Fermer le menu

Test d'Infinity Blade

Nonoche | | 19:00 |  19

Ah, saurons-nous vous chanter la geste d'Infinity Blade avec tout le brio qu'il mérite ? Le jeu, ou du moins sa démo, initialement nommée Project Sword, a fait grand bruit lors de la présentation en septembre dernier durant le keynote d'Apple. Réalisé par ChAIR Entertainment, filiale d'Epic Games à qui l'on doit déjà Shadow Complex et Undertow, le jeu tire parti du célèbre moteur Unreal Engine, porté sur iOS. C'est également à l'aide de ce moteur qu'un avant-goût nous avait été précédemment livré sous la forme d'Epic Citadel.

Mais voici donc que le jeu définitif nous est livré. Les images n'ont pas menti, le jeu est de toute beauté et tire tout le jus de l'iPhone comme de l'iPad. Les armures rutilent, les étoffes au point d'Alençon vous chatouillent les rétines, les marbres reflètent votre image, tandis qu'au loin flotte au vent une bannière diaphane. C'est beau à pleurer, et sans aucun doute une démonstration éloquente des capacités graphiques de l'iPhone, de l'iPod touch et de l'iPad. Tout est à l'avenant : les animations sont de toute beauté, et les bruitages sont d'excellente facture (quoi que la plupart de vos adversaires sonnent plus comme des vélociraptors que comme des humains. Il faut dire que pour l'essentiel ils font deux fois votre taille au bas mot).

Mais de quoi s'agit-il au juste? Infinity Blade est un jeu de combat médiéval. Vous devrez affronter 10 adversaires en combat singulier (pas un de plus). Vous aurez différentes options pour le combat : donner un coup d'épée, esquiver à droite ou à gauche, ou bloquer avec le bouclier. Il vous faudra prendre la bonne décision au bon moment, faute de quoi il vous en cuira et vous perdrez des points de vie. Vos coups d'épée pourront soit infliger des dommages à votre adversaire, soit parer ses propres coups pour peu que vous frappiez dans la bonne direction et au bon moment. Ces coups se déclenchent à la manière d'un Fruit Ninja, en traçant un trait sur l'écran du bout du doigt, et l'animation de votre personnage suivra fidèlement vos impulsions. Des boutons situés en bas de l'écran, à gauche et à droite, vous permettront de lancer une esquive, celui situé au milieu vous abrite derrière votre bouclier. Enfin, un bouton en haut à gauche déclenche une furie de coups puissants, et un autre à droite active la magie : en fonction de votre équipement vous pourrez tracer diverses formes à l'écran pour déclencher un sort dévastateur et occire le fâcheux qui s'interpose sur votre route.

http://static.igen.fr/img/2010/11/skitched-20101209-203551.jpg

Entre deux combats, vous pourrez observer les alentours en déplaçant votre doigt sur l'écran pour faire tourner la caméra (sans toutefois pouvoir vous déplacer). Vous pourrez ainsi trouver divers trésors dissimulés çà et là : argent, armes, ou encore fioles d'énergie qui vous requinqueront avant le combat suivant. Le jeu est mâtiné d'un aspect RPG puisque votre attirail vous donnera des points d'expérience après la victoire, du moins jusqu'à ce que vous maîtrisiez les objets dont vous êtes équipés : à ce moment, ils donneront leur pleine puissance, mais ne vous feront plus gagner d'expérience. À vous de faire les bons choix face à vos adversaires, pour espérer venir à bout du dixième et dernier combattant, rien de moins que le "Dieu Roi" en personne. N'espérez pas en venir à bout à votre première partie cependant, il ne fera qu'une bouchée de vous. Rien de bien grave malgré tout, puisqu'après votre décès, votre "fils" (qui non seulement vous ressemble trait pour trait, mais mieux encore a hérité de vos points d'expérience et de votre équipement), viendra réclamer vengeance. Il faudra cependant reprendre l'exploration à zéro.

