La future balise de Tile exploite l'Ultra Wideband, comme la puce U1 d'Apple (et les AirTags)

Mickaël Bazoge |

La puce U1 inaugurée avec l'iPhone 11 et reconduite dans l'iPhone 12 n'a pas atteint son plein potentiel. Elle sert à l'heure actuelle à mieux viser avec AirDrop et prochainement, elle va faciliter le transfert de morceaux entre un HomePod mini et un iPhone. Mais ses capacités vont bien au-delà et on attend avec impatience de voir ce qu'Apple a dans ses cartons (lire : U1 : Apple pose les bases d’un « radar personnel »).

La future tuile UWB de Tile ressemblera comme deux gouttes d'eau à ses prédécesseures.

Un premier aperçu des possibilités de l'U1 pourrait être visible lorsque le constructeur se sera décidé à lancer les AirTags. Ces balises qui permettent de remettre la main sur des objets perdus devraient, en toute logique, faire grand usage de l'U1 et de l'Ultra Wideband (UWB). Mais ce ne sera pas le seul produit à utiliser cette technologie de microlocalisation : Tile est également sur le coup, selon TechCrunch. Et l'application du constructeur saura aussi pointer l'utilisateur vers la bonne direction grâce à la réalité augmentée… Ce qui devrait également être le cas des AirTags dans l'app Localiser.

L'app Tile avec sa fonction de repérage en réalité augmentée. Observez les flèches qui donnent la direction.

Les tuiles de Tile exploitent le Bluetooth pour se repérer et donner une idée de leur localisation. Avec l'Ultra Wideband, cette localisation sera plus précise ; avec ses capacités de détection dans l'espace, il sera possible de savoir si l'objet est à l'intérieur ou à l'extérieur de quelque chose (d'un meuble, par exemple, ou sous un coussin). L'UWB permet aussi de distinguer les étages d'une maison.

Ce nouveau modèle de Tile sera compatible iOS et Android (certains smartphones Samsung intègrent une puce UWB) et la sortie est prévue dans l'année. Sur iPhone, on ignore jusqu'à quel point le fabricant s'est appuyé sur la puce U1 qu'Apple a ouverte aux développeurs tiers l'an dernier (lire : iOS 14 : l'app Localiser pourra détecter les accessoires tiers, comme les Tile). Depuis que les rumeurs autour des AirTags sont apparues (cela remonte à septembre 2019), Tile est en bisbilles contre Apple.


Tags
avatar frankm | 

Ils font la même pour les plantes des fois qu’elles se barrent sans me le dire ?

avatar reborn | 

Donc Tile attaque Apple sur la base de rumeurs ?

avatar r e m y | 

@reborn

Plutôt sur des faits avérés :
l'application Localiser d'Apple peut utiliser à tout moment les données de localisation en arrière-plan, alors que ce n'est plus possible depuis iOS13 pour les apps tierces comme celle de Tile (alors que c'est essentiel pour le bon fonctionnement de ces objets)

avatar julien74 | 

Apple fait payer depuis 2 modèles une puce qui ne sert à rien (ouais enfin le pointer dans airdrop franchement...)
Ils ont quand même le chic de la lenteur et de réfléchir/ re-réfléchir avant de sortir un truc.

avatar Florent Morin | 

@julien74

C’est volontaire. Apple anticipe toujours le matériel avant les usages, du fait de la durée de vie des appareils.

La recherche logiciel prend toujours beaucoup plus de temps.

C’est de l’obsolescence, mais à l’envers.

avatar Godverdomme | 

Quand c'est une autre marque qui le fait c'est de l'incompétence, quand c'est Apple c'est de l'obsolescence inverse 😂

avatar Florent Morin | 

@Godverdomme

En l’occurrence, ne pas exploiter le matériel d’entrée de jeu, ça ne sert pas les intérêts d’Apple.

Je pense que toute l’industrie va en arriver à ce stade, au fur et à mesure que les constructeurs vont concevoir leur propre matériel.

C’est un avantage concurrentiel à moyen terme.

avatar Godverdomme | 

Oui mais je remarque juste que quand cela arrive a une société qui n'a pas de pomme le ton est différent et la moquerie est facile quand ils disent que la fonction X arrivera avec une mise a jour dans le futur.

