AirPower, chronique d'une annonce restée sur le tapis

Florian Innocente |

C'était la petite sucrerie tendue par Phil Schiller à l'issue de la présentation des iPhone 8 et X. En fin de keynote, il montrait un futur accessoire qui rechargerait par induction ces nouveaux modèles. Les iPhone mais aussi les AirPods et l'Apple Watch, tous réunis sur un tapis de recharge baptisé AirPower.

Phil Schiller présente AirPower après l'iPhone X

Dévoilé en septembre 2017, jamais montré en état de marche, Apple n'en reparlera que dix-huit mois plus tard pour annoncer l'abandon du produit. Elle admet qu'elle a échoué dans ses objectifs pour cet accessoire : « Après beaucoup d’efforts, nous avons conclu que l’AirPower n’atteignait pas nos standards élevés, et nous annulons le projet. »

De prime abord l'AirPower est un tapis de recharge par induction comme il en existe tant d'autres, et depuis bien avant que les iPhone n'aient adopté la norme Qi. Exemple de cette banalité, IKEA vend Nordmärke, une station de charge triple pour 70 €. Ce n'est pas un produit qui surfe sur la mode de l'induction, il est à son catalogue depuis des années.

Seuls les abonnés du Club iGen peuvent lire l‘article dans son intégralité.

-> Déjà membre ? Je me connecte
-> S‘abonner au Club iGen