On ne peut que s'étonner devant le clivage entre la qualité de la réalisation et l'indigence du gameplay. Certes, il vous faudra du temps avant d'arriver au bout de tout l'équipement dont vous pouvez disposer, et il faudra vous y reprendre à plusieurs fois avant d'espérer venir à bout du Dieu-Roi. Malgré tout une telle qualité de production méritait certainement mieux que ce jeu qui laisse un goût d'inachevé : pas d'exploration, et un gameplay particulièrement répétitif. Les 48 "réussites" compatibles Game Center pourront allonger quelque peu la durée de vie du jeu, bien que nombre d'entre elles se débloquent par le simple fait de jouer sans guère n’y prêter attention. La qualité graphique à elle seule ne justifie pas tout (et vous aurez aussi bien fait de télécharger Epic Citatel [1.02 - 82,2 Mo - gratuit], aussi beau mais gratuit). Il y a certes de quoi en mettre plein la vue à une PSP (et à plus forte raison une Nintendo DS), mais le gameplay aura de quoi réconforter les possesseurs de ces consoles, voire les faire ricaner.

http://static.igen.fr/img/2010/11/skitched-20101209-203720.jpg

Reste a espérer qu'Infinity Blade corrigera certains défauts de jeunesse dans ses futures mises à jour. Une chose est sûre, l'Unreal Engine est une véritable réussite visuelle, et pourra donner lieu à d'autres jeux impressionnants sur iOS (lire Unreal Engine disponible pour les applications iOS), en espérant que l'amusement sera cette fois au rendez-vous.

6
10
Infinity Blade de ChAIR Entertainment 2010-12-09t19:00:00+01:00 Nonoche Configuration Compatible avec l'iPhone 3GS, l'iPhone 4, l'iPod touch (3e génération), l'iPod touch (4e génération) et l'iPad. Nécessite le système d’exploitation iOS 3.2 ou ultérieur.
- démonstration technique ahurissante

- excellente qualité de production
- pas très amusant

- beaucoup trop court

- très répétitif

- pas d'exploration

Les derniers dossiers

19 Commentaires

avatar spiritjak 09/12/2010 - 19:04

lol la ds, quel merde cette console

avatar ecegler 09/12/2010 - 20:03

@ipodtouch3000: Graphiquement oui, mais au moins les jeux sur cette console sont fun...

avatar edouard 09/12/2010 - 19:51

je trouve votre test super

il résume parfaitement le jeu.

c'est beau mais c'est tout !!

avatar Tiberius 09/12/2010 - 20:24

Pour avoir testé la 3DS à l'E3, je pense qu'elle est déjà dépassée sur le plan graphique par rapport à l'iPhone. Elle dispose certes de son écran 3D, mais l'iPhone en aura un en 2011 ou 2012 et la 3DS perdra cet avantage concurrentiel.
Et l'iPhone dispose d'autres avantages de poids pour contrer la 3DS : la connexion permanente, l'aspect social (Game Center), le kit de développement pas cher et super complet, l'App Store, un parc installé de 130 millions de machines (contre 0 pour la 3DS actuellement), des évolutions annuelles, etc.

Mais bon, ce qui fera la qualité de l'iPhone en tant que console de jeux, ce seront les jeux. Et Nintendo est bien plus compétente dans ce domaine que tous les studios de développeurs de jeux iOS réunis.

avatar BeePotato 15/12/2010 - 01:26

"Elle dispose certes de son écran 3D, mais l'iPhone en aura un en 2011 ou 2012"
et on pourra le télécharger ? bon bah dans ce cas on peut aussi arguer que la 3DS 2 explosera l'iPhone 4 et même 5.

et puis pas de pad et pas de boutons, c'est un sacré mauvais point pour le jeu sur iPhone. j'ai téléchargé duke nukem aujourd'hui (sur iPad), ben y'a pas à tortiller, c'est injouable. ok on arrive à avancer à peu près, on peut finir péniblement un niveau en piece of cake, mais je connais la suite : y'aura pas moyen d'être précis et rapide alors que c'est indispensable. et puis "piece of cake", merde, quand même !

donc voilà : un duke sur 3DS jouable en réseau, ça me donnerait sacrément envie !
sur iPad c'est un peu comme un paint-ball joué à cloche pied, une main dans le dos et une minerve autour du cou : c'est pas marrant bien longtemps.

