RIM étend encore la compatibilité de son PlayBook

Nicolas Furno |

Avec son PlayBook, RIM a choisi de partir sur un système d'exploitation nouveau plutôt que d'adapter le système qui équipe ses BlackBerry à une tablette. QNX, le système choisi, est très impressionnant sur le plan technique, notamment pour sa gestion du multitâche, mais il ne bénéficie d'aucun environnement de développement défini et connu.

http://static.igen.fr/img/2010/09/playbooknavigator-20100927-225804.jpg

RIM a ainsi choisi dès le départ… de ne pas choisir et de proposer aux développeurs plusieurs moyens pour développer des applications pour le PlayBook. WebWorks, un SDK basé sur des technologies web (à la manière de webOS) a été publié en début d'année (lire : WebWorks : le SDK BlackBerry Playbook disponible en bêta). La tablette accepte aussi les applications en Flash ou encore celles écrites en AIR, deux technologies d'Adobe.

http://static.igen.fr/img/2010/12//skitched-20110113-170748.jpg

L'entreprise canadienne a fait savoir aujourd'hui que sa tablette serait également compatible avec les applications Android et avec les applications BlackBerry développées en Java. Ainsi, en plus du HTML5, du Flash et d'AIR, on pourra développer pour le PlayBook en C ou C++. Pour les consommateurs, cela veut surtout dire que la tablette aura accès aux 200 000 applications Android et 25 000 applications BlackBerry existantes.

Une bonne idée sur le papier, mais il reste à voir comment l'ensemble pourra fonctionner dans la pratique. Concrètement, les développeurs pourront soumettre leurs applications Android et BlackBerry très facilement sur le magasin de RIM. Mais les utilisateurs pourront de leur côté télécharger deux applications, une pour Android, l'autre pour Java qui permettront de faire fonctionner directement les applications Android et Java. A priori, seules les applications Android 2.3 seront compatibles : les applications développées spécifiquement pour les tablettes avec le SDK d'Android 3.0 ne devraient donc pas fonctionner.

via Engadget

Tags
avatar boccob | 
En gros, un bordel sans nom, avec des incompatbilités a ne plus savoir qu'en faire ... vive la liberté. Ce qui me tue, c'est que la playbook est basé sur QNX, et que des devkit pour QNX ca existe dejà ....
avatar kikfaf | 
Je ne comprends pas que RIM ne dote pas a sa sortie sa tablette de quelques applications essentielles : applique réseaux sociaux, lecture, presse, photo, video, musique... Ce playbook est une copie vide... Pourtant le hardware est top !
avatar swanny | 
@ E-Play : avant de parler va plus tôt jeter un coup d'oeil en dehors d'igeneration
avatar valentin. | 
Ce n'est pas la bonne idée mais c'est la seule idée possible pour RIM de se démarquer des autres produits existants, notamment iPad. A mon avis, il n'y a plus de place pour des autres tablettes. Même dans l'écosystème PC, seules 2 OS sont à peu près viables, Windows et Mac. Linux, malgré sa vocation, ne cible que des professionnels. Pour les tablettes qui se positionnent comme segment intermédiaire entre mobile et ordi, la plateforme représente un intérêt d'autant plus important que pour les mobiles car sans les logiciels, les tablettes ne servent à rien. L'iPhone sans logiciels... bin au moins, il téléphone (quand il veut bien). Donc à mon avis, on aura donc iOS et Android. Peut être un troisième écosystème, Palm ou Win Mobile. Mais pour Palm, je ne crois pas que ce soit le marché qu'il puisse remporter.
avatar rick75 | 
Palm n'existe plus... c'est webOS de HP maintenant.

CONNEXION UTILISATEUR