Mon parc informatique est composé de plein de marques que je trouve très bonne dont Apple, mais le sort qui leur est leur réservé dans ce genre de cas me semble un peu clément face aux moqueries habituelles

avatar Florent Morin | 

@Godverdomme

Ça dépend des marques.

Quand Linksys annonce le support de HomeKit et que tu ne l’as pas au bout d’un an, ça gonfle.
Quand Netatmo l’annonce et qu’il y a un retard, ça amène à plus de clémence car il y a un suivi réel. Tu sais au moins si oui ou non ça arrive.

Niveau PC, les 3 que j’ai vu défiler dans mon foyer :
- un qui a coûté quelques centaines d’euros : lent au point d’être inutilisable au bout de quelques mois. Rien a dire : tu en as pour ton argent
- un Asus à 1500 € : prise chargeur HS au bout d’un an et demi, charnières affaiblies. Ça coince un peu car la réparation du tout est impossible.
- un Dell de gamme pro avec chargeur USB-C fourni par l’entreprise : prise de charge HS en 2 semaines. Heureusement il y a une deuxième prise de charge. Mais du coup le dock est inutilisable.

Niveau smartphone, j’ai un Android One Nokia de test. Hormis le fait que j’attends encore la dernière mise à jour Android au bout de 4 mois (promesse du label Android One), ça tient la route niveau rapport qualité / prix. C’est pas plus rapide que mon iPhone 6s, mais aujourd’hui ça vaut le même prix.

avatar Godverdomme | 

Marrant ton expérience des chargeurs, j'ai revendu mon MacBook air a force de changer de chargeur a 80 euros tous les six mois.

Je ne généralise pas mon expérience...

avatar belrock | 

Faire un truc en forme de bâton au lieu d’un chips svp!
N’en veux pas de ces machins énormes!

avatar LaGaH0 | 

Et niveau batterie ? Parce que les modèles actuels de la marque Tile doivent être jetés à la fin de vie de la pile bouton (changement impossible sans détériorer le produit)
Vachement écologique et bien pensé😒

avatar ArnaudBnt | 

@LaGaH0

Et c’est quoi la durée de vie ?

avatar roccoyop | 

@ArnaudBnt

1 an environ

avatar shaba | 

@LaGaH0

Si je ne m’abuse ils proposent maintenant des modèles à batterie remplaçable / échangeable

avatar roccoyop | 

@shaba

Oui

avatar Godverdomme | 

Pourquoi ce mensonge?

How to replace the battery on your Tile Mate or Tile Pro
On the back side of your Tile, push down gently on the battery door and slide out.
Use a paperclip or something similar to pop the battery out of the cavity. Source: Tile.
Insert the new battery into your Tile.
Slide the battery door back from whence it came.

avatar freestef | 

@LaGaH0

"Parce que les modèles actuels de la marque Tile doivent être jetés à la fin de vie de la pile bouton"

Ça dépend des modèles. Il y en a un dans lequel la pile n’est pas interchangeable, les autres oui.

Par contre une déception avec les Tiles en Suisse. J’en ai acheté et voulais profiter de leur offre «reTile» qui consiste à recevoir une pile gratuite si celle d’origine est vide et a moins de un an (ou deux ?). Or la Suisse ne fait pas partie des pays où ils envoient. Pas encore disent-ils. Ils m’ont proposé de racheter un Tile neuf, de leur envoyer le ticket et qu’il me rembourseraient. C’est correct mais pas très écolo. Finalement j’ai acheté une pile et leur ai envoyé le ticket qu’ils m’ont remboursé.

Tout ça pour dire qu’ils proposent un abonnement qui permet de recevoir chaque année une pile ou un nouveau Tile (pour ceux qui n’ont pas de pile interchangeable) mais que celui-ci ne fonctionnera pas pour la Suisse.

avatar Jul21 | 

Je pense surtout qu’Apple a voulu mettre cette puce dans un max de téléphone et de produit de chez eux en règle générale pour finir par un jour sortir ce airtags et qu’ainsi un max de produits puisse l’utiliser. Le risque maintenant est de se faire dépasser par la concurrence 😬

avatar Sindanárië | 

Il y’a un ragondin qui est mort noyé près de chez-moi.

Voilà.

avatar IceWizard | 

@Sindanárië

« Il y’a un ragondin qui est mort noyé près de chez-moi. « 

Attention, c’est peut-être une ruse, pour te refiler le virus du rongeur zombi. Ne t’approche pas !

CONNEXION UTILISATEUR