et je reste toujours un grand fan de Zoo Keeper que je joue quotidiennement depuis des années (au moins une partie de 6 minutes). j'ai un niveau excellent (forcément) qu'il serait impossible d'avoir au doigt.

deux jeux qui n'ont rien à voir et qui demandent des contrôles précis pour atteindre le fun que j'en attend.

le tactile et le gyro c'est bien pour Doodle Jump, flight control, geo defense ou même monkey island mais pour la plupart des jeux, je trouve ça insupportable.

avatar Nagarian 09/12/2010 - 22:29

Je ne sais pas en français, mais la traduction en italien de ce jeux fait rire. Mourir de rire.

avatar lol51 10/12/2010 - 00:39

Je dois être un des rare à trouver ce jeu génial. Il faut un peu de jugeotre pour finir le jeu sur deux générations de héro. j'aimerai savoir combien de pro-pad ici en sont capable... mouarf.

avatar juleschocolat 10/12/2010 - 09:33

Je vous trouve trop gentil de donner 6/10 si la seule qualité du jeu sont ses graphismes !

avatar Simras 10/12/2010 - 15:16

@Dr_Dude :
La 3DS aura aussi une connexion permanente. Elle se mettra a jour d'elle même.
http://www.youtube.com/watch?v=JyKGZCSwOJA
De même il y aura un market comme sur la DSi

Je pense également que le succès sera au rendez vous, comme la DS

avatar Tiberius 12/12/2010 - 12:51

@bakanamek :

C'est pas ce que j'entends par "connexion permanente"...

La 3DS pourra simplement communiquer avec les autres 3DS alentours ou avec des bornes prévues à cet effet (qui en pratique n'existeront que dans les grandes villes japonaises).

L'iPhone dispose d'une connexion Internet permanente grâce à la 3G, ce qui permet de jouer à un jeu online dans le train ou chez sa grand mère.

Quant au Store de la 3DS, il n'aura probablement pas la même visibilité que l'App Store. Le Wii Ware et le DSi Ware n'ont été fait que pour tenter de récupérer les petits studios de jeux qui n'ont pas les moyens de faire des jeux actuels sur consoles (hors jeux de lancement bâclés et subventionnés par Nintendo), afin d'éviter qu'ils partent développer pour iPhone et Android.

avatar Magnificent_8th 11/12/2010 - 03:18

On se croirait en 1999 sur PC avec Unreal tournament, quelle évolution...

avatar BestMBP 13/12/2010 - 19:27

Mais quelle daube ce jeux ,
virer 5minutes apres l achat ...

avatar brunitou 13/12/2010 - 19:28

@Dr_Cube : la 3DS était l'événement du salon et tout le monde a dit de concert être étonné par cette technologie. De plus le touch et la 3D ne font pas bon ménage sauf quand on utilise des écrans holographiques et du tracking 3D ...

La 3DS aura une longueur de fun d'avance. Cela fait plus de 3 ans que l'iPhone est présenté comme une plate-forme de jeux concurrente à la DS et à la PSP pourtant à l'heure actuelle aucun jeux n'équivaut les jeux DS. Ce sont deux philosophies différentes. Rien ne remplacera les contrôleurs physiques et l'iPhone restera une plate-forme de jeux comme est le PC, les consoles ayant encore de belles années à vivre... (Ceci dit on disait que les consoles allaient disparaître avec les jeux PC il y a plus de dix ans et on n'a jamais vendu autant de consoles que ces dix dernières années).

Pour la ludothèque de la 3DS, elle est mieux fournie (qualitativement) que celle d'iOS et ce bien avant sa sortie ! (rétrocompatibilité ;-) )

avatar brunitou 13/12/2010 - 19:31

Et pour reprendre l'article d'iG (http://www.igen.fr/app-store/gameloft-editeur-de-serie-b-24632), les jeux iOS ne sont pas que des séries B, ce sont des jeux de seconde zone !

avatar brunitou 13/12/2010 - 20:53

Genre : Chaos Ring iOS : 5h pour finir le jeu, Zelda DS 20h ... Et Oui, Zelda coûte 4x plus cher mais utilise le micro, le stylet, la prise de note, la reconnaissance de gestes. Deux poids, deux mesures.

Connexion utilisateur