de la publicité avait été saisie au prétexte qu'en Angleterre, les pubs pour Siri parlaient de l'utilisation de la géolocalisation. Le plaignant jugeait que cette affirmation était trompeuse sachant que l'aide à la navigation ne fonctionne pour le moment qu'aux États-Unis. Toutefois la plainte a été évacuée puisque la géolocalisation est bel et bien employée en Angleterre, par exemple pour les infos météo délivrées par Siri.

Enfin, le lancement de Siri au Japon a permis de le comparer avec des solutions concurrentes, comme celle de l'opérateur japonais DoCoMo. De premiers tests réalisés par Kotaku montrent un avantage du second sur le premier, Siri calant dès lors que les questions étaient (à peine) plus complexes que des demandes de base. Par exemple Siri avait du mal à trouver des vidéos d'une chanteuse ou une recette de cuisine. Au Japon, comme ailleurs, Siri est en bêta.

Tags: